En Occitanie, la Culture participative !

Une Région choisit la Culture Participative!
Une excellente idée, cet appel à projets culturels qui se déroulera jusqu’au 15 mars, en France, en Occitanie. Cette Région fait appel à ses habitants pour qu’ils lui proposent des idées ; elle participera à leur financement et les projet  seront aussi évalués, approuvés et choisis par un vote citoyen.(Légende de l’illustration,  le projet Ciel, en fin de billet)
Voilà qui va remotiver les acteurs culturels, la Culture étant à l’arrêt et le moral des troupes proche de zéro, d’autant que, officiellement, la Culture a été appréciée comme étant Inessentielle par le Président français. .Et puis l’espoir est là : développer de nouveaux liens, une belle convivialité, car chaque projet a aussi le désir de faire participer les habitants aux démarches culturelles. Déjà une centaine de projets sont sur le site participatif !
♥Bravo donc à cette région, qui a aussi très tôt choisi d’adopter les usages numériques ; ses élus sont souvent d’excellents militants pour la culture, l’éducation, la médiation culturelle et ont, pour les avoir beaucoup fréquentés, une préférence pour une culture vivante, actuelle.
ET LE TOURISME ? On pourrait espérer que le Tourisme fasse davantage appel à l’intelligence collective locale avant que tout ne redémarre, sans doute cet été. L’Ingénierie du tourisme est souvent bien trop confidentielle, dans certaines régions, comme si elle était réservée à quelques décideurs, qui définissent leurs stratégies en associant les acteurs professionnels (Hébergement, Hôtels, Transports.. ). Mais les habitants sont rarement associés, contrairement à ce qui se fait dans d’autres pays où on les écoute. Au Pays-Bas, même la stratégie nationale 2020-2030 fut pensée pour et avec tous les néerlandais ! (Voir ICI mon billet d’octobre dernier sur cette belle expérience).

Bref, pour un nouveau tourisme, qui s’inscrira davantage sur le terrain local, mieux comprendre les envies des Jeunes et éviter le tourisme un peu bébête ou envahissant, cette démarche est une aubaine ! Je vous résume donc cette opération, et je félicite tous ses concepteurs, car le moment est bien choisi et la présentation de la participation citoyenne est très claire.


I- JE PARTICIPE !
L’appel à des projets issus des habitants est donc très bien présenté : critères et financements au grand jour pour toutes les catégories de projets proposées : Culture, mais aussi Agriculture et Alimentation durable ;Solidarité, Santé et Égalité ; Lutte contre le Racisme ; Montagnes d’Occitanie ; la Région ouverte sur le Monde ;
La démarche : des critères ont été définis pour que vos projets soient éligibles et reçoivent, de la Région, une partie de leur financement. Vous inscrivez votre projet sur le site participatif puis les gens vont voter en ligne (Voir la présentation) Démarche, à voir ICI ! .
– Les résultats de la participation, pour le domaine culturel, au 24 février:
•136 contributions
•13699 votes
•10657 participants

Les financements  : l’aide de la Région sera comprise entre 2 000 € et 80 000 € par projet lauréat

Le vote citoyen est en cours et se termine le15 mars; il va permettre de départager la centaine de propositions soumises au vote. Chaque citoyen d’Occitanie, âgé de 15 ans et plus, peut prendre part au vote et soutenir ses trois projets préférés, sur le site participatif

II- VOIR TOUS LES PROJETS (98) Ici ou LÀ ! 

III- LES CRITÈRES des projets
UNE CULTURE PARTAGÉE : (« Des projets par lesquels vous exprimez votre vision pour une culture partagée en Occitanie : promotion de la convivencia, expression des droits culturels et transmission, éco-responsabilité, inclusion des jeunes et des nouveaux publics…)
• Des projets qui seront situés en Occitanie et en 2021.
• Des projets qui correspondent à des dépenses d’investissement, y compris immatériel : développement d’une formation spécifique, dispositifs de retour d’expérience destinés à l’innovation, à la professionnalisation, à l’amélioration des coopérations, formation et animation…
CONTACTS RÉSEAUX SOCIAUX : #BudgetParticipatif #Culture : les votes sont ouverts !
POUR EN SAVOIR PLUS 
→PARIS : Le budget participatif de 2015 s’élevait à 75 millions d’euros d’investissement,: 37,3 millions d’euros pour l’échelon parisien, 37,7 millions d’euros pour les budgets participatifs d’arrondissement. Au terme de la mandature en 2020, ce budget participatif représentera presque un demi-milliard d’euros (426 millions d’euros) , soit 5% du budget d’investissement de la Ville. Voir mon billet sur ce premier budget participatif parisien.  
——————————
PHOTO du haut!  : une belle affichette de CIEL – la Cité des Imaginaires Écologiques et Ludiques – a été sélectionné par la région Occitanie pour participer à la campagne de vote citoyen “Vos Solutions pour la Culture”. Il est possible de nous soutenir par le vote jusqu’au 15 mars, ici :
https://jeparticipe.laregioncitoyenne.fr/projects/budget-participatif-culture-2020-occitanie/collect/depot-des-candidatures/proposals/c-i-e-l-la-culture-au-coeur-de-lile-du-ramier

KEN LE TOURISTE PARFAIT  faisait de nouveaux projets pour ses nombreux séjours en voyage d’Affaires! Le secteur s’était presque complètement arrêté mais, vous le connaissez, notre Ken voulait assurer. Il avait décidé de “racheter la Tour Eiffel”! Rien que ça… Les américains, tout le monde le sait, adorent la France! En fait, c’était un cadeau pour Barbie, qui n’avait pas trop le moral mais qui arriva en souriant au bord de leur piscine : “Ken j’ai une super idée! Si on achetait la Tour Eiffel. Enfin toi et tes amis, en mode “participatif”, pour me faire plaisir?”. Transmission de pensée…

Culture ouverte, Open Culture !

Nous avons tous besoin, un jour ou l’autre, d’un vivier de photos libres d’accès, que nous pourrons télécharger et utiliser, alors aujourd’hui voici pour vous, mes amis du tourisme et de la culture ou très numérique, un méga-site internet  de photos de millions d’oeuvres accessibles de dizaines de musées du monde,  le site Internet dOPEN CULTURE! L’usage de ces photos des grandes institutions ne peut être commercial, car elles les vendent par ailleurs dans leurs boutiques comme nous le faisons aussi.(Photo : Armoire du pauvre artiste, 1815, de Charles Bird King, peintre américain légende complète en bas du billet, Pour en savoir plus ).

Ce billet complète  celui, « Tous en ligne ! »  qui vous présentait, en mars 2020,  d’autres ressources
I- ART ET ARCHITECTURE / MUSÉES : TOUTES LES PHOTOS GRATUITES ! Quel bonheur ce site d’Open Culture https://www.openculture.com/ mes amis! Voici les chiffres et les lieux des photos gratuites pour une utilisation non commerciale sur Open Culture :

  • LE MÉTROPOLITAN MUSEUM (90 000 images), voir le lien.
  • LE RIJKSMUSEUM (200 000 images), voir le lien.
  • LE GUGGENHEIM (1700 œuvres en ligne, ici .
  • La Tate (70 000 œuvres en ligne ) , à voir ici!
  • LA NATIONAL GALLERY (35 000 œuvres en ligne )
  • LE WHITNEY MUSEUM (21000 œuvres en ligne)
  • ART DE LA RUE , c’est ICI!
  • PHOTOS : Getty Images : 35 MILLIONS de Photos !avec des livres d’art et d’autres musées ou bibliothèques (Musée du comté de LA, Université de Stanford, Bibliothèque britannique… Et évidemment le fameux  Google Art Project- Ajoutons des   Livres d’art ( Guggenheim,  Livres d’art Met,Livres d’art Getty et  UN MILLION D’IMAGES des collections de livres de la Bibliothèque nationale des anglais (British Library) : 

II – DES FILMS …: La collection est divisée dans les catégories suivantes: Comédie et Drame; Film Noir , Horreur et Hitchcock ; Westerns (beaucoup avec John Wayne ); Films d’arts martiaux ; Films muets  ; Documentaires et animation . Nous avons également des collections spéciales de films et de films primés aux Oscars d’ Andrei Tarkovsky et Charlie Chaplin .Mais aussi Kubrick, Kurosawa, Tarantino, David Lynch, Werner Herzog,  Woody Allen, Susan Sontag Luis Buñuel ,Scorsese, etc…

Voir ces films  sur le site d’Open Culture. Ils sont présentés avec une fiche, comme ici, pour Stanley Kubrick.

III – …ET DES CONFÉRENCES ! Le site , pour celles et ceux qui parlent anglais, comprend aussi des grandes conférences , de grands noms Grandes conférences : données dans les universités américaines pour la plupart, par des grands intellectuels :  Michel Foucault et Jacques Lacan, Jorge Luis Borges, Leonard Bernstein, Roland Barthes,  Toni Morrison, avec aussi des Conférences de Prix  Nobel de la littérature.

AUTRE RUBRIQUES Et ajoutons enfin, sur Open Culture (http://www.openculture.com ) : 1500 cours en ligne gratuits,  Plus de 1000 MOOC 1150 films gratuits* 700 livres audio gratuits 150+ meilleurs podcasts 800 eBooks gratuits 200 manuels gratuits 300 leçons de langue gratuites 150 cours d’affaires gratuits

CONCLUSION  : Open Culture est un travail très professionnel, dont le modèle économique repose sur le don des visiteurs  plutôt  que la publicité, et il fonctionne encore très bien. Ce qui m’attriste, c’est que les musées européens ont ^pris du retard, sauf le Rijsksmuseum, toujours champion de note continent avec l’ensemble de ses 400 000 œuvres en ligne . tandis que les musées et sites de visites des USA ou de Londres progressent, ne  fassent pas des pas de géants, en France. Ces  Big Data constituées par nos collections ont profité à Google Culture, mais peu à nos visiteurs potentiels. L’essai à transformer est pourtant celui de passer de l’intérêt de découvrir la culture en ligne pour se rendre ensuite sur des lieux de visite ou tout autre lieu de rencontre avec la culture !

PHOTOS : •Photo :  Armoire du pauvre artiste, v. 1815 , une œuvre de Charles Bird King , peintre Américain (1785-1862) -huile sur bois- Dimensions 75,72 × 70,64 cm Collection Corcoran (achat de musée, fonds de galerie et échange) Open Access de la NGA,  National Gallery of Art de Washington.

  • Kandisnky le cheval et le cavalier Sketch for Composition II de 1909-10
  • “Lucifer in London,rélflexions sur la vie, les bonnes manières et notre avenir. Date of publication: 1885 Publisher: Vizetelly, 64 pages

——————————————————-

Ken , alias Le Greeter

KEN LE TOURISTE PARFAIT  aurait bien voulu  prendre l’avion avec Barbie Chérie, pour aller visiter les  musées français mais ils étaient tous fermés. Il lisait « Calme, Luxe et Vaccin  au bord de la piscine de Los Angeles,  une invitation de Dubai, Cuba et la Floride , les trois destinations qui communiquaient sur leur beau cadeau : une entrée réservée pour  les premières places de la file d’attente vaccinale. Ils seraient ils confinés en paix et vaccinés avant tous les peuples ! Barbie, outrée, chanta l’Internationale avant de lui prendre sa revue pour la faire disparaître….

 

Communiquer avec la Culture!

La Ville de Nantes nous console de la brutale fermeture des milliers de musées, théâtres et autres  lieux de culture en France .  Nantes  affirme haut et fort dans son  Communiqué de Presse :

UNE CONVICTION : la culture est facteur de cohésion et la créativité est un  véritable levier économique  

Voici donc un bel exemple concret pour illustrer les deux  Rapports  que je vous ai présentées dans deux les deux billets précédents, l’un sur les musées, l’autre sur  les Industries culturelles et créatives, c’est à dire la musique, les arts vivants et visuels, le théâtre ou la Presse, l’audiovisuel, avec le cinéma et les vidéos, l’architecture,  les livres.(Photo ci-dessus : dans les bureaux du Voyage à Nantes, œuvre de Tatzu Nishi – Photo Philippe copyright Piron LVAN .png)

– Petit rappel historique pour eux qui découvrent Nantes Culturelle et touristique :  En 2007 Nantes commença à réfléchir à un formidable projet : des œuvres en plein-air, seraient accessibles directement et surtout pas enfermées dans des lieux fermés (centres d’art, musées…) qui intimident les publics. La ville et son génial professionnel, Jean Blaise, commencèrent une collection d’art en choisissant des artistes de façon intuitive, pour que chaque artiste et chaque lieu se rencontrent , et fassent « œuvre » auprès et avec les visiteurs de proximité et les touristes.

Les oeuvres des artistes sont donc situées dans les rues, sur un pont, au centre d’une place ou dans la rivière et même sur la plage, de Nantes à Saint-Nazaire.… Seule expérience de cette envergure en France , cette collection de plein air est évidemment THE place to be, en ce moment de Plein-air, sinon rien !.

Autre idée  visionnaire – Jules Verne est du coin..- : la  fusion Culture et Tourisme  en 2011, grâce à la création d’une société-support  mixant Tourisme et Culture, « Le Voyage à Nantes ». Cette une SPL, société publique locale,  gère un budget annuel total de 30,5 M€, financés à 58% par les collectivités locales et 42% par des recettes propres (billetteries, recettes commerciales, partenariat privé). La Spl compte en moyenne 350 salariés, effectif saisonnier compris, représentant plus de 290 équivalents temps plein, dont 210 (173 équivalents temps plein) travaillent sur les sites des Machines de l’Île et du Château des ducs de Bretagne, dit le document de présentation.

Aux oeuvres d’art dans l’espace public s’ajoutèrent de  grandes expositions d’artistes internationaux, des lieux de convivialité, des playgrounds déjantés, la  Nuit du VAN festive… et , très vite, plus d’un millier de commerçants et autre entreprises ont rejoint le VAN.  Les collectivités proches ont rejoint al  par la dynamique (Région des Pays de la Loire (5%) ;Département de Loire Atlantique (5%) ;Ville de Saint-Nazaire (3%) ;Communautés de communes et d’agglomération Estuaire et Sillon, Sud estuaire et Clisson, Sèvre et Maine Agglo (2%), et des parades ou le « modèle de mise en œuvre” s’exportèrent, en Chine, à Berlin ou, plus récemment,  au Havre !

I- UNE COMMUNICATION IDÉALE ! je voudrais aujourd’hui vous présenter une vidéo et un Communiqué de presse vraiment très bien adaptés pour des propositions de tourisme culturel.

Je précise que je  reçois personnellement une dizaine de ces communiqués ou de Dossiers de Presse et vidéos par jour, et que, le plus souvent, hélas, ils ne donnent pas toujours « envie » d’écrire ou de visiter une destination culturelle.

Les plus gros défauts des communiqués que je reçois? Des textes sans album de photos, ou on doit les  “demander”. Ensuite, au niveau de leur rédaction,  c’est souvent un petit peu ennuyeux car il  trop d’empathie – L’expression “unique au monde”, par exemple,  est trop utilisée, et, à vue de nez,  un bon millier de châteaux “Uniques ” font un Communiqué de presse chaque année en Europe. Les textes rédigés par des Services culturels sont aussi trop longs ou  écrits en “jargon spécialisé”,   technique, avec trop de dates et un  désir d’être exhaustifs .Le mieux serait de faire comme Nantes, : écrire les textes à quatre mains,  entre Tourisme et Culture! Pour le lecteur, c’est à dire pour un visiteur potentiellement “non-amateur”!

Si j’ai pris Nantes comme le meilleur exemple, ce n’est pas seulement parce que je suis l’aventure de cette ville depuis 2007, mais parce que leur communication est toujours parfaite. Un grand Merci à Xavier Théret qui dirige la communication, et en plus Xavier a une patience d’ange : il supporte d’être dérangé, même le samedi…Honte à moi et promis, je ne recommencerai pas ! 🙂

II- UN MODÈLE  REUSSI  DE VIDÉO-DÉCOUVERTE d’une destination culturelle

Voici tout d’abord un exemple d’une courte vidéo qui explique l’environnement de  l’offre culturelle et comment elle s’est développée. Ce petit tour d’horizon (3 minutes) est destiné à des visiteurs, mais il aidera grandement tout journaliste, bloggeur ou amateur à avoir un aperçu de la destination. Nantes a fait très fort : avec 700 000 visiteurs estivaux (touristes et excursionnistes venus pour la journée, la  ville peut ainsi  se réjouir d’avoir créé +95% de visiteurs en 9 étés, et gagné 57 m€ de dépenses sur le territoire métropolitain durant  l’été 2019.

♦ La vidéo  est donc destinée à celles et ceux  qui ne connaissent pas encore l’offre culturelle de Nantes, qui, avec l’art dans l’Espace public , son château et l’histoire de Nantes, Le Mémorial de l’Abolition de  l’Esclavage, et autre découvertes, “valent un séjour”.  (Diffusion par France24)

Durée de la vidéo : 3,14 minutes

Les artistes invités  :Mrzyk & Moriceau / Martine Feipel & Jean Bechameil / Nathalie Talec / Lilian Bourgeat / Evor / Eric Croes / Elsa Sahal / Stéphane Thidet / Vincent Olinet / Vincent Mauger / Mario del Curto / David de Tscharner / Song Dong / Maja Bajevic / Jean Jullien / Bourbouze & Graindorge architectes / Chourouk Hriech / Yokyok …Lien de la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=nY42T6JE1Lw LA VIDÉO : Un été culturel à Nantes Parue le  31 juillet  2020 sur France 24-Wikipedia. 

III- FRÉQUENTATION : Le communiqué de presse de l’Été culturel 2020 avec une analyse de la fréquentation du mois d’août 2020 (Du 8 au 31 août), à lire avec ce document complet ici  et, si le lien ne fonctionne plus, le demander au Service de Presse à Eugénie Bardet (eugenie.bardet@lvan.fr / T. 02 72 65 30 13).

–  UN DOCUMENT REMARQUABLE !  Ce document et un modèle, avec des renseignements dont on aimerait disposer  chaque ville ou région en France, renseignements qui font pourtant défaut pour la plupart des villes ou régions.  Je pense que si toutes les communes touristiques et culturelles faisaient même effort que Nantes , leur  communication serait aussi multipliée par des milliers de commentaires sur les réseaux sociaux ! Car à Nantes, comme chaque année, les bilans de fréquentation  ont  rubriques très bien renseignées, indispensables pour bien comprendre comment fonctionne le tourisme, et comment améliorer la fréquentation. Et indispensables  pour  faire des progrès  (Accueil, Offres nouvelles, Parcours, Partenaires, Commerçants, Artistes…)! En voici les contenus.

  • La fréquentation touristique ( qui a résisté résiste malgré l’absence des clientèles étrangères.[…] Avec sa meilleure semaine
  • La fréquentation exacte de chaque lieu de visite culturelle avec la comparaison par rapport à l’année précédente. ( Par ex. , pour ces évolutions : Cour du château (+43%), Muséum (+49%), Hab Galerie (+18%), Lieu Unique (+17%), Mémorial de l’abolition de l’esclavage (+7%), Carrousel des mondes marins (+2%).
  • Et les fréquentations du parcours urbain : soixante étapes et  60 oeuvres dans l’espace public !
  • La provenance des visiteurs : « Les visiteurs français sont venus très nombreux à commencer par l’Ile de France en hausse de + 60%, la Bretagne + 31%, les autres régions françaises + 42% qui compensent ainsi presque entièrement l’absence des visiteurs étrangers (- 71%).
  • Un FOCUS SUR LES MACHINES DE L’ILE pour détailler la provenance des visiteurs : «  Une hausse importante de la clientèle parisienne : + 20% par rapport à l’an dernier. • La répartition des provenances reste la même : 1. Pays de la Loire 2. Ile-de-France 3. Bretagne 4. Auvergne-Rhône-Alpes 5. Nouvelle Aquitaine » • Par contre, la clientèle étrangère qui n’a pas pu voyager en raison du coronavirus est évidemment en fort recul de 77% ce qui représente par exemple 51 500 personnes de moins aux Machines de l’île. Les 3 premières clientèles habituelles s’effondrent (Allemagne, Espagne, Grande Bretagne) mais la Suisse, les Pays Bas et la Belgique sont les 3 pays qui prennent le lead sur la fréquentation étrangère de cette année ».
  • LES BILLETTERIES NANTES.TOURISME Nous constatons un décalage de la prise d’informations bien en amont des séjours. Elle se fait par téléphone, mail ou chats, ces canaux voient une progression de + 194% en août. • Très bonne fréquentation des visites guidées malgré une diminution de la jauge, la fréquentation est identique à 2019 avec 1750 visiteurs reçus. • Les croisières Estuaire ont également bien fonctionné malgré la réduction de jauge. Le taux d’occupation selon les villes de départ, etc
  • PASS NANTES : baisse de 45 % des ventes en raison de l’absence de clientèle internationale, première consommatrice du Pass.
  • DES TÉMOIGNAGES DES ACTEURS LOCAUX DU TOURISME , par exemple : « Le Voyage à Nantes nous a permis de sauver les meubles au mois d’août, après des mois de juin et juillet difficiles. Nous avons perdu notre clientèle étrangère mais nous avons eu de belles surprises de fréquentation avec des clients venant de la France entière. C’est un privilège extraordinaire d’accueillir une œuvre du Voyage à Nantes dans l’hôtel. Nous avons accueilli un flux inimaginable de public tout le mois d’août, et si cela se calme en semaine depuis septembre on a quand même un flux constant de curieux, en permanence. On nous demande parfois où est le lit à Baldaquin ! » Edith Lehors, directrice de l’Hôtel de France Océania
  • LE REGARD DE LA PRESSE NATIONALE ET INTERNATIONALE avec les extraits des articles Le Monde, L’œil ,Version Femina,le Journal du dimanche , KW (Belgique), etc…
  • ET enfin un Contact presse, bien entendu : Eugénie Bardet – eugenie.bardet@lvan.fr / T. 02 72 65 30 13

Résultats : 2 slides , résultats 1 et retombées économiques puis LA DESTINATION les chiffres clés du tourisme à Nantes (page 8 du document)

  • TOUT SAVOIR sur Le VOYAGE A NANTES ! Nantes a profité des temps hélas laissés libres pour remettre à neuf son document qui présente toute l’histoire de son tourisme culturel, ses acteurs (Organisateurs et artistes), ses œuvres, la façon de travailler !Un excellent document dont voici le lien!   https://fr.calameo.com/read/0001068660ddca6c884de

PHOTOS :  Bandeau du billet :le   Scooter  : l’oeuvre est située dans les  bureaux du Voyage à Nantes / œuvre de Tatzu Nishi  et photo © philippe piron / lVAn –  Légende de la photo des  deux enfants : “In a silent way”, de Nathalie Talec,Photo  le Voyage à Nantes ©.

Pour en savoir plus : le Voyage à Nantes est sur tous ls réseaux sociaux : lVAn #lvan ; visiter le tourisme à Nantes : http://www.nantes-tourisme.com , et le parcours artistique  : http://www.levoyageanantes.fr et les deux INCONTOURNABLES , ces deux livres, qui racontent comment Jean Blaise a réussi tout cela :   Réenchanteur de ville, Jean Blaise de Philippe Dossal. Et de  Jean Blaise & Jean Viard, « Remettre le poireau à l’endroit » – entretiens avec Stéphane Paoli. Deux incontournables du tourisme culturel !

—————————————————————–

KEN LE TOURISTE PARFAIT  était en terrain connu, aux Seychelles, à Phuket, en, Thaïlande, et en Islande pour son tourisme d’affaires qui marchait super bien ! Mais, dans la liste des pays qui n’acceptaient que des visiteurs vaccinés s’ils arrivaient de l’étranger, il  y avait aussi la Roumanie, l’Estonie et la Pologne, Chypre et la Géorgie. Comment faire des affaires, dans ces pays? Bah, il apprendrait, voilà tout! A l’apéritif, il demanda cependant à Barbie si elle pouvait lui trouver « Le Capital de Karl Marx », en ville, en le demandant avec gentillesse et à voix basse, aux libraires de Los Angeles. Barbie avait un défi, elle était ra-vie !