Pascaline, jeune guide conférencière !

J’ai eu le plaisir d’échanger avec Pascaline Andrey, jeune Guide touristique-conférencière, et de lui poser quelques questions, car j’aime, comme vous le savez, les entrées par métiers ! Les métiers nous révèlent des choix, mais aussi des  évolutions, des projets possibles, pour aujourd’hui  et demain!
Voici son portrait, avec son parcours, ses attentes et ses projets. Pascaline nous présente des pistes pour renouveler ce métier, dont le tourisme ne peut se passer, et elle parle très bien  des solutions durables dans les grands désordres actuels. Accompagner, guider, faire comprendre, donner à voir : toute cette médiation enrichit le voyage évolue, et Pascaline nous dit aussi pourquoi.

I- PASCALINE, SON PORTRAIT !
Pascaline est guide-conférencière depuis 8 ans, après une  formation de guide interprète à Clermont Ferrand (2009/2010), puis un Master Tourisme à l’université de Lille (2010-2012). Ses deux stages l’ont amenée d’abord chez Travel Europe, tour opérateur au milieu des montagnes du Tyrol autrichien ; puis en Californie, à Los Angeles, chez un tour opérateur français. Elle s’est ensuite installée à Londres pour y travaillé cinq ans comme guide Freelance,  pour une entreprise où elle accompagnait un tour pour des excursionnistes en groupes (35 à 63 personnes/groupe).
Après 5 ans à gérer le même tour, Pascaline a décidé de créer ses propres visites et donc une petite entreprise! Ce fut Culture & Adventure, en décembre 2018.(Photos de Pascaline pour Londres)
« Entre la crise des gilets jaunes et les manifestations hebdomadaires de l’hiver 2018/2019 puis les grèves généralisées de la SNCF,  ma première année a été très mouvementée. Passer de guide freelance à gérante d’EURL/ SARL a été un choc : j’ai eu l’impression d’être jetée à la mer sans bouée pendant 6 mois mais l’expérience a été très enrichissante » Bref, Pascaline a passé ce cap difficile car, dit-elle, elle  « adorait son métier, cela lui donné la motivation de continuer, de créer les valeurs pour Culture & Adventure, de recruter des guides, de créer des partenariats et de commencer à démarcher ! 

II- AUJOURD’HUI : Des visites variées et du tourisme en petits comités
Aujourd’hui, dit Pascaline, je propose des visites axées sur la découverte de l’architecture et du patrimoine. A Paris je propose des visites du Louvre, de Versailles et du musée d’Orsay. A Lille je propose une visite du Vieux -Lille, et j‘ai lancé une visite du Palais des Beaux- Arts, qui abrite l’une des plus grandes collections d’art de France en dehors de Paris.
Je propose aussi des visites insolites à Londres sur les thèmes de la Littérature (je suis une grande fan de Dickens), celui des femmes d’exception et aussi une balade sur Monet à Londres pour découvrir les lieux qui l’ont inspirés.
Mes groupes ne dépassent jamais 15 personnes pour mes visites en extérieur et 6 personnes pour les visites de musée.

III- LA TÊTE PLEINE DE PROJETS
1- Cette année je souhaite continuer de développer mon entreprise en ayant le moins d’impact possible sur l’environnement. Je vais donc créer des excursions pour les locaux autour de Lille et Paris, avec un mode de déplacement le moins polluant possible. Dans cette démarche j’aimerai entamer la démarche de labellisation pour être reconnue comme une entreprise de tourisme responsable (ATR).
2- Création d’un livre d’activités pour enfants
Je viens aussi de terminer la maquette d’un livre d’activités qui permettra aux enfants d’être au cœur de leurs visites culturelles et d’avoir du contenu adapté à leur âge. J’ai commencé par mon musée préféré, le Louvre, mais le concept peut être repris par n’importe quel musée ou monument. Le but est de créer un outil pédagogique et fun qui donne envie aux enfants de s’intéresser à la culture.
On connait bien les défauts des musées pour les enfants : les cartels et informations placés trop haut pour que les enfants puissent les lire; pas de jeux dans les salles ; pas de piste pour les guider dans leurs choix des œuvres, alors ils ne savent pas quoi regarder. Bref, en général, les petits décrochent après 15 minutes. Mon livre permettrait de changer l’expérience des enfants.
3- Mon prochain challenge est donc de lancer une campagne de financement participatif (crowdfunding) sur Ulule début juin pour lancer les premières commandes du livre!
Rendez-vous, mes amis,  sur ce petit blog, sur les réseaux sociaux et sur Ulule, je vous préviendrai de la mise en route du projet de Pascaline ! Voici le lien, sur Ulule, où vous pouvez participer au projet si le coeur vous en dit : https://fr.ulule.com/decouvrir-les-tresors-du-louvre-pour-les-enfants

IV- LES ÉVOLUTIONS DU TOURISME CULTUREL?
« Je suis une « vieille millenial » et je remarque que nos centres d’intérêts sont très différents de ceux de nos aînés. L’idée n’est pas de faire du jeunisme mais les jeunes générations sont toutes plus intéressées par l’idée de faire plutôt que de voir. Elles recherchent l’insolite, le local, des ateliers qui leurs permettent de s’initier à quelque chose pendant leurs voyages sans avoir besoin d’être membre d’un club puisqu’ils ne font que passer.
Les visiteurs veulent un tourisme culturel qui soit dynamique et notre offre doit être le reflet des gens qu’elle souhaite rencontrer pour qu’ils aient envie d’y participer ! »

IV- DEMAIN, L’ÉCOLOGIE DANS LE TOURISME?
« Je pense que le tourisme deviendra de plus en plus respectueux de l’environnement par nécessité car les gros acteurs du Tourisme dans les destinations « Nature» commencent à réaliser qu’il faut protéger la Nature s’ils veulent garder leurs touristes ! Ils ne viendront plus si la destination n’est pas à la hauteur…
J’ai assisté au WTM (World Travel Market) à Londres l’an passé et les directeurs de l’Office de tourisme irlandais et Fjord Norway ont décidé de prendre des mesures drastiques pour limiter l’accès aux sites et pousser les gens à rester plus longtemps. Ils sont certains que le tourisme n’a d’intérêt que s’il booste le dynamisme, la vie et l’économie des villes ou des régions qui en bénéficient. Ce qui n’est pas toujours le cas à l’heure actuelle, car les habitants subissent le tourisme sous prétexte que cela les fait vivre. Je pense que l’on peut concilier écologie et économie. Et qu’il le faut ! »

V- QUELQUES IDÉES POUR UN TOURISME PLUS VERT?
« Je crois que le premier combat concernera surtout le transport. Il y a ceux qui sont contre l’avion mais je n’en fait pas partie: Si un avion est plein, la consommation individuelle de chacun n’est plus si choquante que cela….Mais cela veut dire qu’il faudrait supprimer les vols qui ne seraient pas pleins et que nous soyons capables de proposer une alternative ?
Peut-être en revalorisant le voyage en train et l’utilisation massive du vélo (électrique le cas échéant) et des transports en commun dès  l’arrivée à la destination.
Pourquoi ne pas ajouter, comme le font les allemands, un wagon dédié aux vélos sur chaque train ? Ou encore, nos bus et car pourraient installer des portes vélos à l’avant, comme en Californie, et autoriser les vélos dans les rames de métro (peut -être en ajoutant une rame spéciale) ? Voilà quelques petites idées pour aller dans la bonne direction.

Le challenge est de proposer une alternative respectueuse de l’environnement mais qui ne soit pas trop coûteuse et qui soit bénéfique à tous les publics et pas seulement aux gens en bonne santé. »

CONTACTS pour joindre Pascaline Andrey :
Pascaline Andrey, Tour guide & Managing Director
wwww.cultureandadventure.com
Twitter@CultureAndAdventure
Tel: 07 69 88 75 56

————————————————————

Ken et ses amis de L.A… La bande à Disney, quoi….

KEN LE TOURISTE PARFAIT
Aujourd’hui, Barbie était ravie ! Elle allait retrouver son immense amie Chérie, Pascaline, qui faisait un petit come-back à L.A et avait promis de passer lui faire une bise… Mais elle déchanta vie : «Tu sais, Barbie, quand tu étais à la piscine ton amie Pascaline a appelé. Elle voulait venir TE voir tout à l’heure mais je lui ai dit que je rêvais d’une petite conférence au LACMA à 13 heures ! Elle a dit OK ! Tu viens avec moi ou tu attends NOTRE retour ?

 

(2 commentaires)

    • Jacquet Jeanine on 23 mai 2020 at 22 h 49 min

    Formation professionnelle dans milieu du tourisme et du transport

  1. Merci de votre commentaire, mais que voulez-vous dire, Jeanine, sur cette formation?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.