Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/nouveaut/public_html/nouveautourismeculturel.com/blog/wp-includes/post-template.php on line 293

Festival : la Chine à Gaillac!

Ce dimanche 17 février aura lieu le fameux défilé chinois dans le 13e arrondissement de Paris. Ce défilé accueille plus de 200 000 personnes qui fêtent ensemble le Nouvel an chinois , mais d’autres villes font aussi des fêtes, comme Lyon, Rennes, Nancy, Brest et, évidemment, des milliers de villes dans le monde bien de villes du monde ayant de près ou de loin, un lien avec la Chine !
Aujourd’hui, nous vons trouvé beaucoup, beaucoup mieux qu’un défilé, mes amis! Nous partons pour Gaillac, , ville de 15 000 habitants située dans le Tarn entre Albi et Toulouse pour parler de son Festival des Lanternes , qui dure deux mois et est co-organisé depuis 2017 par Gaillac et sa ville jumelle Zigong (Sichuan), en Chine!

Gaillac est une petite ville d’Art et d’Histoire au riche passé depuis sa naissance en 972, et cette commune est très dynamique aujourd’hui (Commerces, Zones d’Activités, Vignes et vin, et même art contemporain (festival urbain et Galerie). Le Festival des Lanternes, qui a duré deux mois, s’est terminé le 06 février et a accueilli 370 000 visiteurs pour sa deuxième édition!

LE FESTIVAL DES LANTERNES DE GAILLAC est donc devenu le plus grand évènement chinois présenté en France et il a pris place dans les 4 hectares du parc du Château du 1er décembre 2018 au 6 février 2019, tous les jours de 18h à 23h. Les spectateurs ont déambulé chaque soir dans une « une cité impériale de la route de la soie », au milieu de 800 lanternes recouvertes de soie , d’un marché artisanal chinois et d’un spectacle traditionnel de théâtre du Sichuan.

Cette année, créée spécialement pour Gaillac, la plus grande lanterne lumineuse jamais construite hors de Chine fut un palais de 75 mètres de long, 20 mètres de profondeur et près de 20 mètres de haut ! dit le dossier de Presse. Un trio d’éléphants de 12 mètres de haut entièrement conçus en porcelaine chinoise et de très nombreux et nouveaux spectacles, rencontres ou démonstration sont aussi proposés aux visiteurs. (Artisanat traditionnel, artistes des troupes chinoises, etc..Voir les Photos, Ville de Gaillac, Photographes


II- LES CHINOIS INVESTISSENT LA VILLE ! le Dossier de Presse, qui est très bien fait et nous apprend que la réalisation du Festival nécessite le travail de 80 artisans métalliers, peintres, couturiers spécialisés venus tout droit du Sichuan et arrivés dès octobre à Gaillac. Le festival des lanternes, ce sont des mois de travail à 7h de décalage horaire entre les équipes françaises et chinoises. Un travail institutionnel continu avec les organismes chinois, une organisation complexe intégrant 80 travailleurs chinois en France, une co-direction artistique très riche. Alors qu’il a été organisé en moins de 6 mois pour sa première édition, le festival est devenu un fil rouge pour les équipes municipales. Côté chinois c’est aussi des mois de travail entre la conception artistique du festival, le design de l’ensemble des modules recréé intégralement chaque année, la pré-fabrication en pièces détachées et la préparation du transport et du chantier délocalisé à Gaillac. Nouveau challenge cette année : la dimension des modules. Le palais central Tang construit fidèlement sur le modèle traditionnel et ses personnages, est la plus grande lanterne construite hors de chine par la société de lanternes de Zigong. Evidemment , de nombreux partenaires accompagnent Gaillac et, à mon avis, vont encore soutenir longtemps cette belle expérience!

Photographe : Raynaud Photos

 
III- LA COOPÉRATION ENTRE GAILLAC ET LA CHINE commença par une coopération culturelle entre les Ville Jumelles, Gaillac et Zigong (Sichuan), berceau des Lanternes, art ancestral issu de la dynastie Tang.
En 2017 une coopération culturelle a commencé entre les musées des Beaux-arts de Gaillac et le temple Wanshou de Pékin pour organiser une exposition internationale « Trésors du musée d’art de Pékin » (6 juillet > 31 octobre 2018). Une pré-convention fut signée,permettant, en plus du Festival des Lanternes, d’organiser toute une série de coopérations : invitation de 15 joueurs de foot junior de l’équipe de Gaillac lors d’un tournoi international de foot en Chine ; participation des vignerons gaillacois au Salon du thé et des alcools de Yibin ; participation des filières tarnaises au Salon agroalimentaire Anufood.
– Des échanges et séjours linguistiques entre la classe de chinois du Lycée Victor Hugo de Gaillac et le lycée Shuguang de Zigong ont pu commençer et 10 éléves gaillacois sont partis en Chine (16 au 25 octobre 2018 ) les lycéens de Zigong étant accueillis qiulques mois plus tard à Gaillac, la convention de jumelage étant officialisée en décembre 2018.

Le ministère de la Culture chinois a décerné cette année à Gaillac le label « Happy Chinese New Year » . Gaillac organise donc le seul événement chinois en France qui déteint ce Label avec les festivités organisées par l’Ambassade de Chine à Paris.


IV- LES AVANTAGES pour la ville et ses habitants, DE CETTE COOPÉRATION!
Pour la Ville, le premier bénéfice de cette coopération est bien sûr la cohésion qu’approte tout grand projet, et la richesse de tout travail international ! Les ouvriers chinois et les employés municipaux forment une équipe : « Le festival a été, dès sa première édition un fort vecteur de cohésion au sein des équipes municipales. »
Quand on voit l’ampleur de l’organisation, il s’agissait en effet d’un vrai défi pour cette petite ville : « Chacun est allé au bout de lui-même et de la découverte de l’autre et est allé au-delà de ses missions ». 100 bénévoles se sont mobilisés dans le froid et souvent sous la pluie. »Une berlle énergie!
RENCONTRER L’AUTRE ! un goûter solidaire pour les publics défavorisés avec les associations caritatives avait été organisé en 2017 pour la clôture, un « 15000 assiettes, 15 000 habitants, venez croquer le dragon ! » Un événement fédérateur pour remercier les habitants avec un petit morceau du dragon de porcelaine !

Et puis, nous parlons souvent, entre professionnels, des « avantages du Tourisme pour les habitants », car, quand il y de gros événements ont lieu, les villes-hôtes devraient toujours garder un objectif : que la gêne occasionnée aux habitants ne les fassent pas détester cet événement et les « étrangers » qui y participent, de près ou de loin. Ce « bon geste » amusant de la Ville pour ses habitants, une sorte d’ « after », où chacun vient chercher son « bout « du Festival, aura encore lieu cette année :
le samedi 23 février, de 15h à 18h, les Gaillacois sont invités à venir récupérer une pièce des éléphants, place de la Libération pour les 15 000 habitants, un souvenir symbolique du Festival offert à tous les Gaillacois.
Vaisselle, bols, assiettes et tasses seront empilés, vestige du montage exceptionnel de la structure des éléphants !
1 Gaillacois = 1 bout de l’éléphant.

V- COMMUNIQUER VERS LE MONDE ENTIER Le Festival des Lanternes agit comme un puissant outil de communication culturelle et touristique, et Gaillac va sans doute attirer beaucoup de touristes les prochaines années ! Des chinois, sans doute, venus en toute amitié sur les conseils des équipes , mais aussi d’autres touristes internationaux et des français, souvent lassés par des carnavals qui ne savent se renouveler et où la convivialité « Habitants/ Evénement est absente.
Déjà, de très nombreux excursionnistes et touristes vont venir à Gaillac ! J’espère pouvoir vous communiquer un jour les statistiques des 370 000 visiteurs de cette année qui sont venus rencontrer un autre continent, une autre histoire et d’autres arts. Gaillac, seule étape des futures Routes de la Soie en France? Peut-être bien, mes amis!

Clip officiel Festival des lanternes « Fééries de Chine » Gaillac 2017 Clip du premier Festival en 2017

https://youtu.be/JhORJcf_cD8
Adresse vidéo You Tube
https://www.youtube.com/watch?time_continue=45&v=JhORJcf_cD8

POUR EN SAVOIR PLUS
a) Prix des places du Festival Tarif adultes : 16 €. (Billet daté) / Gratuit pour les -11ans et 13 €pour les Résidents Gaillac-Graulhet Agglomération
– Crédit photos : © Ville de Gaillac – LanternGroup. Communiqués de Presse 1-Voir ICI ou .

b) LE FESTIVAL EN CHIFFRES !
Le site : • Un parc de 4 hectares sur 2 niveaux, dans le parc historique classé de Foucaud, avec ses jardins à la française et à l’anglaise, son château-musée, ses anciennes écuries, ses bassins et son pavillon de lecture.
Le temple impérial, pièce maitresse du festival cette année avec 75m de long et 18 mètres de haut a nécessité le travail de 100 ouvriers durant 2 mois pour le concevoir (design et bureau d’étude) pré-construire en Chine et 30 ouvriers dédiés sur une période de 30 jours à Gaillac pour l’assembler, en assurer les finitions et les mécanismes et l’implanter sur le site du parc Foucaud.
Réalisation et transport : 19 containers (contre 8 pour la 1ere édition) • 80 ouvriers chinois (contre 40 pour la 1ere édition) à Gaillac : métalliers, manutentionnaire, couturières, électricien, peintre
42 tableaux thématiques, composés d’un millier de lanternes chinoises construites en stuctures de métal et recouvertes de tissus soyeux, puis peintes à la main

c)– LA CONVIVIALITÉ D’ABORD !
Organisation de l’accueil des ouvriers chinois : « Le village de mobilhome est privatisé pour l’accueil de l’équipe du festival, une organisation en communauté essentielle au bon déroulement de l’événement et au bien-être des ouvriers éloignés de leurs familles pour certains plus de deux mois. Les installations ont été repensées avec une cuisine mobile, une zone wok et étuve à riz, un réfectoire aménagé, un économat piloté avec les équipes municipales (approvisionnement en produits alimentaires et épices chinois). Sur le chantier le langage du geste, des regards et de l’intonation est la clé pour se comprendre, car les interprètes ne peuvent pas être partout ![…]. Les équipes chinoises et françaises se rencontrent lors de repas partagés avec une découverte culinaire mutuelle : épices du Sichuan et Motaï d’un côté ; foie gras, cassoulet et vins de Gaillac de l’autre. Le noyau de l’équipe chinoise est le même que celui de la première édition. Les retrouvailles ont été un vrai moment de complicité, tout comme le moment attendu de tous : celui où le parc plongé dans le noir s’illumine et donne le frisson à toute l’équipe ! »(Dossier de Presse)
d) ET LA SOLIDARITÉ , en 2017, un goûter solidaire avait été organisé pour les publics défavorisés avec les associations caritatives. Les Gaillacois ont été invités à clôturer le Festival#1 par un « 15000 assiettes, 15 000 habitants, venez croquer le dragon ! » Un événement fédérateur pour remercier symboliquement cette belle énergie en remettant aux habitants une pièce du dragon de porcelaine !
Une autre vidéo VIDEO lien pour retrouver le lien de la vidéo https://www.youtube.com/watch?v=PBZPMmDyiKs

2- LA CHINE ET LE NUMÉRIQUE .
. Pour tout savoir et pour suivre la transformation numérique en Chine, nous avons de la chance, l’excellent Fred Cavazza est allé faire des conférences en Chine et avant-hier il nous a envoyé un quatrième article sur l’intelligence artificielle en Chine : la stratégie nationale, les grands acteurs, les usages au quotidien, la surveillance et la place de la France dans la course à l’IA.
Compte-rendu Chine #1 : usages mobiles
Compte-rendu Chine #2 : commerce en ligne
Compte-rendu Chine #3 : distribution et banque
Fred Cavazza Analyses 06/02/2019

Compte-rendu Chine #4 : intelligence artificielle

Faites appel à Frédéric Cavazza pour des Conseils, Conférences et formations sur ces sujets, c’est son travail !Voir ici ses propositions

3- ROUTES DE LA SOIE : l’un de nos, sujets de prédilection, dans lequel ce sujet du festival a évidemment toute sa place. La Culture, comme elle le fit pour Gaillac, joue un rôle très s important pour les échanges à venir, qu’ils soient politiques, économiques ou commerciaux ou simplement touristiques.Voir Wikipedia  et je vous conseille aussi, en plus de très nombrfeux ouvrages et articles, « Les nouvelles routes de la soie », Sylvie Brunel Revue Sciences Humaines, décembre 2018
Carte des routes de la soie :auteur Lommes — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, CC BY-SA 4.0 File:One-belt-one-road.svg – Suivre les évolutions de la nouvelle route de la soie : http://www.cbbc.org/resources/belt-and-road-reports-(1) et lire les Rapports des anglais : (1)https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=58884083
PHOTOS : Crédit photos : © Ville de Gaillac – LanternGroup et Photos Raynaud Photos et Infinity graphic. Excusez-moi : quelques photos en attente de précision pour leur attribution entre la ville et les deux photographes, jusqu’à ce lundi 17, Service de Communication de Gaillac, que je remercie vivement de son aide! .

Ken à l’expo des Playmobil, de bons amis à lui, au Musée des Arts Décoratifs de Paris.

KEN LE TOURISTE PARFAIT était à Pékin, avec l’équipe du maire de Gaillac. Leur réunion s’était super bien passée, et ils avaient mission d’implanter plusieurs fesvivals en Chine, environ 300 pour commencer. Barbie Chérie avait proposé son aide comme « Bénévole », et tout Gaillac avait décidé de l’inviter pour le prochain Festival, en 2019 -2020§ Ils burent tous ensemble le petit Saké de l’amitié, les vins de Gaillac coulant déjà à flot à Sichuan comme à Pékin!

Ken devant ses Copyright Playmobil!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.