Vive la Bretagne !

 

I- COMMUNICATION CULTURELLE  quand la communication  célèbre  l’identité d’une région et son art de vivre …comme ailleurs! Les visuels jouent avec les mots, avec un seul message : « La Bretagne, c’est le dépaysement proche de chez vous » : voir toutes les photos des visuels en fin de billet, mes amis! 
-La Région Bretagne sait très bien valoriser sites naturels, espaces sauvages, villes historiques, fêtes, festivals ou sa gastronomie, et surtout ce qui rend possible tout cela : les bretons et leur fichu caractère!
– Avec l’injonction récente du Gouvernement et des instances touristiques, relayées par tousles journaux, le «Restez en France» est devenu normal pour cause d’incertitude, il y a quelques semaines sur l’état sanitaire des pays voisins ; difficile de réserver, dans le doute, à l’étranger, alors la sagesse nous commandait un #CetEtéJeVisiteLaFrance. Voici le lien de la campagne, où retrouver les photos!

Le Conseil régional et le Comité régional du Tourisme Bretagne se sont emparés avec humour de ce « staycation », dans leur nouvelle campagne de communication, depuis la mi-juin, et bravo à l’agence Notchup. Pas la peine d’aller en Californie, aux Iles Galapagos ou aux Iles Caraîbes ! Vous trouverez tout cela en Bretagne, la preuve en images !

-En conclusion : « Mon église romane est plus belle que la vôtre! » Hélas, avec la désertification d’une  France  privée de visiteurs pendant quelques mois, les régions et les villes, les lieux d’hébergement, les  restaurants, les Bars et tous les lieux de Culture ont beaucoup souffert. Le pire serait de créer  une concurrence entre villes ou régions, comme cela se  passe très souvent, en affirmant être les meilleurs pour tout. Où avoir des musées plus intéressants, des événements bien plus populaire, etc…  Cette  communication de la Région  Bretagne évite cet écueil « à sa façon », et  je suis certaine qu’il existe d’autres solutions et que nous partagerons d’autres belles découvertes, en France ou ailleurs!  

II- MAGNIFIQUES ET DRÔLES, les  visuels, raviront, à mon avis :
les habitants, flattés de ces beautés, riant de ces jeux de mots, décideront peut-être de rester chez eux ;.
tous les bretons de France ou qui vivent à l’étranger, capables de déclencher un « tourisme affinitaire » : « Et si on retournait au pays ? »
Evidemment les voisins des les régions proches (Pays de la Loire, Normandie, Paris et l’Ile de France, Paris, et quelques villes ciblée par la campagne 2020 comme Lille et Lyon)
Et les voisins étrangers, qui représentent d’habitude 17% de leurs visiteurs : Belges et Allemands ou habitants des Pays-Bas ;
– Et pourquoi pas des espagnols, italiens venus chercher un peu de fraîcheur et surtout de l’humour, de la joie, des surprises !

III-JOUER AVEC LES MOTS  Enfin cette campagne joue avec la langue, les mots,
et la culture commence toujours par la langue ! Ce n’est pas le « rayon conserves » de Monoprix, qui fait très très fort avec les jeux de mots écrits sur ses boites de conserve, qui me contredira!                                                        1- Bretagne, se dit Breizh, en breton…
2- BZH : Bretagne s’écrit de deux façons: Breiz en Bretagne du nord et Breih dans le Vannetais : les deux graphies ont été unies pour obtenir le nom considéré comme officiel, en abrégé : BZH
3- Kêr a plusieurs significations : « ville, village, villa » (anciennement « habitat fortifié », et « cité »), parfois « (le) chez soi, intérieur (ou home).
4- Ti (ty) : maison.

  • POUR EN SAVOIR PLUS
    L’an dernier on avait eu ce « La Bretagne, quand on la cherche on la trouve », (01/2019 au 31/12/2019)
     LA CAMPAGNE :informations sur les coûts, les clientèles visées, la perte de visiteurs en mars-juin- merci,  Tourmag!)Inscrite dans un plan de communication biennal et coordonné par le CRT, la campagne cible prioritairement les jeunes actifs, les familles et les couples sans enfant.Pourquoi une campagne aussi chère ? Tourmag nous dit tout ! Sur ce lien que je vous résume : D’un montant global 1,06 M€, l’opération comprendra un plan d’action en deux phases.
    De mi-juin à mi-juillet, des messages vacances d’été seront distillés, ciblant les jeunes actifs, familles et couples sans enfant des marchés Bretagne, Pays de la Loire, Normandie et Île-de-France.
    PERTES en VISITEURS…. »Avec près de 1,2 milliard d’euros de pertes sur les 7 milliards d’euros de retombées engrangées chaque année, la crise du Covid-19 a largement impacté le secteur qui représente 10% du PIB régional et près de 60 000 emplois ».  (Article Publié par Céline Eymery- Rédactrice en Chef – TourMaG.com)            ⇒Photo ci-dessus: les deux « Ken » du dictionnaire bilingue breton/français! sur le Lexique Breton -Français de Guy Thomas,  à la lettre K, à voir ici

KEN-KEN-KEN , KESACO?  Kenavo, Ken, que j’aime ken ! avait dit Ronan B. au Touriste Parfait qui était son ami…car Ken veut  dire tant ou  tellement, en langue bretonne! Barbie arriva avec son air des mauvais jours « Ah bon ? Barbie n’a pas de traduction en breton, eh bien, créons un nouveau mot! » Ronan et Ken lui rappelèrent que la Vedette mondiale, la Star internationale depuis des lustres, c’était elle, ne serait-ce que par le nombre de poupées vendues par an sur notre petite planète, y compris en Bretagne !

 

LES PHOTOS! LES PHOTOS! LES PHOTOS! LES PHOTOS!

 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.