Touristes et Habitants : les Hérons de Nantes!

 

Nantes Métropole, quartier du Breil

LES HÉRONS ! Une toute nouvelle expérience est en train de naître, à Nantes, avec un objectif très clair : que les habitants des quartiers excentrés accueillent des visiteurs touristiques, et que les touristes découvrent la « vraie vie » grâce à des rencontres avec des nantais.
Cette expérience est à mon avis très importante, car elle place en priorité des grands atouts du tourisme en France qui avaient vraiment besoin d’un renouvellement :
Le tourisme « autrement », c’est-à-dire plus convivial, plus authentique. Ce tourisme n’a pas besoin de clichés, de « must have » ou de «défis physiques» pour exister; il est durable, avec son économie de moyens et son respect de l’environnement local;
Un tourisme de flânerie, de rencontres et de papotages pour bien comprendre où on est et qui sont les habitants, leurs histoires, leurs rêves ;
Un tourisme solidaire, social, sur le modèle des Greeters : l’association des Greeters de Nantes, a été créée en 2007, pour proposer un tourisme participatif et solidaire. Participatif car il y a participation des habitants à l’accueil touristique ; et solidaire car respectueux de l’environnement naturel et culturel, qui privilégie la rencontre et l’échange, et participe au développement local de Nantes et de ses quartiers (Nantes Nord, du Breil, Bellevue, le Sillon de Bretagne, la Bottière), grâce à eux !                                                                                                        – Un tourisme où le rôle des acteurs est différent de celui d’aujourd’hui : aux habitants de prendre en main l’offre des Hérons, qui d’ailleurs , prendra bientôt le statut de coopérative de habitants; ce sont donc ces derniers qui proposent : des conseils pour les sites à visiter, un accompagnement pour des balades, des repas « comme à la maison » ou l’achat de produits locaux… Et aux touristes de décider de tout le reste : choix de leur transport et durée de leur séjour ; mode d’habitat et choix des activités et des rencontres dans les menus proposés par les Hérons.
– Pour résumer, ces Hérons, ce sont les  acteurs des quartiers populaires de la Métropole Nantaise (habitants, associations, micro-entreprises), qui imaginent une offre touristique et culturelle sur le territoire et vont donc développer une offre d’hébergement, de découverte et de valorisation des ressources de ces quartiers de la Métropole.

I- A QUI S’ADRESSENT LES HÉRONS NANTAIS ? sans doute pas à des touristes pressés qui n’ont qu’une journée dans leur package pour visiter la France et choisiront « Paris ». Pas, non plus, à des fans du Tourisme de Luxe classique, champagne toute la journée,Shopping, Spa ou Piscine et Hôtel 5 étoiles. (Je plaisante..). Ni, enfin, au Tourisme de masse, ce tourisme des foules qui consomment les incontournables pour « les avoir vu » et est souvent la cause de l’overtourisme (surfréquentation de certains sites et très forte baisse de la qualité et de l’accueil un peu partout dans la ville ).
– En fait, de façon générale, les HÉRONS correspondent au désir de tous ces gens qui « ne veulent pas être et ressembler à des touristes » (90% de la population ?), qui n’aiment pas beaucoup les offres passe-partout et prémâchées des pros du tourisme, qui ont envie de « vivre » une destination plutôt que d’en regarder le décor. Ensuite à des gens qui aimeraient rencontrer, lors de leur séjour, un mode de vie local, avec des histoires, des traditions, des créations locales! Où trouver tout cela ? Mais dans les zones non–touristiques, bien sûr, au plus près des habitants, dans leurs quartiers.
Mais, à mon avis,  si deux types de tourisme avait bien besoin de nouvelles offres, c’est bien le tourisme social, où l’on est certain, avant le départ, de ne pas se ruiner, et d’autre part celui du « deuxième voyage » dans une destination, où l’on aimerait approfondir sa visite, mieux connaître les habitants et, si possible, en rencontrer.(On appelle , en langage tourisme des Repeaters ces touristes qui reviennent dans une destination, par rapport aux primo- visiteurs qui, comme l’indique l’expression, y viennent  pour la première fois »Le choix du projet « Hérons » de zones en « politique de la ville », c’est-à-dire habitées par une majorité d’habitants les plus populaires et cependant plus défavorisés que les autres, est aussi un succès puisque les habitants des quartiers sont très nombreux à avoir décidé de participer au projet et à son développement, d’ici juillet prochain.

Greeters de Nantes

II- LES HÉRONS, c’est ?
–  Un collectif -bientôt une coopérative-  d’habitants des quartiers de Nantes, réuni et animé par des Greeters de Nantes, soit une petite équipe hallucinante de talent et de courage au travail, puisque les Greeters, en France, ont aussi commencé grâce à  cette équipe que nous suivons depuis ! Voir nos billets sur Nantes en annexes, où les  Greeters sont mille fois cités car pionnniers de la relation « Touristes et habitants » et d’un tourisme authentique, solidaire et durable.
Ce collectif d’acteurs  installe pour vous, avec leurs responsables ou propriétaires s’il le faut:
– des séjours solidaires conçus avec les habitants;
– L’ hébergement chez l’habitant;
– des balades dans les quartiers et autour, avec des itinéraires (nature, culture…)
– la découverte d’un patrimoine classique, historique, mais aussi récent (friches industrielles, usines) et de la création culturelle et artistique ;
– des produits locaux à découvrir (marchés, artisanat) ou à acheter .
– Des rencontres et des événements : les organisateurs organisent la possibilité de se rencontrer et de s’amuser, de participer à un concert ou à une super fête, à des repas de gastronomie locale ou à des balades inédites ! Prochaine fête : trois jours au programme bien alléchant ! (Notre première photo, ci-dessus) .Voir le programme des  Rendez-vous de Novembre ci-dessous!

Mathias, Héros des Hérons? :-)))

III- LA GENÈSE DE L’EXPÉRIENCE:
– Tout commence en 2013, quand l’association « Les Greeters de Nantes » organise un événement, « Nantes se dévoile », avec 2 week-ends de balades à la découverte des quartiers populaires de Nantes : les quartiers Nantes Nord (7 balades), les Dervallières (8 balades), Malakoff 120 personnes baladées.

–  Cet évènement bénéficie de nombreux commentaires positifs de la part des « Greeters d’un jour » et de la part du public. Dans cette dynamique, en 2013 et 2015, les Greeters continuent à proposer ce type de visites (Dossier de Presse des Hérons et Mathias Mary au téléphone ! Merci Mathias !

UN MODÈLE ? Oui ! Celui de l’Hôtel du Nord à Marseille, expérience pionnière. L’équipe qui a créé les Hérons a donc fait un voyage d’étude de quatre jours à Marseille, en 2018, pour s’inspirer de cet Hôtel du Nord et en voir les atouts et les difficultés pour les transposer, à son retour, à Nantes.« En mai 2018, des membres de l’association des Greeters de Nantes, le directeur de l’association culturelle PaQ’La Lune sur le quartier Nantes Nord, la directrice de Résovilles, des habitants du quartier du Breil, un élu de la Ville de Nantes sont partis à la découverte de la Coopérative Hôtel du Nord.                                                                                            ⇒Pour en savoir plus sur l’Hôtel du Nord, vous pouvez consulter le site officiel (lien ci-dessous) ou contacter la coopérative à l’adresse suivante : Coopérative d’habitants Hôtel du Nord – CRISA – 11, bd Jean Labro- 13016 MARSEILLE- Tél. : 06 52 61 71 57 http://hoteldunord.coop/

IV- LES BONNES QUESTIONS A SE POSER SUR LE TOURISME PARTICIPATIF!  Mathias Mary m’a bien aidée pour ce billet, en m’envoyant en particulier l’étude, géniale , qui les décida de continuer leur projet. Je ne peux vous la résumer, (il faudrait un autre billet !), mais en voici le plan. A mon avis, ce plan est un condensé  des « Bonnes questions à se poser pour le tourisme participatif », forme douce et durable du tourisme qui, espérons-le, chassera peu à peu ce tourisme de masse qui conduit à la surfréquentation des sites de visite.Voici ce plan:
⇒ÉTUDE SUR LE POTENTIEL TOURISTIQUE DES QUARTIERS POLITIQUE DE LA VILLE (26 pages). (Mission menée par l’association « Les Greeters de Nantes », à la demande de la mission « Politique de la Ville » de Nantes Métropole – mars-juin 2018.
INTRODUCTION : UNE CHAMBRE EN VILLE : Une utopie nantaise imaginée suite au voyage d’étude à Marseille à la découverte de la Coopérative « Hôtel du Nord »
1. NANTES, LA VILLE « OÙ TOUT EST POSSIBLE »
1.1. La réalité des quartiers Politique de la Ville à Nantes Métropole1.2. Le contrat de ville, la « gouvernance élargie »1.3. La nécessaire valorisation de ces quartiers et des initiatives
2. QU’EST CE QUI POURRAIT FREINER CE TYPE DE PROJET À NANTES ?2.1. Nantes « 1ère de la classe »
2.2. La réglementation 2.3. Une certaine vision « étriquée » du patrimoine
3. LES QUARTIERS POPULAIRES LABORATOIRES D’EXPÉRIMENTATION TOURISTIQUE
3.1. L’hébergement 3.2. les balades, les visites 3.3. Les formes de spectacle vivant 3.4. Les prestations culinaires et les produits locaux
Etude et ses résultats à demander à : Mathias Mary, Tél. 06 79 07 58 34 .

Hôtel du Nord, Marseille coopérative modèle des Hérons

IV- EN CONCLUSION : laissons la parole aux organisateurs, avec une question :
Dans quelle mesure les habitants peuvent-ils être les créateurs d’une vision plus large du patrimoine et du tourisme, notamment dans les quartiers d’habitat populaire ?
« Nous sommes intimement convaincus que notre territoire regorge de forces vives, d’atouts patrimoniaux pour qu’une offre touristique « hors des sentiers battus » existe. Des forces vives, avec un tissu associatif fort, des entrepreneurs, des personnes amoureuses de leurs quartiers, qui les font chaque jour. Nos quartiers sont beaux, divers.
La demande en authenticité est en perpétuelle augmentation et cette offre est complémentaire aux formes classiques du tourisme. Le tourisme participatif dans les quartiers populaires remet à l’honneur certaines valeurs et il permet de dépasser la dimension économique et e met d’abord en évidence l’identité d’un territoire avant d’ y développer l’accueil de touristes, qui apportera un sentiment de reconnaissance et de fierté.
L’objectif est aussi de redonner une place aux quartiers populaires dans le patrimoine local, comme une des constituantes à part entière d’un territoire au même titre que les lieux de centralité (château, quartiers médiévaux, quartier design) ou ceux du périurbain (marais, rivières, parcs.. ) ».

♥J’ajouterai pour terminer: pour suivre depuis 2007 (déjà!) le développement de l’urbanisme à Nantes et à l’Ile-de-Nantes, les travaux du Maire, le projet de Jean Blaise (Le Voyage à Nantes)  mais aussi ceux de la Samoa et  des organismes qui décident de la ville, je suis très, mais alors très admirative de leurs méthodes, de leur organisation,  et surtout de la confiance que ces dirigeants et organismes  accordent aux talents locaux et aux jeunes. Je pense réellement que là est le grand secret de Nantes : repérer et savoir garder ces talents, de toutes sdisciplines et pas seulement artistiques. Une seule fois j’ai entendu un maire me  dire que cette ingéniérie d’invention de villes désirables  et d’habitants libres d’agir et de donner leurs avis était très importante. C’était le maire de  à Bilbao, avant son départ, hélas. Un homme magnifique et une ville très « jumelle » de Nantes, à sa façon!

VI- NOS PETITS PLUS POUR CE BILLET ! VOICI QUELQUES FOCUS importants pour en savoir plus !

1- LES PARTENAIRES  du projet des Hérons : comme on s’en doute, ils sont nombreux, divers  et compétents!

  • Partenaires / financeurs :
    > Nantes Métropole (service tourisme)
    > Nantes Métropole & Préfecture de Loire-Atlantique (dans le cadre du contrat ville et du fond de soutien à la vie associative)
  • Les élus référents :
    > Pierre-Yves Lebrun (éco tourisme ville de Nantes, et conseiller métropolitain, siège au CA du VAN)
    > Myriam Naël (politique de la ville Nantes Métropole)
  • Les Amis des beaux quartiers !
    > PaQ’la Lune (compagnie théâtre – Nantes Nord)
    > Cie La Lune Rousse (contes – Bellevue)
    > Association Casse ta Routine (acc social habitants – Nantes Nord)
    > Vivre Libre 44 (acc social habitants – café solidaire – Le Breil)
    > La Tablée d’Hajar (restauratrice – Nantes Nord)
    > Des femmes en fil (atelier d’insertion par la couture – Bellevue)
    > Naow Excursions (agence de voyage – commercialisation de l’événement et peut être futur partenaire)
    > Réso Villes (centre de ressources politique de la ville)
    > Et bien sûr, en premier même, tous les habitants, responsables maison de quartiers !!!
  • Les Partenaires pour l’événement des 22, 23 et 24 novembre  :
    > Festival des 3 Continents
    > Le lieu unique
    > La cale 2 des Créateurs (lieu d’expo sur l’île de Nantes)
    => il était important de s’appuyer sur des événements ou lieux connus pour attirer des touristes venant de l’extérieur. Ces partenaires ont été sélectionnés aussi pour la proximité en terme de valeurs, ou par connaissance et goût pour notre projet !

2- LES HÉRONS et les GREETERS : CONTACTS Pour celles et ceux qui voudraient « copier » ou s’inspirer des Hérons, je ne peux que recommander un coup de fil ou un mail à Mathias Mary ou à Sylvie Huron, qui ont créé et coordonnent les Greeters de Nantes et sont donc aussi devenus deux Oiseaux Hérons !
Pour en savoir plus : Mathias Mary, Coordinateur chez Les Greeters de Nantes
Tél. 06 79 07 58 34 www.greeters-nantes.com Et voir aussi son profil sur LinkedIn

3- UN TRÈS BON ARTICLE sur les HéronsICI , et sur  « Les Hérons .

4- LES GREETERS (France, Monde , Nantes) La France, 1ère destination Greeters dans le monde !
Les membres de la Fédération France Greeters sont les organisations (associations, Offices de Tourisme ou Comité départemental de tourisme) qui ont formé et mis en place un groupe de greeters dans leur ville ou région, suivant les valeurs édictées par GGN (Global Greeter Network), l’Association Internationale des Greeters, dans le monde (habitants proposant des visites auxtouristes) : 38 pays, 3580 Greeters, 146 Destinations ! Voir ici leur site Internet, et pour les Greeters de NANTES, vous pouvez  réserver une balade  dans la ville et métropole, sur leur site Internet .

5-  LES BILLETS de ce petit blog sur les expériences de NANTES  (2009-2019!)

  • Nantes, Capitale européenne de l’Innovation (2019)
    http://www.nouveautourismeculturel.com/blog/2019/09/26/nantes-capitale-europeenne-de-linnovation-2019/
  • Nantes, encore une merveille !2014
    http://www.nouveautourismeculturel.com/blog/2014/11/14/nantes-2014-encore-merveille/
  • Le Carroussel des mondes marins (2014)
    http://www.nouveautourismeculturel.com/blog/2014/08/02/carrousel-mondes-marins-nantes/
  • Le Voyage à Nantes, un régal (2013)
    http://www.nouveautourismeculturel.com/blog/2013/09/06/le-voyage-a-nantes-un-regal/
  • Nantes, son panier magique et l’imagination au pouvoir (2012)
    http://www.nouveautourismeculturel.com/blog/2012/05/10/nantes-son-panier-magique-et-limagination-au-pouvoir
  • Fusion Tourisme et Culture http://www.nouveautourismeculturel.com/blog/2010/04/09/nantes-flash-info/ annonce de la fusion2009
  • Nantes, Star du Tourisme Culturel http://www.nouveautourismeculturel.com/blog/2009/06/10/nantes-star-du-tourisme-culturelTrois questions à jean Blaise http://www.nouveautourismeculturel.com/blog/page/4/?s=Greeters+de+Nantes
    et, enfin : Quelle gouvernance pour le Tourisme culturel ? http://www.nouveautourismeculturel.com/blog/2013/04/03/bonnes-pratiques-5quelle-gouvernance-pour-le-tourisme-culturel/

———————————–

Ken attendant son quart d’heure de Célébration

KEN LE TOURISTE PARFAIT  n’en revenait pas : « Encore Nantes?  » pensait-il, en lisant par dessus mon épaule sur mon ordi…  C’est vrai qu’il y avait des villes douées, comme la sienne, pour les affaires (L.A, USA), mais pour la « Culture », hum…hum…? Barbie, son ex, entra en trombe : « Mais Ken, as-tu pris nos billets pour Nantes??? » Non, répondit-il, en lui demandant, agacé,  « Pourquoi? ». « Eh bien pour les Hérons!« , dit-elle d’un ton joyeux! Voilà, il fallait qu’il aille à la chasse en Europe, maintenant…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.