Quand je me regarde je me désole, quand je me compare je me console !

Ken fashionNotre tourisme viti vinicole, notre gastronomie sont-ils les plus attractifs du monde, et de loin, comme nous en sommes persuadés ?

Les progrès de nos voisins espagnols sont,dans ces deux domaines, fulgurants. Nous connaissions les rendez-vous gastronomiques avec El Bulli, qu’il faut réserver plusieurs années à l’avance…Aujourd’hui c’est la Route des vins du Rioja qui attire notre attention. De nombreux propriétaires et leurs partenaires, professionnels et investisseurs des vignobles et des châteaux français font d’ailleurs le voyage, magnifique, pour rencontrer l’architecture la plus décapante et étudier les pratiques d’un  marketing d’exception.


Les espagnols de l’univers du vin ont en effet fait le pari de l’architecture, pour attirer de nouvelles clientèles et commercialiser leur production. Un bon site Internet, www.rutadelvinoderiojaalavesa.com, regroupe l’offre. 
 L’architecture la plus créative, avec Franck O.Gehry, Zaha Hadid, Santiago Calatrava, Ignacio Quemada, vous y attend. Tourisme et culture contemporaine s’y conjuguent, comme c’est très souvent le cas en Espagne.   Quand on demande aux propriétaires et aux partenaires du vignoble Marquès de Riscal pourquoi ils ont choisi Frank Gehry, ils répondent tout simplement  : « Proposer à Gehry de s’exprimer à la campagne, après avoir dynamisé la capitale basque de Bilbao avec  le musée, nous semblait naturel. De plus, cela nous permet de séduire la clientèles nord-américaine » ( F.O.Gehry est américain,ndlr).
Les blogs sont peu adaptés aux analyses d’architecture, d’autant que, souvent semi-enterrées, les structures ont cet aspect lunaire de soucoupes au bord du décollage. A Haro, c’est le bâtiment de l’accueil qui été construit par Zaha Hadid ; des chemins de petites lampes vous conduisent de l’Accueil aux caves historiques,  assurant, selon l’architecte, la  transmission du savoir et de l’histoire de générations en générations . Calatrava a construit, dans le village de Laguardia, un bâtiment pour la vinification et le vieillissement du vin, des chais de 196 m de long, soit une sinusoïde au toit d’aluminium et aux bardages en bois de cèdre. A Logrono, un immense tonneau est enchâssé dans une colline (architecte Philippe Mazières). Pour la bodega Juan Alcorta, même parti pris d’enterrer les installations techniques (70 000 barriques de 225 litres des cuves de stockage en inox  pour les 1900 hectares de vigne, soit plus de dix millions de litres.). Formes en tonneau, en carafe, voûtes et cathédrales  de béton et d’inox : le vin se prête à toutes les théâtralisations jusqu’à la mise en bouteille, le moment sacré où tout devient possible ! 

Pour avoir une idée de ces prouesses, les sites suivants valent  le détour ! 

Une trentaine de photos de Hansbrinker sur  flickr : un excellent panorama : www.flickr.com/photos/hansbrinker/sets/72157603627711895 

Architecte Franck Gehry,  Marques de Riscal ( Bottega et hôtel): www.arcspace.com/architects/gehry/riscal_winery2/riscla2.html

Architecte Santiago Calavatrabodega Ysios  : www.arcspace.com/architects/calavatra/wine/ 

Bodegas Domecq : www.domecqbodegas.com

Bodegas Baigorri : www.bodegasbaigorri.com

Bodega Vina Real : www.cvne.com

Pendant que vous lisiez ce billet, Ken, notre touriste parfait, préparait son été…Il s’est donc habillé de neuf,  le fashionnisto, et s’est rapproché de la pure création européenne du côté de la mode…Va-t-il se comparer ? Se consoler ? Lequel des deux préférez-vous, Ken ou La Concurrence?

KenKenKen et la mode...Ken à la mode...

 Pour les photos du camarade de Ken : Photographies de Frank Perrin, stylisme Mauricio Nardi, direction Kris van Assche, directeur artistique de Dior Homme. Les habits sont signés de Dior Homme, Ann Demeuleester, Dries van Noten, Louis Vuitton Lanvin, Julius, hermès, Armani, Boris Bidjan Saberi, Damir Doma, Burberry …in Serie Limitée N°70, fév.2009. Ken, notre  fashion man,  est habillé par Mattel.    

1 ping

  1. […] en permanence ne permettent plus de tricher, d’enjoliver une offre banale. Il faut donner du sens à la visite culturelle, ne plus l’isoler de son contexte (Les habitants; l’authenticité des sites…) et […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.