Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/nouveaut/public_html/nouveautourismeculturel.com/blog/wp-includes/post-template.php on line 284

La Région Occitanie fait tout bien!

Cette semaine nous avons à nouveau admiré la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée pour deux belles raisons, bien différentes : d’une part la Région met en ligne son budget culturel, et celui-ci a augmenté ; d’autre part le musée des Beaux-Arts de Montpellier propose des œuvres en ligne de ses collections et des jeux sur son site, alors, en attendant la nouvelle année, quoi de mieux qu’un petit tour en Occitanie, au pays de l’excellence, de l’humour et des jeux?

I- LE BUDGET 2018 DE LA CULTURE EN OCCITANIE : un budget « très offensif » de 3,5 milliards d’euros pour 2018 dont 1,17 milliard d’investissement. L’Occitanie/Pyrénées-Méditerranée est, cette année encore, la région française qui investit le plus par habitant pour les activités culturelles.
– Ajoutons aussi notre clin d’oeil : cette région partage avec l’Alsace l’habitude de bien mettre en œuvre le Tourisme Culturel, avec de vrais professionnels. Car les deux régions qui ont fusionné, Languedoc–Roussillon et Midi-Pyrénées, ont toujours cru au mariage « Culture Tourisme » et à l’Innovation, dès que les nouveaux usages numériques ont vu le jour.
– Cette nouvelle grande Région est donc un terrain fertile pour de très nombreuses rencontres sur les conditions du développement culturel et économique car tous les atouts y sont réunis : de vraies connaissances, des compétences et aussi des attentes de « solutions » collectives, où chacun sa place .
Objectif : créer des synergies et des mutualisations, mais là encore l’expérience passée, pour les domaines culturels et touristiques, aidera à anticiper : l’historique des formations à la gestion des sites culturels et à l’organisation en réseaux » a réussi. Citons l’un des premiers réseaux culturels français et régional   de tous les sites culturels ( et pas seulement, des théâtres, ou des musées, comme dans les autres régions...) :  le Réseau Culturel « Terre Catalane » du Languedoc–Roussillon et rapprochons ses missions de celles, aujourd’hui, des Grands Sites de Midi-Pyrénnées : les modèles peuvent se décliner de façon dynamique et  tous leurs sites peuvent bénéficier de formation, de modèles de gestion, d’observation et d’études.
– Il semble aussi qu’aujourd’hui, en Occitanie/Pyrénées-Méditerranée, les projets et  les professionnels  ont toujours comme point commun de sortir la Culture d’une possible frilosité, d’un entre-soi, grâce à de nouvelles propositions ou collaborations. A Toulouse le Musée d’Archéologie Saint-Raymond –qui redonne vie à ses collections à toute occasion, avec de l’humour et de nouvelles formes de pédagogies très actives, est un excellent exemple de cette professionnalisation dynamique (Voir ci-dessous et surtout sur leurs réseaux sociaux). L’excellence de Marie Bonnabel, choisie à Toulouse pour la direction culturelle du Patrimoine et des Musées, est aussi un gage de réussite.(Voir ou revoir notre petit billet sur ce grand FORUM TOULOUSE, PATRIMOINE D’AVENIRorganisé en 2015 par Marie Bonnabel pour que tous les acteurs se rencontrent et parllent de l’avenir.)

 

II- LA NOUVELLE POLITIQUE RÉGIONALE pour la CULTURE ET le PATRIMOINE,  s’exprimera à travers 4 axes stratégiques englobant 15 objectifs opérationnels qui se déclineront concrètement en 90 actions.
– AXE 1 : Renforcer l’égalité d’accès à la culture et maintenir un aménagement culturel équilibré du territoire Les premiers objectifs sont assez classiques, portant sur des objectifs et actions de diffusion et de démocratisation culturelle – Simplifier l’accès et la lisibilité de l’action régionale et renforcer la connaissance des patrimoines ; ou rapprocher les œuvres du public et le public des œuvres en soigner le public jeune en renforçant, en particulier, l’éducation artistique et culturelle
– AXE 2 : l’Axe 2 choisi l’innovation comme secteur d’intervention (Compétence de la région) Financer et encourager la création produite en Occitanie et accompagner l’innovation Les objectifs et les actions se permettent donc de dépasser les bornes habituelles : apporter un appui aux expérimentations culturelles des territoires, développer des parcours alliant art contemporain et patrimoine, encourager des pratiques collaboratives, etc.
– Pour accompagner la transition numérique (Objectif n°7), on notera la structuration de l’open data culturel et l’ accompagnement de la création numérique dans le domaine du jeu vidéo et des arts numériques.
– AXE 3 : Fortifier l’économie de la culture et du patrimoine, en commençant par deux  vraies urgences, bien françaises, mais qui sont, à mon avis, déjà très avancées dans la nouvelel région, depuis de nombreuses années :
Renforcer les synergies entre les acteurs et animer les réseaux
– Développer les filières des industries culturelles et créatives
– L’Objectif n°11 nous parait vraiment intéressant :  Observer et mesurer les retombées sociales et économiques des filières, avec, par exemple, le lancement d’une étude sur les retombées économiques du patrimoine et le  lancement d’une enquête d’audience des radios associatives.On sait que ce type d’étude peut être très utile car l’observation permet l’aide au débat et à la décision. Or, depuis 2007, ces études ont été peu à peu abandonnées, et seul l’Observatoire de Grenoble demeurait. Mais à mon avis le niveau national ne suffit pas, il faut que les études soient conduites au plus près des acteurs, avec eux, que ce soit pour le Tourisme (CRT) ou pour la Culture dans une région.
L’AXE 4 porte sur la visibilité et le rayonnement à l’international de la région Occitanie ,a vec l’ambition de créer un réseau des sites Unesco d’Occitanie et un réseau des sites antiques et développer un tourisme culturel d’excellence. Bonne idée aussi, qui permettrait de « définir » cette excellence avec plusieurs points de vue.

DES MOYENS SIGNIFICATIFS seront mis en en œuvre pour accompagner la nouvelle politique culture et patrimoine régionale:
• Un budget en augmentation de 12% dans un contexte de baisse des dotations publiques
• Une direction de la culture et du patrimoine et 3 établissements culturels en régie directe : Le Musée Régional de la Narbonne Antique, le MRAC de Sérignan et le CRAC de Sète
• Des agences et établissement ressources qui ont pour mission d’accompagner la Région dans la mise en œuvre de cette politique : Occitanie Livre & Lecture, LR Cinéma, Réseau en Scène, le CIRDOC, l’OPLO, l’OPLC et le Mémorial du camp de Rivesaltes.
La présentation complète du budget est en ligne sur le site de la région, ici !

En conclusion : la construction de ce budget est une nouvelle comme une affirmation l’ouverture de la nouvelle Région, qui bénéficiera de très nombreuses compétences. Espérons que nous en reparlerons l’an prochain, quand se concrétiseront qui de nouvelles orientations pour, par exemple, l’ art contemporain en préparation à Montpellier mais pas seulement …
La belle leçon de cette région ? Décloisonner les habitudes, les pratiques, les formations des professionnels, pour le plus grand bien des Habitants, qui sont aujourd’hui des participants et peuvent devenir, à tout moment, de nouveaux acteurs culturels.

III- LE JEU DES SEPT ERREURS DU MUSÉE DES BEAUX ARTS DE MONTPELLIER
Ce tableau, qui fait partie de la collection du musée des Beaux arts de Montpellier, le Musée Fabre, a été peint par Jan Havicksz STEEN (Leyde,1626- Leyde, 1679 ) Vers 1662 Il s’intitule « Pendant que le Vieux chantent, les enfants piaillent « – Huile sur toile. Inv. 836.4.56. Il est présenté avec Sept erreurs pour vous amuser, ICI!

  • Lien en clair, au cas où,  pour voir les deux tableaux, l’un modifié, l’autre pas: http://museefabre.montpellier3m.fr/COLLECTIONS/OEUVRES_EN_GIGAPIXELS
    – Photo et réalisation du jeu : Gilles Alonso http://gigapixel.gillesalonso.com/ . Contact : – TEL. 06 24 361 261 – CONTACT@GILLESALONSO.COM D’autres jeux de Gilles Alonso : ICI .

IV- POUR EN SAVOIR PLUS sur les politiques culturelles des deux anciennes régions qui  forment aujourd’hui l’ Occitanie/Pyrénées-Méditerranée :
LES RÉSEAUX de cette région : faisons un peu d’archéologie sur la naissance des réseaux dans cette grande région aujourd’hui! En Languedoc- Roussillon,  l’excellente association Réseau culturel, dirigée par Claire Bertrand, avait été créée en 1990, et regroupait 44 sites patrimoniaux dans les Pyrénées-Orientales. Ce réseau culturel, « Terre catalane » accueillait plus d’un million de visiteurs.. À la fin des années 1990, Claire Bertrand, qui avait commencé toute jeune à travailler pour le tourisme, s’était aussi lancée dans une démarche commerciale pour créer un «service pour l’accueil des groupes »sur les sites du réseau.(Aide d’un Consultant ;définition d’un Plan-Marketing ; puis création d’un Observatoire des clientèles, d’une Démarche-Qualité ; des process d’adaptation des visites, etc ). Il y a quelques années, la Région voisine, Midi-Pyrénées, choisit Claire Bertrand pour diriger son Réseau des Grands Sites culturels et naturels de la Région.
Une vidéo : Claire présente sur cette vidéo de 2010 la restitution de l’enquête sur la valorisation du patrimoine des pôles touristiques et pays d’art et d’histoire et l’identification de projets collectifs. Voir la Vidéo ( https://youtu.be/y-3UvCvFoAk) et relire la publication de CLAIRE BERTRAND « Les secrets de Terre catalane pour séduire les groupes in cahier Espaces n°95 ». Novembre 2007 – 5 pages – Pour acheter le pdf, (3€), voir ici.
L’Art-vues , revue sur l’actualité culturelle de la Région N° de décembre – janvier 2018 de L’Art-vues est en ligne ! Déc 12, 2017, à lire ici .- Voir et feuilleter  le Numéro (Calameo)
Le Musée des Beaux Arts de Montpellier. L’accès collections en ligne pas mal ( une fiche par oeuvre)  . Je dis « pas mal » car les photos ne sont pas prévues pour servir de ressource, y compris commerciale, aux visiteurs comme le fait le RIJKSTUDIO du Rijksmuseum (Amsterdam).


KEN LE TOURISTE PARFAIT avait ses petits pieds tous gelés… Il était dans le Grand Nord et répétait le nom de la française qu’il devait rencontrer tout en se rasant : « Sé-go-lè-ne« , répéta-t-il trois fois pour le mémoriser.L’heure était venue de reprendre ses Affaires de Touriste Parfait, même au bout du monde puisque sa vie dans les Palaces et dans les avions ne s’arrêtait jamais. « Hello! lui dit la femme, tout habillée de bleu ciel comme les Madonnes de quelques églises européennes  dont Ken se souvenait. « You are Ken, so just call me « Sego »! lui conseilla-t-elle. Tout content, Ken lui proposa d’évaluer la qualité de la neige dont elle assurait la vente. « Hop! Hop! Hop! Je ne vous vends ma neige que si elle sert l’Intérêt Général!« , lui dit Ségo. Aïe! Ken comprit qu’il nétait pas rendu….

(2 commentaires)

    • Hoin on 9 janvier 2018 at 9 h 24 min

    Bonjour Evelyne, d’où vient ce chiffre de 3,5 milliards EUR de budget culture en Occitanie ? Car le budget de la nouvelle région voté en 2017 fait état de 3,44 milliards d’euros, comprenant plus de 1 milliard d’investissements…pour l’ensemble de ses politiques.
    Bien à vous.

  1. Merci! J’ai trouvé ce chiffre deux fois : sur le site de la Région et sur un article de Art Vues. Mais vous avez raison, ce ne devait pas être le budget « voté ». Le mieux, d’ailleurs, serait toujours de voir en fin d’Année ce qui a été effectivement dépensé…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.