La réorganisation de la Culture

 

Ken et Barbie, à l'expo TEENAGERS ARE ALWAYS RIGHT, Rueil Malmaison, 15 fév.18 avril 2010

 Réorganisation du ministère de la culture et de la communication 

Depuis deux ans le ministère se refaisait une beauté, côté organisation de ses services centraux, à Paris. Et depuis le 13 janvier, c’est fait! Quoi de neuf ? Un regroupement des directions existantes pour n’en garder que trois, selon les 3 axes « patrimoine », « création artistique  »  et  « médias, presse et industrie culturelles », avec un Secrétariat Général pour coordonner le tout. 
On attend surtout, mais il parait que cela est en cours, de nouvelles perspectives, de réelles nouvelles missions, de nouveaux objectifs et, pourquoi pas, une révision des procédures, ou – on peut toujours rêver- une réelle décentralisation, aujourd’hui possible. En effet, faute de crédits nouveaux,  ce ministère est chaque année contraint de se recentrer un peu plus sur ses propres établissements (monuments et musées nationaux, archives, formations artistiques de ses propres écoles).Il pourrait donc déléguer réellement des pouvoirs aux régions et aux autres collectivités territoriales, après les élections régionales.
 Sans doute l’innovation viendra-t-elle  des régions, qui isolent de moins en moins la culture des autres politiques locales, et voient, de très près, qu’il s’agit de conserver, certes mais aussi d’innover pour développer leur territoires. Sans doute l’Etat aura-t-il du mal à suivre, avec ce lourd appareil,  tout occupé qu’il est   à faire « remonter » l’information de ses directions régionales ou du conseil du développement culturel avec les collectivités territoriales
.(Note infra sur ce Conseil)).
Pour le Tourisme Culturel,  rien de nouveau, ce qui ne surprend pas : pas le plus petit « bureau » à l’horizon, pourtant le plus petit échelon de l’administration, celle du minsitère comptant plus de quinze mille agents. Quand on sait que les publics de la culture sont très majoritairement  les touristes pour 80% des établissements et des évènements culturels, il est dommage de ne pas avoir un service, si petit soit-il, que les professionnels pourraient consulter. Et, par ailleurs,  aucune statistique, aucune étude du marché, aucune formation pour le tourisme culturel, du point de vue de ce ministère,  qui n’en change guère, il est vrai.  Nous avons connu des ministères inventifs, une administration imaginative, mais encore faut-il en avoir les moyens ! Les moyens budgétaires,  tout d’abord,  l’actuel budget ne peut qu’être consacré qu’à maintenir les actions existantes ( ex : conservation et restauration du Patrimoine; fonctionnement de l’Opéra ou des  écoles d’art; salaires des directeurs des lieux de spectacle…). Mais surtout, encore faudrait-il mettre en oeuvre  une réflexion, car développer de nouvelles filières, de nouveaux programmes imposerait d’ abandonner ceux  qui ne correspondent plus grand-chose, comme bon nombre de vœux pieux qui les portent, et là, il s’agit d’une autre paire de manches : regarder la situation en face, donner de nouvelles perspectives,  choisir ce qui est le plus prometteur, réviser toutes les procédures, faire le tri, engager de nouvelles démarches, avec de nouveaux objectifs … On annonce le début de ce travail, heureusement!
 
 Le décret
Décret no 2009-1393 du 11 novembre 2009 relatif aux missions et à l’organisation
de l’administration centrale du ministère de la culture et de la communication

NOR : MCCB0922695D, entré en vigueur le 13 janvier 2010
.
La nouvelle organisation : 

Le secrétaire général coordonne l’action de l’ensemble des services du ministère, participe à leur évaluation et représente, dans ses domaines de compétence, le ministère dans les instances interministérielles.
Et trois nouvelles directions : 
– la direction générale des patrimoines (regroupant  trois directions, du patrimoine et de l’archéologie, des Musées et des archives) ;
– la direction générale de la création artistique (regroupant deux directions : celle du spectacle vivant – théâtre, musique, danse et celle des arts plastiques)
– la direction générale des médias et des industries culturelles

La direction générale des patrimoines définit, coordonne et évalue la politique de l’Etat en matière d’architecture, d’archives, de musées et de patrimoine monumental et archéologique. Egalement concernés : le patrimoine photographique, l’ethnologique, le patrimloine immatériel, les espaces protégés…
Elle est chargée, pour tous ces domaines,  de l’étude, de la protection, de la conservation, de la restauration, de la valorisation et de la transmission aux générations futures. 

La direction générale des médias et des industries culturelles définit, met en oeuvre et évalue la politique de l’Etat en faveur du développement et du pluralisme des médias, de l’industrie publicitaire, de l’ensemble des services de communication au public par voie électronique, de l’industrie phonographique, du livre et de la lecture et de l’économie culturelle. Elle suit les activités du Centre national de la cinématographie.

Note sur la nouvelle version du Conseil des collectivités territoriales pour le développement culturel, organisme consultatif et non décisionnel,  regroupe vingt-et-un représentants du ministère (dix-sept de l’administration centrale, dont le ministre, et quatre directeurs régionaux des affaires culturelles) ainsi que onze représentants d’associations d’élus : on peut se demander comment ils pourront travailler réellement  à plus de trente autour de la table mais bon, ils réunionnent, c’est déjà cela, et feront des comptes-rendus. 

Pour en savoir plus :
 http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000021262661&categorieLien=id 

Les dix meilleures nouvelles de la semaine !
1) les BIS, le 20 et 31 janvier 2010 (Biennales internationales du spectacle) à  Nantes,  ont fait le plein à la Cité des Congrès de Nantes ! 9 850 professionnels y ont participé, dont plus d’un millier pour les Grands Débats : http://www.bis2010.com
2) La nouvelle Direction Générale de la création artistique  du ministère de la Culture  aura un directeur adjoint qui est une perle, Christopher Miles ! Impossible de faire mieux que cet homme, totalement intelligent, gentil, beau et drôle, mais oui, tout cela existe et est incarné dans la même personne. Il eût mieux valu qu’il soit ministre de la culture mais bon, ce sera sans doute pour plus tard. A noter aussi, le chef de l’inspection de cette direction, pas comme les autres, avec Nicolas Bourriaud, ancien co-directeur du palais de Tokyo, donc ouvert, invetif et pas du tout anti-publics! 

Et Trois OVNI : vous connaissez notre passion pour voir différemment, eh bien nous avons trouvé cette semaine trois vedettes, pour ce thème ! Même si elles appartiennent  à des domaines différents, ces stars du « penser différent » nous impressionnent déjà :
3 – Des visites commentées différentes, chez Monde Attitute, déjà des pros de voyages différents, qui ont réfléchi à ce qui était le plus malin et le font, comme les anglais de la New Tate Gallery de  Londres. Nous leur souhaitons bonne chance !
 http://www.monde-attitude.com
4- Dans le même sens, pour éviter les voyages à thèmes plan plan, car déjà tout ce que je reçois sur la Saint valentin me donne une furieuse envie d’aller au cinéma ce soir-là,  j’ai trouvé un site de séjours à thèmes, fêtes, évènements pas du tout banal: gastronomie et culture, gastronomie et cours de cuisine, voyages en famille, « Hotel, resto, hélico ! » tout est sympathique : http://www.marysemasse.com/index.php?page=4
5-Le collectif PICTO (Patrimoine – Innovation – Conseil – Tourisme – Originalité), après avoir fêté ses » un » an d’existence, poursuit ses activités en lien avec le patrimoine et les technologies numériques :  http://www.pictoweb.fr. Le blog est réellement super, et nous donne envie de faire un blogroll, revue de tout ce qui émerge, en ce moment, plein de surprises et avec un nouvel appareil théorique qui nous ravit!
6-Nice to Meet You, une nouvelle agence de communication via le web et les nouvelles technologies, dont je vous offre toutes les coordonnées si vous en aviez besoin, ce dont je ne doute pas, car les pros sont rares pour ce genre de nouveaux services : Ange Pozzo di Borgo est son responsable Conseil,  qui écrit aussi un blog très intéressant sur les TIC, www.nicetofeedyou.fr, et prépare un nouveau site sur le tourisme en Corse ! Mobile +33 (0)6 18 13 01 56. Email : apozzodiborgo@ntmy.fr
Site www.ntmy.fr
7-Le premier BarCamp à Bordeaux ! http://www.barcamp-bordeaux.com
8 – Le Fesvital de la BD a commencé, alors si vous ne savez pas quoi faire ce week-end, filez à Angoulême !
9 et 10 – Si vous êtes triste, allez voir les expositions de Boltansky, à Paris et au MacVal  de Vitry-s-Seine, www.macval.fr/. Vous y trouverez plus malheureux que vous , et le génie de Christian Boltansky vous réconciliera avec la vie .  

 
 
 
 
 

Ken à l'expo Boltansky

Votre Ami KEN, le Touriste parfait ! 

Ken est en France!!!Il a fait un petit crochet entre Miami  et Singapour, via Genève  où il est alllé  récupérer la Patek Philippe – ses montres préférées- qu’un ami lui a dégottée au enchères chez Christies pour 1.865 000€, mais elle est de 1942, et   il l’adore! Car il avait  appris que son ex, Barbie, assistait à une inauguration à Rueil Malmaison, au Château de Vermont, dans la nouvelle fondation Tuck. Alors, peut-être qu’avec cette Patek, Barbie allait craquer de nouveau…Le lendemain, il avait rendez-vous à Vitry, pour voir « Après », de Boltansky. Il aimait ce titre, Après

Nos Photos Volées : Ken à l’expo du MacVal de Vitry ( en haut du billet) et à celle de Rueil Malmaison « Teenagers are always right »…(ci-contre).  

 

(1 commentaire)

    • Pat&Tic on 28 janvier 2010 at 22 h 43 min

    Je tenais à vous remercier pour le collectif Picto de nous avoir cité dans ce top ten.
    En espérant avoir l’occasion de développer de nouveau projet.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.