L’Allemagne première destination culturelle!

Berlin: Brandenburger Tor abendsFin novembre j’ai reçu un communiqué de presse de l’ONAT, Office national du tourisme allemand, qui m’a tout d’abord étonnée:
 » L’Allemagne est placée cette année en première position des destinations culturelles »  d’après l’ enquête auprès de 20 000 visiteurs touristiques de 20 pays pour le « Nation Brands Index », qui classe 50 pays dans le monde. Ma surprise n’était évidement pas liée à cette évidence, celle de la richesse du grand passé artistique, architectural, musical ou littéraire de ce grand pays de philosophes, mais je pensais que l’Allemagne communiquait davantage, à l’international, sur ses industries, ses machines-outils, ses automobiles, ses victoires sportives et sa suprématie dans la politique européenne, bref, que tous ces thèmes prenaient le pas sur le tourisme culturel. Je me trompais : comme l’Espagne, l’Italie ou le Royaume-Uni, l’Allemagne communique ses valeurs à partir de la culture. Enfin ce qui  me fit bien plaisir, ce  fut cette fierté des pros du  tourisme national de voir leurs  efforts récompensés car depuis plus de cinq ans la stratégie touristique du pays a pris comme priorité la thématique culturelle et ses déclinaisons. Un succès mérité, donc, alors voyons un peu cela de plus près!

I- LES YOUPIS !!! des pros du tourisme:  Petra Hedorfer, Présidente du Conseil d’Administration de l’Office National Allemand du Tourisme (ONAT), a salué cette excellente notation pour la destination voyage Allemagne : « La réputation de la destination touristique et l’emplacement de l’Allemagne sont étroitement liés. D’un côté l’excellente réputation renforce notre attractivité en tant que destination de voyage, d’un autre côté la promotion du tourisme à l’étranger contribue à l’image positive du pays. Dans la catégorie tourisme nous avons pu passer de la huitième à la septième place et nous positionner au même niveau que certaines destinations de voyages classiques issues notamment de la région de la Méditerranée. Dans le domaine de la culture, qui inclut notamment le patrimoine culturel, nous avons pu passer de la cinquième à la première position dans l’appréciation des répondants à l’enquête. C’est ce que confirme l’orientation de notre marketing thématique mondial. L’étude souligne l’importance du tourisme dans la perception des pays. Il joue un rôle de plus en plus éminent dans les décisions d’investissement ».

Schloss_Neuschwanstein_-_c_BAYERN_TOURISMUS_Marketing_GmbH_RET_300x0II- LA CULTURE EN PREMIÈRE POSITION POUR LA PROMOTION DE L’ALLEMAGNE : le message du Tourisme national est clair : « En Allemagne, il n’y a pas que des autoroutes à grande vitesse ! Prenez votre temps pour découvrir une des 150 routes touristiques et explorez les petits routes qui mènent à des régions uniques. Quelques exemples : les traces de la culture industrielle sur la Route du même nom, la fameuse Route romantique de Würzburg à Füssen, la Route des châteaux  ou bien encore la Route allemande des Alpes » . En 2015, la destination Allemagne se consacrera à la promotion de ses traditions et coutumes .(Fête de la Bière à Munich , le fameux Carnaval de Cologne ou le marché de Noël à Nuremberg et bien d’autres en suivant le hashtag #JoinGermanTradition » ).

III -LE PARI DU TOURISME / Une croissance à long terme

KarolingischeKoenigshalle_2003_RET_300x0– Un tourisme national récent , datant de  1993 : le plus intéressant est que les stratégies touristiques actuelles sont relativement récentes (1993), et qu’elles ont toutes comme caractéristique principale de ne pas « tout mettre, tout proposer » comme on le fait  pour le tourisme en France. Pour chauqe thème, chaque forme de tourisme (Urbain; patrimonial; arty, ou « jeunes », familles », ou « Noël……) une dizaine d’offres qualifiées, et davantage seulement   si vous choisissez un thème précis.Deuxième caractéristique : une entrée, pour faire vos choix,  sur une carté géographique et une entrée par « photos » ou «  »vidéos » dans une  galerie multimedia très bien organisée.

– Le Tourisme en Allemagne, 1993- 2030 : « Le 9 novembre l’Allemagne a célébré les 25 ans de la chute du mur de Berlin et la réunification du pays. Deux événements qui ont marqué l’histoire et qui ont aussi fondé un nouveau « tourisme national ». En 1989, l’Allemagne n’est pas seulement devenue une nation, dit l’ONAT, « La réunification a permis de renforcer sa position de destination touristique dans le monde. Depuis cette date et à partir de 1993, date des premières statistiques communes, le nombre de nuitées passées par des visiteurs étrangers a pratiquement pratiquement doublé. »(Newsletter e l’ONAT, 25 nov. 2014)

Le Tourisme d’ici 2030 : selon l’Office fédéral allemand de la Statistique, le nombre de nuitées augmentera de 67,8 millions en 2013 à 121,5 millions de nuitées étrangères en 2030 (hors camping) avec une croissance anticipée de 3,3 % et une part de marché de 73% pour cent en 2030.Voir toutes les prévisions pour 2030 ici.
04-BodemuseumStaatliche_Museen_zu_Berlin_-_Berlin_Partner_GmbH-Scholvien_RET_300x0IV- LES CAMPAGNES DE la PROMOTION touristique sont ciblées sur une thématique. Il y a deux ans c’était « Les 100 sites culturels préférés des allemands ». En 2014 ce furent les 38 sites sites du patrimoine mondial de l’UNESCO, auxquels l’ONAT a consacré une campagne.« Le patrimoine mondial de l’UNESCO est un argument fort pour le tourisme culturel venant de l’étranger et un label de qualité important. Pour 34 pour cent des personnes effectuant un voyage culturel en Allemagne, le label UNESCO est une incitation au
voyage »,. Les églises, monastères et châteaux, jardins et centres ville historiques, sites industriels et paysages naturels faisant partie des sites allemands du patrimoine mondial, sont présentés et mis en valeur globalement et en douze langues sur le site www.germany.travel/unesco. D’autres entrées figurent aussi un peu partout (Sites Internet, Newsletters, Réseaux sociaux…) :
– Le long de la route des châteaux
– Découverte des traditions allemandes
– Sur les routes touristiques allemandes
– Les événements culturels, dont cette année les 25 ans après la chute du Mur:

CREATIVE GERMANY, traduit en sept langues, dont le chinois, complète ce tableau avec des offres  beaucoup moins classiques et rejoint donc  les « stratégies des anglais (Culture is Great Britain ») et des espagnols (VisitSpain) avec des offres très actuelles, ciblant les jeunes en priorité mais aussi les touristes fans de culture contemporaine.
aRCHITECTURE« Bienvenue dans le réseau créatif de l’Allemagne : Les thèmes de Creative Germany: 

1- Quatre thèmes  : architecture, art, design et événements  . Chaque thème renvoie à des présentations rapides de sites ou de lieux culturels, comme le montre cette photo qui est u portail de l’architecture moderne et contemporaine. Les sites les plus connus sont mis en valeur , comme Le ZKM, fabrique culturelle de l’ère numérique, présenté ainsi : »Le ZKM, le Centre d’art et technologie des médias est une institution culturelle unique au monde. L’établissement réagit à l’évolution rapide des technologies de l’information et au changement des structures sociales. Dans son travail, le ZKM associe production et recherche, expositions et manifestations, médiation et documentation. »
2- Les sites incontournables : ceux des villes principalement, sont aussi une autre possibilité d’entrée (Berlin, Düsseldorf, Essen, Francfort, Hambourg, Cologne ,Leipzig, Munich, Münster, Potsdam, Ratisbonne, Stuttgart…). Facebook compte aussi un site, depuis peu,  sur le Street Art .
3- UN NOUVEAU SITE d’analyses porté par le Gouvernement : « économie de la culture et de la création » du gouvernement fédéral :de nous a aussi vivement intéressée, car ils s’adresse aux porteurs de projets, artistes, tous acteurs de la culture d’aujourd’hui, avec cette annonce sympathique :
« Beaucoup d’artistes se sentent pas bien traités par les centres « classiques » d’emploi ou de création de projets . Le gouvernement fédéral a créé le Centre pour industries culturelles et créatives  un point de contact national pour les personnes et les entrepreneurs créatifs de l’économie culturelle et créative. » . Il y a donc des bureaux régionaux qui attendent les acteurs culturels et leurs projets pour les conseiller de vive voix.
POUR EN SAVOIR PLUS:
– L’ONAT, Office National Allemand du Tourisme, dont le siège se trouve à Francfort-sur-le-Main, est l’organisme du tourisme national de l’Allemagne. Il promeut les activités touristiques pour le compte du ministère fédéral de l’Économie et de l’Énergie (BMWi), qui lui apporte son soutien en vertu d’une décision du Parlement fédéral allemand. L’ONAT élabore et communique des stratégies et des produits visant à renforcer l’image positive des destinations touristiques allemandes à l’étranger et à stimuler le tourisme en Allemagne. Pour mener à bien cette mission, il possède 30 représentations locales dans le monde et propose un site pour la  presse,  en ligne.

LE CLASSEMENT DE L’ ANHOLT GfK ROPER NATION BRAND INDEX
. établit un classement de la « réputation actuelle » de plus de 50 pays dans le monde auprès de 20 000 personnes de plus de 20 pays interrogés en ligne (mi-juin à fin juillet 2014 pour celui que nous présentons dans ce billet). Les réponses sont traitées et comparées par catégories (culture et patrimoine culturel, gouvernement et politique, export, tourisme, individus et population, potentiels d’investissement et d’immigration). En sort une image représentative de chaque pays.
Ce concept de mesure de la perceptions globale d’un pays s’appuie sur sept critères (la culture, la gouvernance, la population , les exportations, le tourisme, l’investissement et de l’immigration).Il a été développé par Simon Anholt depuis la première enquête de 2005.L’enquête est renouvelée à chaque trimestre.

CONTACT PRESSE pour en savoir davantage : Till Palme – Tél. 01 40 20 17 03- till.palme@germany.travel
Cote a cote...KEN LE TOURISTE PARFAIT était parti pour passer Noël à Cuba, nouveau rendez-vous de la planète politique  qui l’amènerait, du coup, à faire des rencontres pour ses Affaires et à participer « techniquement » à une anticipation du renouvellement des stratégies touristiques de l’Ile.Et il en connaissait un rayon, si j’ose dire,puisque c’était devenu son métier. Aller d’un continent à l’autre, dormir dans une demi-douzaine de palaces ou de suite d’hôtels chaque semaine, louer des jets privés entre les gros avions long-courrier pour faire des Affaires, voilà qui lui convenait beaucoup mieux que ce rôle d’amoureux un peu niais de Barbie, que lui avait assigné son entreprise, Mattel. Et Barbie l’accompagnerait à Cuba! Il compti sur ses talents pour sélectionner les atouts culturels de l’Ile, car comment vendre Cuba sans son histoire, son passé? Ken, en cette fin d’année, était donc en progrès…

BONNES FÊTES ET BONNE ANNÉE A TOUTES ET A TOUS, ET MERCI DE VOTRE FIDÉLITÉ À TOUTE ÉPREUVE!  Pour moi ce sera un Noël allemand en famille et  je vous retrouverai  la première semaine de janvier pour  la traditionnelle remise des Ken d’Or! Et je vous promets déjà que le crû 2014 fut excellent! 

Nos photos : Berlin et  Brandenburger Tor ;  Portail de Lorsch (carolingien 🙂  et ville de Bamberg .

(1 commentaire)

1 ping

    • isabelle on 19 décembre 2014 at 14 h 31 min

    Bravo et merci pour votre excellent travail
    Bonnes fêtes!

  1. […] ; CHINE;   ROYAUME UNI  et LONDRES   ; ITALIE ET ALLEMAGNE  au beau fixe!Et aussi :   ALLEMAGNE, championne du tourisme culturel; ABBATIA, un nouveau réseau d’abbayes en France; MOUGINS […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.