Nouveaux sites culturels, nouveaux touristes!

Tout est art Ben _ Musée MaillolDeux nouveaux sites culturels vont bientôt voir le jour à Paris, avec des espaces d’ expositions inédits : le Musée Maillol, rénové,  présentera un très grand artiste invité, Ben Vautier. Toujours à Paris,  le futur Atelier des Lumières ouvrira ses portes en 2017.
Ces deux sites sont portés par l’entreprise Culturespaces qui annonce la couleur du changement, avec :
– de nouvelles formes de communication et  un parti-pris du Numérique afin d’aider les visiteurs « avant », pendant » et « après »  leurs  visites;
– Un espace réservé aux professionnels du tourisme pour l’offre de visites en groupe, de catalogues ou tout simplement d’achat de  billets en prévente. Tout cela sur son  site Internet et ses réseaux sociaux, en dialogue constant entre eux et avec les visiteurs.
Des boutiques enrichies de nouvelles offres accessibles en ligne et font appel à de jeunes créatifs.
Avec la très forte baisse des visiteurs touristiques à Paris, ces deux nouveaux sites culturels sont les bienvenus, car la mobilisation de nos compétences en matière culturelle peut fortement contribuer à redresser l’image de la Capitale. Paris et sa région doivent reconquérir les touristes fidèles mais aussi accueillir  de nouveaux visiteurs pour lesquels l’offre culturelle est presque toujours un moteur déterminant. A commencer par les plus jeunes!

Ben et son expo _image TeaserI- BEN A LA FONDATION MAILLOL à PARIS

– Culturespaces et le Musée Maillol ont signé un partenariat pour l’organisation des expositions temporaires et Ben Vautier inaugurera les nouveaux locaux rénovés en septembre après des mois de fermeture.
« Ben est une figure majeure de la scène contemporaine en France, un artiste résolument original qui n’avait pourtant encore jamais eu de rétrospective digne de ce nom dans un musée parisien. », dit le dossier de presse. C’est vrai que Ben Vautier, très apprécié des jeunes visiteurs, ne dispose,  en France que d’un lieu permanent, La Fondation du Doute, à Blois, ce qui est incroyable, je vous l’accorde, mais vrai! La Suisse l’an dernier lui consacra une immense rétrospective au musée Tinguely de Bâle.
– Cette première rétrospective de l’oeuvre de Ben  durera 4 mois ( Sept./Janvier) et sera suivie par d’autres expositions d’art moderne et contemporain- deux à trois expositions par an – selon la vocation  historique de la Fondation Dina Vierny. La collection permanente consacrée à Maillol a été entièrement réaménagée; la librairie-boutique a été  refaite, avec un nouveau café et les différents services que propose habituellement Culturespaces (Aide à la visite, catalogues, sites dédiés à chaque exposition, audioguides de visite, etc..).
Enfin concluons une nouvelle fois sur l’excellence du choix de Culturespaces par la Fondation Dina Vierny du Musée Maillol, car tous les sites gérés par cette entreprise sont une perfection pour l’accueil des visiteurs , avec des process qui placent le visiteur au centre de l’attention des personnels extrêmement bien formés.
Vous ne serez donc jamais déçus, en visitant ces sites, grâce à la qualité de la muséographie et à ce tout ce qui est mis en oeuvre pour votre plaisir de visiter un site culturel.

 

logo_culturespaceII-L’ATELIER DES LUMIÈRES SERA LA PLUS GRANDE INSTALLATION NUMÉRIQUE AU MONDE, AU SERVICE DE LA DIFFUSION CULTURELLE  (Ouverture fin 2017ou début 2018).
– Conçue sur le modèle des Carrières de Lumières des Baux-de-Provence (600 000 visiteurs par an), Culturespaces a développé sa proposition AMIEX® (Art & Music Immersive Experience) en misant sur la technologie numérique et l’immersion des visiteurs.Ces spectacles numériques sont conçus pour investir d’immenses surfaces avec des milliers d’images projetées qui remplissent l’espace du sol au plafond et racontent une histoire en musique. Emotion garantie pour tous et non pas réservée à quelques érudits.
L’Atelier des Lumières prendra place dans une usine désaffectée du onzième arrondissement et les images projetées dialogueront ici avec des éléments industriels (cheminées, citernes…) sur plus de 2000 m2. « Dans une approche qui renouvelle notre regard sur les grands noms de l’histoire de l’art, nous inviterons le visiteur à vivre une expérience dynamique, où les images bougent en même temps que lui au rythme de la musique. Et pour que l’immersion soit totale, des casques audio diffuseront un son spatialisé », précise Bruno Monnier.
Architectes, décorateurs, metteurs en scène et équipes techniques des Baux-de-Provence vont travailler ensemble à la construction de cette installation qui durera un an, et dont le budget est estimé à plus 10 millions d’euros.
Deux spectacles y seront présentés chaque année : l’un mettra à l’honneur les grands noms de l’histoire de l’art, et l’autre, plus court, offrira une tribune d’expression à des artistes actuels. La programmation sera renouvelée chaque année. L’ouverture de l’Atelier des Lumières est prévue pour fin 2017 – début 2018.
Nous suivrons l’ouverture de ce lieu et nous vous en reparlerons, chers amis du Blog!

LE TEASER de l’Exposition de BEN Vautier, le 14 septembre prochain au Musée Maillol, en attendant l’Atelier des Lumières fin 2017 :

Teaser de l’exposition « Tout est art ? Ben au Musée Maillol » from Culturespaces on Vimeo.Réalisation de ce teaser  : Olam productions et  Drive Production.

 

ET POUR TERMINER, voici  le mot du Président de Culturespaces, Bruno Monnier, sur l’ouverture de ces deux nouveaux sites :

« Avec plus de 12 millions d’habitants et de 45 millions de touristes par an, Paris est l’une des capitales mondiales de la culture. Nous sommes impatients d’ouvrir ces deux nouveaux sites qui n’hésitent pas à bousculer les codes de la diffusion culturelle pour venir enrichir cette offre unique. Nous continuerons d’insister, à Paris comme ailleurs, sur le numérique, qui permet de faire venir à l’art des publics qui ne l’avaient jamais approché ».

 

15f999da-dc21-4f8a-aba9-9828d473e81aEN CONCLUSION  : le Tourisme en France va mal en ce début du mois d’août. Pas seulement à cause des attentats, mais aussi parce que, depuis trois ans , toute une série d’événements ont contraint les professionnels à faire face à une véritable course de sauts d’obstacles (grèves, manifestations, chômage ou absence de croissance, manque d’investissements…). D’après le Comité régional du tourisme, la fréquentation de Paris est en forte baisse ( le nombre de nuitées a diminué  de 4% et les réservations de vols ont chuté de 20%) disait récemment Thomas Deschamps, Responsable de l’observatoire économique du tourisme parisien, sur une vidéo il y a quelques jours.
1280px-Il_faut_se_méfier_des_motsDéjà de novembre à février, la fréquentation dans la capitale avait déjà chuté de 20% dans les hôtels, les musées et les châteaux franciliens. La clientèle internationale était en forte baisse : la clientèle japonaise avec – 22% et la clientèle asiatique avec – 56%.
Quand on sait que le tourisme représente 7,4% du PIB français et que près de 500 000 emplois en Île-de-France pourraient être touchés, c’est donc l’économie entière de notre pays qui souffre. « Nice a annihilé l’effet Euro de football, qui s’était bien passé au niveau sécurité et qui avait redoré l’image de la France« , déplore Frédéric Valletoux, Président du Comité régional du tourisme Paris Île-de-France sur une vidéo ( BFM Story, du jeudi 18 février 2016, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV).Voir la vidéo ici .
Enfin après l’horrible massacre du 14 juillet à Nice, qui a fait 85 morts et 434 blessés – les arrivées par avion de touristes ont chuté de 8,8% entre le 15 et le 23 juillet (selon ForwardKeys qui analyse plus de 14 millions de transactions aériennes dans le monde chaque jour).
De nombreuses manifestations, dont de nombreuses manifestations culturelles, ont été annulées après le 14 juillet et le seront pour la rentrée.
Notre avis est que la Culture peut participer à redonner envie aux visiteurs étrangers de revenir dans notre capitale. La Culture peut et doit participer au redressement de la situation nationale pour retrouver la confiance des visiteurs, et toutes les propositions de qualité peuvent y contribuer si la mobilisation des artistes et des centres culturels – artistiques, historiques et scientifiques – est très forte.

  • POUR EN SAVOIR PLUS :
    L’EXPOSITION TOUT EST ART , de Ben Vautier, c’est ici! Dates: du 14 septembre 2016 au 15 janvier 2017
    Le Musée est ouvert tous les jours de 10h30 à 18h30. Nocturne le vendredi jusqu’à 21h30.
    59-61 rue de Grenelle 75007 Paris
    Tél. : 01 42 22 57 25
    En métro : Ligne 12, station Rue du Bac
    En bus : Lignes 63, 68, 69, 83, 84, 94 et 95
    En Velib’ : Station Boulevard Raspail

RÉNOVATION DU MUSEE MAILLOL ET ATELIER DES LUMÈRES (Paris) , c’est ici. 
BenVautier2013BEN VAUTIER : sa vie et son oeuvre , ici !
CULTURESPACES :depuis plus de 25 ans, Culturespaces met en valeur et gère des musées, monuments et lieux d’exception qui lui ont été confiés par des institutions publiques. Avec 12 établissements et 250 collaborateurs, Culturespaces accueille chaque année plus de 2 millions de visiteurs. Ses missions : mettre en valeur, accueillir, faire découvrir, réaliser des évènements et des expositions temporaires, transmettre la culture à tous.

LES SITES gérés par CULTURESPACES
Musée Jacquemart-André – Paris/Villa et Jardins Ephrussi de Rothschild – Côte d’Azur/ Château des Baux-de-Provence – Provence/Carrières de Lumières – Baux-de-Provence/Théâtre Antique et Musée d’Orange – Provence/Arènes de Nîmes, Maison Carrée, Tour Magne – Gard/ Cité de l’Automobile – Alsace/Cité du Train – Alsace/ Champ de bataille de Waterloo – Belgique/ Caumont Centre d’Art – Aix-en-Provence/

En voir plus ICI
Le Partenariat entre le Musée Maillol et Culturespaces, ICI
NOS PHOTOS  :
Photo ci contre : B en Par Soardi — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=41599796
Photo « il faut se méfier des mots » : Par Cadaverexquisito — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=11252148

  • La citation de Johne Cage par Ben : Musée d’art moderne et contmporain de Nice

 

—————————————–
Just ArtKEN LE TOURISTE PARFAIT était évidemment à Rio, transformée en place-to-be pour ses rendez-vous d’Affaires. Rendez-vous qui se terminaient tous devant des écrans où les épreuves passionnaient les sportifs! Son portable sonna et Barbie Chérie lui annonça qu‘elle le rejoindrait demain car elle venait de terminer sa dernière journée de Soldes à L.A…Et qu’il ne s’inquiète pas pour ses voyages incessants de « touriste parfait » : en septembre, ce serait « Paris » pour voir la rénovation du Musée Maillol! Barbie avait déjà réservé….

(2 commentaires)

1 ping

    • Chanu on 7 août 2016 at 10 h 40 min

    Autour de Ben et du mouvement Fluxus, il y a aussi la Fondation du doute à Blois très intéressant, avec une installation temporaire dont les visiteurs sont eux-mêmes acteurs, à expérimenter à l’heure des Pokémon Go… Et dans les châteaux de la Loire, il y a du monde, beaucoup de monde et du monde entier. On entend toutes les langues et c’est heureux. La fréquentation est peut-être en baisse, mais tout n’est pas mort et la « province » est peut-être moins frappée que Paris. Le tourisme en France ne sait heureusement pas qu’à Paris.

  1. Merci Chère Annie! Evidemment j’ai noté dans l’article la Fondation du Doute (au § I). Et je suis d’accord avec vous, c’est surtout Paris et l’Ile de France qui vont mal, cette année, et pas seulement à cause des derniers attentats, mais aussi des grèves, manifs, innondations depuis le début 2016.Espérons que tout cela ira mieux et unissons nos forces!

  1. […] Lire l’article en entier […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.