EXPOSITIONS IMMERSIVES et intelligence artificielle!

COMMENT L ‘I.A BOULEVERSERA  L’ ART ! Au musée d’Orsay, on aura enfin, grâce à l’IA, tous les portraits des artistes du musée!  (Intelligence artificielle , pour les anciens 🙂 Ces portraits, ci-dessus, de la petite bande d’artistes qui inventa l’Impressionnisme,  ne sont pas le résultat de quelque IA mais ont été reconstitués près de 60 personnes:  les équipes actuelles (Commissaires scientifiques – Historiens de l’art, documentalistes, conservateurs, du musée,etc…)  et équipes d’Excurio by Emissive, sur la base des informations fournies par  “Gédéon Expériences” et les Commissaires scientifiques pour une séquence virtuelle (45mn) d’où provient cette image.

Mais on pourra très bientôt  proposer, pour toutes les oeuvres de tous les  musées, des portraits des artistes qui ont réalisé les œuvres! En faisant appel à une banque de données de “portraits d’artistes”, l’intelligence artificielle saura réaliser cela très vite  et sans doute avec quelques professionnels.En plus, l’IA saura corriger les imperfections des documents. Et les visiteurs pourront aussi lire les lettres passionnantes que les artistes impressionnistes s’envoyaient, très nombreuse! J’ai pu lire ces lettres  quand je préparais le programme avec la première équipe du Musée d’Orsay (Conservateur Michel Laclotte et le premier Directeur du musée,  Jean Jenger), avant son ouverture en 1986. Ces courriers, qui racontent la vie de ces artistes, leurs visées, leurs difficultés, sont trop difficiles à exposer car le papier est trop fragile, trop sensible aux variations thermiques et à la lumière. Les faire “revivre”dans une exposition serait aussi merveilleux!
EXPOSITION : du 26 mars au 14 juillet 2024 _ ( la reconstitution de la rencontre des impressionnistes le soir du vernissage de leur première exposition, en 1874 . L’image provient du virtuel “Un soir avec les Impressionnistes, Paris, 1874, créé  en 3D (45 minutes) , voir en I, ci-dessous!.

L’exposition actuelle du Musée d’Orsay, à Paris,  célèbrera jusqu’au 14 juillet, comme de nombreux musées en France, les 150 ans de l’Impressionnisme, dont les artistes, comme je vous le disais la semaine dernière, étaient un peu fatigués d’être systématiquement refusés aux expositions officielles, en France. Ils décidèrent donc de faire leur propre exposition, en 1874!
Et voilà  une belle nouvelle : le Musée d’Orsay nous permet de revivre la soirée d’ouverture de cette première exposition impressionniste en réalité virtuelle !

 I- INVENTER L’IMPRESSIONNISME ! Le musée d’Orsay propose une expérience virtuelle, En lien avec l’exposition : Un soir avec les impressionnistes Paris 1874 . Durée de l’expérience : env. 1 heure dont 45 min de réalité virtuelle en déambulation  – Du 26 mars au 11 août 2024.

II- VIDÉO EXPÉDITION IMMERSIVE EN RÉALITÉ VIRTUELLE

« Paris, 15 avril 1874, huit heures du soir, dans l’ancien atelier du célèbre photographe Nadar, boulevard des Capucines. Aux 2e et 3e étages du bâtiment, une trentaine de peintres se sont rassemblés pour présenter eux-mêmes au public une sélection d’environ 165 œuvres. Revivez la soirée d’inauguration de la première exposition impressionniste grâce à la réalité virtuelle ! Un voyage dans le temps inédit et immersif, à partager en famille ou entre amis ».

Lien de la vidéo de la promotion de l’expérience (57 secondes)! www.youtube.com/watch?v=E2xvGDeK-P4&t=3s ou bien  www.//youtu.be/E2xvGDeK-P4

III- UN PARTENARIAT AVEC LE TOURISME, en partenariat avec les Voyages Impressionnistes https://voyagesimpressionnistes.com/
Cette expo et ces innovations sont aussi st aussi soutenues par Visit Paris Region, Normandie Tourisme, les Régions Ile-de-France & Normandie et l’État – Fonds national d’aménagement et de développement du territoire. DESTINATION IMPRESSIONNISME! , insiste sur les atouts culturels de la La Normandie, de Paris et de sa région : “Notre destination compte une centaine de musées prestigieux, lieux de visite, maisons-ateliers, parcours, excursions impressionnistes. Sans oublier tous les petits instants de bonheur inspirés de l’esprit impressionniste. Découvrez nos coups de cœur et choisissez ceux qui seront les vôtres !
Monet, Renoir, Degas, Caillebotte, Morisot, Pissarro et leurs héritiers, comme Van Gogh, sont venus planter leurs chevalets en plein air, le long de la Seine ou des côtes normandes. Venez vivre les émotions qui les ont inspirés ! “https://voyagesimpressionnistes.com

IV – AUTRES EXPÉRIENCES IMMERSIVES (Beaux Arts Magazine n°467 – mai 2023, Paru le 28 avril 2023)

1- DANS L’ATELIER DE GAUDI : L’expérience vous plonge dans l’esprit du célèbre architecte. La reconstitution exceptionnelle de son atelier disparu est l’occasion de créer un voyage narratif dans sa psyché si singulière dans toutes les salles en France qui proposent la VR IIlicity (15 minutes) A voir ici  et résumé sur leur lancement : “GEDEON Expériences et Small Studio présentent en pour la première fois en France l’expérience VR multi-utilisateurs « GAUDI, L’ATELIER DU DIVIN ». Pas mal non plus, pour donner envie d’aller à Barcelone, non ?
2- LES MYSTERES DE KHÉOPS , aujourd’hui à Bercy – Village : l’Horizon de Khéops (45 minutes) www.horizonkheops.com , montrés à Bordeaux, Londres, Pa ris , Atlanta , Minneapolis et New-York
UNE EXPÉDITION IMMERSIVE ! Partez à la découverte de cette pyramide avec vos proches, pour découvrir des espaces jusqu’alors fermés au public. Un glissement vers le territoire de la magie vous fera voyager 4500 ans en arrière pour assister aux funérailles du roi Khéops, vous offrant ainsi une incursion pleine d’émotions au cœur de la culture Égyptienne.Le lien : www. eclipso-entertainment.com/paris/horizon-de-kheops/
3- MONDES DISPARUS , DES DINOSAURES , en vrai ! jusqu’au 16 juin 2024, au Jardin des Plantes A Paris, une expo très réaliste nous plonge dans le monde perdu du Jurassique.
Le lien : www.jardindesplantesdeparis.fr/fr/mondes-disparus
4- ÉTERNELLE NOTRE-DAME annonce être “la première expérience du genre aussi aboutie au monde. « Dans sa réalisation tout d’abord : l’attention a été portée aux moindres détails visuels et sonores. Dans les sensations ensuite : le visiteur a l’illusion de ressentir physiquement son voyage, car Les décors sont d’une impressionnante qualité et d’une très grande précision”.
C’est en tout cas un exploit technique qui donne une petite idée des métiers et compétences nécessaires : : 2 ans de développement de contenu avec une équipe technique de 25 experts de la réalité virtuelle, conseillés à chaque étape de la création par 5 références historiques et scientifiques, pour une expérience de pas moins de 45 minutes, réalisable par 50 visiteurs par heure en simultané sur une surface de 500 m2.

CONCLUSION : L’IMMERSIF, mot magique ?
l’art de générer des images grâce à l’intelligence artificielle s’appelle le prompt art , que vous pouvez réaliser en posant une question, avec un texte et, tout d’un coup, vous êtes dans la scène, au lieu de simplement l’imaginer . Vos outils s’appellent Midjourney , Dall-E, ou Stable diffusion et sont capables d’imiter un artiste ou un courant, de s’en inspirer et de le personnaliser.
♦Tout cela est très bien expliqué dans le BDM, Blog du Modérateur pour ceux qui voudraient en savoir plus sur les  IA  génératives et un comparateur de ces outils et usages!Un lien précieux, ici! 

♦LES LIENS utiles : Certains sites permettent de transformer des textes en peintures, photos ou vidéos… Comment ces productions sont-elles réalisées ? Mode d’emploi. Midjourney, Dall-E… Le prompt art ou l’art de générer des images par IA ? Le Lien : www.beauxarts.com/grand-format/midjourney-dall-e-le-prompt-art-ou-lart-de-generer-des-images-par-ia/
Enquête du Journal « Beaux-ArtsMagazine – 28 avril 2023 _ Lien : www.beauxarts.com/nos-experiences-immersives/
POUR EN SAVOIR PLUS, mes sources :
♥Le vertige de l’AI, de la réalité virtuelle ,des NFT et des nouvelles technologies, sur Beaux–Arts Magazine de mai 2023, n°467 : Comment l’IA bouleverse l’art, avec un article de Florelle Guillaume , du 28 avril 2023. (Notre photo ) “, Couverture augmentée du numéro de mai 2023 de Beaux Arts Magazine (N°467) consacré à l’Intelligence artificielle dans l’art- Lien : www.beauxarts.com/grand-format/ia-vr-nft-la-creation-face-au-vertige-des-nouvelles-technologies/
♥Certains sites permettent de transformer des textes en peintures, photos ou vidéos… Comment ces productions sont-elles réalisées ? Mode d’emploi. Lien : www.beauxarts.com/grand-format/midjourney-dall-e-le-prompt-art-ou-lart-de-generer-des-images-par-ia/
UN GRAND MERCI À BEAUX-ARTS MAGAZINE, pour ces bons articles qui permettent de s’approprier l’intelligence artificielle et les expériences immersives, et félicitation à Florelle Guillaume et Charlotte Ullmann, excellentes journalistes sur ces sujets. Rappelons que de nombreuses bibliothèques publiques sont abonnées à Beaux-Arts Magazine !

———————————–

Ken rêve déjà de sa visite à Thoiry!

KEN LE TOURISTE PARFAIT  et Barbie Chérie n’en revenaient pas! Ken pensait qu’il n’aurait plus la corvée des vacances, lui qui n’aimait que travailler, car ses loisirs deviendraient tous “virtuels”. À quoi bon faire 4000 km pour aller voir un Festival ? Par contre, Barbie pensait exactement le contraire “Comment mon Ken Chéri m’accompagnera-t-il à Los Angeles s’il a tout ce qu’il lui faut à Miami? Enfin, ils auraient le temps de s’occuper de leurs animaux , c’est déjà ça !  

Bonne semaine à tous mes amis, et à la semaine prochaine ! 

Le Tourisme et la Culture : trois bonnes nouvelles!

Paul Véronèse, vénitien, a réalisé  Les Noces de Cana, en 1562-1563 : Musique, gastronomie, mode, Convivialité : quel tableau! Avec un immense format,  (677 × 994 cm !) , il était destiné au réfectoire du monastère San Giorgio Maggiore, à Venise, construit par l’architecte Palladio .On y dénombre 130 personnages, venant de nombreux continents et régions du monde !

Aujourd’hui, voici trois  bonnes nouvelles, dont, pour le tourisme, la fin d’un mensonge de trente ans! Un plat de choix : le Directeur général de Protourisme , l’un des très grands acteurs du tourisme en France,

TROIS BONNES NOUVELLES ! 

I- DIDIER ARINO DIT ENFIN LA VÉRITÉ! Didier Arino, avec l’exemple des chiffres du tourisme de l’Espagne qui viennent d’être publiés, nous dit enfin la vérité sur notre place, très enviée, de « Premier pays touristique du monde » Eh non, la première destination du monde, c’est l’Espagne, explique Didier Arino, si l’on prend en  compte le nombre de ses nuitées et  ses 84 ,9 milliards d’euros de recettes.

Nous, en France,  comptabilisons, en effet  plus de 20 milliards de recettes en moins que l’Espagne, avec nos 63,5 milliards d’euros en 2023, +12% par rapport à 2022 (Nous avons aussi moins de deux fois de recettes que les USA…).

La raison de ce mensonge ? Notre façon de compter  tous les voyageurs qui traversent notre pays sans s’y arrêter, ou juste une nuit ! Nous comptons donc  les visiteurs du Nord de l’Europe Allemands, mais aussi les Belges, Britanniques, habitants des Pays –Bas ou de l’Islande  et les et scandinaves (Suède, Norvège, Danemark, Finlande) qui traversent notre pays pour aller en Italie, en Espagne ou au Portugal et en Afrique.
Au sens officiel et international, nous avions raison de revendiquer la première place, puisque,    « Un touriste dort au moins une nuitée en dehors de son domicile habituel ». Mais en fait, ces touristes qui traversent la France ne font que passer, et leurs motivations,  choix de séjours touristiques ne sont pas la France.!
♦SALUONS cependant notre place de seconde destination en 2023, UNE ANNÉE RECORD POUR LE TOURISME EN France, avec donc ces presque 64 milliards de recettes, et qui va se poursuivre avec une année 2024 riche en événements « majeurs », très différents et qui pourraient donc attirer, dans des régions différentes,  des touristes aimant le Sport, l’Art, l’histoire ou l’un des symboles de notre pays, Notre-Dame de Paris:
•Les Jeux Olympiques,
•Le 80 éme anniversaire du Débarquement
•Les 150 ans de l’Impressionnisme
•La réouverture de la Cathédrale Notre-Dame de Paris, monument le plus visité en Europe jusqu’en 2019 et son tragique incendie.

Tous ces événements pourront  conforter une « envie de France », et l’accueil de visiteurs étrangers en 2024 !

II – LES CHIFFRES – CLÉS de la CULTURE, petit RECUEIL DE DONNÉES TRÈS UTILES, pour  la Culture, sont parus, le 14 mars 2024, et vous les trouverez sur ce lien ! Ce document permet aux plus jeunes professionnels de voir ce que comprend la culture (Actions, Publics, Budgets, etc…) et ses évolutions. Tous les champs , pratiques et usages sont concernés. Hélas les chiffres portent sur 2022, mais à nous de les mettre à jour au niveau local, ce qui est plus facile et plus efficace pour travailler ! (Consulter les Observatoires et statistiques  des Régions, Départements et des Communes et leurs groupements).

Rappelons que ces chiffres –clefs portent sur l’Économie du champ culturel, les différents secteurs culturels – patrimoines, création et diffusion, médias et industries culturelles…  Mais aussi sur les formations, emplois et revenus, la Consommation culturelle des ménages ou encore les Entreprises culturelles. Et sur le tourisme culturel, appelé  “Géographie des activités culturelles”. Le lien, ICI!  

III- LE TOURISME CULTUREL BIEN PRÉSENT ! Cette approche géographique de l’offre culturelle est surtout consacrée au Tourisme à la Culture et aux Festivals en 2022, et nous propose un petit aperçu du tourisme culturel en 2022 !  (VOIR LE CHAPITRE III :   Géographie des activités culturelles)

LE LIEN DES CHIFFRES- CLEFS , ICI! 

Et évidemment, je vous conseille mon livre, qui se vend très bien – un grand merci aux acheteurs ! – édité par  Territorial Éditions  en mai 2023 ! :-)))  et si vous ne le connaissez pas, voici le plan, sur un billet de ce petit blog.

Vous pouvez aussi relire mon billet du 6 juillet dernier : « LES CHIFFRES DE LA CULTURE en France: où les trouver? », sur ce petit blog, mais je trouve que de nouvelles adresses ont vu le jour, de nouvelles équipes ont besoin des chiffres, repris, et de nouvelles études ont vu le jour. Je vous résumerai, la semaine prochaine, le Rapport de la Cour des Comptes qui vient de sortir sur l’investissement culturel !

ET, HÉLAS, UNE MAUVAISE NOUVELLE : LE BUDGET 2024 DE LA CULTURE PERD 200 MILLIONS

Un petit point , en conclusion, car on voit de tout sur les réseaux sociaux, y compris la « disparition du ministère ». Pourtant, il ne s’agit que d’une baisse du budget, alors voici de quoi mieux comprendre !

♦Le 27 septembre 2023, l’ex-ministre de la Culture Rima Abdul Malak déclarait avoir obtenu une hausse de 6 % du budget de la Culture pour 2024.

♦Le ministre de l’Économie , Bruno Le Maire, annonce brutalement  10 milliards de coupes dans le budget de l’État. (Cause principale : la dette de la France était à peu près la pire du monde (3000 milliards d’euros , malgré le « Mozart de la Finance »que nous avons choisi comme dirigeant).

♦Pour « participer » à ces 10 milliards € , le ministère de la Culture annule des crédits à hauteur de 200 millions € dans son budget (204,03 millions €). Mêmes coupes dans tous les ministères, dont  900 millions € pour celui de la Recherche et l’Enseignement supérieur ).

♦En détail, pour la Culture, sont annulés :  

95 millions € de crédits de paiement annulés pour le programme 131, dédié à la « Création » (sur un budget 2024 de 1 milliard €),
•99 millions € de moins pour le programme 175, « Patrimoines » (budget 2024 de 1,1 milliard €) et
•8 millions € qui disparaissent pour le « Soutien aux politiques du ministère de la Culture » (budget 2024 de 110 millions €).

Ajoutons que le ministère de la Culture perd aussi :3 millions € sur les crédits dédiés à ses dépenses de personnel (sur 734 millions € dans le projet de loi de finances 2024).

La nouvelle ministre, Rachida Dati, annonce avoir trouvé une somme de 139 millions d’euros pour aider, à 70%, ce budget dégradé, dans la «  Réserve ». Espérons !

CONCLUSION : il va falloir, pour les professionnels, et cela est toujours décevant, voire navrant, revoir à la baisse les choix des programmes, qui, dans les régions, avaient compté sur le budget  annoncé joyeusement par l’ancienne ministre en  septembre. Mais pour avoir passé plus de quarante ans avec eux, les artistes et professionnels de la culture vont y arriver ! Ils savent travailler avec les gestionnaires et leur réputation de « dépensiers » est vraiment complètement fausse. Le mécénat a aussi fait des progrès, et les méga-fortunes et entreprises aideront, du moins peut-on l’espérer, avec leurs “super-profits ” ?


KEN LE TOURISTE PARFAIT  avait déjà réservé sa place pour les J.O, et Barbie  s’était acheté la plus jolie robe de sa vie pour rencontrer ce Didier Arino qui plaisait tant…Ses amies de Los Angeles lui avaient dit qu’il connaissait beaucoup de monde et ne mentait jamais! Elle avait une envie folle de l’inviter dans une espèce de métavers “Noces de Cana”!

 

Vive Les Journées des Métiers d’Arts!


Cette année, du 2 au 7 avril , ce sont 8000 événements gratuits qui vous attendent, partout en France et en Europe !Photo que je dédicace à mes amis Charles et Jean-Alain! : “Luthiers,  de Bruce Hernandez”.
Chaque année je vous propose des dates de ces journées passionnantes, car les artisans vous invitent dans leurs ateliers, leurs entreprises mais aussi dans les monuments qu’ils restaurent…ou les bijouteries dans lesquelles ils travaillent ! Vous vous pouvez donc les rencontrer, échanger, et le thème de cette nouvelle édition est « Sur le bout des doigts », pour « rendre palpables les métiers d’art en invitant à toucher, sentir et ressentir le public et tout particulièrement les plus jeunes (enfants, scolaires et familles) ».Ou à jouer de la guitare?
À noter aussi : des visites sont organisées dans des « lieux d’exception », comme cette maison à Bordeaux qui fait visiter ses vitraux, sur-rendez-vous, pour éviter toute file d’attente.


I- DÉFINITION DES MÉTIERS D’ART , une liste de 198 métiers d’art a été constituée et comprend 83 spécialités, réparties en 16 domaines d’activité économique !
♦Ce qui est constant, dans tous ces métiers, c’est la production, la création, la transformation ou la reconstitution, mais aussi la réparation ou de restauration d’objets ou du patrimoine au sens large! Les métiers d’art nécessitent un long apprentissage, et une excellente maîtrise de gestes et de techniques, en vue du travail de toutes les matières (textile, terre cuite, verre, métal…). L’apport artistique, lui aussi, est indispensable et est peut-être ce qui différencie le plus le « métiers d’art » de l’industrialisation d’objets fabriqués à la chaine !

II- LA LISTE DES MÉTIERS D’ART a été fixée par l’arrêté du 24 décembre 2015 et s’est enrichie de nouveaux savoir-faire et techniques, l’expérience numérique ayant changé la donne, et l’IA allant sans doute demander de nouveaux choix aux différentes étapes de la création et d’authentification des objets.
On connait bien les Doreur, Graveur, Miroitier-argenteur Peintre, etc… Certains métiers sont plus rares et d’autres m’étaient inconnus, dans certaines catégories : un lavier, un apprêteur, un cueilleur, un bombeur ou un pipier !
♦LA LISTE COMPLÈTE (20 secondes suffisent …) POUR VOUS RÉGALER ! Voir la liste complète !

 

III- GRATUITÉ DES VISITES ! ces Journées sont gratuites, considérées comme une rencontre, un rendez-vous-découverte, au cours duquel des artisans d’art présenteront leurs métiers et leur lieu de travail à un public élargi : ateliers et matériaux, savoir-faire et contraintes !
• Des visites seront également organisées dans aussi leurs établissements de Formation et des musées qui font souvent appel à ces métiers (Restauration des œuvres ; constats avant un prêt, etc…) auront aussi un moment pour vous recevoir.
• Dans toute la France et dans quelques autres pays européens, mais, en fait, peu de pays , depuis les 18 ans des JEMA, ont mis en œuvre un ou plusieurs jours de visite. Retrouvez toutes les initiatives sur cette carte.
• Faut-il réserver ? Cela dépend des événements. Pour certaines visites, l’inscription est obligatoire afin de garantir des conditions optimales. Pour d’autres, vous pourrez y aller de façon plus spontanée

IV-CARTE POUR LA FRANCE , avec les principaux lieux et événements à découvrir en France. Mieux vaut aussi consulter vos informations locales !
Le Lien de la carte comprend aussi les programmes et des « Coups de cœur », de bons exemples, des photos

Lien de la carte  : www.journeesdesmetiersdart.fr/programme/#/search@45.5039924,-7.8906424,4.71

Coups de cœurs ! Voir la qualité de la présentation et des photos des exemples proposés,(Pin points), qui donne vraiment envie !

EN CONCLUSION, ces artisans sont souvent, eux-mêmes, des trésors vivants. Leurs formations sont longues, leur talent est une évidence, leurs récompenses nombreuses, et pourtant et leurs revenus ne sont pas toujours bons, malgré les coûts de plus en plus élevés des matériaux ou des ateliers.
Votre visite fera personnellement plaisir à ces acteurs des métiers d’art, et votre reconnaissance de leur métier leur donnera du courage et de la confiance pour l’avenir! Et puis, s’ils vendent des pièces artisanales, ce sera un beau cadeau pour vous ou vos amis !

POUR EN SAVOIR PLUS
MA Source, pour cet article : Culturez-vous, un article d’Antoine Vitek, que je remercie, publié le 21 mars 2024.par Antoine Vitek Publié le 21 mars 2024 15 minutes de lecture. Je vous conseille « Culturez-vous », et Antoine se présente ainsi « Heureux papa de Culturez-vous ! Trentenaire parisien passionné par l’art, la culture, le patrimoine et les voyages, je suis un flâneur professionnel et un éternel curieux ». Le lien : www.culturezvous.com/journees-europeennes-metiers-art-8000-visites-gratuites
–  La liste des métiers d’art fixée par l’arrêté du 24 décembre 2015 a été établie par l’Institut national des métiers d’art, sous la direction du ministère de la Culture et le secrétariat d’État chargé du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Économie sociale et solidaire, et en collaboration avec les organisations professionnelles. Elle regroupe donc 198 métiers et 83 spécialités, répartis en 16 domaines d’activité économique. Voir (à nouveau) la liste complète des métiers d’art (sur Wikipedia, la liste est ancienne mais ben complète, jusqu’au prochain métier ! ).
– L’Institut national des métiers d’art (INMA), association reconnue d’utilité publique et d’intérêt général, sous l’égide du ministère de la Culture et du ministère de l’Economie et des Finances. Sa mission est l’encouragement à la transmission des savoir-faire ainsi que l’étude, le soutien et la promotion des métiers d’art.
V- NOS PHOTOS
ANNONCE DES JEMA sur le site de Culturez-vousCopié/Collé (Bandeau )

Luthiers de Bruce Hernandez : CC BY 2.0 WIKIPEDIA Date de création : 22 septembre2017 – Téléversé : 18 octobre 2017
Peinture sur porcelaine DE LA MANUFACTURE DE Ludgwigsgburg (Allemagne)26 juillet 2006 – Téléversé le30 juillet 2006° Détails des droits Porzellanmanufaktur Ludwigsburg GmbH, explicit permission to publish under GNU-FDL- Wikipedia CC BY-SA 3.0
Et les vitraillistes ? Visite guidée d’un lieu privé à Bordeaux, bordelais au patrimoine exceptionnel (Photo JEMA 83 boulevard du Président Wilson,33200 Bordeaux,France- Photo Maison vitrail Bordeaux,  crédits Artistes-associé Photographes.


KEN LE TOURISTE PARFAIT avait évidemment gagné beaucoup d’argent aujourd’hui, parce que le métier de Directeur du Tourisme du monde rapportait bien, mais surtout parce qu’ils partaient à Paris, avec Barbie, bientôt, pour ces Journées des métiers d’Art qu’elle adorait… Le seul problème étant qu’elle ne voulait pas faire de “chouchou” et qu’elle achèterait à chacun des métiers, soit 198 métiers, d’après ce blog que Ken lisait chaque semaine pour savoir ce qui l’attendait. Sa femme était vraiment formidable, quelle chance,  pensait-il ! Il avait prévu 198 malles…