Grandes inaugurations 2012-2014

Ark Nova, salle de concert mobile d'Anish Kapoor et d'Arata Isokaki (700 spectateurs ou salle de réunions...)

De grandes inaugurations d’équipements culturels sont prévues cette année, qui vont remplir  les journaux  et attirer un maximum de touristes étrangers sur ce milliard de nomades prévus en 2012.Il s’agit de projets nationaux, c’est-à-dire « décidés » et financés  par l’Etat -vous et moi :-)! – soit  les 37 musées nationaux actuels et la centaine de monuments qui  appartiennent à l’Etat,  Sur un ensemble de 3000 musées publics et privés et de 10 000 monuments ouverts à la visite, dont le statut est communal, départemental ou  privé pour 50% des monuments . Leur entretien/restauration/rénovation et leur financement sont à la charge de l’Etat pour quasiment tous ces équipements (cf.ci-dessous), et 528M€ sont dépensés chaque année pour les 37 musées existants ainsi que  85 millions pour les monuments nationaux.  Parmi cet ensemble, on trouve  les fleurons du patrimoine, qui ont d’énormes moyens en communication,    une visibilité extraordinaire, des équipes de  plusieurs centaines d’agents et, forcément, cela  fait son petit effet! Enfin la plupart d’entre eux ont fait depuis dix ans d’énormes progrès : au Louvre, par exemple, le taux d’ouverture des salles est passé de 75 % en 2002 à 90 % en 2009! Voici donc une première liste des grandes nouvelles ouvertures et inaugurations d’équipements prévues en 2012.

La couverture du futur département de l'Islam, une grande vague couleur de sable dans la Cour Visconti du louvre

I – QUATRE INAUGURATIONS DE MUSEES CETTE ANNEE :– 1 – Le Louvre-Lens, dont l’ouverture est prévue le 4 décembre 2012, et le Département de l’Islam au Louvre parisien (Mario Bellini et Rudy Ricciotti, architectes). Voir ici le Louvre-Lens, mais il n’y a pas beaucoup de photos pour l’instant…- 2 – Les Nouveaux espaces du Palais de Tokyo, à Paris le 12 avril, (9000 mètres carrés qui s’ajouteront au  centre d’art contemporain actuel ; Lacaton et Vassal, architectes). En Avril, aussi,   le nouveau bâtiment des Archives Nationales sera ouvert à Pierrefitte sur Seine (Massimiliano et Doriana Fuksas, architecte et designer).

En 2013  et 2014 sont prévues les inaugurations suivantes : – La Fondation Louis Vuitton, qui est une Fondation privée,  dans le bois de Boulogne, qui fait un  secret de son projet et de ses collections, mais l’architecture de Frank Gehry est évidemment incroyable, et leur site Internet plein de belles choses (Y voir Stéphane Couturier!) –  Le MUCEM, musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (Rudy Ricciotti, architecte), qui n’a pas encore détaillé son programme, car il fait partie de l’ensemble Marseille 2013 et La Philarmonie de Paris, prévue pour octobre 2014 au Parc de la Villette, salle de concert de 2 400 places ( Architecte Jean Nouvel). Voir un très intéressant reportage sur le projet et les salles du monde entier sur son site Internet.

II – 14 CHANTIERS MAJEURS LANCES POUR LES MONUMENTS CETTE ANNEE :9 millions de visiteurs ont fréquenté les monuments de l’Etat, dont six sont annoncés comme bénéficiaires: l’Arc de Triomphe, le Mont-Saint-Michel, la Sainte Chapelle, Notre Dame de Paris, le Panthéon et la Cité de Carcassonne. Les chantiers du Centre des Monuments Nationaux  mobiliseront 54 millions d’euros. Champs/s/Marne réouvrira en 2013 ; la Villa Cavrois, restaurée et remeublée réouvrira en partie  en 2012. Enfin  quatre sites sont « à l’étude « pour accueillir des hôtels : le Pavillon de Valois dans le parc Saint Cloud ; les tours de Carcassonne ; le Fort Saint André à Marseille et le château de Bussy Rabutin, en Côte d’Or. Incroyable mais vrai, il faut se contenter de données issues de conférences de presse, car très peu de choses sont accessibles facilement (Ici, npos avons utilisé l’article de Martine Robert, journaliste bien informée, paru dans Les Echos du 19 janvier 2012). Quelques chiffres-clés, un peu vagues … : 85M€ de budget pour le CMN, dont 34,3M€ de billetterie, 11,5M€ de vente dans les 70 librairies-boutiques-librairies, 5,3M€ de recettes domaniales, 2,3M€ des Editions du Patrimoine. Le solde (22,7M€) provient de subventions de l’Etat, de taxes sur les jeux en ligne et du mécénat.

La future Fondation Louis Vuitton (Bois de Boulogne)qui sera dédiée à la collection d'art contemporain de B.Arnault.

Combien coûteront les nouveaux musées et monuments rénovés ? La Cour des Comptes, dans son Rapport « Les musées nationaux après une décennie de transformations «  , estime que que l’effort budgétaire total de l’Etat en faveur des musées nationaux a progressé en dix ans dans une proportion comprise entre 70 et 90 %. Difficile aujourd’hui d’évaluer ce que coûteront les nouveaux projets à l’Etat , car d’une part des financements extérieurs viendront compléter ceux de l’Etat (Emirats pour Le Louvre d’Abu Dabi et les Arts d l’Islam ; Lens financera le fonctionnement du Louvre Lens…) et des fonds privés financeront le projet de la Fondation Vuitton ou les «rénovation/extension/hôtellerie/restauration » des monuments nationaux.En conclusion, ces projets ont 5 caractéristiques:

1. Ils voient le jour dans un contexte de crise, et alors que l’ensemble des pays européens ont réduit la voilure des budgets culturels, l’effort de produire de nouvelles offres a donc été moins contraint dans notre pays ;

2. Ils sont tous le fruit d’une forte centralisation, les 9/10 éme étant situés à Paris ou non loin de Paris, ou initiés par des structures décisionnelles centrales ( CMN, Ministère de la Culture, Musée pilote comme le Louvre…).
3. Ce ne sont pas projets structurellement innovants, avec une gestion inventive, de nouvelles missions ou  une politique prioritairement adaptée aux transformations actuelles et à venir des visites culturelles. Rien n’a vraiment été évalué. La place du numérique n’y est pas prépondérante, ni l’interactivité avec les visiteurs. Ce qui est normal, vu leur taille, vu le classicisme de ceux qui les impulsent, mais peut-on faire remarquer que  la situation est radicalement différente ailleurs (GB, USA, Canada, Chine, etc…Ou, en France, Nantes, Le Grand Lyon…) qui profitent de toute création ou rénovation d’établissement culturel pour changer de système?
Une exception, cependant, celle du Louvre,qui révise en permanence sa copie, depuis la création du Grand Louvre,  et innove en permanence sur à peu près tous les fronts. Le CMN fait aussi la part belle à de nouvelles tentatives pour améliorer les « à-côtés de la visite », comme le séjour – ses projets d’hôtellerie –  la restauration, les boutiques… dans l’espoir de réaliser des bénéfices destinés à attirer des crédits privés pour la gestion et les investissements ; et tout cela  malgré la révolte du Peuple  français devant ce « nouveau modèle économique » qui tend à grignoter les dogmes d’un financement qui devrait être exclusivement public (La Culture n’a pas de prix! Elle va perdre son âme…).Les Français trouvent normal de financer, tous ensemble,  l’Opéra de Paris, alors que moins d’un pour cent des publics défavorisés y ont effectivement accès. Mystères de l’Intérêt général….

4. Ils mettent en évidence des « marques », capables de séduire les visiteurs et les investisseurs  au point de créer de nouveaux leviers de développement local (De Lens à Abu Dhabi…, avec une antenne du Centre Pompidou en projet après leur centre mobile d’expositions, pourtant coûteux pour les municicpalités qui l’accueillent…).
5. Une petite demi-douzaine d’architectes renommés « rénovation et création de musées »(Lacaton et Vassal, Rudy Ricciotti, Zaha Hadid, Jean Nouvel, et toujours Frank Gehry …) se partagent le marché de ce développement culturel national.

POUR EN SAVOIR PLUS : Pour  un regard  informé,  vous  lirez avec profit l’approche très fine de l’ouvrage « Architecture et quotidien du musée », publié par ICOM Suisse  ( Bilan des Rencontres du Léman) auquel ont participé la France et l’Italie. Pour sortir du débat classique, depuis 50 ans,  sur les « musées spectacles », dont l’architecture, l’enveloppe, dès qu’elle serait étonnante, masquerait un vide ou volerait la vedette aux contenus de l’exposition. Faut-il poser l’austérité , l’effacement architectural comme principe d’un bon musée ? Nous ne le pensons pas, et ICOM Suisse non plus. Et pour cesser aussi le débat

Ange et Ken - Ange Leccia est un artiste inouï, et qui réussit aussi parfaitement à la direction de la Recherche au Palais de Tokyo ( Art contemporain).

lancinant : Faut-il un « conservateur » ou un manager à la tête des nouveaux sites ? Choisir un profil qui permette d’avancer sereinement les deux tâches est aussi possible, puisque nous en avons les preuves, au quotidien, chaque jour, en France et à l’Etranger! Et évidemment deux incontournables à lire, à acheter, mêm si vous devez manger des sandwichs le restant du mois:  : Le Tourisme Culturel aux Editions Territorial et Visite culturelle et TIC aux Editions ATOUT France.

Ken devant le futur bâtiment des Archives nationales

KEN LE TOURISTE PARFAIT Ken avait déjà prévu son voyage aux Archives Nationales. Il irait à Pierrefitte avec Barbie et Le Petit pour retrouver leurs origines, car, du côté de leur ADN, c’était un peu difficile avec le plastique… Ils étaient donc tous trois excités comme des poux : Ken voulait vérifier ses antécédents, car d’autres Ken – pourquoi pas français ???-  avaient pu exister avant 1961, date de sa naissance officielle chez Mattel. Pourquoi avait-il des bras non-articulés ? Pourquoi ne pouvait-il QUE tourner la tête à gauche et à droite ? Il imaginait  un ancêtre-chef, comme un Général de Napoléon, par exemple, qui donnait des ordres et n’avait pas, bien au contraire, besoin de souplesse… En bon Touriste Parfait, il logerait sa petite famille  dans les nouveaux palaces parisiens, louerait une limousine ainsi que des Chercheurs…Il devait appeler son amie Marie-Laure Palicot Regus, pour financer cette recherche, avec quelques millions car Marie-laure  avait plein d’idées! Quelques millions  et plus, si affinités…

 

(2 commentaires)

    • Rémi on 27 janvier 2012 at 16 h 11 min

    Bonjour,

    beaucoup de travaux donc.
    J’ai lu récemment que plusieurs millions d’euros ont également été levés pour les rénovations des villes de Provins et de Troyes.
    C’est une bonne nouvelle.

    Mais je ne sais pas dans quelles cette information est réelle.

  1. Merci, cher Rémi. Pour Troyes, un projet de rénovation du centre-ville est bien en place, après celui du Grand Troyes les années passées. Par contre, même si je ne suis pas tenue au courant des projets de Provins, :-), en cherchant bien je n’y ai pas trouvé pas grand chose, en fait. La Ville, classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO en 2001 vit sur la « cible » Moyen -Age, avec ses journées médiévales – et pourquoi pas? – mais ne brille pas par une innovation qui pourrait concerner la diffusion culturelle comme nous l’aimons aujourd’hui, celle qui comprend aussi des talents contemporains pour la création! Merci de votre participation, cela me fait bien plaisir! Si tous les lecteurs apportaient leurs avis, comme vous, ou des pistes de réflexion, des idées nouvelles, des témoignages d’expériences réussies, je me sentirais toute légère et toute gaie! Evelyne
    Si vous voulez voir les projets de Troyes et du Grand Troyes, voici deux adresses : http://www.ville-troyes.fr/328-renovation-urbaine-l-anru.htm
    http://www.grand-troyes.fr/fr/amenager-l-espace/le-renouvellement-urbain/index.html

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.