Les meilleurs musées du monde!

Aujourd’hui, nous découvrons les « meilleurs musées étrangers » en 2017, d’après le  classement mondial de la fréquentation ( Top 20 de TEA) et grâce aux différents Prix du  Meilleur Musée Européen de l’Année, EMYA, qui vient d’être attribué au mois de mai dernier.
Dans notre billet sur les mielleurs musées français, la semaine dernière, nous avons parié sur le fait que les musées sont un bon indicateur de la santé culturelle des pays du monde.Car ce sont bien les musées qui sont généralement choisis comme ses premiers symboles de l’activité culturelle.
Le musée est donc devenu, que cela nous plaise ou non, à la fois un site culturel, avec son rôle de conservation et de diffusion, un outil de  développemnt local et de Soft Power international. Et cela, dans le monde entier.(Photo de B. Clauser, Musée d’Ethnographie de Genève). 

I- LES MUSÉES DU MONDE LES PLUS FRÉQUENTÉS :
Prendre la température des musées du monde, est-ce possible rapidement? Oui, avec quelques indicateurs simples, comme celui de la fréquentation. Non pas que la fréquentation garantisse une qualité de visite culturelle, loin de de là, mais il est très rare que des musées de qualité (Collections, accueil, Equipes…) soient mal ou peu fréquentés. Alors, quand l’on sait le soin apporté au choix d’un musée, de son architecte, de sa direction et de ses contenus, on peut tout de même se fier à ce critère, qui conditionne aussi l’importance de « fonds propres » d’un établissement et, dans les pays anglo-saxon, le salaire des conservateurs directeurs des musées. (Voir l’enquête récente de l’Association des directeurs des musées d’Art aux Etats-Unis, ICI).

 


– RÉSULTATS DE L’ENQUÊTE de la TEA , Themed Entertainment Association , avec l’AECOM enquête récente publiée par La Themed Entertainment Association (TEA) et l’AECOM. Le Louvre perd sa place de leader et passe de la première à la trosième place du classement des 20 premiers musées, dont la fréquentation cumulée a augmenté de 1,5 % en 2016.

1- Le Musée national de Chine (Pékin)  devient le musée le plus visité au monde. Le Louvre perd donc la première place qu’il occupait depuis plus de 50 ans (1964) jusqu’en 2015 .Le musée de Pékin arrive en tête avec 7 550 000 de visiteurs, devant le Musée national de l’art et de l’espace à Washington D.C. et le Musée du Louvre qui en ont accueilli respectivement 7,5 millions et 7,4 millions.De plus, ce musée chinois franchit d’un coup cinq places car n’occupait la sixième place l’année précédente, en 2015 :


-REVENONS AU TOP 20 de 2017 :  Les Etats-Unis ont le plus grand nombre de musées dans le classement du Top 20,  suivis par le Royaume Uni puis la France.
Au total, près de 107,8 millions de visiteurs sont entrés dans les musées du TOP 20 soit 1,2 % de plus qu’en 2015.
L’augmentation de la fréquentation des musées du monde (Top 20) est comprise entre 2 % et 3 % depuis 2012, et cette évolution est due aux musées d’Asie (+3,1% en 2016), et particulièrement ceux de la Chine, dont la fréquentation est parfois en hausse de +9% par an.La Chine a généralisé, dans ses musées d’Etat,l’entrée gratuite pour tout le public. Photo : le Musée de Sciences et de technologie,  Shanghai, qui est septième au classement mondial.

 

-En savoir plus sur le   NAMOC, Musée national des Arts de la Chine de Pékin : ce musée a été réalisé par l’architecte par Jean Nouvel après une compétition, en 2012, entre les « star-architectes »habituelles : Jean Nouvel, Zaha Hadid, Moshe Safdie et… Franck Gehry ! Le nouveau musée, projet culturel clé du 12ème plan quinquennal du pays (2011-2015), a une surface de 130 000m²avec 225 m de long. Les collections présentées sont 100 000 œuvres et objets de l’ère Ming (1368-1644) à nos jours

 

II- GRAND PRIX DES MUSÉES EUROPÉENS
Le meilleur palmarès des musées européens 2017 est sans aucun doute celui dont nous vous parlons depuis longtemps, élaboré chaque annéepar le Forum Européen des musées et dont nous célébrons le 40e anniversaire cette année 2017 !La cérémonie des 40ème EMYA s’est tenue du 3 au 6 mai 2017 à Zagreb , en Croatie, et a réuni plus de 200 personnes de 29 Européens des pays.

1- HISTOIRE RAPIDE du  Prix du Musée européen de l’année (EMYA) et du Prix du musée du Conseil de l’Europe : ils ont été lancés en 1977 par le European Museum Forum , fondé par Kenneth Hudson sous les auspices du Conseil de l’Europe. Depuis lors – et en collaboration avec d’autres organisations internationales telles que l’ICOM, le NEMO et le Best in Heritage – le programme de récompenses vise à reconnaître l’ excellence dans les musées européens et à encourager les processus innovants au bénéfice de la société .
– Au cours de la cérémonie EMYA, le Forum européen des musées propose des ateliers, des panneaux, des entretiens avec des candidats au Prix, des rencontres et des échanges informels avec des experts qui explorent aujourd’hui ce qui importe dans les musées .
– Les Critères du Prix du Musée européen de l’année (EMYA) sont à la fois des critères classiques (Collections, démarches scientifiques et médiation…) mais l’accueil des visiteurs et l’insertion dans le tissu social où est situé  le musée sont décisifs. Le rôle social du musée a toujours été mis en avant, avec l’innovation (Muséographie, communication, inventions en tous genres…).

2- LES RÉSULTATS en 2017, des différentes catégories du prix 2017  (voir le détail  ICI )
– Le MEG – Museum of Ethnography, Genève, Suisse. Le musée a reçu le trophée EMYA, The Egg de Henry Moore
Le Prix du Musée du Conseil de l’Europe a été attribué au Mémorial ACTe, au Centre des Expressions de la Caraïbe et à la Mémoire de la traite des esclaves et à l’esclavage, en Guadeloupe, en France.

– Le prix Silletto reconnaît l’excellence en travaillant avec la communauté locale et impliquant des bénévoles a té attribué au Musée de Leiria, à Leiria, au Portugal.
– Le prix Kenneth Hudson, décerné en reconnaissance de la réalisation la plus inhabituelle et la plus audacieuse qui met en évidence les perceptions communes du rôle des musées dans la société est allé au Musée du Premier Président de la Russie Boris Yeltsin, Ekaterinbourg, en Russie.

D’autres musées ont reçu des félicitations spéciales du jury d’évaluation EMYA 2017:
– Développement durable : Centre des visiteurs de l’Institut ornithologique suisse Sempach, Sempach, Suisse
Musée des Confluences, Lyon, France, pour son architecture et son approche de de l’interprétation, tissant les sciences naturelles, humaines, nature et la culture,bref, ses « Confluences « dans son programme et ses expositions.
York Art Gallery, York, Royaume-Uni La Galerie a été félicitée pour avoir révélé la beauté et la splendeur d’un bâtiment victorien, favorisant un dialogue intense entre l’art contemporain et l’art traditionnel. Elle a construit une stratégie pour encourager les visiteurs à acquérir de nouvelles connaissances et proposer leurs idées pour une citoyenneté responsable
Muzeum Śląskie, Katowice, Pologne Les juges EMYA ont félicité le musée pour son engagement à présenter et à interpréter l’histoire de la région, en tenant compte des réalisations, des aspirations et des souffrances des générations de Silésie.
Musée archéologique d’Héraklion, Heraklion, Grèce Les juges EMYA ont loué ce musée pour avoir présenté une interprétation de pointe de l’histoire et de la civilisation de Crète, axée sur la montée et le déclin de la culture minoenne. Le musée est devenu un atout social et culturel important pour l’île, influençant le tourisme et l’économie, tout en aidant la communauté locale à intérioriser une perception positive de la science et de la culture.
– La vieille ville. Musée national d’histoire et de culture urbaine, Aarhus, Danemark
Les juges de l’EMYA ont grandement apprécié la stratégie novatrice du musée, qui a abouti au développement d’un nouveau quartier du musée, Daily Life in Welfare Denmark, axé sur la période d’après-guerre, avec 1974 comme année principale, et basé sur de vraies histoires et Contenu partagé par de vraies personnes.

  • NOTRE ANNONCE POUR 2018 : Les musées peuvent envoyer leur dossier de demande pour EMYA 2018 jusqu’au 23 juin 2017 !

-3- UN PRIX pour Les Musées et le NUMÉRIQUE : MUSEUM §The WEB
On notera les excellents prix , pour le numérique, de Museum and The web,  site collaboratif pionnier, souvent copié mais jamais égalé, et, pour l’éducation et la médiation culturelle, les prix des meilleures pratiques de l’ICOM, Conseil International des Musées, hélas en perte de vitesse, je ne sais pourquoi.

POUR EN SAVOIR PLUS :
LE RAPPORT : THE DEFINITIVE ANNUAL ATTENDANCE STUDY FOR THE THEMED ENTERTAINMENT AND MUSEUM INDUSTRIES. http://www.teaconnect.org/images/files/TEA_235_103719_170601.pdf Published by the Themed Entertainment Association (TEA) and the Economics practice at AECOM.CREDITS TEA/AECOM 2016 Theme Index and Museum Index: The Global Attractions Attendance Report Publisher: Themed Entertainment Association (TEA) Research: Economics practice at AECOM Editor: Judith Rubin Publication team: Tsz Yin (Gigi) Au, Beth Chang, Bryan Chen, Linda Cheu, Lucia Fischer, Marina Hoffman, Olga Kondaurova, Kathleen LaClair, Shaojin Li, Sarah Linford, George Marling, Erik Miller, Jennie Nevin, Margreet Papamichael, John Robinett, Judith Rubin, Brian Sands, William Selby, Matt Timmins, Feliz Ventura, Chris Yoshii ©2017 TEA/AECOM. All rights reserved.
– Des articles du Journal des Arts : la culture aux USA pèse 730 milliards de dollars
– Musée NAMOC de Pékin : En savoir plus la valisation du musée de Pékin (Article du journal Le Monde).  ./
• Salaire des directeurs de musées américains (Journal des Arts du 3.07.2017 : « La bonne santé des musées américains profite à leurs salariés [03.07.2017] »
,
PHOTOS :

  • photo ci dessus :  © Station ornithologique suisse, Lukas Linder
    – Musée de l’Air et de l’espace Washington, USA https://airandspace.si.edu/collection-objects/lunar-module-2-apollo
    http://www.sstm.org.cn/kjg_web/html/kjg_english/portal/index/index.htm
    – Http://www.flickr.com/photos/greggypetty/4879617522/- Auteur Greg Peterson  musée des sciences et de la technologie de Shanghai. – La source Propre travail Auteur J. Patrick Fische

Ken et le calendrier perpétuel conçu par Enzo Mari pour Danese en 1966

KEN LE TOURISTE PARFAIT  se sentait très à l’aise, dans ce petit billet international! Pensez-donc, avec son contrat de Touriste Parfait, Môssieur Ken devait chaque semaine parcourir  le monde, aller visiter les derniers hôtels, être le Meilleur en Tourisme d’Affaire, celui qui rapporte et dans lequel il investissait beaucoup de son immense fortune. Barbie Chérie lui apporta  son sandwich au concombre bord de la piscine : « Dis-moi, Ken, ça ne te dirait pas, Président des USA? ILS cherchent quelqu’un... »

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.