Les Grands Sites de Midi-Pyrénées et le Numérique!

JEP_CMJN_A4Un petit billet pour annoncer la grande rencontre sur  les stratégies sur le   « NUMÉRIQUE :  AVANT, PENDANT, ET APRÈS LA VISITE  DU PATRIMOINE, »  Rencontre organisée par Les Grands Sites de la Région Midi-Pyrénées!  Cette ‘ rencontre est importante car vous avez certainement remarqué, comme moi, que le numérique est largement traité, pour la culture,  sous sa forme  » Voici le dernier produit sur le marché! », allègrement vanté par les producteurs ou encore « listé » comme un trophée par  tous les  Geeks de la Culture.

– Cette collecte permanente est formidable, pleine d’énergie et de promesses, et  loin de moi l’idée de me plaindre de cette profusion qui est très utile à tous les acteurs. Cependant il me semble qu’il manque un site comparatif, en particulier pour toutes ces applications qui fleurissent chaque jour pour vous accompagner lors d’une visite culturelle, vous faire jouer ou vous renseigner sur les activités proches du site de votre visite. Je reçois moi-même de très nombreuses annonces de nouveaux guides numériques sur ma messagerie et ai un peu partout des pochettes remplies de ces nouvelles et séduisantes propositions. Mais sans comparatif,  comment choisir  puis préférer tel ou tel nouveau produit numérique? Qui répond, aujourd’hui, en France,  à une question simple « Qu’apporte cette nouvelle application de plus que les  précédentes? » . Bref, sur l’ensemble des  applications disponibles (plus d’1,8 million!) , on sait que 80% sont dormantes, faute de ces explications, sans doute.

– Ensuite, même avec cet « embarras du choix », il faut bien constater que, du côté des stratégies, des objectifs et de l’analyse fine des visiteurs, à commencer par les visiteurs du tourisme culturel , pourtant majoritaires en nombre dans la fréquentation des sites et événement culturels, là, du côté des orientations stratégiques, c’est plutôt le désert, en France. « Mieux faire travailler ensemble » , mieux valoriser les synergies, est-ilé crit dans les stratégies régionales, départementales ou municipales. Oui, mais comment faire aujourd’hui, après ces années récentes  de disruption à tous les étages pour le Numérique, le Tourisme et la Culture?

unnamed– Par exemple, en France, pour comprendre en quoi et comment le numérique  change la médiation culturelle, on ne trouve que rarement, par exemple, les nouvelles offres  qui s’adressent  à « un public qui ne viendra jamais »…Je  parle des milliers d’oeuvre en ligne en HD (USA et R.U), véritable soft-power de la culture anglo-saxone (« Nous c’est pas pareil, comme d’habitude…).Et véritable entrée de l’économie collaborative, du bricolage et des bidouillages des générations Y et  Z, avec les propositions de couper/coller/détourner/ revendre les oeuvres d’un célèbre musée (Rijksmmuseum d’Amsterdam et son RijksStudio), via leurs photos HD, évidemment! Pas non plus de réflexion importante sur la fidélisation des visiteurs, pourtant bien chamboulée par les usages du numérique!Photo ci-contre  : affiche du  magnifique et très innovant programme du Museum de Toulouse pour les Journées du Patrimoine ce week-end. Bravo! A découvrir ICI!)

Alors, quand Claire Bertrand, Chargée de Mission pour les Grands Sites de la Région Midi-Pyrénées, m’a proposé de participer à  une grande journée sur les stratégies à mettre en oeuvre « Avant, Pendant et Après la visite », j’ai immédiatement accepté! Ce sujet, » s’intéresser prioritairement aux stratégies »,  nous le suivons depuis 2006 avec passion car, avec un petit groupe d’amis,   nous l’avons immédiatement cerné comme étant  le plus important. Avec les NTIC, comme on disait à l’époque, impossible de « recopier  » les textes , les pratiques, la médiation d’avant le web. – Découper la journée en » trois moment »s permettait à la fois de repérer les bonnes questions pour chaque projet , et de partager le travail des acteurs de la Culture et du Tourisme selon les trois moments. Merci, encore et toujours,  à Philippe Fabry qui a adopté ce format et m’a fascinée, en 2007-2008, par sa déclinaison de ce format pour  les stratégies de toutes les formes de tourisme , de celui des Affaires au Tourisme Sportif ou Urbain! Et,  bien entendu, Philippe a été mon grand Inspirateur  pour décliner, depuis ces années pionnières, les évolutions de ces stratégies qui ont depuis beaucoup évolué, smartphone et Big data  obligent!

LA JOURNÉE « LE NUMÉRIQUE AU SERVICE D’ UNE STRATÉGIE DE MÉDIATION PATRIMONIALE AVANT PENDANT ET APRÈS LA VISITE   aura lieu à  TOULOUSE,  LE 7 OCTOBRE prochain!

Et vous savez où?Dans le Saint des Saints, au Museum d’Histoire naturelle de Toulouse , qui, en « pionnier » lui aussi du numérique+cutlure, annonçait déjà dès  2007/08,  par la voix experte de son Webmaster Samuel Bausson, l’un des pères de Muséomix : « Il faut passer de la conservation à la conversation! »  Prémonitoire!

022_cenevieres_cdt_lot_rocher_0 Voici le programme, qui compte déjà de nombreux participants que je me réjouis déjà de rencontrer!

9h30 • Accueil des participants

 9h45-10h • Ouverture de la journée 

 10h -10h15 • Points d’actualités – Claire Bertrand, DAT, Conseil Régional

 10h15 – 15h30 • Le numérique au service d’une stratégie de médiation patrimoniale, avant pendant et après la visite – Evelyne Lehalle, experte internationale en tourisme culturel – cabinet NTC

 10h15- 11h15 • le numérique avant la visite, préparer/produire
Mieux connaître les visiteurs interconnectés et mobiles en permanence
Profils des visiteurs interconnectés et leur rôle dans la communication et la notoriété d’un territoire
Comparer l’offre patrimoniale et les stratégies vers les publics en France à l’étranger
Des solutions adaptées à chaque visiteur? De la personnalisation des offres aux Big Data
Décider une stratégie pour la médiation culturelle, touristique et numérique du patrimoine

 11h15-12h45 • le numérique pendant la visite, accompagner/partager
Les parcours de visite en extérieur et dans les lieux de visite : des « moments forts » du séjour. Prise en compte des demandes des visiteurs dans la création des parcours : apprendre, comprendre, prendre du plaisir, jouer, photographier, échanger, partager …
Les outils au service d’un projet : nouveaux usages (Des exemples en France, en Europe et aux USA) de l’immersif aux balises d’iBeacon
La médiation culturelle et numérique : quels développements à venir? Avec quels outils?
Le rôle des « contenus » : réseaux sociaux et organisation de la coproduction entre les acteurs

 Echanges avec les participants
Déjeuner libre

eglise abbatiale de conques14h15 – 15h15 • le numérique après la visite, évaluer, sélectionner, fidéliser et rebondir
Evaluer : exemples d’évaluation de dispositifs numériques de médiation et de communication
Sélectionner et hiérarchiser les partenariats (Type d’impact ; nouveaux partenariats ; nouveaux projets )
Fidéliser : au cœur de la stratégie, mise en place d’un suivi d’échanges avec les visiteurs
Rebondir : Open Data : mieux exploiter les données de la « valorisation des territoires ».

Conclusion : comment s’appuyer sur les compétences et les ressources locales pour redéfinir les stratégies
et les rôles de la médiation culturelle au sein du développement territorial?

jerome_morel__cahors_nuit_optim_0 Echanges avec les participants

 15h30-16h • nouveaux usages, nouvelles stratégies, retour d’expériences numériques collaboratives avec les visiteurs par Maud Dahlem, chef de projets numériques, Museum.
16h – 16h30 • visite du Museum par Charles-Henri Morille, chef de service médiation culturelle.

 16h45 •clôture de la journée

Petite précision : cette journée est dédiée aux acteurs des Grands Sites de la Région Midi-Pyrénées et les inscriptions d’autres professionnels de régions différentes ne peuvent être prises en compte. A chaque région de faire « sienne » cette pédagogie, me direz-vous? Je pense que vous avez raison,  former et sensibiliser  les acteurs du Tourisme, de la Culture et du Numérique fait en effet partie de leurs missions et compétences!

A bientôt mes amis!

 

KEN AU ZENITHKEN LE TOURISTE PARFAIT était avec Carly. Carly Fiorina, seule femme parmi les candidats républicains, au bar du très joli hôtel de Miami. Il la félicitait pour le ton percutant de ses premiers discours  quand son portable sonna... »Oh,My  Ken, tu sais qui j’ai au bout du fil?« , dit son ex, Barbie Chérie, qui n’avait pas encore vu que son portable n’avait PLUS DE FIL! « J’ai Donald, Donald Duck! Pas trop bien?Le Canard de Disney, ET  Il veut te parleeeeeeer! ». « Hello, Donald, commença Ken sous les yeux furax de Carla, qui en voulait beaucoup à Donald Trump pour ses dernières attaques, sexistes et donc ridiculement ringardes…Elle fit donc des petits « coins-coins » en bruit de fond, pour agacer son rival….

 

 

– NOS PHOTOS  sont celles de Grands sites de Midi-Pyrénées à visiter ce week-end pour les Journées du patrimoine! Le moulin d’Aulanac à Saint Cirq Lapopie; Le château de Cénévières situé aussi à Saint-Cirq Lapopie; L’abbaye de Conques avec  le portail de son église; le village de Cahors (photo Jérôme Morel).

– POUR EN SAVOIR PLUS SUR LES GRANDS SITES  DE MIDI – PYRENÉES :

  • Voir aussi  la Carte interactive des grands sites de la Région Midi-Pyrénées,  en cliquant ICI !
  • Carte (non interactive…)  des Grands sites de Midi-Pyrénées :

Carte GS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • VOIR LES CLIPS -VIDEO  de la communication pour les Grands Sites, très bien faits! . C’est ici! 
  • VOIR LES CHIFFRES- CLÉS ET LES OFFRES DU TOURISME EN MIDI-PYRENÉES, ICI
  • LE CAHIER DES CHARGES DES GRANDS SITES de la Région Midi-Pyrénées, très exigeant!
  • DERNIÈRES NOUVEAUTÉS / le CRT (Comité régional du Tourisme », accompagné par l’organsation régionale des Grands sites, proposent deux nouvelels offres en ligne, avec , pour chacun des grands sites, un film-découverte (Un habitant raconte son grand site); et un Carnet de voyage (Un visiteur raconte le grand site qu’il a visité et son territoire de proximité.). (Cliquer sur les liens en bleu pour accèder aux films; et vous, mes chers Geeks et Geekettes, ne souriez pas : tout le monde a le droit de ne pas (encore) savoir cliquer sur des liens!).

Les Grands Sites répondent tous à un cahier des charges précis et sélectif :

– Ils doivent accueillir au minimum 200 000 visiteurs par an.
– Leur Office de tourisme accueille un nombre significatif de visiteurs sur l’année.
– Ils bénéficient d’un score de notoriété significatif sur le marché français et sont fortement identifiés sur les marchés internationaux.
– Ils reposent sur un patrimoine culturel ou naturel remarquable ou, à défaut, sur un rayonnement culturel avéré au plan national et international.
– Ils s’engagent à se doter ou disposent d’équipements et de services garantissant un accueil de qualité des visiteurs.
– Ils élaborent une démarche exemplaire de Développement Durable et d’Accessibilité et se dotent d’un Office de Tourisme « d’intérêt régional » de niveau 3 étoiles.
– Les travaux ont été conduits par la Région en étroit partenariat avec les Départements et les collectivités concernées. Ils ont bénéficié de l’appui technique du Comité régional du tourisme de l’Agence Régionale pour le Développement de la Société de l’Information, de la Fédération Régionale des Offices de Tourisme et Syndicats d’Initiative, de l’Union Régionale des Conseils d’Architecture d’Urbanisme et d’Environnement, des Comités Départementaux du Tourisme. Ils ont été cofinancés par la Région, l’Union européenne et les Départements.

  • Le label « Grand Site de Midi-Pyrénées » a été lancé en juillet 2008 par la région. Près de 85 % des touristes qui visitent la région passent par l’un de ces Grands Sites. On y compte environ 13 millions1 de touristes chaque année. L’obtention d’un tel label entraine inévitablement de lourds investissements pour répondre aux flux de touristes toujours plus grandissants. On a ainsi des investissements qui sont faits pour la valorisation du patrimoine, la qualité des infrastructures d’accueil, la préservation de l’environnement des sites.- De nombreux contrats ont été passés entre la région, les départements et les collectivités territoriales concernées. La collection des « Grands Sites » est mise en valeur via le biais de vidéos touristiques circulant sur Internet, mais également par l’impression de plaquettes respectant une charte graphique officielle.- Quatre objectifs sont visés par la création d’un tel label :
    • La promotion de ces lieux touristiques à diverses échelles : sur le plan local, régional, national et international.
    • L’incitation des touristes de faire découvrir ces sites.
    • Éviter toute déception des touristes entre leurs attentes premières et la réalité.
    • Donner envie aux touristes qui visitent un Grand Site, d’aller visiter les autres.
  • LISTE DES GRANDS-SITES  DE LA RÉGION MIDI-PYRENÉES (Source : Wikipedia

ARIÈGE

Cité de Saint-Lizier
Grotte du Mas-d’Azil
Bastide de Mirepoix
Château de Foix
Château de Montségur
Grotte de Niaux
Parc de la préhistoire de Tarascon-sur-Ariège
Musée des traditions Forges de Pyrène
AVEYRON
Conques
Rodez
Villefranche-de-Rouergue – Najac
Viaduc de Millau
HAUTE- GARONNE
Toulouse
Canal des Deux-Mers
Luchon
Saint-Bertrand-de-Comminges
Revel – Lac de Saint-Ferréol (label Grand Site partagé avec Sorèze)
GERS
Auch
Marciac
Flaran – Baïse – Armagnac
LOT
Vallée de la Dordogne
Rocamadour
Cahors
Saint-Cirq-Lapopie – Pech Merle
Figeac
HAUTES-PYRENÉES
Lourdes
Pic du Midi de Bigorre
Cauterets – Pont d’Espagne
Gavarnie
TARN
Albi
Cordes-sur-Ciel
Sorèze
TARN-ET-GARONNE
Moissac
Canal des Deux-Mers
Montauban

  • Et, pour terminer, notre guide-line pour l’avant/après/pendant la visite culturelle! Cette base, où l’on suit le Touriste Culturel pas à pas lorsqu’il décide d’un séjour et met tout en oeuvre pour le réussir,  nous permettra, le 7 octobre à Toulouse,  de bien analyser le rôle des acteurs du Tourisme, de la Culture et du Numérique pendant ces trois moments! Schéma de base où l’on voit que l’avant-visite prend de plus en plus d’importance! Car pour faire face à la concurrence, pour que notre touristte culturel  préfère venir  vous voir plutôt que d’aller dans la région voisine, il va falloir que vous renforciez vos moyens et chouchoutiez ce touriste au moment où il prend la décision! 

Les trois temps de la visite

(2 commentaires)

1 ping

    • Paul on 21 septembre 2015 at 11 h 10 min

    Cette journée à l’air passionnante.
    Savez vous comment faire pour s’y inscrire?

    Je vous remercie d’avance de votre réponse.
    Bien à vous,

    Paul

  1. Cher Paul, merci pour vos compliments, c’est très gentil! Cette journée, à Toulouse, est effectivmeent très bien conçue pour les professionnels des deux secteurs. Le découpage en tâches « Avant, pendant et après » est pertinent pour les visiteurs, mais aussi pour ces acteurs. Malheureusement cette journée n’est pas ouverte à tous et fait partie des offres pour professionnaliser les acteurs des Grands Sites. Je suis désolée pour vous.Je vais donc ajouter cette précision sur le blog.Presque toutes les Régions sont très actives pour ce type de rencontres entre Tourisme, Culture et Numérique, mais je ne crois pas avoir vu, depuis six ans, de demandes de la Région d’Ile-de-France. Dommage….Est-elle trop gâtée pour le tourisme culturel? Peut-être. Très belle journée à vous! Evelyne

  1. […] Les Grands Sites de Midi-Pyrénées et le Numérique! – Tourisme Culturel http://t.co/gx1CHuQKuf  […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.