Un été studieux : trois rapports et des news !

 
 
 
 
 
 
 

Ken et Barbie à Singapour ( Voir la suite à la rubrique de Ken...)

  C’est l’été, voici les vacances  et, que vous travailliez dans le Tourisme ou dans la Culture, pas de trêve pour vous !     

Impossible de vous croiser les bras, encore moins de nager au soleil : Christian Mantei, le DG d’ATOUT France, vient de faire une  annonce terrifiante. Il a constaté une petite baisse de régime du Tourisme français. Eh oui, pour les recettes du Tourisme français,  le Directeur  a déclaré que nous étions les troisièmes et non les premiers dans une récente conférence de presse. Autre nouvelle morose : Paris a réuni en 2009 deux fois moins de touristes étrangers que d’habitude ( 2008). Et là, c’est le tour du Directeur de l’OTC de Paris de faire une remarque grincheuse : « Barcelone a désormais 3 palais des Congrès, nous ne pouvons pas suivre !! ». 
Alors, histoire de savoir pourquoi on vous demande de travailler plus, je vous propose trois  Rapports à lire d’ici la semaine prochaine, évidemment, ne croyez pas non  plus que vous avez tout l’été pour flemmarder dessus.
Avec un poème de Lewis Carroll, pour faire passer la douleur :
Jabberwocky 

Il était grilheure; les slictueux toves
Gyraient sur l’alloinde et vriblaient:
Tout flivoreux allaient les borogoves;
Les verchons fourgus bourniflaient.
( Suite du poème après la rubrique de Ken le Touriste Parfait…).
I – LE PREMIER RAPPORT : celui de Jacques Attali
La Commission pour la libération de la croissance française (ex commission ATTALI) s’est remise au travail. Elle a publié un rapport intermédiaire proposant un bilan de la mise en œuvre des propositions formulées en 2008 et une analyse de ce que deviendrait la France en 2020 si les tendances actuelles se prolongeaient. A partir de ce constat, elle suggère des objectifs que la France devrait se donner pour 2020. La commission liste les handicaps structurels qui brident notre pays dans sa capacité à générer de la croissance, augmenter le pouvoir d’achat et réduire le chômage et les inégalités. Certains sont communs à l’ensemble des pays européens : productivité et compétitivité insuffisantes par rapport aux pays émergents, société vieillissante sur le plan démographique. D’autres lui sont spécifiques, notamment un niveau d’éducation qui régresse dans les classements internationaux, des performances médiocres en matière d’emploi et, surtout, un manque de confiance des Français dans leur destin commun. 

Si les gouvernants de la France dans les 10 prochaines années, quelles que soient leurs tendances politiques, ne prennent pas en compte la réduction de ces handicaps, la commission prévoit un futur sombre :
• L’âge moyen d’un habitant de l’Union Européenne pourrait atteindre 50 ans en 2050 et la population de trois de nos partenaires principaux devrait connaître une baisse sensible à l’horizon 2050: -10% en Italie, -9% en Allemagne et -3% en Espagne,.

• La croissance, autour de 2% en moyenne dans les dix prochaines années selon les prévisions de l’Union Européenne et de l’OCDE, sera insuffisante,
• Le développement tendanciel de la dette publique pourrait amener la France à une dette publique insoutenable, proche ou supérieure à 110% du PIB à horizon 2020 à politique inchangée.
Pour éviter les inconvénients majeurs que nous aurions à subir si ce futur se réalisait, la France devrait se fixer trois objectifs pour les 10 ans à venir :
• une croissance d’au moins 2,5% sur la période, tendant vers 3% à l’horizon 2020 pour contribuer à l’emploi des générations montantes;
• un excédent des budgets publics permettant le retour de la dette vers 60% du PIB ;
• l’évolution vers une société plus solidaire qui rende acceptable les efforts à fournir.
La commission montre qu’il est possible d’y parvenir à condition de profiter des opportunités de développement offertes par la croissance des pays émergents, de développer les investissements en recherche et développement dans les technologies innovantes, de valoriser les atouts dont nous disposons, notamment en terme d’évolution démographique, de créativité et d’attractivité. 

D’accord ou pas d’accord, la lecture de ce document (au moins les 78 premières pages) est indispensable pour comprendre les grands enjeux pour la France de la décennie à venir.
Où trouver le Rapport ?
http://www.liberationdelacroissance.fr/files/rapports/CLCF%20-%20Pre%20rapport%20juin%202010.pdf 

II – le Deuxième Rapport  est celui du Baromètre « Attractivité du site France 2010 », réalisé par Ernst § Young, et dont le sommaire est aussi édifaint. Avec une préface de la minsitre des Finances, il est peut-être moins objectif que celui de J.Attali, mais bon, il comlporte aussi des chiffres et de vraies explications à la crise, ainsi que de très bonne sidées pour en sortir.
http://www.ey.com/Publication/vwLUAssets/Attractiveness_survey_2010_france/$FILE/Attractiveness_survey_2010_france.pdf
III – L’enquête TNS SOFRES sur les atouts et les handicaps du Tourisme en France a été remise dans le cadre du Prix du livre de Tourisme, le 23 juin dernier.
L’attractivité de la France, pour les français, commence par la gastronomie ( enfin, avec la non baisse des grands restaurants, ils vont être frustrés cet été ! Combien, déjà, pour un vrai repas gastronomique ? Avec de bons vins ? 50 ? 1000€ ???)( 72%) puis viennent la beauté des paysages (65%), ( ils ont besoin de lunettes, ou quoi ???),  ses monuments et ses musées ( 62%), qui ne représentent qu’une toute petite partie de la culture, mais peut-être que TNS n’a pas retenu d’autres activités culturelles, plus actuelles, davantage réservées aux jeunes,  pour que la culture n’arrive pas en pôle position,  ou voulait que la gastronomie arrive en premier ?Bref, échantillon parfait, méthode parfaite, nous n’en doutons pas, mais réponses assez surprenantes, qui viennent des questions posées, ou de la façon de les poser, sans doute…  

IV  – DES NEWS !
Commençons par les bonnes nouvelles !
1 – DE L’ERE NUMERIQUE A L’ERE PREHISTORIQUE : NESTPLORER, SYSTEME DE COMMUNICATION INNOVANT AU SERVICE DE LA
MOBILITE TOURISTIQUE
 Un objectif : mettre en place toutes ces nouveautés et le faire savoir…
Outre la création d’un portail internet commun, www.numerigrottes-pyrenees.fr, qui sera mis en service fin juin, les Communautés de Communes de Saint-Laurent de Neste et de Neste Baronnies ont créé un ensemble d’outils interactifs pour mieux partir à la découverte de leur région.
Le NESTPLORER est un véritable système mobile de communication. Un portail web va permettre de préparer sa visite sur le territoire en fonction de son « profil » (famille, scolaire, amateur éclairé…) et, comme l’on fait son marché, remplir son panier d’idées de visites, de balades, de sites, de restaurants… Sur place, le système autonome embarqué sur son iPhone va guider le touriste d’un lieu à l’autre, comme un véritable assistant précieux. Celui
qui ne dispose pas d’un iPhone pourra être averti par SMS et pourra également avoir accès à un mini site internet qui donnera des informations sur les lieux visités. Une avancée technologique qui devrait faciliter et apaiser les préparatifs de vacances ou de courts séjours !
Après notre séminaire en Pyrénées, rien ne nous étonne plus, ce territoire est réellement réellement passionnant et qui innove en continu :   http://www.numerigrottes-pyrenees.fr/ 

2 – L’Europe adopte un plan pour doper le tourisme : la Commission européenne a présenté sa stratégie pour améliorer la compétitivité du secteur, promouvoir un tourisme durable et renforcer l’image des destinations.
 http://www.lechotouristique.com/l-europe-adopte-un-plan-pour-doper-le-tourisme.175745?xtor=EPR-2 

Antonio Tanjani, commissaire européen à l’Industrie, a présenté hier les recommandations de Bruxelles pour promouvoir le tourisme européen, qui représente 9,7 millions d’emplois et dont l’activité a chuté de 5,6% en 2009. Face à une concurrence internationale de plus en plus vive, la commission européenne mise sur quatre piliers : améliorer la compétitivité du secteur touristique, promouvoir un développement durable du tourisme, renforcer l’image de la destination et optimiser les instruments financiers et politiques de l’Europe. Parmi les 21 recommandations destinées aux professionnels du tourisme des secteurs privé ou public, la Commission européenne insiste sur la nécessité d’élargir les saisons touristiques, en coordonnant les vacances scolaires ou sur la mise en valeur du tourisme durable, avec la création de labels, et de campagnes d’information et de sensibilisation.
3 – Une nouvelle bien  triste… :
• La France perd 5 point au classement des « nations numériques »  de Digital Economy Ranking, étude annuelle réalisée par IBM et publiées par « The Economist ».L’étude définit la capacité de chaque pays à utiliser les TIC pour développer son économie et améliorer le quotidien de se habitants. Elle s’appuie sur de nombreux critères, comme les choix politiques des gouvernements ou la qualité des infrastructures.  Les retards français, entre autres, portent sur l’insuffisance de l’implantation des réseaux 4G et de fibre optique. La France tombe au 20ème rang, la Scandinavie gagne des points. (Les Echos 30 juin 2010)  

 
 
 
 
 
 

Ken au nouveau Casino de Singapour

 KEN A SINGAPOUR
Ken est allé faire un petit tour, en bon Touriste Parfait, dans l’endroit le plus select, le plus neuf du monde en ce moment. Le plus cher aussi, par voie de conséquence, mais vous le savez, notre Ken est aussi millionnaire, sa plus grande difficulté consistant à les dépenser. Pas le temps avec ses affaires, le « petit » dont Barbie lui confie la garde assez souvent, et ses voyages, toujours en jet privé ou presque.
Mais là, il n’a pas pu résister à l’invitation de son ami Sheldon G.Adelson, celui qui avait contribué à créer Vegas, PDG de la Las Vegas Sands Corp., enfin à dire vrai un ami de son père, mais le fils était avec lui à Harvard, alors…
Marina Bay Sands, nouvelle destination à la fois urbaine, balnéaire, protée par le marché des jeux, très actif en Asie, est en effet un endroit très cool, pense Ken.  est situé dans le quartier des affaires, trois tours incurvées de 60 étages, terrasse panoramique avec piscine à débordement sur le toit   . Un hôtel de luxe de 2650 chambres, un palais des congr-ès de 120 000 M2, sur 5 étages, qui a déjà 160 évènements prévues ( 250 000 personnes). La culture n’est pas oubliée, avec trois théâtres, un musée, ( en forme de fleur de lotus…Pour les expos internationales). Un Casino ( notre photo, volée, comme d’ab…) avec 600 jeux de table, et 1500 machines à sous…
Pour le fonctionnement, 7000 personnes, et on recrute encore, si cela vous intéresse.
La facture de tout cela : 5,5 milliards de dollars, mais c’est bien, se dit Ken en partant danser dans l’une des très nombreuses boites de nuit.
Promoteur, N° 1 en Asie pour eles complexes haut de gamme :la Las Vegas, Sands Cop. ( Celle  du Venetian de Miami, celle de Macao, pour le futur Las vegas d’Asie, « COAI STRIP », qui aura un resort de 6400 chambres l’an prochain.
Ken a déjà retenu sa place…
Pour ses photos,
Ken remercie © Milena Chessa / Le Moniteur.fr, et fait un coucou très amical à sa copine journaliste des Echos qui lui a filé l’adresse , Martine (Robert).
D’autres photos sur le super bon  site du Moniteur
: http://www.lemoniteur.fr/157-realisations/article/actualite/706332-singapour-inaugure-un-epoustouflant-complexe-hotelier
Jabberwocky :  Suite du poème,  et « pour en savoir plus.
*Un hommage clin d’oeil à un grand de la littérature anglaise : Lewis Carroll alias Charles Lutwidge Dodgson. Jabberwocky
utilise nombre de « mots valises », invention de l’auteur.Ex : snark, titre de son livre « La chasse au snark » composé de snail et shark (escargot et requin). Les enfants adorent ce poème, lisez-le leur et vous verrez !
L.Carroll invente des mots, les fabrique, et cela leur plait.  Il joue sur les sonorités de la langue (anglaise, mais le traducteur a récupéré ce jeu)  en créant de toutes pièces des mots qui selon lui « sonnaient » bien en se foutant pas mal du souci d’un sens quelconque, et pour cause…Lisez à voix haute le texte qui va suivre.
Traduction : Henri Parisot  . Ces extraits proviennent du site : *http://avalonia.over-blog.com/article-18630111.html
(11 autres traductions 
sur http://avalonia.over-blog.com/ext/http://angellier.biblio.univ-lille3.fr/ressources/jabberwockytraduction.html)
Jabberwocky, tout le poème! 

Il était grilheure; les slictueux toves
Gyraient sur l’alloinde et vriblaient:
Tout flivoreux allaient les borogoves;
Les verchons fourgus bourniflaient. 

«Prends garde au Jabberwock, mon fils!
A sa gueule qui mord, à ses griffes qui happent!
Gare l’oiseau Jubjube, et laisse
En paix le frumieux Bandersnatch!» 

Le jeune homme, ayant pris sa vorpaline épée,
Cherchait longtemps l’ennemi manziquais…
Puis, arrivé près de l’Arbre Tépé,
Pour réfléchir un instant s’arrêtait. 

Or, comme il ruminait de suffêches pensées,
Le Jabberwock, l’oeil flamboyant,
Ruginiflant par le bois touffeté,
Arrivait en barigoulant. 

Une, deux! Une, deux! D’outre en outre!
Le glaive vorpalin virevolte, flac-vlan!
Il terrasse le monstre, et, brandissant sa tête,
Il s’en retourne galomphant. 

«Tu as donc tué le Jabberwock!
Dans mes bras, mon fils rayonnois!
O jour frabieux! Callouh! Callock!»
Le vieux glouffait de joie. 

Il était grilheure; les slictueux toves
Gyraient sur l’alloinde et vriblaient:
Tout flivoreux allaient les borogoves;
Les verchons fourgus bourniflaient. 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.