Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/nouveaut/public_html/nouveautourismeculturel.com/blog/wp-includes/post-template.php on line 284

Vive le tourisme culturel !

Suivez les aventures de Ken le touriste...Le tourisme culturel change aujourd’hui si profondément, si radicalement que son organisation habituelle est bouleversée. De nouvelles questions se posent, qui passionnent un petit groupe de professionnels, économistes, sociologues ou voyagistes. Je saluerai  ici l’excellence de Claude Origet du Cluzeau, Philippe Fabry, Corinne Lespinasse Taraba, Jean-Didier Urbain, Xavier Greffe et Marina Santelli, ainsi que celle des  équipes du tourisme culturel Louvre, des universités de Montréal , de Bourgogne et de la revue Espaces. Et je les remercie de m’avoir  montré leurs  chemins de compréhension que je vais poursuivre  avec un grand bonheur!

Notre pays, à ne pas prendre en compte ces nouvelles lignes de force, risque de prendre du retard. Nous sommes très  satisfaits de notre richesse culturelle, de notre pole position mondiale dans les deux domaines du tourisme et de la culture. Changer de point de vue me semble pourtant une évidence!

1 – De nouvelles clientèles, de nouveaux comportements

Bien sûr les français et les européens, surtout les plus âgés, constituent la grande majorité des touristes qui viendront en nombre dans notre pays ces prochaines années.

Mais les nouvelles clientèles, ce sont surtout celles de pays émergents, rêvant de venir en Europe, depuis la Chine,  la Russie, l’Inde , le Brésil ou les Emirates, et dont il faut préparer l’accueil, sous peine de les voir zapper la France au profit d’autres pays européens, comme l’Italie, l’Espagne ou le Royaume-Uni. Et les nouveaux comportements (Générationnels, ou qui suivent de nouvelles tendances) doivent être pris en compte par le tourisme culturel pour les visiteurs de Français ou  ou étrangers.

2 – De nouvelles formes de destinations, de séjour et de communication

Plus courts, mélangeant plusieurs activités (culture, shopping ou simple promenade…), les modes de séjours ont aussi changé, teintés de Durable, portés par l’Evénementiel, le Luxe ou une forte demande de « convivialité » et  d’ « authenticité ». Notre patrimoine est toujours la première représentation de notre attractivité culturelle, mais la Culture d’aujourd’hui (Culture créative, arts  contemporains, images, /design/ musiques actuelles…) fait aussi l’objet d’une  forte demande. Les visites transversales du Tourisme urbain prouvent enfin que Passé et présent peuvent parfaitement être englobés dans le temps du visiteur, qui aura aussi ce désir de rencontrer les habitants ou de partager ses découvertes sur un blog avec des millions d’internautes.

3 – De nouveaux outils

Réserver son voyage en ligne, sa visite culturelle, lire des blogs pour se décider, après  avoir comparé… Préférer un podcasting de visite sur son smarthphone ou MP3 plutôt qu’un Guide en papier, ne plus se perdre grâce au GPS ou faire usage de guides multimédia impeccables, voilà ce qui est possible aujourd’hui. Ces nouveaux outils n’enlèvent rien à la qualité d’une visite. Elle sera différente, voilà tout. La médiation culturelle, par exemple,  doit « penser différemment » ses projets,  mais c’est bien  l’ensemble des métiers du tourisme et de la culture qui  sont tous  concernés par les nouveaux usages des technologies numériques qui sont à notre disposition!

Certes, on peut, toujours et encore améliorer la fréquentation des lieux par celle des publics de proximité ;

Certes, le travail entre les deux milieux professionnels est parfois ardu, l’incompréhension souvent forte, la phobie anti-touristique encore bien vivace dans les milieux de la culture.
Mais les autres pays touristiques du monde et l’Europe en particulier construisent d’ores et déjà des stratégies qui intègrent ces nouvelles donnes plutôt que de voir dépérir une fréquentation qui, si elle stagne ou diminue, annoncera sans doute de mauvais jours pour l’industrie touristique comme pour les institutions culturelles.

Les exemples de réussite, de bonnes pratiques du tourisme culturel sont très nombreuses en France, où ces trois nouvelles tendances et leurs conséquences ont  été comprises et intégrées, où des solutions innovantes ont été inventées, mises en œuvre et commercialisées.

Ce blog souhaite témoigner des réalisations et réflexions en cours pour ouvrir de nouveaux horizons au tourisme culturel.

(1 commentaire)

  1. Bonjour,
    Effectivement le tourisme culturel en France est en pleine mutation. Face aux nouvelles attentes des visiteurs, les acteurs du tourisme culturel et les territoires ne peuvent plus se contenter d’offres classiques et doivent innover. Vos billets proposent des analyses très intéressantes pour nous qui menons également une réflexion sur ce sujet. Bonne continuation !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.