Antiquipop, toute l’histoire

AntiquiPop, c’est bien sûr l’Antiquité Populaire : quelles sont les images de l’Antiquité qui infiltrent notre quotidien aujourd’hui ? Comment les séries, la mode ou la chanson s’emparent-elles de l’antiquité? Quels sont les symboles les plus fréquents, et pourquoi ?(Photo écran:  Katy Perry- Cheval Noir-2013).
Indispensable au Tourisme Culturel, l’Histoire a gagné ces dernières années en nouveaux regards, avec les nouvelles interprétations de l’Antiquité mais aussi du Moyen-Âge ou les non-dits de la colonisation des Post Colonial Studies. Ne pas rester à l’écart de ces évolutions est réellement primordial, voilà pourquoi je voulais vous présenter Antiquipop aujourd’hui ! Après la fabuleuse aventure du Musée d’Archéologie de Toulouse, el Musée Saint-Raymond, voici une suite tout aussi pétillante!

ANTIQUIPOP c’est donc une association de deux mots mais aussi une association 1901,  et un très sympathique collectif de chercheurs et professionnels qui vont vous étonner. Ils n’ont pas de diktats, pas de ces regards condescendants, non plus, qui vous condamnent dès la première question que vous osez poser, genre « Celui-là n’est pas des nôtres… ».
Chez ces universitaires, jeunes, enthousiastes, passionnés, vous êtes les bienvenus et vous serez chez vous partout : publicité, cinéma, livres, défilés de mode, Haute Couture.. Ils repèrent pour vous les infiltrations de l’Antiquité, les organisent et analysent et vous, vous vous régalez ! Fabien Bièvre-Perrin, leur capitaine, en tient le Carnet de nouvelles ( Voir le bilan annuel de 2018) et voici son CV Fabien Bièvre-Perrin, docteur en Histoire et Archéologie de l’Université Lumière Lyon 2, post-doctorant à l’IRAA dans le cadre d’un projet LabexMed/Gerda Henkel a un CV irréprochable, ce qui est indispensable quand on sort des sentiers battus de l’Université . (CV en ligne).

Ces Antiquipop sont étonnants, prometteurs, à suivre de toute urgence, que vous soyez des fans de Culture, de Tourisme ou de Numérique! Ils s’intéressent à la culture de masse, pas trop bien vue par les « classicistes » des universités qui la considèrent comme médiocre, voire populiste (Séries TV,Pub,Mode, Musique). Abonnez-vous aux Carnets sur Youtube et suivez-les sur les réseaux sociaux !

1- PRÉSENTATION DU COLLECTIF
Sur leurs sites, sur les réseaux, dans leur livre ou les extraits de leurs conférences ou du grand colloque de 2016, vous choisirez votre actualité, ce qu’apporte l’Antiquité : mots écrits en grecs sur…ou chanson de Katy Perry en Néfertiti ? Il y en aura pour tous les goûts. Et puis, ayant choisi le camp de l’Open Culture, tout cela est en accès libre. Cerise sur le (Pop) Cake : le collectif fait du Conseil !Adresse de la vidéo :

Vidéo, publié le 30 mai 2018. Durée : 2 :55
– Vidéo de présentation du projet Antiquipop (carnet, séminaire, expositions …) |
– Artiste Jeff Beal – Licence accordée à YouTube par WMG; LatinAutor, LatinAutor – UMPG, Warner – Chappell, UMPG Publishing, BMI – Broadcast Music Inc., Warner Chappell, UMPI et 5 sociétés de droits musicaux.

2- RÉSUMÉ DE LEURS ACTIONS
Depuis 2015, Antiquipop propose des articles et des conférences sur la présence de l’Antiquité dans la culture contemporaine. Antiquipop se décline sous forme d’un Carnet scientifique, d’un séminaire annuel, de colloques, de conférences grand public, de projections commentées et d’expositions. Si vous avez besoin d’eux, appelez-les ! Si vous avez des idées, proposez-les !
Quand l’Université ose, grâce à ces chercheurs, prendre en compte la culture contemporaine dans ses manifestations les plus grand public,on y trouve : « les jeux vidéo (Lara Croft et les bandes-son), les séries télévisées, les vieux péplums (Le Choc des titans), les moins vieux blockbusters (Star Wars, Game of Thrones), les divas de la pop music, le rap, la queer attitude, les tattoos ou les mangas (ô le beau titre : « When Apollo tasted sushi » !), toutes catégories de support qui franchissent rarement les portes de l’Université »

3- LE LIVRE est déjà culte ! qui présente toute la réflexion du Colloque de 2016.
Je ne vois d’ailleurs pas très bien comment les 2000 sites d’archéologie, musées ou collections de musées consacrés à l’Antiquité pourraient s’en passer. (PHOTO Ci dessous : Musée Saint Raymond, Toulouse : Le musée est ce qu’il ose : sculptez votre propre sculpture!)

UN COLLOQUE qui fera date ! les organisateurs de ce colloque – Fabien Bièvre-Perrin, Laury-Nuria André et Élise Pampanay avaient, à leur grande joie, reçu soixante propositions , qu’ils qualifaient ainsi: « Les communications proposées au cours du colloque nous montrent une société bigarrée, une culture dans laquelle la référence à l’Antiquité joue des rôles variés, de l’affirmation identitaire au féminisme ». Lien pour voir toutes les suites, ici ! Actes du colloque, 26-28 mai 2016, université Lumière Lyon 2 et Musée gallo-romain de Lyon-Fourvière.Publié avec le soutien de la FSDIE Lyon 2 et de l’Association des Amis de la Maison de l’Orient.
Quelques articles, pour vous donner envie :                                                                                                                                                  – L’Antiquité dans Game of Thrones (HBO, 2011‑)
– Les références à l’Antiquité dans le rap
– Death Proof de Quentin Tarantino : un reboot pop du mythe antique des Amazones
– La représentation de l’Antiquité dans les jeux vidéo dits historiques
– L’Antiquité et les jeux vidéo : représentations sonores
– Lara Croft est-elle vraiment archéologue ?
– When Apollo tasted sushi for the first time. Early examples of the reception of Classics in Japanese comics- « The Etruscan Horror Picture Show » : les Étrusques dans les films d’horreur. À l’origine de l’image funèbre et inquiétante des Étrusques
– Star Wars : les origines antiques du mythe populaire
– Culture populaire et Antiquité : de Cléopâtre à Katy Perry
Et une conclusion superbe de Fabien Bièvre-Perrin : Pourquoi étudier la rémanence de l’Antiquité dans la culture contemporaine ?
4- Référence et Lien pour lire ce livre en ligne! « Actes du colloque, 26-28 mai 2016, université Lumière Lyon 2 et Musée gallo-romain de Lyon-Fourvière.Publié avec le soutien de la FSDIE Lyon 2 et de l’Association des Amis de la Maison de l’Orient- A lire (Open Edition,gratuite) ici

POUR EN SAVOIR PLUS
1- HOMMAGE AUX PIONNIERS, extraits d’articles d’Antiquipop, qui évidemment n’a pas inventé ce regard de l’utilisation de l’antiquité aujourd’hui et rend très souvent hommage aux travaux de Claude Aziza, sur le péplum surtout (Le Péplum. L’Antiquité au cinéma, 1998), mais aussi sur le roman et la bande dessinée (Guide de l’Antiquité imaginaire, 2008), ont été déterminants, comme les actes réunis par Julie Gallego suite au colloque « La bande dessinée historique. Premier cycle : l’Antiquité » (2015) en ont récemment attesté. ( A lire , ici) https://antiquipop.hypotheses.org/a-propos
« À L’ETRANGER, et notamment dans les pays anglo-saxons et en Italie, le sujet appartient au paysage scientifique, tout en restant néanmoins marginal et peu approfondi, même au sein des reception studies»
En France, pour résumer, les études portent d’ailleurs surtout une reconstitution, une restitution de l’Antiquité3 par le Péplum, le Roman ou la BD. Rappelons qu’ Antiquipop, c’est de s’arrêter non pas sur la recréation fantasmée du passé, mais plutôt sur son intégration à la culture contemporaine et sa présence plurielle dans notre quotidien, en insistant sur les pratiques populaires
2- VOIR LES premières VIDEOS en rapport avec l’antiquité, ICI !- La rappeuse Nicki Minaj a sorti, en août 2018, un album intitulé Queen, qui offre un bel exemple d’égyptomanie dans sa version… Katy Perry  dans son  » Cheval Noir » (Officiel) ( notre photo en début d’article) et  Lady Gaga en 2007.

  • Et l’article sur Gucci et l’Antiquité, ICI! L’Antiquité au service de la renaissance de la maison Gucci
    par Manon Renault · Publié 24/03/2018 · Mis à jour 30/05/2018

————————————–
KEN LE TOURISTE PARFAIT revenait de Chine, où il avait souffert de ne pas accéder aux messages de son ex, Barbie Chérie, les réseaux chinois étant un monde…coupé du monde ! Donc impossible de lui raconter Shanghai et son hôtel de luxe, ses douze réunions en une semaine dans huit villes différentes et ses millions d’investissements !Il décrocha donc joyeusement à son arrivée à Los Angeles : « Ken, est-ce que tu es Antiquipop ? Moi, OUI! ». Il n’en revenait pas : elle était au bord de la piscine, déguisée en… en Néfertiti !

———

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.