Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/nouveaut/public_html/nouveautourismeculturel.com/blog/wp-includes/post-template.php on line 284

La Demeure Historique et son Dossier parfait!

Ce nouveau  numéro de la Revue des Monuments Historiques,  La Demeure Historique , avec un Dossier consacré aux nouvelles tendances de la visite culturelle  est un « Collector »! Tous les vrais sujet y sont abordés, les études  et expertises de cas y sont nombreuses,  en France comme à l’étranger! Un régal! Ravie d’y avoir participé, j’ai découvert aussi  en lisant les autres articles une vraie volonté de ne pas céder à la sinistrose ambiante des politiques actuelles officielles,  d’aller de l’avant, d’analyser des exemples étrangers, de sortir des sentiers battus et de proposer une ingénierie qui convienne à tous les châteaux et demeures privés.

Donc, si je vous présente aujourd’hui mes réponses au questions posées sur le Tourisme Culturel par Annie Gondras,  la semaine prochaine je vous  présenterai  d’autres  sujets de cette Revue, dont celui sur les réseaux sociaux pour « communiquer le Patrimoine » ou celui sur  les résultats du  Loto pour le Patrimoine  des anglais. Mais mon conseil est que vous achetiez si vous le pouvez ce Numéro, 12 euros pour une trentaine d’articles, conseils, études de cas, bibliographies… et de magnifiques  photos, ce n’est pas si cher!

DYNAMISER UN PARCOURS DE VISITE, CARNET DE TENDANCES : le  beau Dossier réalisé par Annie Gondras,   Experte  reconnue par tous pour la Valorisation économique et touristique du Patrimoine Historique.  Annie Gondras est aujourd’hui Consultante et a publié aux Editions de l’Harmattan La Valorisation touristique des châteaux et demeures historiques, un ouvrage remarquable!(En savoir plus à la fin de l’article! Sur la photo à gauche,, c’est Annie !)

L’INTERVIEW! Comprendre le Tourisme culturel : 3 Questions à Evelyne Lehalle fondatrice du blog « Nouveau Tourisme Culturel »

Les demeures historiques sont confrontées à l’évolution d’un marché : celui du Tourisme Culturel. Et nous avons affaire à un public aussi sollicité qu’averti. Evelyne Lehalle décrypte pour nous les comportements et attentes de ces visiteurs.
A.G – Quelles sont les grandes évolutions du tourisme culturel ?
E.L – Un voyageur expert ! C’est la grande tendance à laquelle nous devons aujourd’hui répondre. Il est informé et n’est pas facilement dupé. La profusion de destinations, la forte concurrence et un touriste interconnecté en permanence ne permettent plus de tricher, ni d’enjoliver une offre banale. Il faut donner du sens à la visite sans l’isoler de son contexte (histoire locale, environnement, authenticité des lieux, habitants de proximité, vie quotidienne). C’est un terrain sur lequel les demeures privées bénéficient d’atouts !

A.G – Quels axes de réflexion suggérez-vous aux propriétaires ?
E.L – Il leur faut profiter de tous les partenariats possibles (hébergement, transports, Greeters…). En ce sens, les échanges entre professionnels du Tourisme et acteurs du Patrimoine doivent encore se développer. Il s’agit de tendre vers une cohérence de nos actions. Voilà la première recette qui permet de dynamiser le Tourisme Culturel. Elle peut être la source de nombreuses retombées positives, tout en veillant à la qualité et la visibilité de l’offre pour un public que l’on espère large.

A.G – A vous écouter, la professionnalisation des acteurs semble être l’un des sujets clé…
E.L – Il est désormais impossible de parler de Tourisme Culturel sans un minimum de professionnalisme et de concertation. Nous avons beau marteler le fameux «Tourisme et culture -travailler ensemble », il reste du chemin à parcourir pour rassembler au lieu de diviser. La professionnalisation des acteurs est un facteur indispensable au développement d’une destination. De nombreuses compétences des métiers de la culture sont d’ailleurs liées à l’objectif de fréquentation. Le choix des animations devrait aussi faire l’objet de concertations unissant Tourisme et Culture. En ce sens, mettre un terme à la guerre stérile entre « tourisme populaire » et « culture élitiste » serait une très bonne chose.

Petits conseils d’Evelyne Lehalle
Bien communiquer, réserver le meilleur accueil avant, pendant et après une visite, fidéliser les publics tout en donnant un ancrage et du « sens » à l’offre culturelle… Et, ne pas hésiter à faire appel aux pros de la Culture, comme le font nos voisins anglais et espagnols !

Un regard sur nos voisins européens
Il peut s’avérer utile d’observer ce qui fonctionne, sans forcément chercher à réinventer de bonnes pratiques. En ce sens, les actions collectives permettent d’entrouvrir les portes de nouvelles dynamiques. Et certains de nos voisins ne manquent pas d’idées…

L’ESPAGNE  Comme pour les Chemins de Saint Jacques, l’expertise de l’Espagne permet de mieux valoriser de très précieuses Demeures Historiques et leur environnement (Vallée viti-vinicole de la Rioja). Ce pays sait conjuguer la vie privée des propriétaires et l’accueil touristique. Le « modèle » des « Paradores », sites patrimoniaux d’exception devenus hôtels à l’après-guerre, a sans doute initié cette forme de tourisme haut-de-gamme ou sur mesure en Espagne. Plus récemment, pendant la crise, les grandes familles de Barcelone ont accueilli dans leurs appartements des hôtes en prenant soin de leur laisser une impression insolite, celle d’un « nous venons juste de partir », et de leur proposer des surprises* : un pianiste au Salon, un apéritif entre amis, etc… (*Casas Singulars).
L’ITALIE a l’habitude d’actions collectives, comme la fête des Villages cette année (Anno dei Borghi) ou cette « nuit des mas historiques » (Masserie sotto les stelle) dans toute une région, les Pouilles, évènement annuel inédit. Le plus drôle est que les propriétaires des mas historiques, après s’être réunis, ont décidé de « copier la nuit Blanche de Paris » en pleine campagne, et en Italie ! Cette nuit-là, ils reçoivent sous le double signe de l’hospitalité et de la fête ; ils font goûter les produits locaux, intervenir des artistes ou organisent des Escape Games. Une nuit d’été, chaque année, connait des moments inoubliables, à partir de leur patrimoine le plus précieux (leurs demeures…) dans leurs paysages (http://www.masseriesottolestelle.com).
ET ENFIN LES REPRÉSENTATIONS DE NOTRE PATRIMOINE PAR LES VISITEURS ÉTRANGERS/ N’oubliez pas que : pour les visiteurs étrangers, comme l’avait montré une grande étude sur les « représentations de notre patrimoine par les des visiteurs des pays émergents »*, les trois premiers personnages cités quand on parle de la France sont : « Napoléon », « Victor Hugo » et « Alexandre Dumas» ! C’est dire si la France a une image culturelle orientée en priorité sur son patrimoine, son histoire et les Arts. (*Etude ATOUT France/CMN/Direction des musées, 2008) !

 

 

 

 

 

 

 

A lire / LE TOURISME CULTUREL – Editions Territorial,  en juin 2018 (Groupe Le Moniteur La Gazette des Communes). – Evelyne Lehalle fondatrice du blog Nouveau Tourisme Culturel (www.nouveautourismeculturel.com/blog) , plusieurs fois cité sur Patrimoine-en-blog, y présente une somme pratique de bonnes idées et de bons comportements des acteurs d’un Tourisme Culturel innovant et moderne, en France et à l’Etranger.

POUR ALLER PLUS LOIN
L’OUVRAGE d’Annie GondrasPréface de Denis de Kergorlay ; postface de Roger Couffin : LA VALORISATION TOURISTIQUE DES CHÂTEAUX ET DEMEURES HISTORIQUES (Editions de l’Harmattan, 2012) :  l’ouvrage  s’interrogeait sur le devenir économique de ces monuments. Les propriétaires gestionnaires sont-ils appelés à entrer dans une nouvelle ère ? La reconversion touristique d’un héritage aussi sublime qu’encombrant peut-elle être une solution ? Valorisées, dynamisées, les demeures historiques ne pourraient-elles pas prétendre être une valeur ajoutée pour nos territoires ?
– format : 13,5 x 21,5 cm- ISBN : 978-2-336-00307-8 • 1 novembre 2012 • 300 pages  – Le Lien pour le commander:  http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=38559&razSqlClone=1
ANNIE GONDRAS est aujourd’hui Consultante, après avoir consacré une partie de sa carrière à la Maison de la Pierre, au développement commercial du domaine de Chantilly et à l’administration et au développement du château de Champlâtreux. Diplômée de l’école du Louvre et d’ un Master 2 « Tourisme culturel et territoires, Ingénierie de projets », elle est aujourd’huiConsultante et, en plus, si je puis me le permettre, c’est très agréable de travailler avec elle, tout fait charmante, qui comprend tout très vite et connait  parfaitement le patrimoine et ses différentes mises en valeur, en France et à l’Etranger! !

Le SOMMAIRE DU DOSSIER D’Annie pour la Revue de la Demeure Historique, Juin 2018: « DYNAMISER UN PARCOURS DE VISITE, CARNET DE TENDANCES »:

 

 

Ken en chemise verte!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

KEN LE TOURISTE PARFAIT était tout impressionné par cette Annie qu’il regardait en haut du billet!Après une semaine bien remplie, sept Palaces entre  entre Hong Kong et l’Australie, des réunions d’Affaire réjouissantes, des revenus mirobolants, quelques jets privés et un retour confortable à Los Angeles, Ken ne comprenanit pas pourquoi  les français  appelaient du même nom, « Patrimoine »,  ses revenus d’une vie entière de milliardaire et un petit château en péril dans une vallée de leur  Dordogne.Dès que son ex, Barbie Chérie ouvrit la porte il lui proposa d’appeler Annie, pour se faire une amie in France et en savoir plus!

 

 

 

 

 

 

 

1 ping

  1. […] La Demeure Historique et son Dossier parfait! […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.