Citizen Ken et les tournages de films

Everyone needs a KenComment dynamiser son territoire par l’audiovisuel ?
Comment accueillir les tournages de films que produisent  le cinéma, les télévisions du monde entier  en sachant qu’ils sont de plus en plus diffusés sur des milliards de portables et d’ordis ? La France a des relais, des aides en tous genres (logistiques, financières, commerciales..). Vous ne serez pas seul, donc,  et   les retombées économiques seront au rendez-vous. Le mini-guide de France Film et d’ODIT France, que nous présentons avec des extraits choisis,  est une mine d’informations. Tout y est raconté, chiffré, prévu : impossible d’envisager votre avenir professionnel sans l’avoir lu, que vous soyez Tourisme ou Culture.
Vous y trouverez toutes les réponses aux deux questions que vous n’osez peut-être pas vous poser :
– Comment profiter de l’opportunité de communication et de valorisation que peut constituer un tournage pour votre territoire ?
– Comment augmenter vos chances d’accueillir un film ou un téléfilm et établir des stratégies intégrant l’audiovisuel comme un levier pérenne de communication et de développement ?
Car si la France a la chance d’avoir un France Film pour concevoir et veiller, localement, à l’organisation des tournages, ce champ passionnant du Tourisme culturel, les tournages audiovisuels,  est mal connu des non-spécialistes. Enfin était, Film France vient, avec ce mini-guide, de combler ce vide.
Le cinéma, mais pas seulement !
Les magazines d’information, films, téléfilms, reportages documentaires, émissions fournissent une part centrale, voire l’essentiel de notre connaissance du monde, de nos envies d’aller le découvrir. Les œuvres audiovisuelles peuvent donc représenter une forme de communication très puissante vers le public, français comme étranger.
Les collectivités territoriales face à l’audiovisuel
Des crédits décuplés en 10 ans,
Qui sont passés de  5M€ en 1997 à 55M€ en 2008. 24 régions, 15 départements, une ville et une communauté urbaine interviennet directement ( équipes,  logistique, aides financières …).
Les longs métrages de cinéma
Quelques chiffres : en moyenne plus de 210 longs métrages produits ou coproduits par an en France. Plus d’un milliard d’investissements. Le devis moyen d’un film est de 6,4 M€. la durée d’un tournage est de 8,5 semaines.
Les festivals et les marchés professionnels
Festivals pour le film à l’étranger : Berlin, Locarno, venise et Rome. Los Angeles, le Mifed à Milano ou Filmart à Hong Kong
Festivals de télévision : le FIPA de  Biarritz ; le festival de la fiction télévisée de La Rochelle ; le festival de télévision de Monte-Carlo ; le festival de télévision de Luchon et celui de documentaires de Marseille.
Les marchés de programmes : le MIPCOM et MIP COM junior, le MIP Doc et le MIP Tv (13000 participants, dont 4000 acheteurs.

Les publics étrangers du cinéma et de l’audiovisuel français
Les chiffres de la vidéo et de la télévision ne sont pas connus, mais si votre ville ( ou région, ou votre monument, votre ravissant pays ou somptueux monument )  figure dans un film , voici l’ordre de grandeur des spectateurs du cinéma à l’étranger : en 2008, 80 millions d’entrées dans le monde. Ce qui n’est presque rien à côté des visiteurs du film américain, indien ou chinois qui sera diffusé dans ces pays…
Les retombées économiques des tournages
L’étude de Film France :
– Entre 10 et 25% du coût total des films
– Entre 25 et 40% de leur coût de fabrication
Exemple : en 2005,pour une œuvre au budget modeste ou moyen ( 1 à 4M€) ou bien dans une région peu impliquée dans le tournage, les dépenses moyennes en région étaient de 200 000 à 400 000 €. Pour une œuvre avec un budget plus important ( 5 à 10 M€) avec une forte implication de la région, les dépenses étaient plus élevées , de 50 000à 80 000€, avec une moyenne hebdomadaire entre 100 000 et 180 000 €.
Attirer les tournages
Edition de brochures et de guides, recensant les ressources locales, avec photos de sites et de décors, informations hôtelières. Il existe aussi des salons des destinations de tournage pour les territoires désireux d’attirer des productions. Le plus ancien et le plus connu dure trois jours et a lieu à santa Monica, en Californie, organisé par l’Association of Film Commissionners International ( www.afci.org) qui regroupe des commissions du film du monde entier. Enfin réaliser des éductours  ( invitations, relations presse, programmes et exemples) est aussi une garantie du succès.
Accueillir un tournage
Toutes les solutions pour l’hébergement, la restauration, la mise à disposition de locaux les soirées VIP ou fins de tournage sont présentées. Un chapitre est consacré à la négociation avec une production au moment du tournage
Promotion croisée : tourisme et culture
La sortie d’un film est un évènement, qui a un donc budget de promotion important : le mini-guide vous dit comment vous infiltrer…Bonus des DVD, sites Internet spécifiques, voyages de presse, tout cela est source de synergies pour le tourisme et les productions audiovisuelles, afin d’augmenter la notoriété puis la fréquentation de votre  territoire.  Les effets « da Vinci Code » sont analysés, les exemples de « Movie map »  (parcours de films en anglais), souvent téléchargeables sur Internet, sont  détaillés pour New York, Londres et Paris.
La création d e produits dérivés est un passage plus classique du guide, avec les boites à « hein » et la relance des fromages locaux ( Maroilles et genièvre) et les créations de baguettes  et bonbons Ch’ti.
Ressources
Vous avez aimé les chapitres précédents, mais le parcours des ressources est un panoramique complet sur :
– Une check list des questions à se poser (et à qui les poser !)
– ( estimation du potentiel des projets, capter des films en amont des tournages ; Etre présent à l’accueil d’un tournage Tisser des liens après un tournage, etc… le check list est très détaillé mais vous ne vous perdrez pas : aucun jargon, seulement des pistes claires de réflexion  et d’action.)
– Les questions juridiques
– Des exemples de politiques locales (Le Puy du Fou ; le Futuroscope, Disneyland)
– Toutes les adresses en région, les personnes-resssources
– Bibliographie commentée
– Sites Internet classés par rubriques, par exemple, et si vous voulez vous en inspirer, en voici quelques-uns :
 Le site mis en place par la mission Cinéma de la mairie de Paris pour accueillir  les demandes de tournage ( www.parisfilm.fr)
 l’entrée des tournages du CMN, centre des monuments nationaux www.tournages.monuments-nationaux.fr/fr/presentation
 Le site des carrefours de festivals, www.festivalscine.typepad.com
  La convention signée avec la ville de Grasse et Via Production pour le tournage de plusieurs épisodes de la série Tv «  Une femme d’honneur »
 Un site français recensant les lieux de tournage dans le monde  pour plus de 64000 films
Ou se procurer l’ouvrage Mini-Guide, Tourisme et Tournages de films, réalisé par  Film France et ODIT France, en mars 2009 ?
Il est en vente sur le site d’ODIT France-www.oditfrance.fr (20€).

ET VOICI VOTRE KEN ,
Ken accessoire favori des fillesen vitrine de l’un de ses magasins préférés, Colette, avant son divorce avec Barbie. Il lui faisait, entre deux rendez-vous de tourisme d’affaire, des beaux cadeaux bien parisiens, chez Colette. Oui mais…Barbie est partie avec le Poney, la maison et les transats de la piscine…Passons. Cette photo a été prise par un fan de Ken Le Touriste Parfait,  celui qui dépense un maximum, ne voyage qu’en classe de luxe et fréquente les hôtels de la même catégorie. Et qu’y voyons-nous ? Une définition d’une vulgarité absolue : « Ken , l’Accessoire favori des filles ». Je rêve ou quoi ? Vite ! La vérité ! Eh non, les filles préfèrent Barbie, et  quand j’ai voulu lui changer son smoking en en empruntant un à un ancien petit garçon, devenu homme aujourd’hui, ils m’ont tous dit de demander à des filles….Donc, en fait, personne ne l’a aimé, personne ne l’a d’ailleurs soutenu  lors de sa disparition des catalogues Mattel. Indifférence totale ! Ce qu’à découvert, car le marketing, ça sert aussi à ça, son entreprise-mère. Elle l’a viré. Et nous, on l’a récupéré !!! Chic !

Et un grand Merci à Cri-Cri l’Internaute pour la photo de Ken en vedette, Ken en goguette chez Colette!

 

  •  LE  POINT  SUR  LE  TITRE  DU  BILLET,  Citizen Ken, Citizen Cannes, Citizen Kane…What else?  

Citizen ken, un mauvais jeu de mot? Nous avons trouvé pire : le festival de Cannes a un titre, cette année :  Citizen Cannes. Tant pis pour le chef d’oeuvre ( Citizen Kane, d’Orson Welles, chef d’oeuvre absolu, ndlr pour les plus jeunes de nos lecteurs  )

 

…Et un sous -titre in-cro-y-able!  2009, l’Année du Bien-Etre! Sur la grande affiche du Festival, au fronton du palais, on découvre que 2009 est l’année du bein-Etre! Ah bon, et la crise??? Slogan accompagné de la photo  d’une dame très « Bien-être », car il n’y a sans doute pas mieux parmi les images des milliers de chefs d’oeuvres du film de long métrage. Et un bandeau, en bas de l’affiche. Lisons :Bien- Etre/  Gastronomie  /Mode/ Entertainement/ Sport/Nightlife…Tout y est? Bon, d’accord, comme vous voulez, il n’y aura pas le mot Culture…Ca ferait mauvais genre, sans doute.

 

 

  • REPORTAGE   PHOTOS   /   CANNES   AVANT   LE   JOUR   J !

Voici Cannes Avant le Festival, avant les stars, avant les douceurs de la nuit, les films, le bizz, les crises de nerf dans les boudoirs d’hôtel pour une mèche ratée,  les bijoux prêtés et les gardes des corps bijoutés, les flux financiers, les rendez-vous, les films, peut-être, les Palmes, enfin.La ville est déjà maquillée d’affiches et pleine de tubulures, de manœuvres pressés et de tapis provisoires. On dérange. Riri et Lulu prennent des photos pour montrer qu’ils y étaient, à Cannes, car ils ne sont pas invités mais ils ont voulu voir le ponton de Canal Plus, qui a remplacé, pour le shooting des paparazzi,  BB sur la plage du Carlton. C’est vrai que les pontons n’ont pas de vie privée, pas d’avocats, pas de procès, pas de presse people. Pour combien de temps ?Cannes c’est donc l’attente, et quoi de plus agréable que l’attente, avant le plaisir ? 

 2009, année du bien-être...

Avant l'ouverture de Cannes

Avant l'ouverture de Cannes

Des grues partout

Des grues partout

Deux Barbies du cinéma...

Deux Barbies du cinéma...

Les jolis garçons de Public Ennemies

Les jolis garçons de Public Ennemies

Luc peut-être...

Luc peut-être...

 Le Festival de Cannes c’est aussi  : plus de 20 000 personnes accréditées, dont 4000 journalistes. Le marché du film réunit 10 000  participants de 91 pays différents.

Pour les Palmes et l’artistique, pour les retombées et l’économie, attendons la fin du Festival, vouslez-vous?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.