Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/nouveaut/public_html/nouveautourismeculturel.com/blog/wp-includes/post-template.php on line 293

VIVE LA FORMATION!

Pour ses trente ans, Ken avait eu droit, aux USA, à son effigie en porcelaine...

Se former, apprendre, évoluer! Quelles sont les meilleures formations? Cette semaine, nous vous proposons deux surprises : les acteurs de   art contemporain et du tourisme organisent  des formations au Tourisme Culturel transfrontalier en Alsace, et la Suisse poursuit, sans faire de bruit, son chemin d’excellence en matière de réflexion et de propositions de formation et d’études!

En Alsace, le très bon réseau d’art contemporain Trans Rhein Art lance une formation au tourisme culturel, dont le programme est juste épatant. Bravo pour cette ouverture, car travailler ensemble ( Culture et Tourisme) permet d’avancer tout en respectant les compétences des uns et des autres, et de voir, pour les acteurs culturels, leurs propres faits et gestes via le regard des autres. Ce décalage est souverain pour évaluer son action, proposer une nouvelle dynamique et faire le deuil de ses habitudes! La Culture à tout à gagner à devenir moins consanguine, quand les mêmes bouches parlent aux mêmes oreilles, à mon avis. Passer des réseaux « tout culture » à des réseaux  Culture et autre chose est très revigorant. Mais surtout, créer une offre  « tous publics » pour l’art contemporain n’a pas grand sens, concrètement, car les visiteurs de la proximité n’ont ni les mêmes profils, ni les mêmes désirs, ni les mêmes modes de visite (ni les mêmes langues, souvent…) que les visiteurs qui passent une nuit ou plus hors de leur domicile habituel, selon la définition officielle du Touriste. Et cette offre touristique et culturelle peut aussi devenir une destination à part entière!

PRESENTATION DE CETTE FORMATION par ses concepteurs, Stammtisch « Promotion de l’art contemporain à l’échelle du Rhin Supérieur », en collaboration avec l’Agence de Développement Touristique du Bas-Rhin. Objectif : mettre en relation les acteurs transfrontaliers du tourisme et de l’art contemporain.Contenu :  présentation du résultat des précédentes concertations transfrontalières pour la valorisation de l’art contemporain par le tourisme à l’échelle du Rhin Supérieur.Programme : Public : Professionnels du tourisme et de l’art contemporainDate : cette formation était celle du 23 septembre 2011-Horaire : De 10h à 12hNombre de participants : 40 – Lieu : Auditorium de l’Agence culturelle d’AlsaceTarif : Gratuit- Inscription : Sophie-Dorothée Kleiner, Chargée de coordination et de projets Trans Rhein Art 03 88 58 87 55

NOTRE SUISSE PREFEREE est, dans le domaine des musées et du patrimoine, toute l’innovation née de l’alliance entre une association nationale, Museums, plate-forme des musées en Suisse, et ICOM Suisse (l’ICOM, International Council of Museums) qui est très étonnante pour des français. D’abord parce que, chez nous ces formes d’associations et de Comités n’ont pas pour objectif de former à l’innovation, et ensuite parce que l’ensemble de leur programme montre une telle maitrise de ce dont ont besoin les professionnels, que nous les félicitons ici! Voyons un peu, avec quelques exemples trouvés sur leur site Internet et leur Newsletter, en quoi cette alliance produit de l’excellence :

I – LES FORMATIONS : 1 – Un cours ICOM sur « L’accueil du public » – 2 – Un cours ICOM sur le comment « Améliorer la qualité des visites guidées »- 3 – Et un cours sur « Les adolescents au musée »

a) L’accueil du Public : « L’accueil est la carte de visite des musées. Le cours propose en cinq niveaux une approche concrète de la relation avec les visiteurs: de l’entrée en contact à la gestion des situations délicates en passant par les contacts téléphonique, les spécificités de l’accueil à la boutique, la communication avec les collègues, ou l’accueil en anglais ». Dates et lieux à venir : Niveau 4 : 7 novembre 2011, Musée Alexis Forel, Morges (à confirmer)- Niveau 5 : 21 novembre 2011, Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel  – Autres dates à la demande- Public : les sessions de formation sont destinées aux agents d’accueil et/ou de surveillance des musées.Tarifs – CHF 190.CHF 150.-  pour les membres d’ICOM Suisse et de l’AMS- Si un cours standard est offert pour un musée ou un groupement de musées, les coûts se montent à CHF 1200.- plus frais. Si un cours sur mesure (avec séance de travail sur place, préparation spécifique et bilan) est offert pour un musée ou un groupement de musées, les coûts se montent à CHF 1500.- plus frais (15 participants au maximum).Direction du cours, renseignements et inscription : Marie-Agnès Gainon-Court Formatrice et muséologue, Tél 022 308 46 43

b) Améliorer la qualité des visites guidées : « le cours propose une réflexion sur la pratique de la visite guidée et des outils pratiques pour construire l’offre et mettre en œuvre des techniques d’expression adéquates. Cette formation d’une journée s’adresse en priorité aux professionnels des petits et moyens musées qui doivent assumer la conception, l’organisation et bien souvent aussi la conduite de visites guidées.Les visites guidées font partie de l’offre de base des musées » – Dates et lieux : 17 octobre 2011, Musée de la Confrérie des Vignerons, Vevey .Autres dates à la demande

c) Évaluation de projets muséaux (Suisse romande) : « Évaluer aide à formuler les objectifs d’un projet, d’une exposition, d’un projet de médiation, de campagnes de relations publiques ou de politiques de publications, etc., et contribue à en assurer et en optimiser la qualité.Vous aimeriez vous lancer dans une démarche évaluative et vous demandez à quoi penser avant de commencer? » Le cours d’introduction transmet des connaissances de base (niveau 1).Le cours d’approfondissement (niveau 2) vous permet de gérer pas à pas la préparation, puis l’exécution d’une évaluation sur la base de votre propre exemple ou d’exemples fictifs. L’évaluation commence dès la phase de planification de toute activité- Lieu  et dates : Musée d’ethnographie, Neuchâtel: ces courz zsont terminés pour 2011, mais il peut en exister d’autres à la demande.  Tarifs Niveau 1:CHF 205.-

II – DES ACTIVITÉS CONJOINTES ICOM SUISSE & AMS : un Congrès annuel, une revue en ligne, un site web partagé : une nouvelle responsable de la rédaction et un nouveau site Internet en préparation! Plus de 60 publications disponibles.

III – Des établissements suisses dont les formations sont labellisées « ICOM » et recommandés par ICOM Suisse:  Le label ICOM a été développé afin de garantir la qualité de la formation initiale et continue en lien avec le travail muséal et de valoriser les meilleures offres.(Maîtrise universitaire en études muséales Universités de Neuchâtel, Fribourg, Lausanne et Genève ; – Postgraduate Program in curating, MAS/CAS, Zürcher Hochshule der Kunste, Zürich ;  Kuverum Kulturvermittlung und Museumspädagogik, CAS, kuverumMaster of Arts in Art Education, Hochschule der Künste Bern ; etc…)

IV – DES ETUDES

1 – Recherche de fonds par les musées suisses :la Haute école des sciences appliquées du canton de Zurich (ZHAW), en collaboration avec l’AMS, a analysé la structure, le développement et les problèmes en lien avec la recherche de fonds engagée par les musées suisses (voir Lettre d’information AMS & ICOM Suisse n° 7/2010). –

2 – Audience+: Les musées et le web participatif : dans le cadre d’un projet de recherche soutenu par la Confédération, l’Institut de design de la Haute école de Lucerne s’est intéressé à la connaissance, aux activités et aux projets des musées de Suisse alémanique en relation avec le web 2.0. Les résultats de cette recherche sont maintenant publiés, avec de nombreuses autres contributions, dans l’ouvrage « Social Media im Kulturmanagement ».

3 -Études des publics Webmark. Depuis 2009, cinq musées suisses participent au système d’études des publics Webmark, en collaboration avec l’Institut d’études du tourisme de la Haute école de Lucerne. Ils mesurent régulièrement la satisfaction des visiteurs et peuvent comparer les résultats avec les autres musées partenaires en Allemagne et en Autriche. Plus de 7000 visiteurs ont été interviewés.Voir : Aperçu des données 2010 relatives à l’image des musées et à la satisfaction des visiteurs sur neuf critères (en allemand), cliquez!

Ken et Sébastien, son ami

KEN LE TOURISTE PARFAIT Ken et le sport? Evidemment ! Ken est  le meilleur ami de GL Events, et aussi l’ami des vedettes (notre photo volée) et  le plus fin des supporters des grandes manifestations sportives, celles qui dopent les économies locales grâce à l’événement et surtout à sa pré-vente sur les télés du monde entier. Son ex, Barbie  l’appela pour lui faire  remarquer que, en bon Touriste parfait, il devait choisir : ou bien ses affaires, en continu, ses palaces et ses jet privés, ou bien assister aux grands évènements sportifs du monde entier! Mais voilà, sa ravissante avait  toujours une petite case en moins, (ou alors elle le sous-estimait ?). Les deux, ma Chérie, les deux !, lui souffla-t-il…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.