Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/nouveaut/public_html/nouveautourismeculturel.com/blog/wp-includes/post-template.php on line 293

Mécénat de proximité, comment faire?

 
 

Ken se moque de Salomé, ce n’est pas bien! (Voir légende au bas du billet)

Vous êtes à sec, côté financement de vos projets 2011? Vous êtes en charge d’un un petit lieu culturel, ou un opérateur du Tourisme en milieu rural, ou encore vous organisez un  Evènement que l’on ne peut pas (encore) comparer à la Biennale de Venise?

1 – Trois cas de figure résument votre situation, tous aussi angoissants, d’ailleurs : 

a- Vous le savez déjà après la réu sur les budgets 2011: votre Service  disposera de  la même somme que celle de  l’an dernier mais, et ce n’est pas la première fois, c’est sur vous et vos projets que tombera le couperet…C’est simple, la partie hard du Tourisme ( Hébergements investissements, classement et commerce et rénovation du site Internet ..) l’a emporté lors de la réu, de même que, pour la culture, la « partie artistique  et création ».

b – Vous aviez déjà reporté d’un an ce superbe partenariat avec la Région et  le Département l’an dernier, et il va falloir recommencer en 2011…
c – Sans moyens, vous êtes au bout du rouleau. Vous avez envie de changer de job mais voilà, par les temps qui courent, ce n’est peut-être pas le moment…
Bref, en conclusion,  la seule issue  pour vous est de trouver de l’argent et des compétnces ailleurs! Faites-nous confiance, nous avons des biscuits et vos élus vont tellement se réjouir de votre nouvelle stratégie que, en plus, fin 2011 nous vous garantissons une promotion inéluctable en cas de réussite.

 1  les incontournables de votre opération mécénat de proximité :
a– Trouver le temps : c’est le plus simple
. Apprenez à faire votre deuil de deux ou trois petits projets chronophages, jamais évalués et que vous poursuivez par habitude. En fait, ce sont ceux que vous préférez, je sais, mais que voulez-vous, il faut choisir. Au pire, passez-vous de l’heure de déjeuner pendant deux mois, récupérez ainsi 10 H par semaine, cela suffira (et en plus vous perdez quelques kilos avant Noêl et vous faites l’économie de la cantine : tout bénef !)
b – Promettez-vous de vous former l’an prochain, mais pour l’instant, faites au plus vite et filez à la CCI ou au Département chercher les adresses des entreprises, leur profil et le nom de leurs dirigeants ou de leur service de Com si elles en ont un. Au passage faites part de votre décision de trouver du  « mécénat de proximité » et de créer un Club de mécènes. Si vous avez le feeling avec un interlocuteur, demandez-lui de vous aider à trouver le bon chemin ou à faire un point semestriel avec vous. Aider est toujours gratifiant pour celui qui le fait. 
c – Relaxez-vous, surtout : ce sont les entreprises qui ont peur de vous, pas le contraire. Entrer dans des discussions avec des entreprises pour des domaines qu’elles maîtrisent mal, c’est peut-être un peu de temps perdu mais surtout des risques d’échec, de moquerie.  Et, pour les opérateurs culturels,  abandonnez au moins deux-trois mois  vos idées reçues, comme  « Les entreprises veulent marier leur fils dans le musée » ou encore « Y’ak’ l’argent qui compte pour elles ». Les entreprises ont des lieux autrement plus confortables, plus permissifs et plus gais que votre musée pour le mariage de leur fils, et pour l’argent…Ben vous en avez besoin, alors ça tombe bien qu’elles s’y connaissent, non?
2 – Allez-y seul(e)! C’est difficile à avouer mais n’invitez aucun des amis de votre réseau culturel, celui que vous dorlotez et qui vous tient chaud.  Une fois prévenu votre chef toujours super occupé(e) dans son choix d’artistes, ses rendez-vous avec le maire ou sa programmation de la saison d’été 2011, allez-y seul pour ne pas vous retrouver en concurrence, pour ne pas avoir à partager la somme rondelette et les compétences de vos mécènes que vous allez abondamment utiliser. C’est dur, je sais, mais parfois il faut savoir ne pas partager, dans l’Intérêt Général : la réussite de  votre projet pour les publics les plus larges psossibles.
3 – Votre Guide de survie, cadeau de la maison :  Regards sur le mécénat culturel de proximité en Limousin- Examen de sept partenariats associations – PME. Avril 2010
Le Plan de l’étude pour vous donner envie de le télécharger et de l’appliquer :

– Introduction                                                                                                                                                                                              3
– Choix de l’échantillon                                                                                                                                                                            4
– Profil des associations contributrices                                                                                                                                             6
– Profil des entreprises contributrices                                                                                                                                               8
– Qui est en charge du mécénat dans les structures ?                                                                                                                10
– Le niveau de connaissances sur le mécénat                                                                                                                               11
– Quelles sont les formes de mécénat pratiquées ?                                                                                                                     15
– Quelle est la part du mécénat dans le budget des associations ?                                                                                        18
– Pourquoi et comment se nouent les partenariats ?                                                                                                                 21
– Qui est à l’origine de la rencontre ?                                                                                                                                                 21
– Quelles sont les clés du passage à l’acte ?                                                                                                                                     22
– Quels sont les principaux objectifs et motivations de part et d’autre ?                                                                           24
– Quels sont les outils, méthodes et relais utilisés pour la recherche de mécénat ?                                                      30
– Quelles sont les contreparties en jeu ?                                                                                                                                           31
– Comment se contractualise le partenariat ?                                                                                                                                34
– Quid de la réduction d’impôts par les entreprises donatrices ?                                                                                          35
– Le mécénat est-il communiqué en interne et à l’externe ?                                                                                                    37
– Le partenariat est-il évalué ?                                                                                                                                                              40
– Visions de l’avenir du mécénat en région Limousin                                                                                                                 42
– Synthèse et focus sur les points de vigilance                                                                                                                               45
– Quelques pistes de réflexion pour favoriser le développement du mécénat d’entreprise en Limousin             49
– Quels outils favoriser ?                                                                                                                                                                          49
Cette étude, disponible sous forme synthétique sur le web, a été réalisée par : Pascale Mottura, Consultante, 26 rue saint Joseph,75002 Paris. Tél : 0951073016 et 0672711961 e-mail : pmotturaree.fr. www.parallaxe –conseil.com. Je la remercie, bien que je ne la connaisse pas,  mais je trouve sa démarche très professionnelle et ne doute pas des résultats.
Le  Limousin et le mécénat : le mécénat d’entreprise en Limousin est connu à travers des initiatives souvent citées à titre d’exemple comme le club des entrepreneurs soutenant l’Ensemble Baroque de Limoges et la Fondation La Borie-en-Limousin, ou encore le club des entreprises du Pôle Cirque de Nexon.
La médiatisation de ces opérations est partie d’un   double constat  : difficultés de sept associations culturelles à identifier la bonne stratégie d’approche des entreprises de leur territoire et à construire des relations de partenariat efficace.  Absence de relais entre les associations et les entreprises, et défaut d’implication d’acteurs en charge de la promotion et du développement du mécénat en Limousin.

4 –  OU TROUVER CETTE ETUDE ? Sur le site de l’Association OPALE, qui met à votre disposition un centre de ressources. L’Association milite depuis longtemps en jouant le rôle de conseil pour  la Culture de proximité, et est à l’origine du fameux programme des cafés-musiques- fameux car pour la première fois un programme artistique était pensé avec son accompagnement  et des modèles de  gestion – . Aujourd’hui OPALE anime un Centre national d’annimation et de ressources(CNAR) et suit les DLA, Dispositifs Locaux d’Accompagnement (DLA)en partenariat avec 50 fédérations culturelles nationales. (Caisse des Dépôts et Consignations. Ministère de l’Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement. Ministère de la Culture et de la Communication. Fonds social européen.)

http://www.culture-proximite.org/article.php3?id_article=256
 

Ken et l'Ours à 80 000 livres!

5 – KEN VOTRE TOURISTE PARFAIT

 Ken  a fait un saut à Londres pour y commencer ses courses de Noël ! Il aimait bien dépenser, cela lui arrivait si rarement… Tout occupé à ses Affaires, un peu perdu parfois dans ses palaces, Ken n’avait guère le temps de dépenser ses millions..Attention, lui avaient dit ses banquiers, les retombées économiques, c’est capital… Si vous n’arrivez pas à dépenser plus, vous risquez de perdre votre titre de Touriste Parfait !Impayables, ces banquiers, avait-il pensé en prenant son billet  d’avion depuis  New-York le mois dernier, direction Londres..

Pour le Petit et ses amis, il a donc fait un saut à la Freeze, la meilleure Foire d’art actuel, selon son ami Gagossian, et en avait profité pour   acheter aux enchères, chez Christie’s,  un très bel ours bicolore ( notre photo) de la collection Steiff,  pour 80 000 £ .Ken  regrette vraiment que Christie’s ait fermé son département « Peluches « pour des raisons de restructuration( c’est à dire d’économies…), car il y avait acheté les derniers 300 lots du Teddy Bear Museum de Stradford en 2007…Barbie, qui n’était pas encore son ex, avait trouvé cela un peu « too much », 300 ours pour le Noël du Petit, mais au fond, il savait que ça lui avait fait plaisir,  à  Elle…

Photo du haut : Salomé avec la tête de Ken qui  pastiche  « Salomé avec la tête de Saint Jean-Baptiste » de Lucas Cranach (1472-1553, Renaissance allemande). Oeuvre prêtée par le  Szépmuveszeti Muzeum de Budapest,le musée des Beaux Arts, pour l’ exposition actuelle  du Palais des Beaux Arts de  Bruxelles.

(1 commentaire)

    • Chris on 25 juillet 2012 at 10 h 40 min

    Merci d’autant de précisions dans vos conseils et d’un ton plutôt sympa.
    Votre site regorge d’infos affûtées. Bravo à votre équipe !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.