Quand la SNCF déraille…

nouveau_festival 123Aujourd’hui nous vous présenterons deux chefs-d’oeuvre! Le premier est celui d’un acteur majeur du Transport en France,  la SNCF et sa branche Immobilier, qui a lancé le 5 mai  une campagne de communication hors pair pour  faire un Appel aux  artistes, en faisant la plus belle bourde que nous n’ayons jamais vue! Les artistes, en effet, sont invités à travailler pour revivifier des projets de la SNCF,  mais… gratuitement!  Ce n’est pas grave, a dû penser la SNCF, est-ce que les artistes ont besoin de se loger, de manger chaque jour ou de se faire soigner? Ont-ils des enfants à nourrir?  Mais non, les artistes, c’est bien connu, ont fait  voeu de pauvreté et vivent d’amour et d’eau fraîche : seul leur art compte, voilà pourquoi la SNCF leur a promis de leur donner une vraie « Visibilité » et non de l’argent. C’est ce que pense aussi, sans doute, la Ministre et les agents du  Ministère de la Culture, car  le Concours de la SNCF a une place de choix sur leur  site Internet (Voir ICI). Même la Presse s’est  réjouie de cette nouvelle (Le Figaro, mais aussi les Inrock, le Parisien, Localtis Info…). Le second chef-d’oeuvre est aussi une performance, mais, contrairement au premier, ce texte sur les Droits d’auteur est un petit bijou d’intelligence, de générosité et de connaissance. Son auteur, sur le site  Scinfolex, décrypte, pour qui en a « envie de savoir », tout ce qui se passe, se trame, se joue en ce moment sur le Droit d’auteur des artistes, dans le monde, en Europe et en France. Réjouissant!

I – QUAND LA SNCF DÉRAILLE …Le concours lancé début mai par la SNCF s’appelle- et ce n’est pas un gag!-  l’AMI, Appel à Manifestation d’Intérêt .Ça sonne bien, comme toute la campagne de communication aux mots choisis (1, en Annexe) . Mais on découvre, en cliquant une pièce jointe, que si un artiste accepte de réaliser une intervention pour l’une des 14 friches (abandonnées, non ouvertes au public), de la SNCF, son projet devra avoir trouvé, au préalable, un financement complet (Honoraires,production,hébergement, transport...). La SNCF ne l’acceptera que s’il est entièrement gratuit pour elle et ses services.Et en disposera totalement, jusqu’à sa destruction si elle le souhaite! Florilège d’ extraits du Cahier des Charges de l’AMI :

CRITÈRES DE SÉLECTION DES CANDIDATS

« Le coût des prestations engagées par les candidats pour répondre à la présente consultation, restera à
leur charge exclusive. En outre les candidats ne pourront prétendre à aucune rémunération ou
indemnité, au titre de l’élaboration de leur proposition, y compris pour le candidat dont l’offre de projet sera
retenue. » Les Conditions de « recevabilité des offres de projets » précisent donc  qu’il faut  :Présenter un projet attestant d’une viabilité financière certaine[…]. L’Engagement des candidats comprend aussi la cession de tous ses droits, la possibilité, par la suite, de détruire son oeuvre ou encore une redevance pour occupation du domaine public :

– Le Candidat retenu s’engage à formaliser auprès de SNCF IMMOBILIER, par la signature d’un
contrat de cessions de droits, la cession de la totalité de ses droits patrimoniaux relatifs aux œuvres
qu’il serait susceptible de réaliser..[..]Le candidat déclare être parfaitement informé du caractère éphémère de l’occupation et par conséquent de sa création et accepter expressément la destruction de cette dernière.[…]le Candidat dont le projet porte sur une dépendance du domaine public s’engage à déposer une offre de projet comportant une proposition de redevance en  adéquation avec ce principe de non gratuité.téléchargementII- …ET LA RÉACTION DES ARTISTES! Quelques jours après le lancement, une PÉTITION a été mise en ligne sur le bien pratique Change.org, et nous vous invitons à la signer, si vous voulez, ICI !   La presse a commencé aussi a réagir, grâce à Arrêt sur Images , ICI.  Sur les réseaux sociaux, les artistes et leurs amis ont souvent préféré en rire, comme cette reprise de l’affiche de l’AMI détournée en tract  (2, en Annexe), ou  cette contribution (USA)  de Pierre-Yves Plateau, une formidable lettre-type :

LA PROCHAINE FOIS QU’ UN RESTAU TE DEMANDE DE JOUER GRATOS…

– ANNONCE : Nous sommes un petit restaurant en centre-ville et nous recherchons des musiciens solo pour jouer dans notre restaurant pour leu permettre de promouvoir leur musique ET de vendre leurs CD.Ce n’est pas u job quotidien, mais seulement pour les occasions spéciales qui pourraient devenir une activité quotidienne le soir ou si nous recevons une réponse positive. Votre musique doit être plutôt Jazz, Rock, World, voire métissée. Vous êtes intéressés pour promouvoir votre musique? Merci de répondre dès que possible!

– RÉPONSE DU MUSICIEN AU RESTAURANT : Je suis n musicien doté d’une grande maison à la recherche d’un restaurateur qui viendrait chez moi pour promouvoir son restaurant en faisant le dîner pour mes amis et moi-même. Ce n’et pas un job quotidien mai seulement pour des occasions spéciales qui pourraient devenir une activité quotidienne le soir si nous recevons une réponse positive. Plutôt des dîners raffinés et exotiques avec une cuisine de type ethnique ou internationale. Vous êtes intéressé pour promouvoir votre restaurant? Merci de répondre dès que possible!

III- MAIS AU FOND , C’EST QUOI LE DROIT D’ AUTEUR, et  où en sommes nous? Cette navrante affaire d’utilisation des artistes pour  se donner, gratuitement, une nouvelles image « sympa, d’jeun et arty« , tombe au plus mauvais moment, celui d’un recul de notre pays pour permettre aux auteurs – et non aux entreprises qui récupèrent leurs droits-. Mais rien n’est jamais perdu, et un article vient ici dire la vérité, toute la vérité, en décryptant ce qui se joue et surtout le chemin à suivre.

– LE CHEF D’OEUVRE DE SCINFOLEX! Le site est le meilleur qui soit et nous l’avons souvent recommandé, dans ce blog, en particulier lors de la querelle sur la Photographie dans les musées car il indiquait votre droit, celui …de photographier! Depuis, youpi! Le ministère a changé d’avis, nous a encouragé à photographier et a rétabli notre droit au Musée d’Orsay! Mais en ce moment ce ministère et les politiques  font  à nouveau la sourde oreille, complètement paralysés par les intérêts en jeu, soit le lobbying des « majors » qui récupèrent les droits depuis des décennies :   

« Les grandes manoeuvres autour de la réforme européenne du droit d’auteur continuent et même s’amplifient. Ce week-end notamment, un colloque sur le droit d’auteur a été organisé en marge du Festival de Cannes, au cours duquel ont défilé à la tribune Fleur Pellerin, Manuel Valls et Günther Oettinger, le commissaire européen en charge des questions d’économie numérique.

Depuis la parution du rapport de l’eurodéputée Julia Reda en janvier dernier, nous avons assisté à un véritable déferlement d’actions de lobbying conduites par les titulaires de droits pour s’opposer à la réouverture de la directive de 2001. La coalition pro-copyright qui s’est nouée pour abattre le rapport Reda est la plus puissante que l’on ait vue depuis les années 90 et les arguments employés dans cette campagne ont parfois atteint – il faut bien le dire – des sommets d’outrance et de malhonnêteté intellectuelle. »

Suit, dans l’article, la  liste  des  arguments employés ainsi que leur décryptage et, surtout, des solutions. Mais, comme pour le « droit de photographier dans les musées », nous devons nous mobiliser, sans quoi de graves blocages se profilent à l’horizon . Pour ne pas « mal » paraphraser l ‘article des Juristes de Scinfolex , voici l’article, que vous pourrez déguster à l’aise, en entier!

  « Droit d’auteur et marchandisation de la culture : mais de qui se moque-t-on ?
Publié le 21 mai 2015 par Calimaq, ici :  http://scinfolex.com/2015/05/21/droit-dauteur-et-marchandisation-de-la-culture-mais-de-qui-se-moque-t-on 

original.81036.demiEN CONCLUSION,  cet article sur les déraillements de la SNCF  concerne tout aussi bien les acteurs de la culture que ceux du tourisme, car les acteurs institutionnels du Tourisme organisent des festivals, concerts, Fêtes, expositions ou visites culturelles toute l’année! Le droit des artistes est donc précieux et  leur place, souvent précaire, ne peut l’objet d’aucun abus. Alors, comment mieux appliquer le droit, mieux en  connaître l’actualité et les évolutions au gré des changements de la société? A dire vrai, l’arbre ne peut cacher la forêt, et la grosse bourde de la SNCF ne devrait pas non plus faire écran au débat de fond et à l’opacité des  décisions des Princes qui nous gouvernent. Il y a des problèmes sans solution, et là, avec Scinfolex, nous avons des solutions. A nous de nous en emparer! Même, et surtout, si ça n’est pas notre coeur de métier, à nous, sans doute aussi, de nous  tenir au courant et de prendre part  au débat en cours sur le Droit d’auteur des artistes!   

– NOS PHOTOS 

Photo du haut : Affiche du Nouveau Festival CGP 2012 – © photo © Todd – White- Marnie Weber, The Truth Speakers (Girl with eggplant dress and burgundy trim) detail, 2009, mixed media. Courtesy Simon Lee Gallery, London- Photo de l’ancienne gare d’Elboeuf sur Seine et photo du Viaduc d’Otterswiller(67) de © Lionel Boulanger. La Liberté guidant le peuple, oeuvre d’ E.Delacroix, Musée du Louvre, wikimedia  commons.

– POUR EN SAVOIR PLUS sur SNCF Immobilier  : 12 MILLIONS DE M2 de bâtiments industriels et tertiaires, d’activités sociales – 20 000 HA de foncier, dont 2 000 hectares urbanisables dès à présent – 100 000 LOGEMENTS dont 90 % de logements sociaux- 3000 LOGEMENTS CONSTRUITS OU ACQUIS – 2000 LOGEMENTS RÉHABILITÉS en 2014
– 450 MILLIONS €/AN de contribution au cash flow du Groupe SNCF
+ DE 600 COLLABORATEURS (hors les 1965 salariés ICF HABITAT)

Just ArtKEN LE TOURISTE PARFAIT était abasourdi de bonheur!  Lui qui n’avait de cesse de voyager, d’aller d’hôtels en Palaces, de faire ses affaires sur tous les continents du monde, cette semaine,  avait enfin trouvé une mission à sa mesure : se reposer.Il s’efforçait, tous les six mois, de prendre un petit quart d’heure de repos. Pas au spa, qu’il fréquentait surtout à L.A, mais avec un ou deux artistes! OUiiiii! A vrai dire,quand il discutait avec eux, leurs point de vue, leurs idées, même leur langage lui semblait si..Heu..Si « différents » , si lointains de son monde des  Affaires que, invariablement, il reprenait la parole, évoquait ses problèmes et là…MIRACLE! Ils lui apportaient  toujours des solutions!

ANNEXES

1- COMMUNIQUER EN  MENTANT OU MENTIR EN COMMUNICANT?

Quand nous parlions de petit chef d’oeuvre de la communication, dans l’introduction, c’est que les termes du Cahier des Charges et ceux de la Communication  sont tellement « emballants » qu’ils méritent toute notre, et sans doute « votre »  admiration (les mots en gras le sont par nos soins ). Jugez un peu « sur pièces »:
– « La SNCF vous invite à vous approprier son patrimoine (halle marchandise, château d’eau, jardin, arches,
viaducs, etc.) pour quelques heures à quelques jours ou quelques mois afin de le valoriser à travers des
initiatives culturelles, artistiques, ludiques ou autres.

– Contribuez à transformer des sites, hier ferroviaires, en nouveaux morceaux de ville de demain. Un
regard neuf, des idées innovantes, de nouveaux usages et des démarches collaboratives sont les
bienvenus ! C’est l’opportunité de réaliser une expérimentation sur un nouveau concept et une garantie
de rendre vos œuvres visibles par tous.

– Inscrivez-vous en quelques clics sur la plateforme et participez à cet Appel à Manifestation d’Intérêt,
inédit en France, sur du patrimoine ferroviaire. Vos projets seront soumis à un comité de sélection
composé de personnalités du monde de la culture et du mieux vivre la ville.

Redonnons ensemble vie à notre patrimoine !

Bref, pour être « parfait » il manque juste, dans ces textes,  la « Co-création de contenus » et sans doute l’Intérêt général » , mais nobody is perfect! 🙂

2- LE DÉTOURNEMENT DE LA COMMUNICATION DE LA SNCF!  Par Jeff MUGNIER

 

2 pings

  1. […]   […]

  2. […] la SNCF et sa branche Immobilier, ia lancé le 5 mai une campagne de communication hors pair pour faire un Appel aux artistes, en faisant la plus belle bourde que nous n’ayons jamais vue! Les artistes, en effet, sont invités à travailler pour revivifier des projets de la SNCF, mais… gratuitement!  […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.