Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/nouveaut/public_html/nouveautourismeculturel.com/blog/wp-includes/post-template.php on line 284

Financer le tourisme culturel et numérique

Que nous propose l’Europe jusqu’en 2020? Commençons par cette  feuille magique qui présente et rapproche tous les financements européens possibles, avec leurs critères.Mais comme  notre billet sur le Bilan de la  Fréquentation des expositions, la semaine dernière, ces financements nous permettent aussi de mieux connaitre les offres et les demandes de Tourisme Culturel en Europe, que nous présentons aujourd’hui grâce au  nouveau Guide édité depuis fin mai. Ce petit Guide propose  les financements avec  de  très nombreux exemples de Tourisme Culturel et Numérique; il vous permettra de savoir où et comment financer votre projet mais aussi de connaître les autres projets, de les comparer, d’en étudier la faisabilité et les coûts.
– Bref, que vous ayez l’intention de créer un projet de Tourisme Culturel ou que vous souhaitiez découvrir les projets touristiques, numériques et culturels qui existent en Europe –  dont les habitants sont, de loin, nos premiers visiteurs, (70%) –  nous vous guidons aujourd’hui dans les méandres de l’administration européenne ! Bon Voyage, chers amis !

I. LA FORMATION DES TRAVAILLEURS DU SECTEUR DU TOURISME
Pour alléger votre lecture, nous avons repris les trois objectifs européens pour le tourisme : 1- la Formation; 2- l’Innovation, la Recherche et l’Écologie et 3- Les projets culturels.
– POUR LA FORMATION, l’UE s subventionne des propositions de 50 000 € jusqu’à 3 M€. Ainsi, le Fonds Social européen a soutenu une formation à la cuisine du terroir organisée par une association dans le Vercors. S’appuyant sur les pratiques et l’histoire locales, cette formation a permis la mise en relation des producteurs locaux et des entreprises (auberges, restaurants de campagne, hôtellerie rurale et gîtes de séjours). .
En France, ce sont les conseils régionaux et départementaux qui délivrent cette enveloppe de 6 milliards d’euros pour la période 2014-2020.
Du côté des établissements universitaires et professionnels ainsi que des acteurs privés et des collectivités locales du domaine de l’éducation, des subventions peuvent être accordées par l’Agence Exécutive Éducation, Audiovisuel et Culture (EACEA) pour financer des masters conjoints, des partenariats stratégiques, des alliances sectorielles dans le tourisme.

II- LE SOUTIEN AUX PROJETS LIÉS À L’INNOVATION, À LA RECHERCHE ET À L’ÉCOLOGIE -Les projets de recherche et d’innovation des PME et des acteurs publics locaux peuvent être soutenus par le programme « Horizon 2020 » de l’UE, notamment à travers la section « Leadership industriel ». Celle-ci permet de couvrir jusqu’à 100 % des coûts engagés dans le développement de produits, applications et services TIC innovants destinés aux secteurs de la culture et de la création (3D, réalité augmentée, interfaces utilisateurs avancées, vision par ordinateur).

III- L’AIDE AU TOURISME  des   ENJEUX CULTURELS
1) Programme Europe Créative L’Union européenne soutient les projets touristiques en lien avec les manifestations culturelles via le « Programme Europe Créative ». Trois types d’actions majeures peuvent bénéficier de financements : 1- les capitales européennes de la culture (1,5 M€ à la commune pour mettre en œuvre un programme culturel spécifique). 2- Les Réseaux d’organisations européennes et internationales des secteurs culturel et créatif. jusqu’à 250 000 €, 3- Les « Projets transnationaux de coopération »qui visent à développer, créer, diffuser et conserver des biens et services incarnant une expression culturelle ou artistique.( Jusqu’à 2 M€ pour les projets à grande échelle).
2) Les autre fonds,  plus « classiques,  où vous pouvez proposer des projets dans des cadres plus larges (Développement régional ;Agriculture et développement rural ; Affaires maritimes et Pêche, selon les critères européens pour la période 2014-2020. On sait que les projets culturels et touristiques peuvent contribuer à une relance de l’activité, à une nouvelle vie des territoires (Villes et villages)
3) – La France recevra près de 28 milliards d’euros de l’Union européenne, au titre des Fonds européens structurels et d’investissement (Fesi) :
a) Fonds européen de développement régional (Feder); 
b) Fonds social européen (FSE), aussi appelés fonds structurels ;
c) Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER)
d) Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP).
C’est le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) qui assure, au niveau national, le suivi de la politique définie dans la stratégie Europe 2020.

IV- LE NOUVEAU GUIDE LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D’INVESTISSEMENT 2014-2020, publié en mai 2018. Ce Guide raconte l’historique des fonds mais il indique surtout comment mettre en œuvre les projets. La présentation en est très claire. Pour chaque « fonds » européen, sont indiquées les informations et démarches suivantes, sous forme de fiches (une page) :
1. Présentation du programme
2. Types d’actions finançables
3. Qui peut faire la demande ?
4. Type et niveau de financement
5. Comment et quand présenter une demande ?
6. Exemples de projets sélectionnés
– Lire le Guide ici, en pdf, ou  sur le site du Gouvernement français.

V- LES TYPES D’ACTIONS FINANÇABLES par le FEDER (Fonds européen de développement régional) pour els programmes réalisés : Europe Créative et FEDER .
la recherche liée au tourisme, le développement et l’innovation technologiques, y compris l’innovation dans les services et les pôles de services (incubateurs de services de tourisme, laboratoires vivants (living labs), projets pilote, etc.) ;
le développement de produits des TIC en lien avec le tourisme (applications numériques, exploitation de données « data mining », etc.) ;
le développement de services de tourisme innovants, en particulier dans les régions périphériques et moins favorisées caractérisées par un tissu industriel sous-développé et une forte dépendance au tourisme (nouveaux modèles d’entreprise, exploitation d’idées innovante, etc.) ;
le développement de produits et de services à haute valeur ajoutée sur des marchés de niche (tourisme de santé, tourisme pour séniors, écotourisme et tourisme culturel, tourisme gastronomique, tourisme sportif, etc.) en mobilisant des ressources locales spécifiques et en contribuant ainsi à une spécialisation régionale intelligente ;
les regroupements (clusters) d’acteurs proposant des activités dans les secteurs touristiques et culturels, afin de diversifier l’offre régionale et étendre la saison touristique;
le développement du patrimoine touristique environnemental et culturel et des services correspondants ;
les infrastructures touristiques durables et culturelles de petite envergure
la formation professionnelle et l’amélioration des compétences.
Qui peut faire la demande? Toute personne morale (organisme public, entreprises et plus particulièrement PME, organisme de recherche, université, ONG, pôle d’activités touristiques, etc.) (Photo : Collection Louvre d’Abu Dhabi)

VI- DES EXEMPLES réalisés grâce à ces programmes !
1) PROGRAMME FEDER : un exemple de projets :
Projets de coopération des musées océanographiques dans la région du Sud de la Baltique (Allemagne, Lituanie, Pologne, Russie) .Avec l’aide d’universités locales, ces musées ont conçu un site internet commun (www.balticmuseums.net) proposant un système de billetterie en ligne et un tarif avantageux pour ceux qui choisiraient de visiter au moins deux musées dans l’année. Cette réalisation a été suivie par la conception conjointe de guides numériques en plusieurs langues pour des visites « sur mesure » (des parents avec leurs enfants, par exemple), puis par la Promotion des musées.Contribution de l’UE : 1 911 555 € (2008-2014) – Niveau de financement de l’UE : 85 % – Notre photo : les participants!

2) PROGRAMME EUROPE CRÉATIVE(page 47 du Guide)
a) Network of cities promoting creative tourism Ce projet visait à soutenir la création d’un réseau international de villes et de territoires qui se distinguent par leurs efforts en matière de tourisme créatif. Il a permis de développer la mobilité et le dialogue interculturels, ainsi que la coopération entre des acteurs connaissant bien le tissu social et artistique de leur ville, les exigences des touristes créatifs et le travail en réseau. Contribution de l’UE : 58 000 € – Niveau de financement de l’UE : 46 %
b) Lux Scientia – A European Constellation Ce projet – photo ci-dessus- a permis de mettre en place une collaboration transeuropéenne entre trois fêtes européennes des lumières (Artichoke au Royaume-Uni, Skyway en Pologne et le Valgusfestival en Estonie). Trois artistes, un par pays d’accueil, ont été chargés de créer chacun une œuvre lumineuse inspirée des trois villes concernées. Leurs installations ont été exposées dans chacune des trois villes. La promotion de ces villes comme des lieux de débat dynamique et d’art innovant a contribué à augmenter leur visibilité en tant que plateformes européennes de la culture. Contribution de l’UE : 199 300 € (2011-2012) – Niveau de financement de l’UE : 50 %
c) D’autres projets d’Europe créative : http://ec.europa.eu/programmes/creative-europe/projects/

3) PROGRAMME HORIZON 2020 Ce programme est un peu une « pochette surprise », à mon avis, mais il concerne les PME des secteurs créatifs et surtout les enjeux Numériques, donc il peut aussi vous concerner.
Voir l’exemple du projet CHESS , Cultural Heritage Experiences through Socio-personal interactions and Storytelling, créé pour développer des Histoires interactives personnalisées dans les musées & sites culturels . la première phase consistait à étudier les différentes applications, y compris celles qui intégraient une interface de réalité augmentée, si leur objectif était de s’adapter s’adaptaient à la personnalité et aux préférences des visiteurs. Ces solutions ont ensuite fait l’objet d’essais dans différents sites –notamment le musée de l’Acropole à Athènes et la Cité de l’espace de Toulouse. Le CHESS a donc conduit des recherches interdisciplinaires sur « la personnalisation et l’adaptabilité; la narration numérique; les méthodologies interactives; ainsi que les technologies mobiles et de réalité mixte axées sur la narration, en s’appuyant sur une base théorique rigoureuse en muséologie, sciences cognitives et sciences de l’apprentissage ». Contribution de l’UE : 2 859 712 € (2011-2014) – Niveau de financement de l’UE : 67 %. (Page 38 du Guide).

V- VOTRE RECHERCHE DE PARTENAIRES EUROPÉENS Je vous propose, si vous cherchez des partenaires, que le petit blog soit à votre service en publiant vos annonces de recherche dans les commentaires ! Par exemple des projets de mobilité professionnelle, ou des projets de développement territorial si vous aviez besoin de deux ou trois pays ou villes partenaires, car le petit blog est bien lu dans tous les pays francophones et le rôle du blog est aussi de créer des rencontres, d’aider à rapprocher les demandes, à trouver des solutions aux problèmes ! Profitons ensemble de nos talents! Partageons nos connaissances et nos contacts!(Photo : l’un des projets du concours 2017 du Rijksmuseum Studio (Amsterdam)  : une lentille pour vos yeux aux dessins de porcelaine de Delft!Le top pour vos soirées d’été, non? )
——————————————————

Ken achète l’Hotel de la Marine à Paris!

KEN LE TOURISTE PARFAIT avait du mal avec l’ensemble des langues européennes. En fait, il comprenait mal pourquoi une seule langue s’était imposée, après le vote, aux Etats-Unis, et que l’Europe, depuis tant d’années, n’ait pas osé faire la même chose…Fou de ses Voyages d’Affaire, il y parlait sa langue maternelle dans les nombreux avions, hôtels,  ou taxis qu’il empruntait chaque semaine pour sillonner le monde. »Ken, lui dit Barbie, son ex, qui LISAIT toujours dans ses pensées, je pars à mon cours d’Espéranto, tu viendrais avec moi? »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.