Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/nouveaut/public_html/nouveautourismeculturel.com/blog/wp-includes/post-template.php on line 284

Fréquentation des sites culturels à Paris

KEN ET SES AMIS ARTY _ FASHION WEEK PARIS 2013A force de dire que « Paris est une exception », pour le tourisme culturel, on aurait presque tendance à ne jamais en parler :-). Pourtant la capitale est non seulement l’une des villes les plus culturelles du monde, mais ses équipes du Tourisme, très expertes, prennent un grand soin de l’offre, de ses visiteurs et aident tous les sites culturels qui en ont envie à progresser. Bref, je rêve souvent que toutes les villes comprennent les enjeux de la culture comme le fait Paris! Les chiffres de l’enquête annuelle de l’office de tourisme et des congrès de Paris (OTCP) viennent de paraître pour le bilan de l’année 2013  et cette enquête est réellement précieuse car elle permet de réfléchir à de nouvelles stratégies et au rôle de la culture dans la ville. Voici, en dix points, l’essentiel de cette étude très riche!
I- LES CHIFFRES SONT « GLOBALEMENT » BONS POUR LA FRÉQUENTATION CULTURELLE !
1) Selon l’enquête, les sites culturels sont la première motivation des activités des touristes (cf. en II, ci-dessous) et, avec 73,1 millions de visiteurs, ils ont connu une hausse de fréquentation de plus de 2% en 2013 par rapport à l’année précédente. Faut-il mettre ces 2% en regard de la hausse, en 2013, de 8,2% des arrivées hôtelières? Sans doute, d’après le tableau de l’OTCN. L’étude permet en tous cas de poser les bonnes questions, sur la saisonnalité de la fréquentation des musées et des monuments, ou sur la hausse de la fréquentation des sites par les touristes des nouveaux pays émetteurs, comme les clientèles chinoises, qui ont progressé de pus de 20% en 2013 à Paris.
2) «GLOBALEMENT », mais la situation est contrastée : 
Si la fréquentation touristique a augmenté a Paris en 2013 , avec 29,3 millions de touristes à Paris intra-muros, dont 12,1 millions d’étrangers (41 %) qui ont compensé une baisse du tourisme des français;
Si  quinze sites parisiens enregistrent plus de un million d’entrées, dont, pour la première fois, Sainte-Chapelle (+5,8% de visiteurs) » ;
Quelques menaces demeurent : d’une part, la place de Paris a de plus en plus de concurrents internationaux, et perd chaque année quelques places, comme le montre l’étude de l’OTCN. D’autre part la clientèle vieillit, surtout celle des européens et il va falloir que des visiteurs plus jeunes, d’autres pays et continenents,   prennent le relais. Enfin les « meilleurs » musées ou les monuments ont vu leur fréquentation baisser.

1 Top 10 de la fréquentation
orsay_facade_600_3903) BEAUCOUP DE MUSÉES EN BAISSE de fréquentation … Si l’on se réfère au très sérieux Palmarès des Musées du Journal des Arts 2013 , on y lit que nombre de musées, dont les trois premier au top de son Palmarès , connaissent une baisse de fréquentation plutôt inquiétante, puisque le nombre de touristes augmente chaque année dans le monde. Par exemple les entrées payantes diminuent au Louvre (-4,8%), au musée du Quai Branly( -11,4%) et au musée d’Orsay( -7,7%), au musée national du Moyen-Age -Cluny (-6,5%) . Même le musée Rodin, avec 66% de visiteurs étrangers, connait une baisse de ses visiteurs payants (-0,4%) et certains musées de la Ville de Paris, comme Carnavalet, plongent ( -90%). Cette baisse est également sensible en province (-34,7% pour les Beaux- Arts de Nantes, -22% pour celui de Rennes, -17,7% pour celui de Strasbourg, -55,2% pour le musée des Augustins de Toulouse ; et baise aussi des trois premiers musées des villes moyennes ( La Piscine de Roubaix (-2%) ; le musée d’art moderne de Lille métropole( -29,4%) et le musée de Grenoble (-4,5%). ), pour ne prendre que des musées que l’on sait être, pourtant, « en ordre de marche ».
4)UNE BAISSE RATTRAPÉE PAR LES EXPOSITIONS TEMPORAIRES ! La hausse de la fréquentation globale des musées à Paris est surtout due aux expositions temporaires ont du succès. Plus de 500 000 visiteurs au Centre Pompidou pour l’expo Roy Lichtenstein ou au musée du Quai Branly pour Photoquai 4 ;le Grand Palais a accueilli plus de 450.000 visiteurs pour découvrir l’expo Georges Braque et celle de Chagall, entre guerre et paix au musée du Luxembourg. L’artiste américain Keith Haring, exposé simultanément au musée d’Art moderne de la Ville de Paris et au CentQuatre, a attiré 385.000 visiteurs du 19 avril au 18 août.Au Grand Palais Félix Vallotton. Le feu sous la glace a attiré 307 793 et l’excelente « Dynamo » 303 040 visiteurs, tandis que Ron Mueck à la Fondation Cartier en recevait 303 030.
Au Musée Guimet grand succès d’Angkor, naissance d’un mythe (du 16/10/2013 au 27/01/2014 avec 105 583 visiteurs) Le musée Galliera a réouvert en septembre 2013 et son
exposition Paris Haute Couture gratuite et présentée à l’Hôtel de Ville de Paris a attiré 200 554 visiteurs.
Le rôle des nouvelles offres et des expositions-phares est donc majeur pour expliquer la hausse globale des visiteurs. (Voir le tableau en annexe )
Mais on pourrait aussi ajouter tous les événements (plus de 300 par jour, nous a dit une responsable de  l’OTCP aujourd’hui !) qui, de la musique au théâtre et de la danse, des « Nuits Blanches » aux  très proches Magasins Généraux de Pantin, pour leur exposition « culte » de  Graffiti  Art. Tous les événements de qualité, en fait,   attirent, quel que soient  les sites où ils ont lieu, un public très nombreux et également « de qualité » ( Attentif, très motivé, fidèle et.. dont la majorité fait partie des CSP++ qui caractérisent les visiteurs de la culture. (Voir les schémas « revenus moyens » des touristes culturels en annexe, ainsi que  le « profil des amateurs d’expositions temporaires »- Enquête CREDOC).
II- LA CULTURE, PREMIÈRE MOTIVATION DES VISITEURS DE PARIS !

La Culture comme atout

arc_600_390III- LA SATISFACTION DES VISITEURS
Enfin, au niveau de la qualité, les chiffres de 2012 devaient aussi être confirmés : avec 96,1 % de visiteurs satisfaits et seulement 3,9 % de visiteurs non satisfaits de leurs sorties et activités culturelles ( Enquêtes 2012 de satisfaction ; OTCP Pour plus d’informations voir l' »enquête « Satisfaction des touristes à Paris «  sur le site internet de l’OTCP.
. Cette enquête souligne que les « sorties et l’offre culturelle » sont  le premier motif de satisfaction pour toutes les nationalités interrogées lors de leur séjour à Paris. Le taux de satisfaction est élevé pour toutes les nationalités interrogées allant de 89,9 % pour les Japonais à 100,0 % pour les Canadiens.Pour les touristes  français, on sait aussi  qu’un  tiers des visites culturelles  ont  à  Paris (27%) alors que  la capitale ne rassemble que 3% de la population hexagonale (Enquête du CREDOC). C’est dire l’attractivité de son patrimoine culturel, très largement concentré en Ile-de-France! Les estimations régulières montrent que 30 musées parisiens concentrent 60% de la fréquentation globale des musées en France, tandis que les quelques 2000 musées des autres régions n’ont que 40 % de la fréquentation globale des musées en France. (Voir le schéma en annexe, Paris/Province ).

– Les éléments qui recueillent le plus d’avis de  satisfaction sont :
• « la diversité de l’offre culturelle » (95,7 % pour les étrangers, 96,9 % pour les Français) ;
• « les musées » (97,5 % pour les étrangers, 96,9 % pour les Français) ;
• « les monuments » (95,7 % pour les étrangers, 94,9 % pour les Français).
Deux points devraient par contre  être  améliorés et la   satisfaction est donc moindre à leur égard :
• « les horaires d’ouverture » (80,3 % pour les étrangers, 81,7 % pour les Français)
• « le rapport qualité/prix » (73,8 % pour les étrangers et 52,2 % pour les Français).
IV- QUELLES CLIENTÈLES TOURISTIQUES pour les sites culturels ?

Fréquentation nationale et étrangère La Tour Eiffel, celle de Montparnasse et la Sainte Chapelle ont  une large majorité de visiteurs étrangers en 2013 (87,5 % pour la tour Eiffel ; 78,0 % pour Montparnasse et 80,0 % pour la Sainte Chapelle). Les sites de moindre affluence (moins de 500 000 visiteurs/an) comptent en revanche une majorité de visiteurs nationaux.
– Quatorze sites informent de l’évolution des volumes et de la proportion des visiteurs nationaux/internationaux entre 2012 et 2013. Il est intéressant, dit l’étude de l’OTCP,  de remarquer la corrélation entre ces évolutions du tourisme culturel et celles des arrivées hôtelières entre ces deux années. Deux remarques à ce sujet, dit encore  l’ OTCN  : d’abord une baisse du volume des visiteurs français de 88 000 entrées entre 2012 et 2013. La proportion des visiteurs français est passée de 30,4 % en 2012 à 29,6 % en 2013 soit une baisse de -0,8 point. En écho à cette baisse les arrivées françaises diminuaient de -5,4 % dans les hôtels parisiens .Ensuite une hausse du volume des visiteurs étrangers de 459 000 entrées sur ces 14 sites (+0,8 point en proportion). Parallèlement les arrivées hôtelières de la clientèle étrangère à Paris ont  augmenté de +4,1 % entre 2012 et 2013.

louvre_nuit_600_390V- VISITE EN GROUPE OU INDIVIDUELLE ?
Les sites culturels du panel sont très majoritairement visités par une clientèle individuelle à 63,9 % en 2013. La proportion de clientèle en groupe pour les sites interrogés atteint 36,1 %. A l’exception de la Tour Eiffel (85,0 % de clientèle groupe en 2013) et de la tour Montparnasse (55,0 %), la totalité des sites ayant répondu à ce questionnaire accueille davantage de clientèle individuelle (63,9 %) que de clientèle en groupe (36,1 %).
VI- LA SAISONNALITÉ DES VISITES (VOIR LE TABLEAU SUR L’ETUDE de l’OTCN) 
1- Les musées : on constate deux pics de fréquentation . Le premier entre avril et juin avec une fréquentation cumulée supérieure à 5,8 millions de visiteurs au cours de ces trois mois. Ce pic représente par ailleurs 29,5 % de la fréquentation annuelle des musées du panel et concorde avec une période traditionnelle d’inauguration des expositions temporaires de printemps. Le deuxième pic est observé au mois d’octobre (1,8 million de visiteurs), au moment où plusieurs musées inaugurent traditionnellement leurs expositions automnales.
2- Les monuments : la saisonnalité des monuments diffère sensiblement de celle des musées. Les expositions temporaires des musées permettent en effet de « lisser » la fréquentation mensuelle de ces établissements à l’année. Ce n’est pas le cas pour les monuments. Aussi la saisonnalité des visites des monuments est davantage corrélée à celle de la clientèle de loisirs. Les principaux pics de fréquentation sont atteints en mai, en juillet et en août 2013. Ces trois mois représentent près du tiers de la fréquentation annuelle (32,6 %) des monuments du panel. (Voir le tableau sur l’étude)
VII- LA TARIFICATION
– Evolution des entrées plein tarif des sites culturels parisiens (2009-2013):

Tarification

En comparant l’évolution des prix d’entrée (plein tarif) des collections permanentes de 18 sites culturels entre 2009 et 2013, on constate que ce prix d’entrée a augmenté de +19,5 % en passant de 7,4 € en 2009 à 8,8 € en 2013. L’inflation au cours de cette période était de +6,6 %35. Seuls trois sites du panel n’ont pas fait évoluer leur plein tarif. Tous les autres ont augmenté. Retenons toutefois que ce panel ne peut 1) représenter avec exactitude l’ensemble des sites culturels de la capitale et 2) englober la complète diversité des segmentations tarifaires proposées par chaque site.
Pour notre part, nous regrettons la nouvelle tendance des « billets uniques pour l’ expo permanente et temporaire », qui font tous grimper les tarifs ! Qui va voir « les deux » ? Personne…. Le Centre Pompidou a ainsi augmenté ses tarifs de 30% ( de 10 à 13 euros) ; le musée d’Orsay de 60% entre 2006 et 2012 et il ne propose qu’un billet jumelé à 11 euros ;  le musée Rodin est passé de 6 euros à 9 euros pour un billet global. Le Louvre, qui gère de plus en plus mal, cette année, ses files d’attentes, propose un coupe-fil à…15 euros !Regrettable aussi,la fin de la gratuité du Louvre et de Versailles  chaque 1er dimanche du mois. Entre avril et septembre, cette gratuité  disparaît pour ne reprendre  qu’en  basse saison touristique.Cette mesure stigmatise et ostracise les « touristes-vaches-à-lait », tout comme les augmentations de taxes des hébergements prévues – annulées la semaine dernière- au début juillet. On peut toujours augmenter les tarifs, bien sûr, ils ne sont pas si chers, à Paris, pour des visiteurs des pays lointains qui dépensent des sommes beaucoup plus conséquentes pour leur voyage en avion ou leur hébergement. Augmenter, sauf , à mon avis, si, comme c’est le cas, les autres pays ne ciblent pas  les « touristes étrangers » en augmentant les tarifs!  Si on augmente tout pour les touristes (entrées des musées,des  hôtels, prix des plats dans les  restaurants…), devinez où ils iront? Londres est à deux pas, et aussi riche, culturellement, que Paris, pour une semaine de séjour. Leur choix sera vite fait, non? Londres est déjà passée « première destination touristique » , devant Paris, en 2013, comme nous l’avons analysé dans un billet de ce blog. Le réflexe de « faire payer les étrangers » est donc moralement suspect, quasi « raciste », et démago (« On fait payer les riches, chouette! ») mais surtout ce réflexe est  dangereux, car la concurrence veille!

170-22VIII- OUVERTURES PROCHAINES ! Pour doper le tourisme culturel l’année prochaine, quoi de mieux que  la  perspective de nouveaux sites à visiter ?

– Culture : les nouvelles offres en 2014-2015 à Paris  :  plusieurs grandes ouvertures ou réouvertures sont prévues, dès cet automne : la fondation Louis Vuitton pour l’art-contemporain dans un bâtiment Franck Gehry (Bois de Boulogne) et la réouverture du Musée Picasso, après une rénovation complète.
Autres réouvertures prévues : le Musée national Gustave Moreau (Janvier 2014) et l’ouverture de nouveaux lieux de visite pour le public (fin 2014). La Fondation Jérôme Seydoux-Pathé– pour le cinéma, construit par l’italien Renzo Piano au 73 avenue des Gobelins derrière un bâtiment dont   une façade fut  sculptée par Rodin (Janvier 2014) ; la rénovation du Musée de Montmartre avec, pour la première fois, le studio Suzanne Valadon ouvert au public (2014).La Galerie de Minéralogie du au Musée National d’Histoire Naturelle (Octobre 2014). La Monnaie de Paris, après rénovation par Philippe Prost,  avec l’ouverture de boutiques et  d’un jardin zen de 500 m² de jardin , d’un café et d’un restaurant gastronomique par Guy Savoy (automne 2014). A Versailles : ouverture après rénovation par l’architecte français Dominique Perrault du pavillon Dufour et l’ancienne aile du Château de Versailles avec de nouveaux espaces d’accueil du public et la création d’un auditorium de 200 places et un restaurant gastronomique (automne 2014) – – Ouvertures 2015-17 : rénovation complète sans fermeture du musée Albert-Kahn à Boulogne, ainsi que le jardin: la création par l’architecte japonais Kengo Kuma d’un nouveau bâtiment avec une superficie de 2300 m², un musée de gravures et un auditorium de 120 places, ainsi que l’ouverture d’un salon de thé japonais et un restaurant (Janvier 2015-2017). Création de la salle de concert Philharmonie de Paris de Jean Nouvel dans le parc de La Villette, avec une un toit panoramique et un restaurant (début 2015). Notons enfin que Le Louvre devrait réorganiser sa zone d’accueil sous la pyramide et lancer une réservation en ligne. (Très bonne nouvelle, car la semaine dernière il y avait trois heures d’attente…). Enfin nous avons aussi vu annoncée une exposition qui s’annonce très importante « Marcel Duchamp »,  au Centre Pompidou.

IX- LE TOP 21 DES SITES LES PLUS VISITÉS à Paris, soit le classement de 18  sites « culturels »+ un site cultuel de pèlerinage (Notre-Dame de la Chapelle miraculeuse, 140 rue du Bac ; 2.000.000 visiteurs) +  une « vue panoramique (14,50€ pour voir Paris depuis la Tour Montparnasse au 59éme étage):

Top 21 de la fréquentation

X- ANNEXES

PLAN DE DE L’ENQUÊTE SUR LE TOURISME CULTUREL A PARIS EN 2013 (OTCP, Office du Tourisme et des Congrès de Paris).Etude réalisée à partir de la fréquentation de 53 sites et de 89 expositions. 

1. FRÉQUENTATION DES SITES CULTURELS PARISIENS EN 2013
1.1 Fréquentation globale des sites
1.2 Les musées parisiens dans le classement mondial des musées 2013
1.3 Zoom sur les musées de la Ville de Paris …
1.4 Evolution de la fréquentation sur le long terme (2003-2013)
2. LES EXPOSITIONS TEMPORAIRES
2.1 Fréquentation des expositions temporaires en 2013
2.2 Durée des expositions temporaires en 2013
2.3 Les meilleures fréquentations journalières
3. QUELLE CLIENTÈLE TOURISTIQUE POUR LES SITES CULTURELS ?
3.1 La fréquentation par nationalité
3.1.1 Fréquentation nationale et internationale
3.1.2 Zoom sur la fréquentation internationale
3.1.3 Zoom sur la fréquentation nationale
3.2 Clientèle individuelle et groupes touristiques
3.3 La saisonnalité
3.3.1 Les musées parisiens
3.3.2 Les monuments parisiens
ANNEXES de l’enquête : 
1 Liste des expositions temporaires recensées en 2013
2 Fréquentation mondiale des expositions en 2013
2 Liste des 145 musées parisiens répertoriés par l’OTCP

3 Liste des sites qui ont participé à l’enquête culturelle 2013
Synthèse
– VOIR, à nouveau,  L’ ENQUÊTE, ICI!

– FRÉQUENTATION DES MUSÉES : PARIS/PROVINCE

 

Paris Province

– LES PUBLICS DES MUSÉES SONT PLUS RICHES ET PLUS DIPLÔMÉS QUE LA MOYENNE DE LA POPULATION FRANÇAISE

Revenus et CSP des visiteurs des muséesPROFIL DES AMATEURS D ‘EXPOSITIONS TEMPORAIRES 

les visiteurs profil expos temporaires

– RELATION ENTRE LES ARRIVÉES HÔTELIÈRES ET LA FRÉQUENTATION DES SITES CULTURELS 
– Les sites culturels parisiens du panel enregistrent une très nette augmentation de leur fréquentation avec une hausse de 39,0 % du nombre de visiteurs entre 2003 (21,1 millions
de visiteurs au cumul des 15 sites) et 2013 (29,4 millions). Bien que la fréquentation des sites culturels ne soit pas uniquement liée à celle des arrivées touristiques on distingue toutefois cette corrélation sur le long terme : entre 2003 et 2013 les arrivées hôtelières ont progressé de +12,0 % malgré une baisse entre 2008 et 2009 (-4,2 %) d’une part ; et une stagnation entre 2012 et 2013 d’autre part (-0,1 %). En 2009 et 2013, la fréquentation des sites culturels, sur le panel utilisés, a également reculé respectivement de -1,5 % en 2009 et de -0,3 % en 2013.
Couverture4) L’OFFICE DE TOURISME A PARIS EN CHIFFRES :
– 6 bureaux d’accueil pérennes
– 24 agents d’accueil au service des visiteurs 7 jours / 7
– 270 agents saisonniers en période estivale avec le partenariat de la RATP
– 2 127 adhérents professionnels
– 13 000 événements, 7 500 lieux de spectacles et 2 300 hôtels présentés sur parisinfo.com
– 765 000 visiteurs accueillis en 2010
– 1,4 millions Plan-Guide de Paris diffusés
– 6,5 millions de visiteurs par an sur parisinfo.com
Un très grand merci à l’Office de Tourisme pour ce beau travail et pour son accueil parfait lors de ma demande de photos et de renseignements sur l’Evénementiel !
Un dernier coup de coeur, pour terminer : nous vous conseillons le guide de l’OTCP : « Paris, Art contemporain », très bonne visite des sites « arty »  de la capitale.

PHOTOS : OTCP, Photos : © Paris Tourist Office et © Paris Tourist Office – Photographe : Marc Bertrand pour Paris-Plage.

LES MUSÉES DE PARIS ET CEUX DU MONDE…

Palmares Global musées du monde

A BIENTÔT LES AMIS, car, pendant les vacances, le blog continue!

KEN ET SES COPINES ARTYKEN LE TOURISTE PARFAIT  devait rejoindre son ami David Cameron à Londres pour faire la connaissance de sa nouvelle équipe, et surtout lui changer les idées…Une idée estivale de Barack, qui avait, avec sa gentillesse habituelle, conseillé à  Ken de « ramener David » à New York pour qu’ils fassent tous les trois un joyeux projet ensemble. C’est vrai que David faisait grise mine, tout énervé par J.C Junker et boudant à qui mieux- mieux la moindre réunion de l’Europe. Bref, Ken prit grand soin de voyager en Classe Affaires, de réserver un palace à Londres et d’appeler Barbie, son ex,  pour dépenser un peu son immense fortune en laissant des petites retombées bien rondelettes en territoire anglais. »Que veux-tu que je te rapporte de London, my Dear?« , demanda Ken en prenant son drink face à la Tamise. « Une surprise!  » répondit Barbie Chérie avant d’ajouter « Et pour votre  joyeux  projet commun New-York / London, on a eu une idée ce matin, avec Barack! On a pensé à un jumelage de tous nos musées! Tu imagines, Ken, Londres, première ville touristique d’Europe et NYC première ville d’Amérique, ce serait super! » 

PHOTOS DE KEN LE TOURISTE PARFAIT à Paris, Capitale de la Mode! En bas, Ken et ses copines Arty, toutes avec des robes inspirées de Gauguin, Braque Picasso Fernand Léger Mondrian ou les graffeurs Mesa et El Mac. Des « tableaux vivants, en quelque sorte !
En haut : Ken et ses amis également « Arty » et « anti-logo » ; street art, performers, Ecole russe de Malevitch, couleurs « Vallauris années 50 »ou David Hockney…Allez les garçons, soyez fous cet automne !Epatez-nous!

 

(1 commentaire)

3 pings

  1. Article passionnant et très instructif.
    http://thegazeofaparisienne.com/

  1. […] A force de dire que « Paris est une exception », pour le tourisme culturel, on aurait presque tendance à ne jamais en parler :-). Pourtant la capitale est non seulement l’une des villes les plus culturelles du monde, mais ses équipes du Tourisme, très expertes, prennent un grand soin de l’offre, de ses visiteurs et aident tous les sites culturels qui en ont envie à progresser…  […]

  2. […]   […]

  3. […] (Avec, en particulier,30 millions de visiteurs annuels selon le CRT).Voir notre Billet « Fréquentation culturelle et des expositions temporaires à Paris » , en juillet dernier. Voir aussi le Rapport d’information n° 574 (2013-2014) de M. Yann […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.