«

»

Mar 29

Un monument, un musée, un hôtel…

UN MONUMENT, UN MUSÉE, UN HÔTEL
Voici trois excellents exemples de Tourisme Culturel anti-Tour Eiffel, c’est-à-dire qu’aucun d’entre eux n’est un phare dans son environnement, n’a attractivité ou encore des moyens financiers extraordinaires. Non, ces lieux – leurs dirigeants et leurs équipes – sont tout simplement courageux, osent proposer des offres nouvelles, et…Ça marche! Après une courte description de ces offres, nous verrons les avantages de ce pari sur l’innovation dans un petit « décryptage ».. Après, à vous de les copier!

I- DES GRAFFITI DANS UN PALAIS ? Oui, en France, à Reims et au Palais du Tau ! Sans provocation, avec simplement le plaisir d’accueillir un artiste « classique » du graffiti et l’objectif de renouveler/actualiser/rajeunir sa fréquentation. Même si certains gardiens du Patrimoine toussent un peu, il faut avouer que l’accrochage est bien maîtrisé et que, surtout, il n’a aucune bonne raison de recopier des vitraux ou des tapisseries classiques aujourd’hui.
1) – LE PALAIS DU TAU, à Reims existe depuis l’antiquité  mais le bâtiment actuel est celui du palais construit entre 1671 et 1710 par Jules Hardouin-Mansart, premier architecte du roi Louis XIV.La tradition des sacres des rois de France dat’e quant à elle du baptême de Clovis par saint Remi à Reims vers 496
Le Palais du Tau fait déjà tout très bien, avec une grande maitrise pour assurer ses missions prioritaires (Sécurité, gestion des personnels et du bâtiment…) et assurer la qualité des visites, de la médiation culturelle à la communication de différents événements (Ce dimanche c’est Chasse aux oeufs! )
– Pour aider les monuments dans leur stratégie touristique, le CMN a aussi ouvert un site web dédié en ,améliorer la qualité de l’accueil ou la fréquentation via les relais des touristes (Agences, Tour-Opérateurs étrangers, etc…). . Les informations sont y disponibles en trois langues Et le top, c’est une entrée par solutions qui seront choisies selon votre profil, Vous êtes ? , et /ou selon vos envies  Des idées pour vous inspirer? .

2)- SPEEDY GRAPHITO 
L’exposition ( 27 janvier 2018 > 8 avril 2018) est une grande exposition – rétrospective du Street artiste, considéré comme l’un des pionniers du Street art français dont il fut une petite vedette dans les années 80. Ses œuvres sont accrochées dans la salle basse, celle du Festin et du couronnement.A suivre sur Facebook 
3) – DECRYPTAGE : en fait, ce qui est important, à mon avis, en plus de cette superbe exposition et de la présence d’un  artiste du Street art, c’est un constat de l’autonomie de décision de chaque  monument du CMN. Sur les réseaux, bon thermomètre de  la liberté d’activité des sites culturels, je remarque régulièrement des dialogues entre
des équipes « CMN » vers d’autres publics adultes, dont nos chers touristes français ou étrangers. Cette expo montre aussi que chaque monument peut proposer des activités, ce que que nous avions déjà repéré dans notre billet sur les Babyfoot de l’Hôtel de Sully, dans un précédent billet l’an dernier. Voir Speedy graphito sur Facebook , ICI :
En conclusion : si les monuments et tout le patrimoine doivent sans cesse être valorisés, encore faut-il que les élus locaux, maires ou présidents des conseils de région, métropoles ou Départements, laissent à leurs professionnels une grande liberté de choix pour cette valorisation.En tant que « tutelle » de 100 monuments, le CMN le fait!

II- QUAND LES DIEUX PORTENT DES LUNETTES !
1) Au Musée d’Art classique de Mougins, comme au Musée Saint Raymond de Toulouse, les sculptures classiques de l’antiquité se permettent toutes les fantaisies : lunettes et accessoires ont été imaginés par l’artiste Leo Caillard, qui fait donc entrer le présent dans ce musée d’art ancien : Pas is Present est le nom de sa performance/exposition  dans le musée. Il a revisité, avec humour, le sérieux de ces scuptures, quitte à enlever un peu du respect des visiteurs pour ces chefs d’oeuvre antiques.Car le respect est parfois si pesant qu’il empêche d’inventer, penseront peut-être les plus jeunes. Et cet exemple n’est pas isolé, une exception dans ce petit musée aux collections privées : chaque fois que possible, le Musée, qui a les yeux bien ouverts, innove si cela correspond à ses valeurs et aux attentes des visiteurs!
2) MUSEE RÉEL, MUSÉE VIRTUEL : le second va-t-il faire disparaitre les visiteurs ? Pas du tout, pense à juste titre le MACM de Mougins, car, dans les faits, c’est tout le contraire qui se produit : les oeuvres virtuelles font venir du public plutôt qu’elles n’en chassent (1).Le MACM propose donc une application, le LE MACM 4D,  pour préparer une visite, mieux connaitre l’Antiquité ou simplement pour découvrir les collections du musée.
Le musée vient à vous est une application  qui propose, en cinq langues, le  musée virtuel interactif; elle permet d’explorer le musée, en visite guidée ou libre, en se déplaçant librement dans le musée virtuel.. Le visiteur peut admirer les tableaux de près, manipuler les oeuvres, les observer sous tous les angles dans les moindres détails et vivre l’expérience originale du MACM.
Un catalogue détaillé de toute la collection, subdivisé en catégories thématiques, offre un mode de recherche facile ainsi qu’une fonction interactive qui permet de voir l’objet in situ dans le musée.
3) CHOYER LES VISITEURS EN LIGNE Le MACM de Mougins, dès son ouverture, avait déjà un accueil absolument parfait, comme seule la grosse entreprise de Culture Espaces en propose, et je me souviens que ce musée avait reçu un Ken d’Or, cette distinction annuelle que le blog décerne aux meilleures réalisations culturelles et touristiques. Dans l’Accueil, nous incluons cette période « avant la visite », et donc la façon dont on fait connaître le site culturel. Dès son ouverture, un très bon site web présentait déjà les photos des œuvres en HD.
Choyer ses visiteurs en ligne est donc très important, pour leur donner envie de venir donner envie, ou encore, s’ils habitent en Chine et ne viendront peut-être jamais, pour qu’ils butinent de la beauté, échangent avec vous et entre eux et participent à la vie de votre site culturel.

A voir sur : https://www.mouginsmusee.com/fr/2017/01/macm-4d-le-musee-vient-a-vous

(1)N’oublions jamais les résultats de la mise en ligne des œuvres ! La première expérience importante, celle des 250 000 œuvres du Rijksmuseum en 2012 sur un site web dédié a attiré en deux ans environ 15 millions de visiteurs uniques et 200 000 « comptes » ont été ouverts pour utiliser le RijksStudio qui permet aux visiteurs de travailler les œuvres et de les utiliser en toute liberté (artisanat, artistes, vente de produits décorés avec les œuvres, etc…etc…).
1) DÉCRYPTAGE : Ce musée fait, tout comme le ¨Palais du Tau, un excellent travail de fond : visites pour les scolaires, Conférences sur l’antiquité des Mercredis@MACM ou grande expo d’art actuel dans les rues de Mougins. Le musée est réellement « inscrit » sur son territoire. Mais sa directrice, Leisa Paoli et son équipe vont toujours plus loin et, tout en ne cédant ni aux modes ni à la pure communication, enrichissent réellement une région toujours prête à s’endormir sur ses lauriers car elle est très gâtée, ne serait-ce que par …la météo et la beauté des paysages! Ce grand professionnalisme a donc aussi une vertu de « modèle » régional, à mon avis.
  Site Internet : https://www.mouginsmusee.com MACM Musée d’Art Classique de Mougins 32 rue Commandeur, 06250 Mougins – Sur Facebook : Communication des évènements Mercredi 11 avril à 18.30h-20h : Mercredis@MACM avec artiste Léo Caillard Organisé par MACM Musée d’Art Classique de Mougins

 

 

 

III- REGARDER DES VIDÉOS DANS UN HÔTEL ? C’est possible avec non pas quelques vidéos mais un vrai Festival professionnel de Vidéos programmé dans l’Hôtel Windsor de Nice, déjà célèbre pour ses 31 chambres réalisées par des artistes français et étrangers, à voir ou revoir ICI. .
OVNi, Objectif Vidéo Nice Le Festival se tiendra du 16 au 25 novembre 2018 dans l’hôtel et hors les murs (plus d’une trentaine de lieux dans la ville pendant OVNi  2016 !) . Un Festival né en 2015, avec un salon d’art contemporain (2017) et, depuis quelques jours, une vraie notoriété à Taipei où Haily Grenet, Commissaire d’exposition, a présenté une sélection de 7 vidéos  issues d’OVNi  et qui seront diffusées pendant deux mois (Du 3 Février au 1er Avril).l’organisation.

– Avec ce Festival d’art vidéo, Odile Redolfi –Payen, Directrice de l’Hôtel et du Festival OVNi,  continue donc ces rencontres entre artistes et simples visiteurs , rencontres que Pauline  Payen, cofondatrice du Festival, définit ainsi : «On n’entre pas seulement dans une chambre d’hôtel avec un lit, une salle de bain et une commode, on entre aussi dans un univers spécifique, dans un esprit, une œuvre d’art. »
Résumons la présentation, que vous pouvez retrouver au complet ici  : le Festival OVNi est un projet d’hospitalités artistiques qui  invite des artistes à exposer des œuvres d’art vidéo dans des hôtels ou des lieux de culture ou des lieux insolites. Expositions, Salon, concert, performances, table ronde, workshop ponctueront le festival l’an prochain, avec comme chaque année des rencontres et échanges entre institutionnels, galeristes, collectionneurs, artistes et amateurs d’art vidéo et d’art. On y retrouvera aussi Camera Camera salon international d’art video et d’art contemporain organisé par l’association OVNi.

DÉCRYPTAGE :
Les métiers de l’Hôtellerie ont peu à voir avec ceux de l’art, et il est assez rare qu’une seule personne, comme Odile Redolfi-Payen, ait toutes les qualités nécessaires à l’organisation de Rencontres du plus haut niveau dans le domaine artistique.Un Festival, ce sont des contacts, des professionnels, des artistes rencontrés et qui tous participent à la notoriété de l’Hôtel mais aussi de la ville et de la Côte d’Azur.
Même si l’art contemporain est plus compliqué à connaître et à aimer que l’art classique, il s’agit d’un travail de grande qualité, entre choix esthétiques, puissance d’une organisation, magie de lieux à valoriser, de rencontres à provoquer : voilà pourquoi j’ai choisi cet exemple du Windsor comme tout à fait exemplaire de l’excellence des relations entre Tourisme et Culture.

Et vous, mes amis, connaissez-vous de très bons exemples d’expériences de Tourisme Culturel ? Racontez-nous, envoyez vos coups de cœurs et nous les publierons !
En attendant, Je vous souhaite de très Joyeuses Pâques, fidèles lecteurs, et rendez-vous sur ce petit blog la semaine prochaine!

—————————————-Mes photos : trouvées sur les sites Internet des trois exemples mais pas de noms de photogtraphes, merci de me les préciser si vous le pouvez! 

KEN LE TOURISTE PARFAIT  était tout joyeux! De retour d’une semaine chargée, avec des nuits courtes dans ses 8 palaces, une douzaine de trajets en avion et le triple en taxis, sans oublier une vraie douzaine de réunions d’affaires, il avait battu son ancien record de « touriste parfait », à la grande joie de son ex, Barbie Chérie : « Bravo! Dis-moi, Ken, as-tu calculé les retombées économiques de chacun de tes séjours, ce mois-ci? « . Ken, estomaqué par une telle question,  constata simplement que Barbie faisait des progrès chaque jour et que bientôt, hum..hum…les filles allaient rattrapper les garçons…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*