Une expo de Ouf à Nîmes!

Quand la Culture et le Tourisme travaillent ensemble et font de très belles choses ! Ce petit billet sera, grâce à mon ami Laurent Kilani, consacré à Nîmes, jolie ville qui propose à la fois des monuments antiques, un super Tiers-lieu, et  une collection fabuleuse de street art! (Photo de Marìa Orovio, voir en fin de ce billet sa biographie résumée)
Nîmes est en région Occitanie, ville fondée par les romains et qui a donc des monuments de l’antiquité au XIXé siècle importants et à visiter (Les arènes  ; la Maison Carrée ; l’Hôtel Bézard ; la Cathédrale  ; la tour Magne ; l’église Saint-Paul ; le palais de justice…et l’ensemble de la ville, superbe!)
♦Mais, si vous suivez ce petit blog, vous savez que rien ne me fait plus plaisir que lorsqu’une ville pense AUSSI au présent, aux publics et aux artistes jeunes et à poursuivre ce qu’ont fait des artistes du passé. C’est ce qui a fait la réussite de Nantes, qui a exporté son idée au Havre, mais aussi à l’étranger. Cette réussite est aussi celle de très nombreuses villes, mais parfois trop discrètement.
Penser au présent, réaliser des expériences importantes, c’est aussi inclure les plus jeunes ! Et penser à la culture, c’est inclure les visites des voisins ou des touristes étrangers.
NÎMES a une croissance démographique supérieure à la moyenne nationale (268 000 habitants pour l’aire urbaine ) ; elle compte sur son dynamisme économique pour favoriser la jeunesse, et a créé de nouveaux usages culturels : un Fab Lab et un Tiers-lieu, le Spot.
des ateliers, des résidences d’artistes, une école du Cirque… Tous ces lieux peuvent proposer, mais aussi recueillir les idées de tous les habitants, en mode participatif.
♥VOICI UN EXEMPLE de ses programmes innovants, avec son Festival, EXPO DE OUF, une expo géante de street -art!
I-LAURENT KILANI ET LE RAPPROCHEMENT CULTURE ET TOURISME !
Voici le petit mot que m’a envoyé Laurent Kilani à qui le Spot a confié la direction artistique de « l’Expo de Ouf ! » en collaborant avec les équipes du tourisme.
« Jai proposé cette première année de se rapprocher des professionnels du tourisme. Nous avons reçu un accueil ultra-enthousiaste avec face à nous des professionnels du tourisme et des partenaires heureux de pouvoir diversifier leurs offres et programmations ! Nous avons ainsi découvert que c’était la deuxième visite la plus demandée après les arènes ! »
– VOUS ÊTES PRESSÉS ? FAITES LE TOUR EN IMAGES DE CHACUNE DES ŒUVRES D’ART !
SUR CE LIEN ! www. nimesartethistoire.fr/visiter-nimes/parcours-street-art

EN CONCLUSION,  je suis certaine, quant à moi, que Nîmes continuera d’être une destination précieuse, en partie grâce à ces très bons choix ! Car Nîmes, en renouvelant ses propositions, va en générer d’autres, attirer de nouvelles compétences (et habitants, comme Nantes ?) et sans doute rajeunir ses visiteurs extérieurs pour devenir une nouvelle destination grâce à ce Festival !

    • UN CLIP SI VOUS AVEZ 5 MINUTES !

  • et, une fois encore, le lien du site du festival de cette « Expo de Ouf »

POUR EN SAVOIR PLUS

Nîmes tourisme! www.nimes-tourisme.com/fr

♦LE SPOT EST UN TIERS-LIEU, ces lieux hybrides et dynamiques qui se multiplient, où chacun peut proposer des idées, et il est situé dans le quartier Gambetta de Nîmes.
Sur 500 m², vous attendent :
– Un bar
– Une salle d’exposition “in situ” : les artistes ont carte blanche du sol au plafond, tous les 2 mois et demi
– Une salle multi- activités (concerts, spectacles, vidéoprojection, ateliers, conférences, meetings, etc.)
– À l’étage : 9 bureaux et ateliers partagés autour d’un patio entièrement décoré, pour un total 19 locataires.
Plus d’infos ICI : www.lespotnimes.com

♦CETTE  ANNÉE ON VOUS 10 TOUT !
« Cette année, prends la parole et 10 nous tout ! »Récemment, l’équipe du Spot nous a décidé de s’engager davantage dans la revalorisation de notre cadre de vie des habitants, de faire participer et d’intégrer le public à nos projets, en leur permettant de le modifier, d’y apporter leurs imaginaires et en créant du dialogue dans le quartier : « 10 nous tout »!

LAURENT KILANI, c’est qui ?

Directeur Artistique L’Expo de OUF ! et du Festival Rencontres Scènes Jeunesse, Festival National de la PJJ (Protection Judiciaire de la Jeunesse), Laurent a débuté  sa carrière dans les arts de la rue en 1992 avec le festival Chalon dans la Rue, dont il assure d’abord la coordination technique,puis de créer le bureau d’accueil du Festival.. En 1999, il devient directeur de l’Ecole de Cirque d’Annecy puis devient conseiller artistique pour le Théâtre de Bonlieu Scène Nationale, et coordinateur du Festival Noctibules pendant 4 ans.
En 2002, il crée La Cellule, un projet qu’il a longtemps imaginé, convaincu que jouer en plein air et programmer ou organiser une performance dans l’espace public nécessite un savoir-faire spécifique. La Cellule (Scic-Société Coopérative d’Intérêt Collectif), devient est soucieuse des valeurs de l’économie sociale et solidaire.une équipe de professionnels proposant divers événements culturels de plein air ainsi que des services d’organisation, en collaboration avec les municipalités, les théâtres et les acteurs culturels publics et privés.En 2011, Karwan lui propose d’assurer la direction de production de « La Fantastique Histoire des Arts de la Rue », deuxième temps fort de Marseille Provence 2013, Capitale Européenne de la Culture.
La démocratie participative, la transparence, la qualité de l’accueil d’un événement, les relations avec les artistes et le public : Laurent Kilani privilégie les qualités humaines et toutes ces valeurs qui sous-tendent son travail.

Merci, Cher Laurent, de ce beau travail, bravo pour ton parcours et toute mon admiration pour la générosité avec laquelle tu consacres du temps à ce qui est  “commun” aux humains! Je me permets de remettre le lien du billet que je t’avais consacré lors de tes débuts, en 2009! www.nouveautourismeculturel.com/blog/2009/10/15/quoi-de-neuf-la-cellule/

Bonne semaine, mes amis !

Make Art, not war!

KEN LE TOURISTE PARFAIT avait bien envie de dire à Barbie que Los Angeles devait un jour inviter des français, doués pour la Culture et qui savaient organiser des fêtes. Mickey était sympa, mais…”D’accord, répondit Barbie, faire une Expo de Ouf était une très bonne idée : elle avait envie de sortir un peu de ses consultations d’Instagram et de dévaliser les magasins! Elle avait envie de « vivre en vrai », quoi…..

MES PHOTOS (je veux bien le nom du photographe que je n’ai pas trouvé !) :
Bandeau : travail de  Marìa Orovio , qui vient du Chili où elle a étudié et fait un projet artistique participatif avec le collectif Boa Mistura avec qui elle s’est  s’associée. Elle a réalisé la plus importante fresque de l’histoire du Festival avec une surface de 250 m². Habitants, écoliers et artistes sont venus lui prêter main forte pendant un mois pour l’aider à réaliser ce décor qui égaye la rue en toutes saisons !

My Little Paris 2023 , une vidéo culte!

Cette année, pour nous souhaiter la bonne année, la célèbre équipe de My Little Paris a réalisé une vidéo fantastique, à la fois poétique et pleine de surprises à chaque image ! Le procédé est fluide et je ne m’en lasse pas. Je pense que le Tourisme pourrait, plus souvent, prendre des “chemins de traverse” (Poésie, dessin, humour…!) pour mieux faire découvrir, connaître ou simplement évoquer une destination.  Les voeux de My Little Paris vont dans ce sens, un peu décalés et pourtant très efficaces. Les voici!

Durée La vidéo de Youtube  :1.45 minutes- Musique : Sofiane Pamart – Paris – Illustration : Kanako – 4,649 views Jan 2, 2023 (Le lien, au cas où : www.youtube.com/watch?v=D7bAAvUSkKw ).

I- MY LITTLE PARIS est une agence « pas comme les autres » ! Voici sa présentation, avec ses métiers et ses objectifs : mieux vous faire connaître Paris ! Voici comme l’entreprise se présente :
Chez My Little, il y a des plumes, des créatifs, des dénicheurs, des photographes, des développeurs, une illustratrice, des vidéastes, des ingénieurs, des commerciaux…On a tous des métiers différents, mais on a un point commun : l’envie de vous surprendre au quotidien. Avec des adresses secrètes et insolites qu’on souffle dans votre boîte mail, des Box qu’on glisse dans votre boîte aux lettres, des idées inspirantes qu’on push dans votre téléphone…Bienvenue chez nous!
♦En voir plus sur « Qui sommes-nous ? »

II- Enfin, My Little Paris,c’est aussi d’autres voyages, dont Lyon et Marseille !Et plein d’activités sur son site, avec des newsletters.

♥My Little Kids ;

♥My Little Travel est aussi  une agence de conseils de voyages ! Un pied dehors, un pied dedans. Nos voyages restent dans les parages, mais nos idées continuent de s’envoler. My Little Travel vous aide à organiser vos nouvelles vacances pas loin d’ici, en France, et vous envoie des adresses qui vont changer votre été.

♥My Little Lyon

♥My Little Marseille. 

III- VOUS  VOULEZ EN SAVOIR UN PEU PLUS ? ALLEZ, regardons et écoutons le récit de l’artiste,  Kanako !

Le dessin de Kanako était aussi à l’honneur sur cette deuxième vidéo , il ya presque 10 ans, quand elle raconta son histoire, » comme un conte de fée à écouter et à regarder » ! dit u commentaire . Et c’est vrai !MyLittleParis (et tous ses petits : MyLittleLyon, MyLittleBox…) fait aujourd’hui parti du quotidien de nombreuses LittleWomen (qui ne peuvent plus s’en passer… moi la première)

(Le lien au cas où : https://www.youtube.com/watch?v=kCbrbutVbIY)

♥ EN CONCLUSION , MON SEUL MESSAGE, AUJOURD’HUI, est LE SUIVANT : on parle beaucoup de décroissance, de dé-marketing et je pense qu’il faudrait, aux différentes filières du tourisme, juste un tout petit peu plus de désir pour nous faire rêver, comme ces deux vidéos ! Peut-être que le Tourisme pourrait faire appel à des talents moins “Pur Marketing”, moins « carrés », pour lancer une destination ; les résultats seraient alors moins classiques ; par exemple, on ne retrouverait pas systématiquement, comme je l’observe  chaque jour, l’idée de valoriser  (une région, une destination urbaine, un pays…) par de l’artillerie lourde :   « Je suis la plus belle ville ! Ou« Venez chez nous, c’est mieux ! ». Parfois, un peu de poésie serait souhaitable. Voir avec les yeux d’un autre est aussi très riche, car le touriste est souvent cet autre » !

Bonne semaine à vous, mes amis !

KEN LE TOURISTE PARFAIT était choqué : «Comment oser dire, dans un billet, que le tourisme était un peu trop « carré » ???Il appela Barbie Chérie pour qu’elle enquête, trouve le ou la coupable pour qu’il lui explique toute la grandeur de l’industrie touristique, 7% du PIB, tout de même, dans ce pays, la France, qui le trouvait « trop carré » ! Mais Barbie prit les devants : « On fait un tour à Paris ! Prends les billets, moi, j’appelle l’équipe de My Little Paris! On va se régaler, Ken !  ». Ken fit un plongeon dans leur piscine, avant de penser qu’un My Little Los Angeles, au fond, ce serait bien !

 

Les Très Grandes Expositions en 2023

J’aime bien commencer chaque année en vous conseillant quelques nouvelles sources d’information culturelle et quelques expositions et événements culturels « à ne pas manquer » !
Ces informations sont assez difficiles à trouver, mes amis, car il faut en principe être abonné à des revues professionnelles. Autrement, nous sommes invariablement victimes du « plus gros budget de communication et dossier de presse », ce qui n’est pas toujours un gage de qualité !
♥Et ces ressources, événements et expositions peuvent qualifier les choix de mes amis et professionnels du tourisme et acteurs de l’Hébergement, des Transports et des Activités touristiques qui préparent, au moins six mois à l’avance, des « destinations touristiques ».
♦Ces expositions pourront les aider à inspirer et convaincre des clients, en permettant de coupler visite culturelle et randonnée ou tourisme urbain, d’Affaires, etc. On sait que la Culture est une motivation importante pour 40% des touristes et excursionnistes, qui se déplaceront beaucoup plus facilement si un bon événement culturel ou une visite enrichissante les attend. De façon générale, tous les touristes sont d’accord pour faire un « pas de côté » pour assister à un événement (Grandes expositions, ou Festival, concert, danse, vidéo, cinéma, …ou encore  « un peu de tout cela croisé », car les frontières s’estompent de plus en plus entre les différentes expressions des arts.).

I- LE RÔLE DES ÉVÉNEMENTS dans les musées, et comment évaluer ce travail ?
Voilà donc ma première ressource trouvée cette semaine, cette extraordinaire revue de l’association des musées suisses, qui présente les atouts des évènements culturels, leur mise en œuvre, les questions à se poser, et beaucoup d’exemples de réussites, c’est-à-dire les « conditions de la réussite ». La revue présente une dizaine d’événements, les plus fréquentés par des publics très différents, en Suisse, puis consacre quelques précieuses pages pour expliquer comment réussir son événement, le concevoir, le financer, l’organiser et évaluer les résultats par rapport aux objectifs de départ.
Ce thème a rarement été aussi bien traité, et est aussi bien valable pour les musées que pour tout autre lieu. Vous pouvez vous procurer cette publication à l’Association des Musées suisses
Konradstrasse 14, 8005 ZURICH, à joindre avec l’adresse infomuseum.ch, et sur le site www.museum.ch

 

 

 

II-LES GRANDS ÉVÉNEMENTS CULTURELS ouverts aux publics EN 2023
A- GRANDES EXPOSITIONS DANS LE MONDE ! « Grandes », c’est-à-dire avec des artistes dont on n’avait pas vu autant d’œuvres rassemblées depuis longtemps, ou jamais ; ou encore des expos aux thèmes de nouveaux, peu explorés ; ou enfin des expositions prévues pendant nos deux années de galère pandémique, et qui ont pu réussir à conserver le travail de préparation et nous le représentent cette année.
VERMEER, au Rijksmuseum d’Amsterdam, du 10 février au 4 juin . Comme Le Louvre en 2019, qui avait réuni, pour la première fois, le plus grand nombre d’œuvres de Léonard de Vinci, voici une grande première mondiale pour l’œuvre de Vermeer ! Si vous aimez La Laitière ou la Jeune fille à la Perle, faites un saut à Amsterdam pour voir une trentaine d’œuvre du grand peintre (1632-1675)
LES FAUVES, en Suisse, à la Fondation Pierre Gianadda (Martigny) : Matisse, Derain, Vlaminck, Georges Rouault, K.Van Dongen, Georges Braque, Raoul Dufy, Othon Friesz (7 juillet au 21 janvier 2024),
et bien d’autres qui  ont tous eu leurs périodes « fauves » (1898-1910) et plus de 100 peintures et sculptures, dessins, etc.. sont rassemblés pour montrer cette période très effervescente
ABSTRACTION ET MYSTICISME. Tate Modern, Londres, 20 avril au 3 septembre
Ces expositions sont choisies parmi toutes celles présentées par Le Journal des Arts N° 602 -6 au 19 janvier- qui présente une trentaine d’expositions, mais aussi des Salons et Foires d’art qui accueillent tous les publics. Merci au Journal des Arts !

B- GRANDES EXPOSITIONS EN FRANCE !
David HOCKNEY, au Musée Granet , d’Aix –en-Provence, du 28 janvier au 28 mai . En partenariat avec la Tate Gallery, ce qui vous évite un voyage à Londres pour voir les oeuvres de cet artiste, des années 50 à aujourd’hui, à mon avis incontournable et qui continue son travail avec d’excellentes transpositions numériques et virtuelles!
HYPERRÉALISME à Nantes, au musée des Beaux-Arts, du 7 avril au3 septembre avec « Hypersensible, un regard sur la sculpture hyperréaliste », qui réunira une trentaine de sculptures américaines, car les USA furent pionniers dans les années 60, mais aussi des œuvres de Gilles Barbier, Duane Hanson,etc…, l’exposition ayant obtenu des prêts d’œuvres que l’on n’avait jamais vues en France.
MAN RAY dans tous ses états : au Palais Lumière, à Evian, du 1er Juillet au 5 novembre. On connait surtout le Man Ray photographe, et cette exposition du grand artiste surréaliste fera la part belle à ses autres œuvres (Peintures, Gravures, cinéma). Le Palais Lumière est d’ailleurs exemplaire, depuis plusieurs années, pour ses expositions à la fois attachantes et d’une immense valeur artistique !

C- A PARIS, qui sera très gâtée, notons, entre autres expos et le retour des grandes foires de l’art contemporain :
LA TOURNÉE RAMSÈS ET L’OR DES PHARAONS A LA VILLETTE (7 avril au 6 septembre),
– LE TESTAMENT DE VAN GOGH, au Musée d’Orsay, avec les dernières œuvres du peintre, à Auvers-sur-Oise, qui sont éblouissantes (Réservez !)dub3 octobre 2023 au 24janvier 2024 ;
PARIS, CAPITALE DE LA GASTRONOMIE, DU MOYEN-ÂGE A NOS JOURS , histoire gourmande de la capitale , à la Conciergerie qui se trouve sur les bords de la Seine et au cœur de Paris, qui aura lieu du 13 avril au 16 juillet (Coordonnée par Régis Gaudry, critique , avec Loïc Bienassis, Historien et Stéphane Solier, Chercheur en cultures culinaires).
ARTS PRÉHISTORIQUES au musée de l’Homme , jusqu’au 22 mai, puis Picasso et la Préhistoire du 8 février au 12 juin
BELLINI ET LES AUTRES, extraordinaire exposition sur la Renaissance et Giovanelli Bellini (1430-1516) au Musée Jacquemart-André, du 3mars au 16 juillet.
MANET et DEGAS, au Musée d’Orsay, du 28 mars au 23 juillet

D– LES FOIRES D’ART ET D’ANTIQUITÉS REPRENDRONT AUSSI LEUR DATES HABITUELLES, après trois ans d’absence : Tefaf de Maastricht (11-19 mars, avec 268 galeries) ; Brafa de Bruxelles, en janvier, Fine Arts Paris et la Biennale en novembre 2023 ; Tefaf New-York, en mai ; The Winter Show aura lieu du 20 au29 janvier et MasterPiece London (Fin juin- début juillet 2023). Paris aura le Salon du Dessin du 22 au 27 mars ; pour les arts premiers, Le parcours des mondes aura lieu, tout comme le PAD Paris en mars, Pad London en Octobre et The Salon Art+ Design en novembre 2023 à New-York !

———————————–

KEN LE TOURISTE PARFAIT avait appelé Barbie Chérie qui était chez une amie : » Ca y est, tu vas pouvoir préparer tes voyages en Europe ! », lui dit-il, tout content. Oui, mais il me reste aussi les USA le Japon et l’Afrique, l’Australie, bref, je vais bien m’amuser ! , répondit, ravie, Barbie, qui n’avait aucune contrainte budgétaire, elle !
Photos : Vermeer- La Laitière, 1660 _ Huile sur toile- 45.5 cm (17.9 Edit this at Wikidata) et Ken est devant un tableau  avec son ami qui rit tout le temps, du peintre Ye Min Jun!

Encore une très bonne année à vous tous, mes amis!