Octobre Numérique, on y va tous!

affichette octobre numériqueCe soir je prends un vol pour  Genève ( formation au  tourisme culturel)  et d’ici quelques jours je participerai à la Journée d’étude « Open Data, culture et tourisme » à l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie d’ Arles. La Ville d’ Arles – 55000 habitants et deux millions de touristes – est décidément LA ville qui bouge, innove et prend soin de ses pousses culturelles! Nous vous avons il y a peu, présenté dans ce blog cette forte volonté de la municipalité d’associer ses habitants, de créer des synergies, tout en requalifiant son urbanisme avec le projet magnifique de la Fondation Luma par Frank Gehry et la nouvelle Ecole nationale de la photographie (Architecte Marc Barani).
Voici donc le très conséquent programme « Open Data »des rencontres d’Arles , qui vous donnera des idées si vous voulez en construire un, ainsi que la présentation d’OCTOBRE NUMÉRIQUE,   dans lequel prend place ce programme de réflexion et de solutions à l’ouverture des données !

I- SEMAINE OPEN DATA, L’APPROCHE ARLÉSIENNE !
1- Open Data culture et tourisme le jeudi 16 octobre, 9h-17h30 à l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie Entrée libre Au cours de cette journée de rencontres et conférences, vous saurez tout sur l’intérêt d’ouvrir des données (Open Data) et de permettre à chacun de se les approprier à des fins personnelles ou professionnelles. Cette démarche stimulera la créativité, l’innovation et les initiatives citoyennes. Elle est un moyen particulièrement intéressant de développer la culture et le tourisme sur un territoire comme Arles. Venez poser vos questions !  Lieu : École nationale supérieure de la photographie 16, rue des Arènes, 13200 Arles

logo_enspCette journée , animée par l’un des plus experts médiateur numériques en France, Yannick Vernet (ENSP), a pour objectif de sensibiliser à la fois les professionnels de la culture (responsables de services des bibliothèques, des musées des archives, centres d’art, etc.) mais aussi un public plus large à l’ouverture et la réutilisation des données culturelles. Elle introduit les problématiques de l’Open data qui seront abordées les jour suivant, et mises en application sur le terrain arlésien ( Obs/IN voir ci-dessous).
Quels apports l’ouverture et la réutilisation des données culturelles pour le tourisme culturel ? S’appuyant sur de nombreux exemples les deux intervenantes – spécialiste du tourisme, de la culture et de l’innovation – dessineront les contours d’expériences très intéressantes, en France et dans le reste du monde, sur la valorisation des données culturelles dans des projets destinées au tourisme culturel.

9h30 / 10h30 – Tourisme culturel et Data : quoi de neuf ? par Evelyne LEHALLE,  directrice NTC, Nouveau Tourisme Culturel,voir ses articles sur le sujet – Les articles du blog NTC  sur le sujet des Big Data, La « datafication » du monde et, pour l’Open Data, voir l’article Les Hackteurs de la Culture  .
• 10h30 / 11h30 – Synthèse des projets open data de l’appel à projets Services Numériques Culturels Innovants 2014 (axes prioritaires tourisme culturel et jeunesse)par Sonia ZILLHARDT, conservateur en chef des bibliothèques, chargée de mission,  Ministère de la Culture et de la Communication, qui  pilote des  appels à projets nationaux « Numérisation du patrimoine et de la création » et « Services numériques culturels innovants ».
Après-midi :- De l’accès à la réutilisation des données culturelles dans les bibliothèques, les musées et les archives. Animé par Gilbert LE GUEN (COPEIA)
– 14h00 / 14h20 – La question de l’Open data sur le territoire PACA par Gino BONTEMPELLI, Chef du Service « Innovation et Économie Numériques », Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.
– 14h20 / 14h40 – Accompagner les collectivités dans la démarche Open data en région par Charles NEPOTE, Fondation Internet Nouvelle Génération, chef de projet « Partage des données publiques ».
– 14h40 / 15h30 – Perspectives Opendata : les démarches initiées collectivement par les structures culturelles de Rennes Métropole par Lilian MADELON , Responsable du service des relations extérieures , Les Champs Libres
– 15h30 / 15h50 – L’expérience pas à pas de l’Opendata culturel à la Bibliothèque de Toulouse par Pascal KRAJEWSKI, Responsable du Service des Systèmes d’Information-Chargé de l’évaluation,Bibliothèque J. Cabanis à Toulouse
– 15h50 / 16h20 – De l’Opensource à l’Opendata : les collaborations croisées d’un projet d’indexation collaborative autour des fonds sur les commémorationspar Nicolas ISSART, Directeur des Systèmes d’information et Sylvie REBBUTTINI, Responsables des Archives, Ville d’Arles
Cette journée est complétée par deux autres journées consacrées à l’Open Data :
Impression2- OpenStreetMap du lundi 13 au mercredi 15 octobre à l’Enclos Saint Césaire et en centre-ville Entrée libre pour apprendre à utiliser les outils de cartographie participative tel qu’OpenStreetMap afin d’animer et de valoriser chaque territoire. Une excellente formation par les associations Mise à jour  et Tiriad , puis, le 15 octobre, elles invitent tous les intéressés à rejoindre les stagiaires pour une cartopartie conviviale en centre-ville, de 9hà 17h : les équipes de participants relèveront sur le terrain des données géographiques et visuelles puis apprendront à enrichir sur le web la cartographie numérique de la ville. Le résultat de cette carto-partie sera présenté à 18h30 à l’amphithéâtre de l’Espace Van Gogh dans le cadre de la conférence « Patrimoine 2.0 : valoriser les patrimoines avec les outils web collaboratifs »..
3-Open Data et création artistique le vendredi 17 octobre, 9h-18h à l’IUT Entrée libre sur inscription Comment les artistes créent-ils des oeuvres à partir de données rendues publiques ? Quel intérêt l’Open Data a-t-il pour les artistes ? Pour répondre à ces questions, l’Obs/IN, Observatoire des pratiques de création de l’image numérique, organise une journée d’étude .Des travaux d’artistes y seront présentés et commentés. Rappelons que L’Obs/IN a été fondé en 2011 à Arles sous l’impulsion de quatre écoles : l’École Nationale Supérieure de la Photographie, l’IU-site d’Arles d’Aix Marseille Université,  l’École Supérieure d’Art d’Aix-en-Provence, l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse.

Affiche ArlesII- OCTOBRE NUMÉRIQUE

Pour vous donner envie, voici ce qui est programmé en Octobre, en plus de la réflexion collective sur les Data . On remarquera sur le document du programme complet que pratique ment toutes ces expositions, les appels à projets et à participation, sont gratuits et en accès libre. On remarquera surtout l’excellente synergie des talents arlésiens car, à par César et Christian Lacroix, grandes figures locales, tout ce qui bouge, invente, peut s’amuser, se rassembler et dialoguer ensemble est là! J’aime enfin le découpage et l’équilibre de ce programme, entre réflexion (Open Data ; culture et adolescents, hackaton ), création artistique (Parcours en centre-ville ; créations vidéos, cinéma,musique ,photos, ) et médiation numérique et participative ( Museomix ; Formation aux outils collaboratifs ;patrimoine 2.0 et cartographie participative…)
Rappel : Octobre Numérique est un label créé en 2010 pour  fédérer les énergies et les talents autour de la création, de l’innovation et de l’économie numérique. Il est le fruit d’une dynamique partenariale entre une trentaine d’acteurs culturels, universitaires et économiques du territoire.

©-Ren-Hang1- ÉVÉNEMENTS ARTISTIQUES (Photo ©-Ren-Hang)
-Parcours artistique en centre-ville du samedi 11 au samedi 25 octobre
Présentations de vidéos d’artistes dans des vitrines de magasins et de galeries d’art partenaires et’installations interactives à l’Espace Van Gogh.à Contretemps au Palais de l’Archevêché, pour entrer dans l’univers d’artistes vidéastes qui jouent à distordre le temps en utilisant diverses techniques de captation de l’image. Le Festival Phare vous propose une sélection de vidéos et d’installations d’artistes : Eclipse de Chris Marker, Erewhon et Times Floor de Marion Tampon-Lajariette,Fes et Harpette de Nicolas Clauss, 24 images secondes de Laurent Goldring..
-Mapping samedi 11 octobre, 20h-minuit et dimanche 12 et lundi 13 octobre, 10h-19h Dans le hall de l’Hôtel de Ville, pour découvrir le plafond de la salle des Pas Perdus, l’un des joyaux d’Arles transformé par un jeu d’images animées librement inspirées de l’histoire et de l’architecture de ce lieu. Le 11 octobre, pour l‘inauguration d’Octobre numérique, l’Hôtel de Ville sera ouvert jusqu’à minuit pour admirer, allongés dans des transats, la création de Jean-Luc Pennetier mise en musique par Samuel de Agostini.

S_panteros_Slide_980x421Soirée électro « O_n party » Panteros666 & Paul Nazca (Notre photo à gauche). – entre show “Hyper Reality” et set techno samedi 11 octobre, 22h , au Cargo de Nuit (Entrée : 5 € )Pour clôturer cette première journée numérique, écoutez le live de Panteros 666 et le Dj set de Paul Nazca lors d’une une croisière techno où mixes explosifs se mêlent à un live show interactif à l’aide de Kinect et technologies digitales ; membre de Club Cheval, cet artiste défend l’idée d’une musique transgenre, transgénique. Soirée en partenariat avec la ville d’Arles et le MuseonArlaten – Musée départemental d’ethnographie.
Best of des films de Supinfocom-Arles samedi 25 octobre, aux cinémas Actes Sud (Séance : 5 €) Supinfocom-Arles vous propose un best of des réalisations de ses étudiants (films de diplôme 2014, documents animés, films d’une minute…).Supinfocom est une école d’enseignement supérieur d’animation 3D. Installée par la Chambre de Commerce du Pays d’Arles sur les anciens ateliers SNCF en 2000, elle accueille aujourd’hui 195 étudiants qui obtiendront, en 5 ans d’études, un diplôme de réalisateur numérique 3D reconnu par l’Etat qui leur permettra de rentrer dans la vie professionnelle.
Tu veux ma photo ? samedis 18 et 25 octobre, 10h-17h et mercredi 22 octobre,10h-18h30 à l’Espace Van Gogh- Accès libre. Qui n’a pas pensé faire partager ses émotions « photos » dont « selfies » à l’Espace Van Gogh ! Il suffit de s’arrêter au « FOTO STOP » et d’envoyer vos photos au maître du jeu, l’association Phonie Alliée, depuis votre téléphone mobile via Bluetooth. Ces photos seront offertes au public, projetées sur un écran dans le jardin de l’Espace Van Gogh. www.tuveuxmaphoto.org
Museo[n]Mix tea time les 19, 22, 24, 25 et 26 octobre, 17h30-18h30 à la Bourse du Travail Gratuit Le Museon Arlaten – Musée départemental d’ethnographie, en partenariat avec databit.me, vous invite à prendre le thé et débattre sur un plateau radio de ce que serait « le musée de vos rêves ». Toutes les idées et les propositions seront les bienvenues. Elles nourriront les recherches du « Muséo[Sud] Mix » qui aura lieu les 7-8-9 et 10 novembre au Musée départemental Arles antique, au cours duquel, durant 3 jours et 3 nuits, des équipes de 8 personnes de métiers différents travailleront ensemble pour produire des prototypes de dispositifs de médiation innovants.
2- DES CONFÉRENCES ET DES FORMATIONS : Etre parents à l’heure du numérique mardi 14 octobre, 18h
à l’Espace Van Gogh Entrée libre Comment vivre au quotidien le numérique avec son adolescent ? Comment le comprendre, l’accompagner et maintenir le dialogue ? La Maison des adolescents 13Nord vous invite à un débat sur les usages de facebook, twitter, les jeux en ligne et le rôle éducatif des parents.

14-09-23-Affiche_BD_725x1024_lPatrimoine 2.0 mercredi 15 octobre, 18h30 à l’Espace Van Gogh Entrée libre Découvrez comment valoriser les territoires avec les outils web collaboratifs tels que la cartographie participative. Avec le web 2.0, un nouveau champ d’exploration et de co-construction s’est ouvert. Les collectivités s’associent désormais aux associations locales et aux citoyens pour partager des contenus sur le web. A partir de ces connaissances partagées, quels services et quels nouveaux usages pourrait-on imaginer ensemble ? Conférence animée par les associations Mise à jour et Tiriad.

Formation aux outils web collaboratifs
lundi 20 octobre, 9h-17h à la Maison de la vie associative Entrée libre, sur inscription Vous êtes porteurs de projets ? L’association Mise à jour vous offre une formation gratuite sur les outils web permettant de fonctionner collectivement et à distance. Inscrivez-vous vite sur le site internet de l’association !

Dialogue art – science jeudi 16 octobre, 18h à l’Espace van Gogh Entrée libre
Comment devient-on virtuellement un nuage? L’image interactive d’un double évanescent peut-il augmenter notre imaginaire en temps réel? Nathalie Delprat (Université Pierre et Marie Curie à Paris), co-responsable de la thématique VIDA (Virtualité, Interaction, Design et Art) au LIMSI-CNRS à Orsay vous présentera le projet art-science RêvA sur les liens entre images virtuelles et ressenti d’une matière.Venez découvrir également sa vidéo «ECHO(S)» du 11 au 23 octobre à l’Espace Van Gogh.

– La Petite fabrique des minots samedi 18 et dimanche 19 octobre, 14h-17h à la Bourse du Travail Entrée libre. Pour les familles (âge minimum : 5 ans) apprendre à créer un film animé en jouant avec le temps et les objets. Une scène sera réalisée avec vous en direct puis projetée sur un écran. Ces ateliers de pixilation (tournage image par image) sont organisés par l’association Premier Regard en collaboration avec databit.me. Tout au long de l’année, l’association développe des actions d’éducation à l’image et forme le jeune public au 7e Art.

Des APPELS A PARTICIPATION ont été lancés pour de nombreuses manifestations ci-dessus. Notons l’ OpenStreetMap et sa Carto-partie, le 15 octobre,9h-17h, en centre-ville–le Hackathon « Open Data et création artistique » les 18-19 octobre, à l’IUT– Et pour databit.me et sa soirée d’ouverture, le 18 octobre,20h, à la Bourse du travail
Un salon pour les jeux vidéos ! (samedi 11 octobre, 10h-20h et dimanche 12 octobre, 10h-16h au Palais des Congrès Entrée : 3 €). Vous êtes passionnés de jeux vidéo ? Inscrivez-vous à la compétition pour 250 joueurs de PxL-LAN ou venez en famille vous essayer à divers jeux vidéo, participer au vote des meilleures réalisations étudiantes de l’IUT Site d’Arles et profiter d’information sur les débouchés professionnels (études et métiers) de ce secteur d’activité, d’information sur l’addiction aux jeux et d’une exposition sur d’anciennes consoles.PxL organise plusieurs salons et compétitions de jeux vidéo par an à Arles depuis 10 ans.

3- UN GLOSSAIRE POUR LES DÉBUTANTS!Oui, vous avez toujours le droit de ne pas tout connaître ! Octobre Numérique, sur son site, vous met au parfum, côté « vocabulaire »:- Carto-partie : rencontre citoyenne pour découvrir son territoire en devenant contributeur OpenStreetMap. Temps évènementiel de création de données ouvertes librementmodifiables et réutilisables ;

Hackathon : 3 jours de recherches d’innovation et d’expérimentations dans le champs du numérique, sur un thème donné, ouverts à tous les talents et toutes les
professions ;
MuseoMix : 3 jours de recherches d’innovation et d’expérimentations en matière de médiation, organisé par des musées, ouverts à tous les talents et toutes les professions
Open data : ouverture de données sur internet donnant la possibilité à tous de se les approprier en toute liberté ;
OpenStreetMap : base de données géographiques libre et collaborative, disponible sur internet, enrichie par des contributeurs, permettant de créer des cartes thématiques
du monde entier ;
Pixilation : technique d’animation en volume, où des acteurs réels ou des objets sont filmés image par image.
Selfie : autoportrait photographique réalisé avec un appareil photographique numérique, un téléphone mobile voire une webcam puis envoyé sur les réseaux sociaux.
PLUS D’INFO SUR OCTOBRE NUMÉRIQUE ? Voir le programme complet ICI, ou écrire à ce mail salvateur, Contact : nys@ville-arles.fr!

Avis de quartierV  CONCLUSION  : AVEC QUI ORGANISER UN MOIS NUMÉRIQUE ?En conclusion, et avant cette grande fête du numérique, voici nos conseils si vous vous posiez cette question.Les Coorganisateurs et partenaires d’Octobre Numérique en Arles sont très représentatifs d’un désir d’agir, avec des acteurs locaux très impliqués et d’excellentes formations pour que tout le monde s’y mette!
On regrettera, pour notre part, le manque d’acteurs représentatifs du secteur touristique, et en particulier les opérateurs des trois piliers du Tourisme que sont les Hébergeurs, les Transporteurs et les dizaines de responsables des Activités, car toutes toutes ces filières touristiques sont très « en avance » pour le numérique. Mais bon, ce sera pour une prochaine fois! Voici les synergies mobilisées pour Octobre numérique : La Ville d’Arles, l’Ecole nationale de la Photographie, Supinfocom, UT – site d’Arles , Aix-Marseille Université, Tiriad,( d’excellentes formations, ndlr !) Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse, Laboratoire d’Études en Sciences des Arts (LESA), Chambre de Commerce et d’Industrie du Pays d’Arles, Commerçants du centre-ville, Copeia – Arles, Conservation du Patrimoine écrit, École Supérieure d’Art d’Aix-en-Provence, École Supérieure d’Art d’Avignon, la Maison des adolescents, le Museon Arlaten – Musée départemental d’ethnographie, l’Office de tourisme d’Arles et l’Association Générale des Conservateurs des Collections Publiques de France (section PACA). Et tout cela avec le traditionnel soutien de la Région, qui a bien de la chance d’être sollicitée pour de tels magnifiques projets!

P1090530KEN LE TOURISTE PARFAIT était en pleine conférence à Disneyland-Europe, pour donner un coup de main à son Directeur qui devait réaffirmer publiquement et devant les journalistes, que ce site était le plus visité d’Europe ( vrai!), qu’il était cette année en déficit, à cause de la récession de 7  pays émetteurs de l’Europe( Bon, semi-vrai, car Disneyland  Europe avait déjà  des problèmes financiers et des déficits, hors années de crise). Leur idée magique, à tous les deux,  pour faire passer la pilule? Clamer haut et fort les chiffres positifs ( 300 millions de visiteurs depuis sa création; 50 milliard d’apport à l’économie ; 55000 emplois créés etc…). Et surtout, répondre « Yes ! » à Barbie Chérie, dont le rêve secret était de travailler  « de temps en temps « à la nouvelle attraction  Ratatouille ,  « Because I just Love this Mouse » disait Barbie Chérie…

Notre Photo (volée, comme d’ab….). Ken est à Disneyland? Mais non, il est chez lui, à Los Angeles, avec les monstres « kawai » ( mignons) du premier long métrage du plasticien Takashi Murakami! « Jellyfish » est  un film de monstres (kaiju, en japonais) en pleine promo,  qui évoque l’accident nucléaire de Fukushima à travers l’histoire des enfants orphelins. Sur notre photo, La Top Model Angela Lindvall, l’amie de Ken, propose une glace à Luxor, tout sale et tout poilu, pendant que Kurage-Bo, au chapeau rose,  déguste déjà la sienne. (Et merci à IDEAT,N°107- p.137, pour nous avoir permis un shooting de Ken!)

3 pings

  1. […] Ce soir je prends un vol pour Genève ( formation au tourisme culturel) et d’ici quelques jours je participerai à la Journée d’étude « Open Data, culture et tourisme » à l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie d’ Arles. La Ville d’ Arles – 55000 habitants et deux millions de touristes – est décidément LA ville qui bouge, innove et prend soin de ses pousses culturelles!  […]

  2. […] Ce soir je prends un vol pour Genève ( formation au tourisme culturel) et d’ici quelques jours je participerai à la Journée d’étude « Open Data, culture et tourisme » à l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie d’ Arles. La Ville d’ Arles – 55000 habitants et deux millions de touristes – est décidément LA ville qui bouge, innove et prend soin de ses pousses culturelles!  […]

  3. […] importantes, au plus proche de l’innovation et de ses classes jeunes. Voir notre billet sur OCTOBRE NUMÉRIQUE en 2014 à Arles, un événement qui nous a beaucoup impressionnée tellement il était réussi ! […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.