«

»

mai
10

Nantes, son panier magique et l’imagination au pouvoir!

Sacha Walckhoff, directeur de la création de Christian Lacroix, a revisité le Salon de Ken

PRESENTATION DU PANIER CULTURE DE NANTES

Vous connaissez le principe des paniers bio et autres paniers du terroir, où chaque semaine des producteurs agricoles locaux vous livrent vos bons fruits et légumes tout frais… Et bien si vous prenez le même concept et que vous l’appliquez à la Culture, vous obtiendrez le Panier Culture. Sauf qu’on a besoin de vous, pour que ça existe vraiment !

C’est Sylvie Huron, la présidente des Greeters de Nantes,  qui a concocté ce délice  avec quelques expert(e)s de ses amis!

Tout commence par un rendez-vous!Un rendez-vous au café  pour tout comprendre :  comment cela fonctionne et  combien ça coûte (Au  Café 25, à Nantes) et pour participer au Panier Culture. Plus de 40 personnes se sont déjà engagées dans cette aventure humaine et artistique.

Un Panier Culture avec de bons produits artistiques dedans…Pour faire simple, ça fonctionne comme ça : les artistes apportent un bien culturel (CD, DVD, livre, BD, peinture, sculpture, invitation à un spectacle, à une expo, à des accès aux coulisses, à des performances artistiques ; ou BD, ateliers d’artistes, de création…) et les contributeurs paient une adhésion pour recevoir chaque trimestre leur panier Culture.

Un Panier Culture à partager…Cette année, c’est le grand test, 4 paniers culture (d’une valeur de 60€ pièce) seront proposés aux nantais. Une nouvelle façon de consommer la culture, de défendre nos artistes, et de s’engager dans une démarche solidaire.Pour lancer ce projet, il faut 50 contributeurs, prêts à s’engager à l’année… et c’est là qu’on a besoin de vous… Alors qu’attendez-vous ?

Telle est la présentation que font les inventeurs du Panier Culture, dernière invention  nantaise, et tout à fait dans le style de ce que conçoit la Ville : des propositions de très grande qualité, et trois principes de base : invention, participation, avec une excellente organisation!
I – POURQUOI CETTE IDEE DES PANIERS CULTURE EST PARFAITE :

- Parce qu’il s’agit d’un partage, à géométrie variable : les habitants entre eux, les artistes et les habitants, soit autant de possibilités de se faire des amis, de découvrir l’art tout près de chez soi, de façon simple et conviviale;

- Parce la culture est souvent un problème, avant d’être un plaisir : comment choisir? Où aller? Qu’écouter ? Là, on a choisi pour vous, comme un dans un petit marché, et on vous  propose un menu sur un plateau, tout prêt.

- Parce que, tout seul, ce n’est pas bien rigolo d’aller voir une expo, une pièce de théâtre. Avec le côté « Club des adhérents », avec les artistes qui jouent le jeu, à qui vous pouvez poser des questions, le moment culturel n’est plus « sec », vous laissant frustré de toutes ces questions que l’on se pose « Mais comment font-ils ? Où ont-ils appris cela ? Comment vivent-ils ?

- Parce que même la Charte a fait l’objet de décisions partagées entre les membres, elle n’a pas été imposée par le haut, et cette forme de gouvernance du projet (cocréation)  nous plait bien, aussi !

- Parce que, pour vos amis qui ne sont pas de Nantes,  découvrir une destination via ses habitants, rencontrer ses artistes, ses artisans, ses musiciens,  c’est formidable !

II – QUEL MODELE ECONOMIQUE ? Le coût du Panier garni peut paraître élevé, mais le modèle économique est le suivant : 60 euros le Panier x 50 contributeurs maximum (un peu plus de 40 actuellement) = 3000 euros de budget divisés par plus de 6 artistes créatifs et/ou interprètes. Ce qu’il reste pour chaque artiste (après 50% de charges…),  n’est pas considérable… Et le travail de préparation, d’évaluation – oui ! à Nantes on « évalue » les résultats à partir des objectifs, tout simplement –pour améliorer les paniers est bénévole. D’ailleurs, là est le seul tout petit défaut du Panier Culture, ce fait que les concepteurs- organisateurs ne soient pas rémunérés pour leur travail ;  il faudrait à mon avis créer une petite part marchande. De la Formation pour les acteurs culturels français? Des forfaits « Tourisme Créatif » pour de jeunes  étrangers, qui seraient ravis de venir un week-end? Le Panier peut devenir un plat de choix du menu du Voyage à Nantes, qui est tout de même la meilleure chose qui soit, pour le Tourisme et la Culture!

Bref, il y a tant de fausses pistes pour le tourisme participatif et de fausses démarches collaboratives, que, pour une fois que c’est vrai, que ça marche, il faut saluer cette expérimentation.Et au passage, si j’étais maire de Nantes ;-) , je trouverais en vitesse  soit un gentil mécène soit une école de commerce locale pour commercialiser cette bonne idée sans la trahir, afin que cette  bonne idée fasse des bénéfices qui serviraient aux créateurs du concept « Panier Culture » à inventer d’autres perles, et cela dans de très bonnes conditions.

Pour suivre les Paniers Culture , c’est ici -Pour suivre les Greeters  de Nantes, que dirige Sylvie Huron :  un clic , et pour les Greeters du monde entier, voyez sur ce lien.Pour en savoir plus, voir l’article sur les liens entre touristes et habitants de Globe-Veilleur (Université UQAM, Québec,Montréal,  Canada).

III – QUOI DE NEUF A NANTES, AVEC LE PANIER CULTURE ?

1) Aujourd’hui, le 10 mai 2012, Nantes organise   la 7è journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions., Quai François Mitterrand. Voir le programme ici.

2) A l’occasion de l’inauguration le 25 mars 2012 du Mémorial de  l’abolition de l’Esclavage à Nantes, se sont tenues les 22, 23 et  24 mars, au Château des ducs de Bretagne, les premières Rencontres Internationales sur l’Histoire de Esclavage et notre société contemporaine. Enfin de l’histoire comme on l’aime, qui revisite les responsabilités des uns et des autres, remet en lumière les acteurs de cette histoire masquée, avec toutes les connaissances disponibles. Il n’y a guère que le musée du Quai Branly et le  Nantes qui savent convoquer l’art, la recherche et la dignité nécessaires pour poursuivre un débat longtemps refoulé dans notre pays. Les USA ont commencé dans les années 70, et je crois que nous n’avons toujours pas de Chaire à l’université sur cette histoire. En tous cas, Nantes fut la première ville française a faire des recherches sur le passé de la ville, avec « Nantes 1985. Du code noir à l’abolition de l’esclavage » première  exposition consacrée à la traite des Noirs, à son abolition et aux relations de Nantes avec l’Amérique et l’Afrique. Puis avec les Anneaux de la Mémoire,  magistrale exposition de 1994, les historiens et les habitants purent dépasser les craintes habituelles pour nous présenter ce que l’on savait, mais dont personne ne voulait parler…
3) Dans un tout autre genre, des balades « Consommer responsable » en vélo ! Les découvrir, .

IV- QUOI DE NEUF EN FRANCE? Un nouveau Président, une nouvelle équipe de Ministres, qui souhaitent réduire les inégalités, et c’est un bel objectif, car:

Les inégalités entre les français se creusent, selon l’étude annuelle pour les prévisions touristiques de cet été (Etude réalisée en ligne par l’institut OpinionWay auprès de 1 010 personnes).Près de 50% des français partiront avec moins de 500 € alors que 6% partiront avec plus de 1 500 €. Le budget moyen a été établi à 599 €, soit 38 € de plus qu’en 2011, mais il reste inférieur au budget de 2008, qui était de 605 €.Le sondage met l’accent sur les 47% de différence entre le budget moyen des CSP A (752 €) et des CSP C (512 €). Et ce n’est pas la crise pour tout le monde, les Riches sont de plus en plus nombreux! Car, disent aussi les résultats:  le nombre de CSP A qui consacreront un budget supérieur à 750 € a augmenté de 26% entre 2011 et 2012. (Réf. Article de Catalina Cueto  du 10/05/2012  dans Tourmagazine).

V- SORTIR CE MOIS-CI ? Allez à Paris, voir au Grand Palais l’exposition de Daniel Buren! Pour une fois, c’est Paris qui fait la meilleure exposition de l’année, il ne faut pas s’en priver. Si vous ne voyez qu’une expo tous les deux ans, allez-y, vous aimerez. Même si cela énerve le maire de Paris et les hôteliers, louez un petit meublé à plusieurs ou faites du Couch Surfing ! Promettez des photos ou des articles  aux journaux pour payer le voyage. Pour vous mettre l’eau à la bouche, regardez cette oeuvre in-cro-yable,

Ken et Action Joe Gaultier

KEN LE TOURISTE PARFAIT

- Allo, Ken? Ici Action  Joe !

- Mais …Heu…Comment?…Toi ?

- Oui, et tu sais, Ken chéri, je vais enfin t’épouser ! Ouiiiii ! Je viens d’avoir Barack, et, il est d’accord, enfin à titre personnel, ce qui est déjà formidable !

- Bon, Action Joe, c’est vrai que l’on était très copains à la Primary School, et c’est vrai que, comme pas mal d’ados, nous nous aimions infiniment à 15 ans. Mais tu sais, la  vie a changé, je suis devenu un Touriste Parfait, un homme d’affaires qui voyage dans le monde entier chaque jour que God fait, je ne couche que dans des palaces et ne prends que des jets privés de Luxe, fais des cadeaux à mon ex, Barbie, en veux-tu-en-voilà,  et ai l’obligation, pour garder mon titre de Touriste Parfait,  de dépenser sans compter, car l’Industrie touristique n’aime , au fond, que les sous. Donc, Action Joe, si tu veux, on se voit, mais de là à nous marier….

 

1 commentaire

4 pings

  1. LESPINASSE TARABA a dit :

    Analyse et approches parfaites comme d’hab.!
    Evelyne, tu m’épates toujours !
    Corinne

  1. LA CULTURE C’ EST L’AVENIR ! - Tourisme Culturel » Tourisme Culturel a dit :

    [...]  Trois questions à Jean Blaise ;  Nantes, Star du Tourisme culturel ; Nantes son panier magique et l’imagination au pouvoir ;  Nantes a fait son « coming out » d’un passé difficile ; Fusion des Services Culture et [...]

  2. Les Ken d'Or 2012! - Tourisme Culturel a dit :

    [...] Panier Culture de [...]

  3. Bonnes pratiques Tourisme culturel (1) - Tourisme Culturel a dit :

    [...] 1) Un voyageur expert, voilà la plus grande tendance à laquelle nous devons répondre aujourd’hui. Il est informé et ne sera pas dupé facilement. La profusion de Destinations, une forte concurrence et un touriste interconnecté en permanence ne permettent plus de tricher, d’enjoliver une offre banale. Il faut donner du sens à la visite culturelle, ne plus l’isoler de son contexte (Les habitants; l’authenticité des sites…) et mieux profiter des partenariats possibles (Hébergement, Transport, Greeters…). Notons aussi que les destinations qui ont le mieux réussi ont revisité leur histoire, pour « dire la vérité », et invité la création, pour ne pas se cantonner au Passé mais aller jusqu’à la culture actuelle. [...]

  4. Bonnes pratiques (5):quelle gouvernance pour le tourisme culturel ? - Tourisme Culturel a dit :

    [...] aussi été revisitée, et que cette dynamique continue (avec en particulier les Greeters et le Panier magique, copié depuis quelques moi à [...]

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.


*

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>