«

»

Sep 15

Créez votre propre chef-d’oeuvre!

jeu-de-cartesAMSTERDAM : Le Prix du Rijksstudio, qui sera décerné en 2017, invite dès aujourd’hui  tous les publics  à s’inspirer des œuvres de la collection du Rijksmuseum pour créer,  comme ils le voudront, une nouvelle oeuvre! Il suffit de télécharger et d’utiliser les images d’œuvres en ligne du Musée,le  Rijksmuseum. Tout le monde peut participer à la compétition, avec tous les moyens d’expression : photo, vidéo, art, arts appliqués, mode. Le premier prix, une somme de 10.000 € sera remis au Rijksmuseum, le 21 Avril 2017.(Voir l’annonce complète ici , si cela vous dit)
Voilà une proposition qui me plait bien, cette semaine, pour plusieurs raisons : elle est ludique et en ligne; elle  peut convenir à des personnes de toutes nationalités, de tous âges; et enfin, elle plaira beaucoup, et ils sont nombreux,à tous les amateurs ou professionnels qui aiment l’art, le numérique et la création « en général » .

I – LA PROPOSITION DU PRIX  DU RIJKSSTUDIO EN IMAGES !
1) INSPIREZ-VOUS DE NOS ŒUVRES POUR EN CRÉER DE NOUVELLES! « Use our art to create a new art ».
Mode d’emploi : tout le monde peut choisir une œuvre, ou un détail parmi les 250 000 œuvres en ligne de la collection du Rijksmuseum qui sont à leur disposition (en HD, téléchargeables et  modifiables à volonté!) et créer une nouvelle œuvre à son goût.(Si vous tombez, ci-dessous,  sur un écran avec une mosaique, cliquez deux fois sur « 2017 »).

Video Published on Sep 13, 2016 ;-Le Concours du Rijksstudio est ouvert ! Créez votre propre œuvre d’art à partir des collections et gagnez 10 000 euros. Tout le monde peut participer, et toutes les formes d’art sont admises !

Lien de la vidéo , ICI !
Lien du jeu sur le site du Musée, ICI.

II- RETOUR SUR LES ÉDITIONS PRÉCÉDENTES
Voici une petite vidéo qui raconte en 1 minute l’édition 2016 : 892 personnes avait fait une proposition et le jury avait retenu 10 finalistes. On voit sur la vidéo les œuvres proposées : cartes à jouer, lunettes, robes, assiettes, foulard, coupelle, lampe, bracelet…, toutes directement inspirées par les collections du musée, dont les collections en ligne (250 000 images à ce jour !).

Les Prix précédents ! 1’20 Vidéo Mise en ligne le 20 avril 2015 Et le lien au cas où la vidéo fonctionnerait mal:

babyshirt-et-vaseIII- CONCLUSION

Les visiteurs culturels, aujourd’hui, sont aussi sur Internet et, comme vous le savez, peu de ces internautes, estimés à 3,4 milliards d’individus dans le monde à la fin 2016,  viendront réeelement visiter votre site ou événement culturel.  Par contre ils peuvent tous voir des oeuvres ou objets en ligne, comme le leur  leur propose Google Art, par exemple . Mais vous pouvez faire mieux que Google Art  en organisant,  àpartir des oeuvres et  objets  en ligne,  des jeux ou des concours ludiques et créatifs, comme le fait le Rijksstudio.Tout le monde ne viendra pas ( et heureusement…) mais les professionnels et amateurs de la création, designers et  web designers, artistes , photographes, cinéastes, bref, tous ceux qui se sentent capables de proposer de nouvelles œuvres à partir de celles du musée pourront venir! Et votre notoriété grandira (Cf. Résultats chiffrés dans notre Pour en Savoir Plus et  ci-dessous).
conserves Cet appel aux internautes du  Rijksmuseum d’Amsterdam, via son Studio,  a commencé il y a trois ans, et, forts de leur expérience et de leurs résultats (15 millions de visiteurs sur son site Internet et 200 000 comptes personnels créés) – les équipes du Rijksmuseum l’ont pérénnisée. Ce concours offre aux gagnants  une belle  récompense  (10 000 euros) et une exposition dans le musée, l’un des plus beau d’Europe. (cf.III). Nous sommes loin, au passage,  de ces « appels aux internautes » qui doivent fournir, gratuitement, des photos ou des œuvres aux Offices de Tourisme ou à la SNCF sans aucune récompense!
Renouveler les offres des musées et des autres institutions du patrimoine et leur mode de dialogue avec les visiteurs est très important : si les visiteurs traditionnels (Europe) vieilissent, les  pratiques des jeunes évoluent sur fond de numérique et de mobilité (Pokemon Go cet été). De plus, si les visiteurs des pays émergents aiment notre culture « classique », ils ont aussi soif de Culture plus contemporaine et de surprises ou de jeux.
– Cette proposition de Concours,  en adoptant les pratiques numériques et reliant Passé et Présent, oeuvres anciennes et création contemporaine, répond à ces nouvelles attentes et s’adapte aux comportements actuels.
Ce musée d’Amsterdam est une source d’émerveillement pour ses collections et il innove en permanence pour ses relations avec ses publics par exemple en communicant là où sont les gens, dans un Centre commercial.

lampe-et-fraiseIl y a bien un TROISIÈME PUBLIC en ligne, à côté du public des visiteurs qui visitent physiquement un site culturel ou des visiteurs « potentiels »:
– apprenez à le connaître ;
– faites-lui des propositions, des offres réservées, personnalisées – traduction en langues étrangères ; jeux, concours…
– demandez-lui son avis
– participez à la création d’une communauté de « fans en ligne »!
– Et, avant toutes ces actions, pensez à lui , intégrez-le dans vos stratégies !
– Car c’est le plus grand vivier de vos publics potentiels : en juin 2016, la France dénombrait plus de 47,6 millions d’internauteset, comme nous le disons en introduction,  d’ici fin 2016, les internautes du monde  devaient être 3,4 milliards.   (Source : Journal du Net/Médiamétrie).
POUR EN SAVOIR PLUS !
1- DES CHIFFRES !
– Le Rijksstudio a attiré 15 millions de visiteurs sur son site Internet et 200 000 comptes personnels avaient té été créés entre 2013 et 2015.», dit Martijn Pronk (Rijksmuseum) qui a créé le site Internet et le Rijjksstudio. (Voir son interview complète sur le site de Clic France et  des extraits ci-dessous).Le Getty Museum , avec Getty Inspired, semble d’ailleurs vouloir adopter cette expérience pour gagner des visiteurs.
2- VOIR L’INTERVIEW DE MARTIJN PRONK (2015),  le responsable du site web du musée mais aussi de ses partenariats (Google /Streetview ou Etsy, plate-forme de vente en ligne ; l’entreprise néerlandaise de design DROOG,pour le design international. ) ainsi que des éditions (Ouvrages,, catalogues et magazines du Rijksmuseum).
Martjin Pronk explique comment il a créé le Rijksstudio, pendant la  rénovation du musée et créé le site Internet en 2012 . Martin est un immense et brillant supporter de l’accès libre, en ligne, des collections, y compris à des fins commerciales qui ajouteront un sens et une utilité pour des entreprises (Le fameux marchand de scooters qui se mettra à votre disposition si vous voulez customiser le vôtre avec une nature morte ou un animal dont vous aurez emprunté l’image dans un tableau du musée!). » La mise à disposition de la collection repose sur la confiance.[…]Le musée a aussi choisi de ne pas contrôler les réutilisations commerciales et non commerciales des reproductions « Les intérêts financiers liés à la vente des images n’ont pas fait le poids face au désir de diffuser la collection auprès du plus grand nombre.  Le libre accès est un moyen pour le Rijksmuseum. Un moyen de faire entrer une partie du Rijksmuseum dans chaque foyer. »

rijkstudio4- VIVE L’ACCÈS LIBRE DES COLLECTIONS PUBLIQUES ! Redonnons, pour conclure ce « Savoir plus »,  la parole à MartijnPronk, qui déclare que, tout en protégeant très fortement les droits des auteurs et l’utilisation de la marque : « Pour moi, le libre accès est un moyen d’atteindre un objectif.
Le Rijksmuseum a mis sa collection à la portée du public par conviction. Nous partons du principe que la collection n’est pas notre propriété personnelle. Elle appartient à tout le monde ! C’est pourquoi nous encourageons activement chacun à l’utiliser.[…] La mise à disposition de notre contenu permet à d’autres utilisateurs ou prestataires de s’en servir pour développer des créations personnalisées. Ceci illustre bien ma position selon laquelle le libre accès est un moyen et non un objectif.[…] Ceux qui rassemblent des objets dans leur propre Rijksstudio ajoutent une partie d’eux-mêmes au Rijksmuseum.[…] Ensemble, les visiteurs et utilisateurs du Rijksstudio permettent au Rijksmuseum de rester en permanence actuel, surprenant et inspirant. »
Le libre accès en tant qu’objectif, c’est-à-dire le libre accès seul, ne suffit donc pas. Il faut développer une politique.
mw98-bwNous avons ainsi intégré la mise à disposition des images dans une approche plus large :
 limiter le plus possible les conditions de restriction
 fournir des images, et des détails, d’une très haute qualité
 encourager l’usage et partager les résultats
 mettre en œuvre des outils marketing
 ce projet n’est pas isolé, mais fait partie intégrante de notre musée.
C’est ce qui a permis d’élever le Rijksmuseum numérique au statut de « love brand ».
5- Le Rijksstudio a reçu un « Best of the Web awards » de Museum§The Web en 2013, pour Make Your Own Masterpiece et dans trois catégories : Best of the Web;  catégorie ‘Innovative / Experimental’ de ce Jury et  aussi Prix du Public !

 

————————————–

le-touriste-ken-et-son-polarKEN LE TOURISTE PARFAIT avait, ce soir, l’embarras du choix. Après une joyeuse petite semaine de travail à travers le monde, 17 réunions et 5 palaces et… un peu de shopping chez les français Cartier pour son ex, Barbie Chérie, que faire ? Une petite série sur son iPad? Un jeu vidéo? Tout! Décida Ken. Mais avant, il devait, à cause de ce petit billet, choisir un tableau sur le site du Rijksstudio. Et voilà son choix, un choix de garçon, une bagarre!

 

 

 

 

bataille-de-nieuwpoort

 

 

Le Prince Maurice à la bataille de Niewport en 1600- Huile sur panneau. 80,9cmX116cm6 Auteur : Pauwels van Hillegaert, ca. 1632 – ca. 1640.
La bataille de Nieuport, selon Wikipediaest un épisode de la Guerre de Quatre-Vingts Ans qui se déroula le 2 juillet 1600 près de la ville de Nieuport, entre l’armée hollandaise commandée par Maurice de Nassau et l’armée espagnole commandée par Albert de Habsbourg.

 

(2 commentaires)

2 pings

  1. lehalle

    Ohhh mon Kenou…… une bataille … Toi qui bagarre toute la journée…..
    Bonne nuit mon Kénou Chéri ! Beau rêves de natures mortes de splendides corbeilles de fleurs et de fruits 🙂

  2. Evelyne Lehalle

    Thanks a lot, Marie! Yes, I’m a boy and I love fighting, but I think I will dream of YOU! Your Beloved Ken The Perfect Tourist

  1. Utiliser, remixer et partager les collections publiques - Tourisme Culturel

    […] 9 – Je peux même en faire un métier! Qui dit « nouvelles ressources » dit aussi « nouveaux métiers »! Par exemple, le Rijkstudio d’Amsterdam récompense, chaque année, les gagnants qui ont su exploiter, au mieux,  ses collections en créant et en commercialisant leurs objets ou démarches : expérience à voir ici sur ce  petit blog. […]

  2. Les chefs d'oeuvre ne dorment jamais ? - Tourisme Culturel

    […] en ligne. – Nous avons déjà présenté le concours, dans notre billet « Créez votre propre chef d’oeuvre », le 15 septembre 2016. Rappelons simplement que  toutes les formes d’art étaient admises avec […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*