Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/nouveaut/public_html/nouveautourismeculturel.com/blog/wp-includes/post-template.php on line 293

ABBATIA, un réseau d’abbayes, en France!

SIGLE ABBAYE_n« ABBATIA n’est pas un nouvel itinéraire de visite », me disait , il y a quelques mois, Xavier Bouyer, directeur de  l’EPCC de l’Abbaye de Saint-Savin, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. « Notre réseau, ABBATIA  a été créé en juin 2015 pour que nous partagions, nos bonnes pratiques entre abbayes voisines, et pour que  nous unissions nos forces, par exemple pour réfléchir tous ensemble ou mieux gérer nos sites ».Cette démarche est si rare que le projet m’a immédiatement séduite. Le voici plus en détail, avec une Journée d’étude le 15 Octobre prochain, la présentation du jeune  réseau et… des photos!Cette Journée du 15 Octobre d’autant plus importante que, avec la fusion des trois  régions « Aquitaine, Poitou-Charentes et Limousin », penser l’avenir de toutes les abbayes dans ce nouveau périmètre est aussi incontournable!

1)LA JOURNÉE D’ÉTUDE DU JEUDI 15 OCTOBRE 2015 : L’abbaye, élément structurant du territoire

J’aurai le plaisir, avec Xavier Bouyer, Président de l’association ABBATIA,  d’animer cette journée  dont voici le programme en résumé et le programme détaillé ICI! Venez nombreux, mes amis!

PROGRAMME DE LA JOURNÉE DU 15 OCTOBRE
9h00 Accueil des participants et Présentation du réseau Abbatia par Xavier BOUYER, Président d’Abbatia et Directeur EPCC Abbaye de Saint-Savin-sur-Gartempe et Vallée des Fresques.
+1280px-Abbaye_de_Saint-Savin_DSC_1732I- ATTRACTIVITÉ ÉCONOMIQUE
10h20-Œ10h40:Tourisme, patrimoine et économie, état des lieux et observation.
Aurélie INGREMEAU, chargée de mission “tourisme” Région Poitou-Charentes.Valoriser des abbayes dans un réseaunational, implanté en régions : l’exemple de La Sauve-Majeure au sein des monuments nationaux, avec Olivier du PAYRAT, administrateur,Centre des monuments nationaux.
10h40-11h00 : D’un tourisme culturel à une expérience culturelle.Olivier AMBLARD, directeurde Charente-Maritime Tourisme et Jean-Luc BOULIN, directeur de la MOPA.Les évolutions des comportements et des attentes des consommateurs entraînent  la naissance et l’affirmation de nouveaux besoins. L’offre (services et produits) doit s’adapter pour continuer à créer de la valeur pour déclencher un échange monétaire.L’offre culturelle n’échappe pas à ce défi.
11h00- 11h20:Entreprendre dans la culture.Martha GUTIERREZ, Responsable Europe créative culture pour le relais culture Europe.
11h20-12h00:Table ronde et discussion.
Déjeuner (Merci de vous inscrire 🙂)
II-PATRIMOINE, UN DIALOGUE A RÉINVENTER
13h30-13h50 : Patrimoine, un dialogue à renouveler, par Claude ORIGET du Cluzeau C.O.C.
13h50-14h10 : Enjeux et difficultés spécifiques de la médiation du patrimoine médiéval-Christian GENSBEITEL : Maître de Conférences en histoire de l’art médiéval à l’Université Bordeaux-Montaigne. »Comment,en somme, éviter le double écueil  du discours académique rébarbatif et du consumérisme racoleur ? », est-il noté dans la présentation 🙂
14h10-14h30 : Interpréter l’architecture et le patrimoine : regards croisés entre la France et les pays anglo-saxons.
par David JURIE, animateur du patrimoine de la ville de Bordeaux.
14h30Œ15h00 : Table ronde et discussion et Pause (15h00Œ15h15)
III-PATRIMOINE ET COLLECTIVITÉS
15h15-15h35: Exemple de projet structurant pour la ville :l’abbaye royale de St-Jean-d’Angély. Cyril CHAPPET, Vice- Président de l’EPCC et Jean-Louis BONNIN, Président de l’EPCC (sous réserve)
15h35-15h55: Fédération européenne des sites clunisiens, la diversité d’un réseau à l’échelle de l’Europe.
Luc JOLIVEL, Trésorier de la Fédération Européenne des Sites Clunisiens. Directeur du Prieuré de La Charité,
Centre culturel de rencontre.
15h55-16h25: Table ronde et discussion.
16h25: Synthèse de la journée et clôture par Xavier BOUYER, Président d’Abbatia et Evelyne Lehalle
800px-Choeur_de_l'église_de_Saint-Savin_DSC_1704RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS/
EPCC Abbaye de Saint-Savin sur Gartempe
Place de la Libération
86310 SAINT-SAVIN
Tél. 05 49 84 38 65 – Fax : 05 49 84 30 01
– Frais d’inscription au déjeuner du midi : 16 euros.Merci de transmettre votre paiement à l’ordre d’Abbatia à l’adresse ci-dessus.Clôture des inscriptions pour le déjeuner : 6 octobre 2015
Email : reseau.abbatia@gmail.com

2) – LE NOUVEAU RÉSEAU ABBATIA, l’idée du siècle!

Sept abbayes se sont donc rassemblées dans un même réseau, ABBATIA, au sein d’une association en juin 2015.Elles sont toutes située dans  l’actuelle Région Poitou-Charente, à  Saint-Jean-d’Angély, Saintes, Fontdouce, Trizay, Saint- Savin, Celles-sur-Belle et Saint-Amant-de-Boixe. Toutes ces abbayes sont de hauts lieux de l’histoire monastique qui ont  vocation à transmettre leur histoire mais aussi de la poursuivre, aujourd’hui, par la création :
« Transmettre, c’est interroger le sens des pierres, de leur mémoire, pour construire une parole contemporaine et
développer un sentiment d’appartenance », dit  le texte de présentation d’ABBATIA.

Logo abbatiaLES OBJECTIFS DU RÉSEAU
– Expérimenter de nouvelles idées, grâce à des projets communs et une communication plus efficace : la synergie du réseau permet de développer des projets communs plus ambitieux et aussi de pouvoir expérimenter de nouvelles idées.Le réseau associe également les connaissances sur les sites monastiques de chacun, au sein d’un espace ressources partagé.La communication commune autour de projets partagés assure une meilleure information auprès des publics par un renvoi entre toutes les abbayes partenaires et une promotion plus forte et plus efficace de nos sites et de nos actions. Le réseau permet aussi d’asseoir la notoriété de nos sites.
– Vers un décloisonnement des sites afin de renforcer et faciliter la pratique professionnelle et de rompre avec
l’isolement en offrant un espace d’échange et d’entraide, le réseau assure un décloisonnement des sites pour répondre aux besoins des gestionnaires des sites, pour mieux se connaitre et répondre à l’envie de :
▶ Se rencontrer, de disposer d’un espace de dialogue et d’assurer une entraide entre sites.
▶ Échanger sur les expériences pour améliorer et enrichir nos propres pratiques professionnelles.
▶ Mutualiser les moyens notamment pour le recrutement et la formation du personnel ainsi que sur les actions culturelles fortes.
– Vers une visibilité renforcée auprès des acteurs et un rayonnement sur un large territoire
Vis-à-vis des partenaires, nous nous présentons comme un réseau structuré partageant des objectifs communs
Une action concertée permet d’assurer un rayonnement territorial large (Région, Département et
intercommunalités) afin d’être présents dans le cadre des politiques culturelles et éducatives.
– Avec de la création ! Aujourd’hui, grâce à une volonté politique et sociétale forte, nous sommes des pôles de
rayonnement ouverts aux échanges culturels et artistiques aux vocations variées attachant une grande importance à la création contemporaine. « Nous nous voulons des espaces de création, prolongeant ainsi ce que fut autrefois le fertile mouvement d’innovation des abbayes. Des échanges intellectuels, une effervescence artistique, de multiples activités !
Nos lieux cherchent à produire du sens, à l’heure où la société, par certains aspects, semble en être privée. »
De propriété publique ou privée, ces monuments “partagés” assurent le lien entre le publics, les gestionnaires de sites et les autres acteurs de la vie culturelle et économique. Nos activités nous réunissent au sein d’un réseau, autour de valeurs communes.
POUR TOUT RENSEIGNEMENT SUR LE RÉSEAU :
EPCC Abbaye de Saint-Savin sur Gartempe et Vallée des Fresques
Place de la Libération
BP 9 – 86310 SAINT-SAVIN
Tél. 05 49 84 38 65 – Fax : 05 49 84 30 01
Email : reseau.abbatia@gmail.com
https://www.facebook.com/AbbayeSaintSavinUNESCO/timeline/

ET UN GRAND MERCI À XAVIER BOUYER qui m’a envoyé toute la documentation nécessaire pour écrire ce petit billet!

– POUR EN SAVOIR PLUS!  1- Revoir notre billet sur l’Abbaye de Fontevraud, qui a  parfaitement réussi sa mue : devenir un nouveau lieu de vie et accueillir les visiteurs dans un nouvel hôtel à la fois design et à la pointe du numérique : voir ICI la suite.Et abonnez-vous à sa Newsletter de Fontevraud et à sa page Facebook, super bien « animée » et qui présente chaque événement organisé par l’Abbaye avec brio! Un modèle aussi, Fontevraud, pour concevoir et organiser des événements qui correspondent à  la vraie vie d’aujourd’hui.  2- Visiter le site de l’EPCC de Saint-Jean d’Angely, ICI! 3- Lire le Dossier de Presse de l’Association ABBATIA (sept.2015).

comptoir-des-abbayes-14105142093– COMMENT LES ABBAYES  DÉVELOPPENT-ELLES  LEURS FONDS PROPRES? Deux très bons articles en ce début du mois sur les BOUTIQUES et autres revenus des abbayes, avec, par exemple,  le monopole d’un transport (Abbaye de Lérins), ou la création d’hôtels ou de restaurants, mais surtout  ces 200 boutiques (pour les 340 abbayes en France).Soit, disent les Echos, 75M€ en jeu pour ce marché. Les  Abbayes ont le sens du commerce et des lieux très chics relayent cette vente en ligne ou en plein Paris, au Comptoir des Abbayes .

« Ce secteur commercial « de niche » prend les codes panier-bien-etre-de-ganagobiedu haut de gamme de l’épicerie fine », des produits bio pour le soin du corps avec des baumes, des savons ou de l’artisanat. Les moines fabriquent donc  des fromages, du miel, des confitures.A Bricquebec dans la Manche, 18 salariés travaillent, sous la houlette du Père Marc, à la fabrication de cochonailles en tous genres,élaborées à partir d’un élevage élevé en plein air et estampillé « cochon du Père Marc ». La Chartreuse La SA Chartreuse Diffusion, quant à elle, écoule 1.5 million de bouteilles par an d’une dizaine de liqueurs différentes. La sociét,  implantée en Isère, emploie aussi  50 commerciaux laïcs pour 14 millions de ventes.
En savoir plus sur LES ECHOS et sur Le Monde (sept.2015). Et Voir  les produits  avec le diaporama des Echos, ICI. (Photo : Panier Bien-Etre  de Ganagobie, Comptoir des Abbayes, Paris)

 

 

—————————————————————————————————————————————————
P1090934 (2)KEN LE TOURISTE PARFAIT était en pleine discussion sur Messenger « Non, lui écrivait son ex, Barbie Chérie, je n’y crois pas,mais tu fais quoi dans ce bateau? Tu l’a acheté quand? Pourquoi tu ne m’en as pas parléééé? Mais, et ton avion, alors, tu abandonnes? ».Harrassé de fatigue, ayant une fois de plus fait trois tours du monde et visité 17 palaces cette semaine pour son fabuleux job de touriste parfait, Ken répondit « Mais tu vois bien que c’est une fresque! Comme à Disney, ma Chérie, un faux bateau peint sur un mur,en France, dans une église, au XIéme siécle.

 

3) UN PEU D HISTOIRE… ET DES IMAGES!

 

NOS PHOTOS : l’Abbaye de Saint-Savin-sur-Gartempe, http://www.abbaye-saint-savin.fr/
L’église abbatiale de Saint-Savin-sur-Gartempe et son histoire.
L’abbaye de Saint-Savin-sur-Gartempe est située à Saint-Savin dans le département de la Vienne. Elle est classée au patrimoine mondial de l’Unesco car elle abrite un très bel ensemble de peintures murales romanes très complet, bien conservé et unique en Europe.
Durant de très nombreuses années, Saint-Savin est restée l’une des plus influentes abbayes de France.Fondée sous Charlemagne au début du IXe siècle, elle fut édifiée pour y vénérer les reliques des fréres saints Savin et Cyprien(Vs.) au début du XIIéme siècle et ses peintures datent de 1100-1300. L’église frappe par l’ampleur de ses dimensions : 76 mètres de longueur totale, 77 mètres de hauteur pour la flèche et 31 mètres de longueur pour le transept.L’abbaye de Saint-Savin-sur-Gartempe est caractéristique de la maturité du style roman. Même si l’abbatiale Notre Dame est connue pour ses peintures murales,elle est aussi une référence majeure en architecture, avec sa symbiose entre architecture et peinture murale, chapiteaux et autels, alliance qui confère aux églises romanes leur caractère incomparable.Les peintures murales représentent uniquement des scènes de l’Ancien Testament: la Genèse et de l’Exode. Elles se lisent comme un grand livre. Deux registres de peinture se déploient de chaque côté d’une frise qui divise la voûte dans toute sa longueur.
L’abbaye de Saint-Savin a accueilli en 2013 plus de 50 000 visiteurs, soit une augmentation 7,5 % par rapport 2012. Les étrangers sont en hausse de 6,5 %6.
NOS PHOTOS DANS LE TEXTE 

– L’abbaye vue depuis le pont neuf.L’abbaye vue depuis le pont neuf.GuyFrancis — Travail personnel- CC BY-SA 3.0-Abbaye de Saint-Savin DSC 1732.jpg- Téléversé par GuyFrancis- Téléversé : 2011-09-19

–  (Chœur de l’église de Saint-Savin. GuyFrancis — Travail personnel-CC BY-SA 3.0 6 File:Choeur de l’église de Saint-Savin DSC 1704.jpg- GuyFrancis- Téléversé : 2011-09-19

– Ken est sur l’Arche de Noé . Cette célèbre scène représente l’arche de Noé naviguant sur les eaux du Déluge où flottent des noyés. Deux géants s’accrochent au toit de chaque côté du pont. L’arche qui ressemble à un vaisseau viking terminé par une tête de chien/dragon, est constituée de trois étages avec les animaux quadrupèdes en bas, puis les oiseaux et enfin la famille de Noé.Voir le contexte ci-dessous dans la nef:

1280px-Fresque_de_la_nef_de_l'Eglise_de_Saint-Savin_(Compartiment_A5_à_D6)_DSC_1693
-LES PEINTURES Elles ont été peintes directement sur les murs par un procédé intermédiaire entre la fresque et la détrempe. Les couleurs employées sont peu nombreuses, ocre jaune, ocre rouge et le vert, mélangées au blanc et au noir (et peu de bleu dont les pigments étaient très coûteux à l’époque).Sur les 61 scènes d’origine de la voûte (d’après la distribution mentionnée dans l’ouvrage de l’inventaire sur l’abbaye), 44 sont conservées, dont certaines endommagées et peu compréhensibles.En voici deux autres photos pour vous « faire une petite idée », avec la belle gravure de l’Abbaye au XVIIéme siècle.
1) Fresque de la nef de l’Église de Saint-Savin (Compartiments A1 à D2).
GuyFrancis — Travail personnelFresque de la nef de l’Eglise de Saint-Savin- CC BY-SA 3.0 Téléversé par Guy Francis

 

1280px-Fresque_de_la_nef_de_l'Eglise_de_Saint-Savin_(Compartiment_A1_à_D2)_DSC_1685

 

 

 

2)L’abbaye en 1688, planche gravée du Monasticon Gallicanum.Dom Germain — Bibliothèque nationale de France

Abbaye_de_Saint-Savin-sur-Gartempe_dans_Monasticon_Gallicanum
 3) Vue de la nef de l’église abbatiale de Saint-Savin-sur-Gartempe – photo personnelle de françoise Thurion prise en août fr:2001-Released under the GNU Free Documentation License.CC BY-SA File:Saint-Savin nef.jpg- Téléversé par Accrochoc 2005-03-03

800px-Saint-Savin_nef

 

(1 commentaire)

2 pings

    • RATON Monique on 30 septembre 2015 at 22 h 28 min

    Je trouve votre idée géniale ! Celle-ci permettra à grand nombre de personnes d’en savoir plus sur les abbayes. Merci infiniment et bon courage !

  1. […]   […]

  2. […] Le réseau, ABBATIA a été créé en juin 2015 pour partager les bonnes pratiques entre abbayes voisines, et pour unir leurs forces, par exemple pour réfléchir ensemble ou mieux gérer leurs sites ».Cette démarche est si rare que le projet m’a immédiatement séduite.  […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.