Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/nouveaut/public_html/nouveautourismeculturel.com/blog/wp-includes/post-template.php on line 284

La Culture en réformes!

Que dit d’important le nouveau Rapport sur le Patrimoine, paru ces jours-ci ? Nous vous le résumons! Car le nouveau ministre de la Culture, Franck Riester, a du pain sur la planche avec de nombreuses réformes et réorganisations en vue. Celle de son ministère et celle du Patrimoine, avec des suites à donner aux projets de la ministre précédente, Françoise Nyssen (Pass Culture ; Missions de Stéphane Bern, Rénovation du Grand Palais et Château de à Villers Cotterêt dédié à la Francophonie.). Voici ces réformes et ces projets, avec une petite vidéo-récréation au milieu!
I- GRANDS PROJETS 2019 DU MINISTÈRE DE LA CULTURE 
Les orientations qui suivent figurent toutes, avec les débats entre parlementaires, au Sénat, dans le Projet de loi de finances pour la Culture et le patrimoine en 2019 .  Certaines sont des réponses du nouveau ministre de la Culture, Franck Riester, d’autre des avis ou réponses de sénateurs. Je pense que ces orientations pourront vous aider à renforcer vos projets et les budgets qui vont avec !
1- Le Patrimoine, les Habitants et le Tourisme
Rappelons que 50 % du patrimoine protégé (inscrit, classé) se trouve dans les petites communes de moins de 2 000 habitants. C’est donc l’ensemble des régions qui bénéficient du  « rôle de levier que peut jouer le patrimoine pour la cohésion, l’attractivité et le développement des territoires. La restauration et la valorisation du patrimoine font partie intégrante d’une stratégie d’ensemble qui dépasse le seul champ des enjeux patrimoniaux pour englober l’attractivité des territoires et la revitalisation des centres-villes. Ce n’est pas un hasard si le programme 175 « Patrimoines » compte désormais parmi ses objectifs de « contribuer à la cohésion et au développement des territoires à travers leur mise en valeur patrimoniale et architecturale » et de « mieux articuler les politiques patrimoniales et les politiques en faveur du tourisme », disent les sénateurs, ICI.

2- TROIS GRANDS PROJETS de l’État en 2019 
– La restauration du château de Villers-Cotterêts –(250 millions) car le président de la République souhaite y installer un laboratoire mondial de la francophonie ;.
La rénovation du Grand Palais, dont le montant est estimé à 450 millions d’euros ;
Mieux mobiliser les politiques patrimoniales au profit de la revitalisation des centres historiques. Le plan « Action cœur de ville a été lancé en mars dernier au profit de 222 villes sélectionnées, avec lesquelles l’État a signé une convention de revitalisation dont la mise en œuvre court sur une période de cinq ans. Près de 60 % de ces villes sont dotées de sites patrimoniaux remarquables et le cœur de ville de près de 30 % d’entre elles est situé en abords de monuments historiques.
Les cathédrales, enfin, ne sont pas vraiment un nouveau chantier mais, pour votre information, leur gouvernance doit être révisée, selon le ministère de la culture et ses opérateurs« La gouvernance entre le clergé et l’État pour l’ouverture des cathédrales au public doit être reconsidérée. Il en va de l’avenir de ces bâtiments, autant cultuels que culturels »

3- LES SUITES DU LOTO DU PATRIMOINE ET DU PASS CULTURE
Voici les suites du Loto du Patrimoine et du Pass Culture, suites qui ont fait l’objet de nombreuses questions au nouveau Ministre, Franck Riester lors du débat budgétaire au Sénat, dont nous résumons les réponses.
a) Le Loto du Patrimoine : « Il faut d’abord évaluer le Loto du patrimoine avant de le pérenniser».  Intervention de Franck Riester)
Pour les 269 projets sélectionnés dans le cadre de la mission Stéphane Bern sur le patrimoine en péril ? Trois projets seraient financièrement favorisés l’an prochain : le château de Bussy-Rabutin en Côte d’Or, l’abbaye de Montmajour dans les Bouches-du-Rhône, et le château de Castelnau-Bretenoux dans le Lot(Voir ICI la liste)
b) Pour le Pass Culture :  le financement, le modèle économique, ainsi que la structure juridique du Pass culture doivent être précisés. Son cadre doit être innovant et je veillerai à ce que ce dispositif soit conduit dans les règles ». […]Une enveloppe de 34 millions d’euros lui sera réservée en 2019. Nous lancerons prochainement son expérimentation auprès de 10 000 jeunes dans les cinq départements test que sont la Guyane, le Finistère, la Seine Saint Denis, le Bas Rhin et l’Hérault

VOUS PRENDREZ BIEN UNE PETITE VIDÉO,  entre mes deux résumés de rapports ? Car si le patrimoine nous fait réfléchir, il nous permet aussi de rêver, d’imaginer, de nous inspirer de ses messages. J’ai bien aimé cette petite vidéo de Noël, car qui dit patrimoine dit château, puis cheminée et enfin dîner de Noël! Félicitations à Touraine CDT Val de Loire, Pays des Châteaux !


Vidéo Touraine CDT Val de Loire, le Pays des Châteaux

II- UNE MISSION POUR LA POLITIQUE DU PATRIMOINE et … UN RAPPORT !
Après les projets du ministère pour 2019, voici un Rapport pour « Déterminer le niveau d’exercice optimal de chacune des compétences composant la politique patrimoniale, afin de tendre à la plus grande efficacité. »
– Ce Rapport est le bilan de la « Mission sur le patrimoine, des outils au service d’une vision », demandée par la ministre en juillet dernier à Philippe Belaval, Président du Centre des monuments nationaux (CMN)
depuis 2012. Pour rédiger des préconisations, Philippe Belaval a rencontré 125 personnes dont la liste est donnée en fin du rapport
Voici donc un résumé des changements qui concerneraient la Culture et le Tourisme lorsqu’ils doivent travailler ensemble !
♦ L’Etat, dit Philippe Belaval, reparle du patrimoine et veut « rompre effectivement avec la longue période durant laquelle, en dépit de l’engagement sans faille de nombreux acteurs, publics comme privés, et un nombre élevé de résultats remarquables, la politique patrimoniale n’a pas occupé la place qui aurait dû être la sienne parmi les politiques publiques. ».
L’auteur cite donc les causes de cette nécessaire réorganisation : les hésitations face aux mutations en cours, une perte de repères, un manque de lisibilité de la politique de l’Etat et le manque d’information exprimé par de nombreux acteurs du patrimoine»(Page 5). La succession de réformes législatives et réglementaires (loi « Liberté de création, architecture et patrimoine », Loi ELAN…) et la création de grandes régions demandent une réorganisation de l’Etat, et en voici les principales composantes :
1- le ministère de la Culture est l’acteur principal de l’État en matière d’architecture et de patrimoine»( page 10). Philippe Belaval évoque, de façon générale, la nécessité d’un « Réarmement intellectuel et scientifique » de l’échelon central qui, à mots couverts, ne va pas très bien.
2- Mieux relier Patrimoine, Musées, Environnement ! Aujourd’hui la division des deux ministères, Culture et Environnement, est préjudiciable. La division actuelle est forte entre « les sites présentant « du point de vue historique, architectural, archéologique, artistique ou paysager un intérêt public », et qui sont protégés par le code du patrimoine et le ministère de la Culture, et les sites présentant « au point de vue artistique, historique, scientifique, légendaire ou pittoresque un intérêt général », protégés par le code de l’environnement et le ministère de la transition écologique »(Photo : Grand Hôtel Dieu de Lyon)
3- L’approche « métiers » est conservée (c’est-à-dire les musées, les monuments historiques, l’archéologie…) mais qui devraient être regroupés en « pôles » (pôle « scientifique et régalien », pôle « de l’évaluation et de la prospective », pôle « de l’enseignement, de la formation et de la recherche », pôle « de l’ingénierie culturelle et des opérateurs », pôle « administratif et financier »).
4- Les DRAC (Directions régionales des Affaires culturelles) conservent leurs missions qui sont ‘enrichies en déconcentrant certaines missions de l’administration centrale comme par exemple la validation des projets scientifiques, culturels et éducatifs des musées de France et l’attribution des labels abordés par le ministère’ (p. 21).
5- Dès juillet dernier de gros chantiers ont été ouverts comme la Fusion RMN/Grand Palais avec le Belge Chris Dercon nommé Président le 7 novembre dernier pour cinq ans, ou encore la fin de l’ouverture, après restauration, de l’hôtel de la Marine (ouverture prévue fin 2019, ou début 2020 , avec plusieurs parcours de visite.
POUR EN SAVOIR PLUS
SÉNAT : SESSION ORDINAIRE DE 2018-2019 AVIS Enregistré à la Présidence du Sénat le 22 novembre 2018 au nom de la commission de la culture, de l’éducation et de la communication  sur le projet de loi de finances, adopté par l’Assemblée nationale , pour 2019,TOME II- Fascicule 1 Par M. Philippe NACHBAR, Sénateur
– Le Rapport Belaval de Philippe , et merci La Gazette des Communes ! est ICI.
Les secrets du rapport Belaval , La Tribune de l’Art-
-Interview dans la Tribune de l’art de Philippe Belaval « Le CMN est au

service des monuments »

Mes photos : Le Carlton Hôtel, Cannes- La Bourse du Commerce et le Grand Palais(Paris) – Grand Hôtel Dieu de Lyon (futur musée de la Gastronomie)et Cathédrale de Bayeux. Pour les deux bolides enguirlandés, à côté de Ken le Touriste Parfait : nous sommes à Miami, à la Grande Parade de Noël la Communauté de Valdosta, en 2015!Auteur : Michael Rivera Wikimedia-CC BY-SA 4.0.

 

—————————

Ken devant l’Oasis Skyway Garden Hôtel de Shanghai

KEN LE TOURISTE PARFAIT était en train de siroter son jus d’ananas au bord de la piscine de leur villa à L.A quand son ex, Barbie Chérie, lui demanda de venir l’aider. En fait Barbie avait décidé de ne plus mettre des tonnes de décorations de Noël sur leur villa. Quelques lasers suffiraient…Et de mettre le paquet sur leurs deux voitures! Pas trop bien? Ken, qui avait passé sa semaine en jets privés, multipliant les réunions d’Affaire et les Palaces en Chine, en Russie et en Australie, décida de s’en occuper…

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.