Smart Tourism Destination : Dubaï et le Musée du Futur !

 

smart-tourism-destinations-murcia

 

SMART TOURISM DESTINATIONS  (STD) : les Destinations touristiques intelligentes sont nées récemment, comme une extension du concept des « Smart Cities », ces villes intelligentes qui font confiance aux compétences locales et organisent des connections pour obtenir « le meilleur ».Comment avoir de meilleurs flux urbains ? Un meilleur confort pour les piétons, de meilleurs liens entre les choses (Objets connectés) et  les entreprises ? Comment reconjuguer le travail, le loisir ou la vie privée dans l’espace et le temps de la ville ? Ou le Développement durable avec celui de l’économie ? Ou encore, enfin  comment produire et diffuser des informations sur tout ce qui pourrait servir d’ « écrans » dans la ville ?
Tout cela existe depuis les premières années de  l’an 2000, avec le concours des entreprises et pour les habitants, au départ, mais aussi pour les touristes. Bref, l’environnement, l’économie, la mobilité des habitants et leurs mode de vie : voilà ce qui est visé par les smart cities et leurs administrations, qui, elles aussi, se régénèrent complètement pendant la démarche. C’est bien un nouvel urbanisme qui est en jeu, et tous nos usages qui sont regardés (enfin !) à la loupe, grâce à l’ensemble des données (data) récupérées par des capteurs, données que savent collecter, trier, analyser et croiser des “Data Scientists” à partir de leurs “Data Platforms”.
Evidemment les modes collaboratifs et la « mixité » des usages de la révolution numérique ont gommé de nombreuses frontières. Où trouver un bon exemple de « Smart destination? Nous irons voir ce qui se passe à Dubai car  les pays émergents, qui construisent leur smart système depuis 2010 (Ville, urbanisme, transports, écologie, tourisme…) n’ont pas de freins (poids du passé ; protection et conservation du patrimoine, des paysages…) comme nous en avons en Europe. L’appel du  Tourisme y est en quelque sorte une suite naturelle de ces smart cities, une fois construites et en ordre de marche : « Habitants du monde entier, venez voir nos prouesses ! ».

I- EUROPE : BARCELONE,  SANTANDER et MURCIA

– BARCELONE Les smart cities y tiendront  le mois procbain leur rassemblement annuel, le Smart City Expo World Congress (SCEWC) ,du 15 au 17 novembre 2016 ; Barcelone est vraiment une pionnière, en Europe, des Smartcities, comme nous l’avons souvent montré dans ce petit blog. (Voir le site de Barcelone Smart City. )
– SANTANDER, autre ville d’Espagne, se réjouit chaque jour davantage d’être devenue une vraie Smartcity en 2010, avec 20 000 capteurs dans toute la ville pour en récupérer toutes les données et une trentaine d’applications pour informer les habitants et les touristes. Enfin MURCIA (notre première affichette) vaut aussi le détour, car elle a fait, en février dernier,  une Journée entière de Rencontre sur le thème des STD! Il faut aussi citer AMSTERDAM Smartcity en Europe! Son Rijksmuseum, avec toutes ses oeuvres en Open Access, peut servir de guide aux autres musées! En france, quelques pionnières méritent aussi d’être citées : Lyon et le Grand Lyon, Issy-les-Moulineaux, Rennes ou Amiens …toutes villes parties d’un environnement fort d’ITC (Technologies de l’information et de la communiucation), de projets créatifs (Culture, urbabnisme…) et d’une bonne gouvernance, « Open ».Aujourd’hui le terme est un peu « galvaudé », si j’ose dire. Il y en a des centaines qui se procament « villes intelligentes »,  mais sont-elles vraiment « Smart » parce qu’elles encouragent quelques Clusters de start up?
 » Sur un marché aussi compétitif que le tourisme, nous ne pouvons pas laisser filer une telle opportunité de se différencier des autres villes touristiques! A Santander, nous avons appris qu’une petite ville comme la nôtre pouvait avoir de grandes ambitions grâce à l’innovation », dit Gema Igual, adjointe au maire de Santander en charge du Tourisme, sur le Journal du Net.Mais le véritable « nid » des Smart Cities est bien un modèle anglo-saxon. Elles ont fleuri aux Etas-Unis et au Royaueme -Uni juste après l’an 2000, et hier j’ai trouvé cet article vraiment intéressant sur la Ville de Saint-Louis (USA), éminente Smart City avec des centaines de Start up qui veut redémarrer  toute l’économie de la ville grâce à un événement culturel (musique) et en s’appuyant sur les ICT (techniques de l’information et de la communication, à lire ici sur Skift .
Mais, pour trouver les modèles d’avenir, partons pour le  Moyen- Orient, à Dubaï : le Musée du Futur nous y attend, dans une ville qui prépare aussi sa grande exposition universelle pour 2020.
dubai_marine_beach_resort_and_spa_sky_viewII- DUBAÏ, Smart Destination ?
Dubaï, ancien petit village où l’on péchait des perles, est devenue riche après la découverte du pétrole dans les années 1960, et, depuis moins de dix ans elle s’est repositionnée comme une plaque tournante de la finance mondiale, du commerce international et Dubai est d’ores et déjà  une destination touristique
Dubaï compte aujourd’hui 2,3 millions d’habitants et cette Smart City  multiplie les investissements innovants, touristiques et culturels en prévision de l’Exposition universelle qu’elle accueillera en 2020.
– Rappelons que la ville défie depuis des années d’autres voisines, comme Abu Dhabi, avec une course aux projets spectaculaires : skyline de gratte-ciels, plus grand centre commercial du monde ou plus haute tour du monde. Aujourd’hui son principal projet est de construire une ville entièrement climatisée en vue, encore une fois, de cette exposition universelle de 2020 qui devrait recevoir 25 millions de visiteurs internationaux.

III- L’EXPOSITION UNIVERSELLE DE DUBAÏ  Le thème, « CONNECTING MINDS, CREATING THE FUTURE », est déjà décliné en logo ( notre photoci-dessous) inspiré des découvertes (2000 avtJC)  de fouilles archéologiques en 2002, mais surtout la  programmation architecturale est terminée (avec l’ingénierie du groupe HOK pour le master plan ). Le site de l’ Expo 2020 , soit 438 hectares au sud-ouest de la ville, sera proche de l’aéroport international d’ Al Maktoum et du Port Jebel Ali. (DUBAI 2020, sur Dezeen).
Les architectes des trois pavillons : pour le pavillon de l’Opportunité ce sera BIG (Bjarke Ingels Groupe de Copenhague Copenhagen . Foster + Partners (Londres) pour le Pavillon de la Mobilité et Grimshaw Architects pour le Pavillon du Développement Durable.. Enfin le site sera entièrement recouvert par une canopée à structure photovoltaique, les panneaux solaires devant fournir la moitié de l’énergie qui sera utilisée lors de l’Expo 2020.

IV- DUBAI TOURISTIQUE : Dubaï veut attirer 180 millions de visiteurs par an (et attend donc 25 millions de visiteurs à l’Exposition universelle de 2020). « Nous avons des ambitions plus larges que celles d’un tourisme saisonnier. Nous voulons faire des Emirats une destination touristique tout au long de l’année« , explique souvent le Souverain.Pour l’instant c’est surtout le Shopping et les Affaires qui attirent les touristes étrangers! Un nouveau Mall est encore prévu, le WORD MALL, évidemment encore plus spectaculaire que le précédent, qui était  le plus visité au monde(Voir les infos dans notre » Pour en savoir plus »). Mais Dubaï a misé sur un nouvel atout, pour le tourisme et l’exposition Universelle : sur la Culture et un nouveau musé , attendu pour 2018 !

dubai-museum-of-the-future_dezeen_468_sqV- DUBAI CULTURELLE : LE MUSÉE du FUTUR sera situé sur le principal axe routier de Dubaï, la Sheikh Zayed Road, près de la fameuse tour Burj Khalifa  (828 mètres). Ce musée est annoncé par les autorités de Dubaï comme « une destination pour les meilleurs et les plus brillants des inventeurs et  entrepreneurs du monde, qui y trouveront une profusion d’idées à tester en prototypes ou de services futuristes à inventer. Le Musée du futur sera aussi un incubateur d’idées et de conceptions réelles » selon  l’Emir, Cheikh Mohamed Ben Rached Al-Maktoum, lors du lancement du musée cette année. Des laboratoires et innovations produiront des expositions, des tests et de la Recherche dans tous les domaines ( éducation santé, smartcities, tourisme, transports, économie, énergie et environnement…). L’ambition du musée est bien d’accueillir et de rassembler les professionnels des entreprises du monde entier, mais aussi des universités et toute la recherche en matière d’innovation.
« Le monde est entré dans une nouvelle ère de la connaissance accélérée et de grandes révolutions technologiques»,  dit l’Emir «Notre objectif est d’être force de proposition et non de suivre ou de prendre du retard sur ces révolutions » (Voir le site du musée actuel, qui préfigure celui qui est en construction et ouvrira en 2018 : ici )!
robots_inside_a_museum_yo-jpg_maxw_960_imageversion_default-0 Les CONTENUS DU MUSÉE ont été dévoilés en février 2016 lors du WORD SUMMIT (Sommet Gouvernement Mondial) qui avait lieu à Dubai.
Les différentes étapes de la muséographie ont été conçues pour répondre aux questions que se posent les visiteurs, dit Saif Al Aleedi, directeur général du Musée  : Comment les robots vont changer votre monde ?Voulez-vous que super-ordinateurs choisissent votre travail? Est-ce que les robots reprendre nos villes? Comment la relation homme-machine va-t-elle évoluer? Comment imaginer nos villes en 2035?
– Le voyage dans le futur est divisé en trois parties. La première explore l‘Homme augmenté.. Ensuite son abordés les thèmes de la Robotisation et de son impact sur nos relations. La troisième section se penchera sur la gestion des algorithmes et sur la façon dont les futurs systèmes vont gérer des villes entières grâce aux milliers de milliards de données »
L’architecte : Shaun Killa. Le coût ? Pour l’instant, 136 millions de dollars.VOIR LA VIDÉO /
Le lien de la vidéo au cas où… https://www.youtube.com/watch?v=cd_w8vpHFP0 .Et pardon pour la pub, mais grâce à la pub, la vidéo est gratuite pour nous!

LE PROJET « UN MILLION D’ IMAGES » Terminons par ce beau projet , car d’ores et déjà, le musée est en préfiguration et rayonne dans toute la région : le 28 octobre 2015, à Dubai, les Émirats Arabes Unis ont annoncé que le futur musée du futur de Dubaï avait conclu un partenariat avec l’UNESCO et l’Institut britannique pour l’archéologie numérique (IDA), afin de documenter les sites archéologiques de la région et les reconstruire grâce à l’impression 3D en cas de risques potentiels. Une carte a été établie, afin de récupérer des millions de données des patrimoines des pays du Moyen Orient : Carte des pays de la data base, ICI, avec  Lybie, Egypte, Arabie Saoudite, Turquie, Syrie, Irak, Iran, Afghanistan, Liban Jordanie. Site du projet, ICI

.
expologoCONCLUSION
L’exemple de Dubai est  celui d’un « autre monde » que le nôtre, un monde en passe de d’être  complètement connecté, avec des projets spectaculaires comme notre Europe en avait au Second Empire puis lors de la Révolution industrielle. (Vous savez, quand nous étions, nous aussi, des continents de « nouveaux riches » et que notre « modèle social » actuel n’était pas encore né? Quand nous adorions le « Spectaculaire », comme l’explique le musée d’Orsay dans son exposition actuelle, alors qu’aujourd’hui nous le condamnons). Ce qui de toute façon étonnant, pour Dubai, c’est son énergie qui a fait d’elle une ville numérique en si peu de temps. L’Index de l’Innovation pour les Smart cities place Dubaï au 23 éme rang sur 442 villes du monde. (Innovation Cities 2015 Global Index).
Aujourd’hui, sa volonté est bien  d’inviter le monde entier en permanence et de devenir une destination touristique de premier rang. Les américains et les anglais ont quasiment le monopole de leur « consulting » et de leurs partenariats, alors laissons le mot de la fin au Huffington Post :
« En 2008, Dubaï était au bord de la faillite. Les analystes ironisaient alors sur la folie des grandeurs et l’arrogance qui avaient mené droit dans le mur le petit émirat. A l’heure des subprimes et de l’effondrement de Lehmann Brothers, il était de bon ton de critiquer le modèle de Dubaï. Dubaï est loin d’être un modèle parfait et il reste, notamment sur le plan social, beaucoup de travail à effectuer. Mais ce petit pays vient de nous donner une leçon d’optimisme et de foi dans l’avenir.


6254-small140POUR EN SAVOIR PLUS
Sur les Smart Cities aujourd’hui, en plus de mes billets sur ce sujet : une mise à jour avec le Congrès de Murcia sur le sujet (Affiché ci-dessus) : http://murciaeconomia.com/not/33163/jornada-smart-city-smart-tourism-smart-destination-/
SMART CITIES et Moyen-Orient https://worldgovernmentsummit.org/knowledge-hub/smart-cities-lifestyle-concepts-that-could-shape-the-future-middle-east
Pour Helsinki : https://forumvirium.fi/en; pour Santander http://www.smartsantander.eu/: – Barcelone et Le Journal du Net http://www.journaldunet.com/economie/services/1174028-smart-tourism-destination/
Elsa Vivant : Qu’est-ce que la ville créative ?, Presses universitaires de France, coll. « La ville en débat », 2009, 89 p., EAN : 9782130578833.
Sur l’avenir de la Ville de Dubaï et ses projets fous ( centre commercial et ville climatisée ) : http://www.huffingtonpost.fr/2014/07/06/plus-grand-centre-commercial-ville-climatisee-dubai_n

  • A Lire pour comprendre les Smart cities  (historique, villes concernées dans le monde + références et Bibliographies…) .Sur Wikipedia edition anglaise , ici https://en.wikipedia.org/wiki/Smart_city ou ici : https://en.wikipedia.org/wiki/Smart_city#References  – Ou, en français :  Les villes intelligentes, enjeux et stratégies pour de nouveaux marchés Par  Claude ROCHET Professeur affilié ESCP Europe 10 novembre 2014.
    Sur le Musée du Futur
    The Wall Street Journal : http://blogs.wsj.com/dispatch/2015/03/04/dubai-unveils-plans-for-a-museum-of-the-future/?mod=e2tw
    Huffington Post: http://www.huffingtonpost.fr/2015/03/05/vid-o-dubai-soffre-un-musee-futuriste-pour-2017/
    Saif Al Aleedi, directeur général du Musée de Dubaï de la Fondation Future: http://www.emirates247.com/news/journey-into-dubai-s-museum-of-future-2016-02-13-1.620816 – et Le Figaro avec ce lien :http://www.lefigaro.fr/culture/2015/03/05/03004-20150305ARTFIG00297-le-musee-de-l-avenir-futur-joyau-architectural-de-dubai.php
    Sur « DUBAI CULTURE », le site officiel : http://www.dubaiculture.gov.ae/en/Pages/default.aspx#homepage
    Sur le nouveau quartier créatif http://www.visitdubai.com/fr/articles/al-serkal-district-al-quoz Le quartier des arts Alserkal 500 000 mètres carré mêlant l’art, la – cuisine, la mode et la musique (Salon Art Dubai et les Art Nights). : http://www.dezeen.com/2015/05/06/foster-partners-build-d3-dubai-design-district-uae/
    Musée Zayed : http://www.dezeen.com/2010/11/25/zayed-national-museum-by-foster-partners/
    Sur le nouveau Musée Etihad, http://www.dubaiculture.gov.ae/en/Our-Initiative/Pages/Etihad-Museum-.aspx , qui retracer Retraçant l’histoire de la fondation des Emirates,mais aussi toute une série de grandes Foires d’art contemporain comme Art Dubai and the SIKKA Art Fair, de festivals et d’expositions mais aussi de résidences d’artistes.
    – Sur le Spectaculaire, allez voir la belle exposition du Musée d’Orsay sur notre Second Empire : » Spectaculaire Second Empire, 1852-1870″  – 27 septembre 2016 – 15 janvier 2017 au  Musée d’Orsay « Les fastes de la « fête impériale » et l’humiliante défaite de 1870 contre la Prusse ont longtemps terni la réputation de Napoléon III et du Second Empire (1852-1870), méprisé pour n’avoir été qu’un temps de plaisirs, corrompu par l’argent, tel que le pourfend Victor Hugo en exil et comme le racontera plus tard Emile Zola dans sa fresque romanesque desRougon-Macquart ». (Voir la fiche de l’exposition sur le site Internet du Musée,  ICI !)
  • PREMIÈRE FICHE SUR LES SMART CITIES EN 2007 (Europe) ! (Rapport 2007 : Smart cities – Ranking of European medium-sized cities):
  • smart-city-definition-et-criteres

 

———————————————————————————————–

Ken abudhabiKEN LE TOURISTE PARFAIT  était enchanté que ses amis du blog le voient avec son petit costume chic à Dubaï. Il était, comme vous l’imaginez, comme un poisson dans l’eau dans cette ville qui avait tout pour lui plaire : des Affaires, du Tourisme, des Palaces et des Investissements : Dubaï était juste un  rêve de Touriste Parfait! Il pianotait sur sa tablette quand son portable sonna avec le jingle « Barbie Chérie »: « Ken, ne me dis pas que tu es à Dubaï SANS MOI ? » – Mais, Barbie, il fait 40 degrés, je ne fais que ce que je sais faire (de l’agent, ndlr) et tu as horreur d’attendre!!! – Oh, Ken, tu m’avais promis de m’emmener pour voir ce nouveau musée, le Musée du Futur, dit Barbie en pleurs…

 

1 ping

  1. […] Emirats arabes unis, un nouvel Eldorado économique ? – Les Echos Start. Smart Tourism Destination : Dubaï et le Musée du Futur. SMART TOURISM DESTINATIONS (STD) : les Destinations touristiques intelligentes sont nées […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.