Les bons mots en 2017 !

Open Data ou Réalité augmentée, Tiers Lieux ou Civic Tech, Fab Lab ou Biens Communs: ces quelques expressions, que vous soyez Tourisme ou Culture, Numérique ou « Un petit peu de tout cela », ont-elles du sens, pour chacun de vous, et, surtout ont–elles le même sens ? l’IAU d’Ile de France a bien compris l’urgence de mieux se comprendre les uns les autres et nous a proposé le 21 novembre dernier, un glossaire*, pour définir ces mots compliqués, souvent  anglais et que nous retrouverons en 2018 avec… d’autres mots nouveaux.Car bien  se comprendre est indispensable pour mieux faire ensemble !

*Un glossaire est étymologiquement un recueil de gloses, c’est-à-dire de termes étrangers ou rares associés à leurs définitions et centré sur un domaine dont il détaille les termes techniques spécifiques, comme l’informatique ou la médecine (Wikipedia).

Un Glossaire d’une Smart Région ?

Oublions donc quelques instants notre cadre d’action habituel, que ce soit une Agence de Tourisme, un Musée ou un Aéroport,  pour penser ces nouvelles expressions dans un environnement plus large, celui d’une « Smart Région », comme l’Ile-de-France. Comme dans toutes les régions, l’économie et l’ urbanisme, le tourisme et la culture, les zones urbaines et rurales, riches ou très pauvres s’interpellent en permanence de façon dynamique. Tout le  monde a sa chance. Vous n’êtes pas encore sur les bons rails? Vous pouvez y arriver…

  • Voilà le message et ce que nous devons retenir, et voici quelques-uns de  ces mots et expressions. Nous n’en avons choisi qu’une petite dizaine, dans la trentaine proposée par le Glossaire complet de l’IAU. A vous, à nous tous, chers Lecteurs de ce petit blog, de poursuivre ce genre de Glossaire des mots nouveaux pour en partager le sens et les objectifs !

LE GLOSSAIRE 2017

 

  • Blockchain : elle est composée d’une chaîne de blocs numériques dont tous les échanges sont enregistrés sous forme d’empreintes numériques. Depuis 2015 elle annonce une une révolution où l’automatisation des transactions entre pairs fluidifierait l’économie (finance, immobilier, assurances), la démocratie (vote, protection des données, cadastre) et toute  la vie courante (partage et location d’objets et de services). Présentée comme un élément de disruption aussi fort qu’Internet, la technologie numérique de la blockchain pourrait transformer les villes et les territoires.
  • Chatbot​. ​ Contraction de chat et de  robot (ou Bot) : agent conversationnel (agent qui dialogue avec un utilisateur. Les chatbots sont des interfaces conversationnelles “Nous voulons que chaque entreprise, chaque service puisse concevoir un bot”.  (lSatya Nadella, patron de Microsoft Corporation) Aujourd’hui, presque toutes les applications de chat proposent des chatbots ( Facebook Messenger, WhatsApp, Kik Messenger, Twitter, WeChat, Line, Skype, Telegram…VOIR ici pour en savoir plus.
  • Civic tech 
    Nouveaux outils numériques de participation à la vie politique, les civic tech concourent à renforcer l’engagement citoyen, la participation démocratique et la transparence des gouvernements. Après les « gov tech », au service des institutions de gouvernement et les « pol tech » pour les partis politiques
  • Design des Services Publics, Design Thinking  Avoir une approche centrée sur l’usager grâce à l’immersion, coconstruire les solutions puis les tester par le biais de prototypes : ces termes jargonneux, issus du « design thinking », sont aussi de vrais outils au service des politiques publiques.: les méthodes du Design appliquées aux transformations teritoriales :   Dans la peau de l’usager Lyon métropole (59 communes, 1,35 million d’hab.) a ainsi créé un Remix [événement créatif et collaboratif sur un format court],
  • On teste, on prototype, et cela permet de mélanger les points de vue »  « On part toujours des besoins et des usages sur le terrain sans idée préconçue. »  « C’est un bon levier pour redonner du sens à l’action des agents publics ».Voir les très bons dossiers de la Gazette des Communes sur le Design des Services publics. 
  • FabLab
    Un FabLab, contraction de fabrication laboratory est un lieu ouvert au public où est mis à sa disposition toutes sortes d’outils, notamment des machines-outils pilotées par ordinateur, pour la conception et la réalisation d’objets. Il s’adresse aux entrepreneurs(es), designers, artistes, bricoleurs(es), étudiants ou hackers en tout genre, qui veulent passer plus rapidement de la phase de conception à la phase de prototypage, de la mise au point au de déploiement, etc. Regroupant populations, tranches d’âge et métiers différents, le FabLab est aussi un espace de rencontre et de création collaborative qui permet de fabriquer des objets uniques mais aussi de transformer ou réparer des objets de la vie courante. charte des FabLabs mise en place par le Massachusetts Institute of Technology (MIT).
  • Intelligence artificielle : Faut-il en avoir peur ? (Blog du modératgeur)et quels sont ses enjeux? (Blog du Communicant)   
  • Objet connecté 
    Tout objet connecté à Internet (ordinateur, domotique, électroménager, etc.) capable d’être programmé à distance (identification par adresse IP) ou capable de s’autoprogrammer et de dialoguer avec d’autres objets.
  • Open data, Open Innovation, Bien Commun   
    L’open data ou donnée ouverte est une donnée numérique dont l’accès et l’usage sont laissés libres aux usagers. D’origine publique ou privée, elle est notamment produite par une collectivité, un service public ou une entreprise. Elle est diffusée de manière structurée selon une méthode et une licence ouverte garantissant son libre accès et sa réutilisation par tous, sans restriction technique, juridique ou financière. Considérée à la fois comme un mouvement, une philosophie d’accès à l’information et une pratique de publication de données librement accessibles et exploitables, elle s’inscrit dans une tendance qui considère l’information publique comme un « bien commun » (tel que défini par Elinor Ostrom) dont la diffusion est d’intérêt public et général.L’Open innovation,  innovation ouverte, suppose que les entreprises peuvent et doivent accueillir des idées externes aussi bien qu’internes, et considérer des chemins internes et externes vers le marché, pour faire progresser leur savoir.
  • Réalité augmentée et réalité virtuelle entrent dans notre quotidien  Selon Ronald T. Azuma, chercheur à l’université de Caroline du Nord et auteur d’une des premières études sur la réalité augmentée ( A Survey of Augmented Reality, publiée en 1997), la réalité augmentée peut se définir comme une interface entre des données « virtuelles » et le monde réel.La réalité augmentée désigne les systèmes informatiques permettant de superposer un modèle virtuel 3D à la perception que nous avons naturellement de la réalité et ceci en temps réel.
  • La Réalité Virtuelle permet d’immerger une personne dans un univers artificiel créé à partir d’images de synthèse,en 3D, dans lequel elle peut évoluer, lui donnant l’impression d’être dans le monde réel.  (Relire avec profit l’article Réalités Virtuelle et augmentée : décollage imminent, d’ André-Yves Portnoff, directeur de l’Observatoire de la révolution de l’intelligence à Futuribles, consultant en prospective et management du changement, membre du comité de rédaction de Futuribles et conseiller scientifique de Futuribles InternationalN° 189 • 24 mars 2016)
  • Voir aussi : LAVAL VIRTUEL, prochaine édition 2018 pour vous inscrire, ici 
  • Smart-grid
    Les réseaux électriques intelligents, aussi appelés smart-grids, sont des réseaux électriques publics auxquels sont ajoutés des fonctionnalités issues des nouvelles technologies de l’information et de la communication pour assurer l’équilibre entre l’offre et la demande d’électricité à tout instant et fournir un approvisionnement sûr, durable et compétitif aux consommateurs (Commission de régulation de l’énergie).
  • Tiers-lieu 
    Un tiers-lieu est un « troisième lieu » qui se distingue des deux principaux que sont la maison et le travail. Les tiers-lieux, aussi appelés « espaces de travail collaboratif », désignent donc des lieux de travail partagés, utilisables de manière flexible. Ils incluent les télécentres, les espaces de coworking, les FabLabs… Ils voient le jour et se développent en France grâce aux nouvelles technologies numériques, en particulier la diffusion du très haut débit (fibre optique).

POUR EN SAVOIR PLUS

1- VOIR LE GLOSSAIRE en entier .Et voir l’article De la Smart City à la région intelligente (Les Cahiers n° 174):« Big data, e-tourisme, smart-grids, e-commerce, habitat intelligent, aménagement numérique, e-santé, coworking… la révolution numérique débarque dans nos villes et dans nos vies. Elle change notre manière de travailler, d’habiter, de se déplacer, de se soigner, de vivre la ville, de la concevoir. Elle offre aussi de nouvelles opportunités économiques et devient un enjeu d’attractivité des métropoles »

  1. Autres Cahiers de L’IAU, à voir ICI.

3- Repères pour les pros du Tourisme de la Région Ile-de-France  :

5 – Réseau  Canadien du patrimoine, un excellent site pour bien suivre l’actualité des nouveux usages

6- Fred Cavazza sur son blog, cette semaine  : mes non prédictions pour 2018 

9 IAU : L’ÉCONOMIE ÉPHÉMÈRE, UNE OPPORTUNITÉ POUR RENFORCER L’HOSPITALITÉ DES TERRITOIRES novembre / 2017. Un excellent ouvrage! Comment tous ces équipements éphémères, mobiles, peuvent transformer les pratiques et comprotements et redonner sens à un quartier.

7– Coordonnées, contacts et auteurs de l’ IAU île-de-France 15, rue Falguière 75740 Paris cedex 15 Tél. : + 33 (1) 77 49 77 49 – Fax : + 33 (1) 77 49 76 02 http://www.iau-idf.fr Directeur général : Fouad Awada Département Economie : Vincent Gollain, directeur de département Étude réalisée par Pascale Leroi avec la participation de Alexandra Cocquière (IAU îdF) et d’Antonin Michelet Créaspace, et les conseils de Carole Delaporte, Cécile Diguet, Odile Soulard, Christine Tarquis et Renaud Roger (IAU îdF). Infographie réalisée par Pascale Guery N° d’ordonnancement : 06.16.044 Crédit photo de couverture : Catherine Hélie © Gallimard En cas de citation du document, merci d’en mentionner la source : Pascale Leroi / L’économie éphémère, une opportunité pour renforcer l’hospitalité des territoires / IAU îdF / 2017


Ken part au Ski!

KEN LE TOURISTE PARFAIT   était  fou de joie, ce matin, et il appela son ex, Barbie Chérie, pour lui annoncer  la grande nouvelle : il avait cette semaine battu tous les records : 8 avions de ligne ,4 petit jets privés, 15 taxis et 9 nuits dans des Palaces lui avait permis de visiter 12 pays  dans les 5 continents et , bien évidemment, d’y organiser dix-sept réunions d’Affaires où il avait gagné plusieurs millions. Et, la Grande nouvelle, c’est qu’il avait eu le temps de faire, à chaque étape, une petite visite culturelle. Ouiiiiiiiiiiiii!!!! Oh, pas une vraie visite, seulement sur son écran de smartphone, à l’hôtel,ou avec un casque de VR,  mais il était en progrès!

 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.