Trouvez la Ville qui vous convient!

 


Cet excellent numéro, un « Hors Série de l’Express », qui coûte peu cher (8,90 euros), est fantastique ! Avec 98 pages pour nous donner une idée précise de villes où il fait bon vivre, avec un cadre de vie innovant, des projets dans toutes les professions et filières, et parmi elles une place importante de la Culture et du Numérique ; la centaine de villes repérées sont souvent en phase d’expérimentations très intéressantes , grâce à leurs nouveaux critères pour repenser une ville et « créer du lien » tout en innovant. Des croquis existent pour chaque domaine avec les « meilleurs exemples » (Sport ou Écologie, Numérique ou Cadre ou Coût de la vie…)
Si nous avons tous eu, ces deux dernières années, des idées de départ à la campagne, on se dit en lisant que peut-être qu’une petite ville ou une ville moyenne ont des atouts « taillés sur mesure »pour plaire à la grande diversité des « tribus » que nous sommes, aux goûts très différents.
Le Rapport de Paul Hermelin, « Rééquilibrer le développement de notre territoire”  annonçait déjà la montée en gamme (innovation, nouvelle génération,…) de nombreuses petites villes ou villes moyennes, par rapport aux métropoles, un peu fades et qui engloutissent leurs régions sur le modèle de Paris, qui, autrefois, fabriqua le Désert français en aspirant tous les talents français*.
Bref, mieux vaudrait, peut-être, habiter des villes où l’on pourra « vivre ensemble », et ne plus voir nos jeunes les plus doués partir, pour réussir, non pas en restant au pays, mais en allant à Paris !
Enfin, je vois dans ces projets de villes souvent petites ou moyennes, un intérêt nouveau, qui peut attirer de nombreux visiteurs pour découvrir comment tout cela s’est construit : des touristes, français ou étrangers, à l’affût d’innovation, de bonnes idées, de « partager » des trucs (élus, professionnels) et de créer un Ouishare des villes de demain!
NB* : Comme d’habitude il faut exclure Paris si l’on veut « comparer », car trop démesurément attractive (Moyens, projets, international). Par exemple, pour la culture, Françoise Nyssen, ministre de la Culture, avait fait le point le 28 mars 2018, publiquement, à la Villette: « L’Etat dépense 135 euros par an pour un francilien et seulement 15 euros par an pour u citoyen d’une autre région ». Et cela n’a pas changé!

I- LES VILLES GAGNANTES du Palmarès 2022 : trouvez la ville qui vous convient !

Bordeaux pour l’économie ; Bastia pour le cadre de vie, la météo et la sécurité ;Cahors pour l’écologie ; Limoges pour la santé, le sport et l’éducation…Bagneux pour la mixité…Aucun domaine ne semble échapper à l’ www.lexpress.fr. : Education, Sport, Economie, numérique, culture, cadre de vie. Mais, pour une fois, le marketing territorial n’a pas de poids car il s’agit d’un descriptif des lieux et de leurs atouts et compétences locales,que les maires savent et veulent mettre en valeur ; ou encore de l’annonce de projets de jeunes Collectifs en France et àl’étranger .
LA MIXITÉ SOCIALE , qui pourrait aussi inspirer le Tourisme, comporte de nombreux articles, tous passionnants dans la revue : Morland, un immeuble quartier à Paris ; Bagneux ; Ou « Quand les EPHAD deviennent des lieux de vie ».
Et un article de Cyril Aouizerate, Hôtelier visionnaire du MOB Hôtel de Saint Ouen (voir notre article du blog) sera bientôt à Bordeaux. Cet Urbaniste engagé nous dit  : « Dans dix ans les gens voudront vivre dans des villes moyennes plutôt que dans des métropoles où il fera 48 degrés, cinq mois de l’année, et où il faut trente cinq ans pour rembourser le crédit d’un deux-pièces. La technologie aide avoir une productivité partout. Dans cette nouvelle réalité, même une commune de 1000 habitants pourra tirer son épingle du jeu » (page 82 de la Revue).


  • II- TERRES D’ART, de LOISIRS et de CULTURE : Festivals ; bibliothèques, musées, les villes s’investissent !
    Sont présentés de très beaux projets :
    •La (Coopérative d’urbanisme Culturel) Laval, Vitry –le- François, Mats-La-Jolie, Niort, Guichen Pont Réan, Bourges ;                                                                                                                                                                                                           •un autre article démontre comment “Les théâtres”, pôle de spectacle vivant, a rapproché Marseille et Aix,
    •Comment Rennes devient le Prix Goncourt des libraires ?
    •Comment La Halle Tropisme a fait revivre Montpellier
    •Le Hangar Y de Meudon et ses projets
    •La nouvelle croisette de Cannes, (Roland Castro et Snohetta) en granit rouge, hé hé…)
    •Vierzon, futur hub culturel immersif
    •Epinal, Tiers-lieu pour recréer du lien à Saint-mars-du-Désert
    •Saint Dié des Vosges, environ 20000 habitants, va aussi créer un nouvel espace qui sera à la fois Office du Tourisme et médiathèque et s’est déjà assigné le rôle de réduire la fracture numérique dans la ville
    •Urbanisme : Bâtir sous terre, comme en Espagne ou en Finlande, Orly Rungis, Viroflay, etc..

III- D’AUTRES SPÉCIFICITÉS DE VILLES !
D’autres domaines sont riches d’exemples : Le Travail, la Santé et l’Ecologie, l’Emploi, le Sport ou les villes où s’installer avec des tout petits budgets, et, évidemment, le numérique, avec beaucoup de Hub, d’incubateurs et de liens internationaux (Poitiers, Pau, Lyon, Le Havre, le département de la Seine-Saint-Denis, etc…) …).

POUR EN SAVOIR PLUS : Hors Série Ville, 2022- « Cadre de vie, travail, culture… TROUVEZ LA VILLE QUI VOUS CONVIENT » Groupe L’Express,
Siège social : 112 avenue Kléber 75116 Paris
Président directeur général : Alain Weill
Directeur de la publication : Alain Weill
Principal actionnaire : Next-Now 51% / Altice Group Lux 49%
Maquette : Sylvie Willot
Conception graphique : Serge Latil

MÉTHODOLOGIE numérique, page 18 : 1232 agglomérations de plus de 100 000 habitants de la France métropolitaine (Vie, Tourisme, Economie) 170 indicateurs issus de 40 sources de données officielles (INSEE ; Ministères). Les données sont pondérées par un groupe d’expert -Lire la méthodologie détaillée pour le Numérique sur Lecadran-attractivite.fr

–  –  –  –  

KEN ET tente de retenir Barbie (Photo volée…).

KEN LE TOURISTE PARFAIT   ne comprenait pas très bien pourquoi son Président, Joseph  Robinette Biden, alias Joe Biden, était si malheureux que Ken ne soit pas venu, avec Barbie Chérie, au dîner officiel qu’il avait organisé pour le Président français!  Alors, près avoir tournicoté cent fois autour de la piscine, il finit par l’appeler : “Joe, I’m So Sorry, but Barbie...”. Il devait lui dire la vérité : Barbie avait lu l’Express, pris son billet d’avion Los-Angeles-Paris, et avait filé à Rennes pour y visiter les librairies! Ken était si fier d’avoir une femme AUSSI intelligente et curieuse……

 

Lumière et Eclairage : incontournables évolutions

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après nos fameux street-artistes et leurs éclats de peinture, voici des œuvres de Lumière, pour Noël, conçues pour nous promener et apporter une touche de joie à l’urbanisme et son environnement de deux villes, Vincennes et Nantes.
Chaque Noël offre une occasion de séjours touristiques, souvent en famille, pour se retrouver dans des lieux en fête qui se transforment, en mode éphémère, juste avec de la lumière.
Des artistes ont été choisis pour souligner l’événement, avec leurs nouveaux modes d’expression et de nouveaux outils : l’éclairage et les lasers en mode « numérique », pour mieux en contrôler le débit et la durée. Le résultat en sera « immersif », bien dans l’air du temps.

Mais l’important est aussi de bien comprendre les évolutions de la Lumière et l’Eclairage, d’ici 2050 et nous avons trouvé un lieu-ressource tout à fait parfait : le Light Zoom Lumière!

I-NANTES ET SON NOUVEAU VOYAGE EN HIVER !
« Les couleurs et la lumière seront les marqueurs » du Voyage à Nantes, dit le communiqué de presse de la Ville . Après des années de Voyage en été, la ville inaugure donc un premier Voyage en hiver, du 24 novembre 2022 au 1er janvier 2023, avec une forte ambition, en mobilisant, en particulier, des artistes : « Comment ouvrir grand les imaginaires et créer de nouveaux rituels de Noël ? »
La programmation mélange la création d’œuvres inédites à la découverte de la ville, une programmation musicale et, comme en été, la gastronomie nantaise.

VINCENT OLINET est l’artiste qui intervient à Nantes, avec « La nuit je vois »  titre de son œuvre. L’artiste (né en 1981) aime, dit sa présentation, « s’approprier des objets, usuels et domestiques, issus de la culture populaire qu’il détourne pour qu’ils deviennent des objets d’art ».Comme le Pop’ Art, en quelque sorte ! Le parcours artistique est au centre historique de Nantes, et a été réalisé, après un appel d’offre, par l’entreprise française ACTiLED Lighting . Il fallait éclairer de l’Intérieur 629 moulures et 95 consoles, grâce à des leds ‘actitube20a’, qui prennent une allure de lanternes japonaises, dit la présentation du projet.Photo : Image haut des colonnes Prototypes consoles, sculptures lumineuses pour Voyage en Hiver 2022, Nantes, France – Artiste : Vincent Olinet © ACTiLED Lighting
II- VINCENNES : un nouveau festival de lumière, avec “Les Sentiers Lumineux de Noël” réalisés par le collectif CCL au parc Floral de Paris, derrière le château . C’est un parcours d’environ 2km, 22 structures lumineuses qui seront dévoilées le 24 novembre prochain pour Les Sentiers Lumineux de Noël. L’itinéraire traverse une bonne partie des 35 hectares du parc floral de Paris. D’après l’organisateur, la magie de Noël sera ainsi sublimée par des artistes contemporains tels que : https://www.sentierslumineuxdenoel.com/
Le CCL, dit l’article, est auteur de plusieurs expériences (« La Forêt enchantée » et « Gobo Walk » et Mandy lights a créé« L’étincelante Cathédrale » ou « Le jardin de lasers »).
Dates de cette première édition des Sentiers Lumineux de Noël : du 24 novembre 2022 au 2 janvier 2023

III- UN LIEU –RESSOURCE d’exception pour la Lumière et l’Éclairage ! Light ZOOM Lumière, qui est une plateforme en ligne absolument essentielle pour découvrir des exemples, s’inspirer, rencontrer des professionnels ou mieux comprendre et connaitre des artistes. C’est un excellent article sur Facebook de cette entreprise qui a guidé ce billet, alors merci à Vincent Laganier.
♦ Résumé des objectifs de Light Zoom Lumière :
Pour concevoir la lumière comme un levier de développement touristique, il est nécessaire de  :
Croiser les regards de concepteurs lumière, d’élus, de dirigeants municipaux et du tourisme.
– Présenter des expériences et témoignages de villes à travers le monde.Fonctionnel et sécuritaire à l’origine, le rôle de la lumière dans les villes a évolué. De nombreuses métropoles dans le monde utilisent aujourd’hui la lumière pour construire une véritable identité nocturne et développer leur attractivité touristique.
Développement touristique:
À l’image des festivals Lumière de Lyon (plus de 3 millions de visiteurs en seulement 4 jours) ou de Chartres (1 million de visiteurs en 4 mois) et de leurs stratégies d’éclairage pérenne qui ont permis la mise en valeur de très nombreux sites, la mise en lumière peut contribuer au développement touristique durable des villes ; elle a un impact positif en termes d’image et de notoriété, mais aussi en matière de cohésion sociale et de développement économique.
1- Pour mieux connaître les nouveaux usages urbains de la lumière, des éclairages, voir le site ICI et Facebook là !

– Sur le site, vous retrouverez des dizaines d’exemples, dont le plus célèbre, en France, celle de Lyon et sa Fête des Lumières 2022, avec des conseils d’hébergements!
Une réflexion sur la sobriété énergétique en éclairage.Pour réduire le plus possible les consommations électriques, la quasi-totalité des installations de Nantes et de Vincennes est en éclairage à LED. À Vincennes, le parc floral de Paris qui reçoit le projet s’est engagé à consommer une énergie 100% renouvelable.
– La révolution LED a permis de diviser par trois la consommation énergétique, et effet, l’efficacité lumineuse des diodes électroluminescentes a progressé chaque année d’année en année et l’avenir est aussi à l’optimisme pour réduire encore la consommation par des améliorations, pour préparer « Un futur plus focalisé sur la rareté de l’énergie, l’environnement et la biodiversité. »
Le lien pour en savoir plus : ICI !  Ou ici 
2- Un guide pratique pour intégrer les énergies renouvelables  est aussi présent sur le site ICI.

3UN CALENDRIER 2022-2023 des fêtes de la Lumière en Europe, dates et liens, établi par LightZoomLumière), à voir ici !

POUR EN SAVOIR PLUS
♦ALLER À VINCENNES, aux portes de Paris, renseignements pratiques, ici !

. Le livre Éclairage et lumière du IIIe millénaire, 2000-2050, un livre collector (55euros) sous la direction de Lionel Simonot et Vincent Laganier, Light ZOOM Lumière a le plaisir de vous proposer un panorama du domaine de l’éclairage : « Imaginons le monde d’après, ensemble. Éclairage et lumière du IIIe millénaire jusqu’en 2050. Le livre collectif à partager (55 euros !) avec toutes les évolutions depuis 2010, des installations, expositions, etc. et l’avenir ! Prospective 2020-2050 (Daniel Kaplan, prospectiviste, Éclairer son époque, et , Sous la direction de Maxime Brunois Avec 28 d’étudiants et jeunes actifs : Imaginer la lumière du troisième millénaire.
Le site annonce 30% offre spéciale Noël 2022 – Éclairage public, architecture et arts visuels !

♦CONCLUSION Laissons le mot de la fin de cette belle évolution de l’éclairage à V. Laganier :«  Dans l’histoire de la Terre, jamais un domaine fondamental n’a autant révolutionné nos vies, la ville et l’architecture que l’éclairage et la lumière. Trois exemples récents le démontrent : l’éclairage LED de nos intérieurs et extérieurs, la lumière émise par tous les écrans qui nous entourent, l’Internet très haut débit avec la fibre optique.[…]Depuis 20 ans, le domaine de l’éclairage et de la lumière vit une mutation sans précédent. Ville, espace public, architecture, conception lumière et arts visuels, tous ces secteurs en sont impactés. Si l’éclairage LED pour les intérieurs et extérieurs est l’une des manifestations les plus évidentes, son adoption soulève plusieurs questions 3.  À NOUVEAU UN LIEN de la présentation du Livre : ICI  

PHOTOS Photo du Haut du billet : Festival de San Francisco, “Muse, le groupe anglais, au Festival Outside Lands Of Music And Arts”, 2011 ). Auteur : Edward Betts -Fichier CC BY 3.0 Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported license.www.commons.wikimedia.org/wiki/File:Muse_at_Outside_Lands_Music_and_Arts_Festival_03.jpg

• Et ci-contre Muse au festival Starlight à Leeds Festival 2006. Auteur de la photo Sadist Lama , 2007. Œuvre dans le domaine public.Wikipedia
• Voir aussi le travail des Mandy Lights, fabuleux travail si vous voulez inviter des artistes qui travaillent avec la lumière, ici : www.mandylights.com/portfolio/rose-garden/
________________________________

Ken et le Guide de l’architecture de Bilbao

KEN LE TOURISTE PARFAIT avait une excellente idée ! Pour éclairer les USA, en faire vraiment les rois du monde, il allait appeler ces petits Français qui parlaient anglais, les Light Zoom Lumière ! Le challenge serait difficile, mais ils lui trouveraient très certainement une solution : faire de Barbie une Gloire de Lumière, la transformer en lanterne du monde, face à leur Président qui ne favoriserait jamais le tourisme suffisamment. Enfin, à son avis…

Chasseur de Châteaux !


Un coup de cœur, aujourd’hui, pour ce Chasseur de Châteaux, qui propose de réinventer le travail de conservation du patrimoine et des châteaux ! Ce Chasseur, Julien Marquis, insiste sur les forces vives à développer pour chacune de ces grandes missions de la protection. Voici son parti-pris : « Pour conserver un monument, il faut le faire vivre ! ». Et, parmi les acteurs de ces missions, il n’oublie jamais le Tourisme, ce qui aussi assez rare.
♦Il existe 30 000 châteaux en France dont un grand nombre est considéré être en péril ou pouvant le devenir rapidement ; dans dix ans ce chiffre aura augménté.Le sauvetage d’un monument en péril dépasse le million d’euros. Comment faire ?

I- MES TROIS BONNES RAISONS  pour ce coup de cœur :
1- Le discours et le travail traditionnels (“avant l’ére Marquis”),   consistaient plutôt, depuis deux siècles, à retaper ce qui s’écroulait ou « allait s’écrouler » et disparaître, avec une intervention d’urgence d’architectes, de maçons ou de ferronniers, de spécialistes de la pierre locale ou d’escaliers délabrés, coordonnés par un chef du chantier et une ingénierie classique et très « normée ». – Penser à la lassitude de propriétaires qui, aimeraient vendre mais n’osent pas, malgré de bonnes raisons ; penser à « faire vivre « le monument », voilà qui change aussi la donne habituelle.
2- Mon autre étonnement : l’absence de projet concret est neuf fois sur dix la raison du déclin d’un monument ancien. Le site Internet de Chasseur de château propose des annonces de châteaux à vendre. Et toute l’ingénierie mise en œuvre consiste à garder l’esprit du lieu et à reprendre un modèle économique dynamique qui mette à l’abri les nouveaux propriétaires de château d’une « absence de projets ». Qu’il soit à vendre ou à restaurer, un château sans projet périclitera.Et un ou deux mariages par ans ou du miel local en vente ne sont pas de vrais projets, ajouerai-je…
Ayant bien connu de nombreux propriétaires de château au ministère de la culture ou en direction régionale de ce ministère, ces « projets » sont en général « en cours de définition”, ou “ pour bientôt”, voire « on verra plus tard »», alors que, Julien Marquis a raison, la vraie urgence est celle-là : la vie du monument c’est un projet existant, réalisé  !
Julien Marquis, qui a fondé Chasseur de Châteaux, et Adopte un Château sont devenus partenaires et, à mon avis, incontournables, tant ils ont évalué les résultats de leur base de données. Cette base leur sert, à chaque nouvelle aventure, à s’adapter complétement au cas d’un nouveau château et à aider le propriétaire à bien comprendre de nouveaux modèles économiques qui assureront la vie du projet.

3- Enfin, Julien Marquis est drôle,et drôlement compétent ! Excellent historien, son travail est très présent sur les réseaux sociaux, et il sait aussi parler « normalement », sansce  jargon trop compliqué qui exclue (et rase…) les auditeurs ou les chantiers de bénévoles. Merci aussi, Julien, de m’avoir répondu si vite !

II- POURQUOI CETTE NOUVELLE FAÇON DE REPENSER LE PATRIMOINE ?
♦Parce que le patrimoine a du sens, n’est pas qu’une chose à découvrir, regarder ou à sauver. Il est si précieux, si magnifiquement intéressant (Histoire et architecture ; paysages et environnement ; habitants et visiteurs…) que, très longtemps, même les très petites communes se ruinaient pour conserver leur château ;
Après l’immense travail pour empêcher, du moins en France et en Europe, leur destruction, c’est la puissance publique qui les a entretenus, souvent sauvés ou carrément « nationalisés »(Monuments nationaux) pour les prendre en charge à cent pour cent pour cent. L’Etat, mais aussi les communes, Intercos et les Départements, ont tous participé de près ou de loin à la bonne marche de ces 30 000 châteaux, les Régions les aidant par de la promotion touristique ou des aides pour adopter les usages numériques.
♦A mon avis, l’un des effets collatéraux de cette main-mise du secteur public sur la Législation (Inventorier, Préserver, protéger, classer, surveiller et financer…mais aussi interdire les nuisibles aux abords, imposer des inspections… ) est que les châteaux privés étaient souvent diabolisés dans l’imaginaire d’une minorité de français, qui auraient voulu que tous les châteaux soient publics ! Privatiser les châteaux privait le peuple du « partage » de « son » patrimoine ; les propriétaires étaient forcément « riches », « royalistes » et descendant de familles de la noblesse.
Aujourd’hui, Chasseur de Châteaux fait face à de nouvelles demandes : comment mobiliser les bénévoles pour sauver un château (Monfaucon) :« Ici, il ne s’agit pas de racheter le bien, mais de le faire revivre par une mobilisation citoyenne locale mais aussi grâce à notre réseau, nationale !Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues et surtout nous comptons sur des mécènes et entreprises locales pour nous aider à faire de la ruine de Montfaucon, un acteur du territoire ! »N’hésitez pas nous contacter : montfaucon@adopteunchateau.fr(A lire sur Facebook : www.facebook.com/chateaudemontfaucon86 )

III- LA SOCIÉTÉ A CHANGÉ
Historienne de l’art, je n’avais jamais vu un texte sur les châeaux qui corresponde à ces changements en cours dans notre société :
garder de la bienveillance pour tout travail réfléchi, toute personne exerçant plusieurs métiers, avec un idéal de « sauvetage » ou de continuité de biens patrimoniaux, qu’ils soient publics ou privés ;
aider de façon très professionnelle, avec différentes étapes bien connues mais souvent incomplètement réalisées, tout patrimoine et lui redonner sa chance ; pour les questions culturelles, les élus ou les propriétaires privés font, hélas, trop souvent appel à de connaisseurs, des grand amateurs, alors que, à mon avis, comme pour tous les biens immobiliers, le marketing est un atout sérieux pour écarter les fausses bonnes idées. De plus, les questions juridiques, techniques ou financières sont au cœur de tout projet , et il faut des experts de ces domaines qui aient une bonne expérience pour mener à bien des projets pour le patrimoine. Chasseur de châteaux travaille avec Denniel Immobilier pour faire de « la haute couture ,du sûr-mesure de l’immobilier historique ». Une nouvelle approche, qui sauvera beaucoup de vieilles pierres !
EN CONCUSION : je vous conseille une balade sur ce site Internet, et d’inviter Julien Marquis, que j ’espère aussi rencontrer un jour, à des débats sur la préservation du patrimoine ; ce serait bien qu’il vous explique aussi certains montages complexes qu’il mis au point avec ADOPTE un CHÂTEAU et l’Agence immobilière, avec, à eux trois, les compétences et exemples nécessaires pour une bonne durabilité des projets.
– Bravo pour ce travail exemplaire et, encore une fois, qui enlève beaucoup de freins inutiles à la valorisation et à la réutilisation de nos châteaux, meilleurs « Tiers-lieux » possibles, avec leurs immenses surfaces, qu’elles soient bâties ou naturelles !

– POUR EN SAVOIR PLUS
– LE SITE INTERNET DE CHASSEUR DE CHATEAU  ICI Voir aussi les autres entrées :  Nos métiers,et 
Qui sommes-nous ?
Et un contact !Car, dit Julien Marquis, “Je déplace sur demande, dans toute la France, plus le bien est beau, plus j’arrive vite”.

♥A l’accueil , sur le site,  vous trouverez un excellent article de la Nouvelle république : Pour conserver un monument il faut le faire vivre ! A lire, ICI !

♥TÉLÉCHARGER LE DOCUMENT DE PRÉSENTATION DE CHASSEURS DE CHATEAU , ICI

Julien Marquis, Fondateur
Passionné de monuments depuis son enfance, Julien Marquis, travaille depuis 20 ans autour de la sauvegarde et la réhabilitation du patrimoine. Conscient que chaque château est un acteur de développement économique à part entière, il est le fondateur de l’association Adopte un château. Cet organisme œuvre pour le sauvetage de monuments en leur retrouvant une fonction. Sur le terrain, il a accompagné de nombreux monuments dans leur développement touristique, aussi bien pour des grandes que pour de petites structures. Fort de cette expertise, il connait de A à Z les étapes à ne pas louper pour réussir son projet d’achat ou de reprise d’un monument.Julien Marquis qui est en charge de la partie immobilière est également agent commercial en immobilier (numéro RSAC 2021AC00042) pour l’agence DENNIEL IMMOBILIER.
——————–

KEN LE TOURISTE PARFAIT  avait enfin obtenu son rendez-vous avec Julien Marquis ! “Tu as ta liste,Barbie?”, demanda-il à sa chérie, une femme si intelligente! “Bien sûr!”, lui répondit-elle! Alors? “Bon, Ken ‘ai changé mesplans.Je ne veux plus de piscine et de Jacuzzi, mais un vrai Pont-Levis, donc une douve et de l’eau, et des habitants qui viendraient nous voir! Et un peu d’huile bouillante au cas où, à verse par dessus les remparts…”