Retour du CES, quoi de neuf?

PrintLe Consumer Electronic Show, plus grand rendez-vous mondial des nouveautés technologiques et  numériques, présente chaque année début janvier, à Las Vegas, des tendances et outils qui devraient changer notre monde au quotidien.Les voici donc présentés au CES et  qui pourraient  être utiles aux  filières du Tourisme et de la Culture! Bien que le Tourisme aborde l’année avec des difficultés structurelles qui feront que ses priorités  ne seront sans doute pas celles de la recherche en innovation ou de nouveaux dispositifs à tester!.

I- LE TOURISME, a surtout la chance, en France, d’avoir emprunté les routes numériques au fur et à mesure de leur construction ; par exemple  ses  structures d’accueil (Offices de Tourisme) ont changé pour suivre les usages numériques, tout comme leurs stratégies habituelles (e-tourisme; commercialisation en ligne ou personnalisation de l’offre ). Ensuite Les Rencontres du e-tourisme de Pau ou de Deauville jouent largement le rôle de haut-parleur des évolutions numériques du monde. Enfin la conjoncture, après une année difficile, orientera  de nombreuses filières touristiques  (Hébergement; Transport; Distribution..) vers quelques  priorités : rattraper, pour la Capitale, la baisse de la fréquentation et l’ « image » de la France un peu moins attractive depuis les derniers et tragiques événements; s’adapter aux nouvelles régions (modifier les stratégies et  fusionner des services ). Tenter, pour les milliers de petites entreprises du tourisme,  de tirer leur épingle du jeu face à la « datafication », cette   récolte systématique de toutes les données opérationnelles par les gros opérateurs que sont  les multinationnales du Transport  ou  les grandes chaînes hôtelières internationales (qui se marient de plus en plus vite pour former des groupes géants!), d’une part,  et, encore plus menaçants, les géants du web, d’autre part.

Countries–  Ces derniers,que l’on prenait hier pour de simples outils « intermédiaires » entre les clients et  les services touristiques,ont bien envie de devenir de nouveaux acteurs à part entière du tourisme; ils veulent  révolutionner les transports (La fameuse Google Car sans conducteur…) ou  créer des super-agences de voyages,  ou encore des hôtels et  de nouvelles activités touristiques « meanstream ». C’est vrai que ces géants  ont à peu près tout pour réussir : des réserves financières jusqu’à la connaissance très précise de votre profil et de celui de milliards d’individus qui passent entre leurs mains. Les géants du web (Par ex.Priceline et Expedia)  connaissent, bien mieux que votre maman,  ce que vous aimez ou non : vos rêves et votre budget ; vos amis et votre mobilité;  vos diplômes ou votre parcours professionnel, et évidemment votre profil de base (Age, sexe, situation géographique et autres qualités factuelles). Tout cela est  « tracé », trié, analysé  par les géants du web et peut-être utilisé pour la « personnalisation de l’offre » de façon quasi-instantanée. Le pire? Tous ces géants du Web se parent des couleurs sympathiques  de la convivialité! » Et passent des accords ou fusionnent avec les entreprises du « collaboratif » (Expedia et Homeway) , qui sont l’autre concurrent des filières traditionnelles du Tourisme (cf.Uber vs. Taxis cette année). Or toutes les pratiques collaboratives de la share-economy, celle du partage, sont aussi savamment et puissamment orchestrées par des entreprises géantes qui, comme les précédentes … n’étaient pas au CES de Las Vegas! (Voir tout le détail de la captation de tout ce qui est « réservable par les géants du web dans notre « Pour en savoir plus », ci-dessous. Avec le lien de l’article de Frédéric Gonzalo sur ce vaste sujet). 

Exibitors_1II- POUR LA CULTURE, qui sera épargnée en 2016 par ces  changements ou menaces aussi fortement que le tourisme, nous avons trouvé un article consacré aux nouveautés du CES 2016 qui pourraient concerner tous les sites et les lieux culturels, que nous allons résumer ici, en remerciant l’auteur du blog Mazedia, Idée §Intuitions,  qui a visité le CES en « pensant Culture »! Bravo,  et un grand merci à Vincent Roirand ! 

Les nouveautés du CES pour 2016! Il s’agit plutôt d’outils que de stratégies, mais le repérage de Vincent est très pédagogique : il souligne ce dont la culture « pourrait avoir besoin » pour améliorer son offre, et nous pensons que cela peut aussi concerner les sites d’accueil du tourisme. Voici ses choix, véritable incitation à la décision devant un copieux menu de  nouveaux  moyens.

1) Généralités: 

 a- Les écrans s’agrandissent, se diversifient et s’intègrent totalement dans les bâtiments ou les maisons (Ecrans OLED de Sony, Samsung, LG…), avec près de 3 mètres de diagonale et en HD (8K);

b- la réalisté virtuelle explose et passe au grand public : conception assistée (INTEL, Dassault System), jeu et immersion (Oculus),   divertissement (Samsung) et la vidéo 360° sera aussi la grande vedette avec la miniaturisation des caméras qui tournenet en HD, par exemple.

c- Les objets communicants: plusieurs centaines de start up étaient présentes sur cette nouvelle possibilité : relier vos objets dans la vitrine à ceux qui sont en réserve?:-) Jeux, objets éducatifs, muséographie des sites culturels : tout peut être relié, donc  produire des alertes mais aussi de l’information et des analyses.

International2) Equipement du visiteur pour sa compréhension, son parcours, son orientation  : lunettes de réalité augmentée (Microsoft, Cardtboard, Wearable Technologies..) et Sony (affichage d’un texte). Vincent Roirand nous conseille Microsoft Hololens, qui combine les  mouvement de la main et les images dans les lunettes.L’interaction tangible avec de objets est aussi très bien décrite dans le blog Mazedia. 

3) Equipement des lieux : des  écrans! Tranparents, courbes et même  à composer (les « dalles » de Samsung, cf la vidéo ci-dessous), les écrans offrent un choix de « seconde peau » pour vos murs ou peuvent se substituer à vos « panneaux explicatifs »  et autres médiations écrites. L’Oculus Rift fut aussi LA vedette du CES, avant leur commercialisation en mai 2016.

Conclusion : l’important est sans doute de tracer au préalable un lien entre tous ces choix  et de bien tenir compte des trois « moments » de la visite, « avant, pendant et après » en adaptant votre menu. Car , sur place, plutôt qu’un magasin d’innovations, le visiteur culturel demandera toujours la même chose : comprendre et ne pas se perdre! Et vous, vous  demanderez toujours la même chose, en « back office » : mieux connaître satisfaire et fidéliser ces visiteurs!

StartupsLaissons le mot de la fin à Vincent Roirand :

« Jusqu’à présent, les dispositifs multimédias ponctuaient la visite comme des ingrédients scénographiques de la même nature que d’autres dispositifs qui peuvent la composer, comme des maquettes, des repères imprimés sur les murs, des tables d’interprétation etc…

Désormais, la richesse de ces expériences imposera de les adapter aux publics, en leur proposant une approche globale, reliant tous les dispositifs et en contextualisant les principes.C’est notre vision du transmédia interactif, qui doit apporter pertinence et cohérence à la stratégie digitale avant, pendant et après-visite.

– Combinaison de plusieurs types d’objetsCertaines expériences combineront plusieurs objets connectés. Un petit logiciel devra être développé pour créer l’expérience globale exploitant les ressources de ces objets. Cela constituera une nouvelle brique technique, sorte « d’objet virtuel » en regroupant plusieurs. Les objets connectés n’ont pas encore installé de protocole universels d’échange et c’est ce qui devra émerger pour enrichir ces expériences. »

– Ajoutons cependant, pour revenir au tableau de l’avenir du début de ce billet, que les établissements culturels devraient étudier davantage les évolutions des comportements des visiteurs pour renforcer et améliorer leur offre culturelle, la rendre plus visible et passer des accords entre eux pour faire face à la forte aspiration des géants du web de collecter des données tous azimuth sur les visites culturelles! Google, par exemple,  pourrait s’allier avec Trip Advisor, qui « note  » déjà les avis des visiteurs culturels, prochainement, selon la rumeur (Cf. ci-dessous l’article de  Frédéric Gonzalo.). Et  Google a déjà un Cultural Institute (à Paris!) avec des milliers d’oeuvres en ligne provenant de nos musées et un « Goole Loves Monuments. Mais Google a aussi un « Google Hotel Finder » et un « Google Flight Searcher ». Vers un Tourisme Culturel entièrement incité, conseillé, organisé  par les data? Brrrrrrrr….La solution, à mon avis,  n’est pas de « taxer » Google, qui s’en moque,  mais bien de faire force en travaillant nos propres datas, tous ensemble!

POUR EN SAVOIR PLUS :

Lire l’épopée, que dis-je, la saga haletante de l’évolution actuelle des OTA (On line travel agencies) sur le blog de Frédéric Gonzalo, dans un excellent article : « Priceline, Expedia and the future of OTA ». Cet article décrypte toute l’histoire de la croissance des OTA et évoque de dangereuses rumeurs pour 2016 avec la création de nouvelles OTA…américaines! 

UNE VIDÉO des MEILLEURS MOMENTS DU CES 2016 !  6 minutes de 01 Net TV- avec la mini-caméra (1:06 mn); l’imprimante 3D (1:26mn) et les nouveaux écrans en forme de  « dalles » de Samsung (4:32mn ) 


——

Just ArtKEN LE TOURISTE PARFAIT Ken le Touriste Parfait avait, bien évidemment, fait un petit tour à Vegas! Le plus difficile était de trouver « chaussure à son pied », comme chaque année à ce Salon. En fait Ken cherchait 1- une imprimante 3D pour se reproduire à l’identique, histoire de tenir compagnie à Barbie quand il était en voyage et d’envoyer son clone en réunions d’affaire; 2- une appli pour choisir des hôtels, bateaux, avions… avec des lits à sa taille (30,3 cm…); 3- une voiture auto-pilotée mais où il pourrait continuer à frimer (Comment frimer sur les sièges arrière d’une voiture,  je vous le demande?) ….

 

 

 

 

CES2017_STDBanner

 

(1 commentaire)

4 pings

    • lehalle on 16 janvier 2016 at 0 h 36 min

    Coucou mon Kenou d’amouuuuuuurrrrr !
    Tu me dis dans quels hôtels tu veux aller et je peux résoudre un de tes problèmes 2016.
    Je leur fais parvenir un petit lit et tout ce dont tu auras besoin à ton échelle.
    Tu me contacte à mon téléphone comme d’habitude ou sur mon site :
    http://www.mylittleroombox.com 😜😜😜😜🌟😘😘😘💖💖💖💕❤️💕💖

  1. […]   […]

  2. […] LoungeUp. Europeana%20for%20Tourism%20Policy%20Recommendations. eTourisme Feng Shui – blog eTourisme, Marketing & Innovations. Conférence CCM Benchmark « e-Tourisme 2015 » le 4 novembre 2015. Quand le tourisme devient smart – L'Echo Touristique. Retour du CES, quoi de neuf? […]

  3. […] Le Consumer Electronic Show, plus grand rendez-vous mondial des nouveautés technologiques et numériques, présente chaque année début janvier, à Las Vegas, des tendances et outils qui devraient changer notre monde au quotidien.Les voici donc présentés au CES et qui pourraient être utiles aux filières du Tourisme et de la Culture!  […]

  4. […] CONCLUSION pour l’instant Airbnb est en plein développement de ces propositions d’activités qui connaissent un grand succès. Mais nous savons que d’autres opérateurs géants ‘(Priceline) préparent aussi des offres touristiques innovantes, comme nous en parlons souvent sur ce petit blog. […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.