Choisissez votre destination culturelle!

Vous souhaitez que votre destination vous ressemble? Vous aimeriez y trouver uniquement des activités culturelles qui soient à votre goût? Voilà qui est fait grâce à  l’application de la Région d’Ile-de-France, Culturama. Elle fonctionne comme un jeu d’enfant : vous précisez vos goûts, et Hop ! apparait sous vos yeux  le nom de la  « ville idéale » à visiter, celle qui conviendra le mieux à votre profil, votre humeur, vos tendances préférées. Un petit groupe de chercheurs très sympathique, qui travaille à l’IAUF, l’institut d’Urbanisme et d’Aménagement de l’Ile-de France , a produit cette application il y a quelques années. Elle n’a pas fait beaucoup de « petits », hélas, l’ami Google veillant à renforcer ses millions d’offres culturelles géolocalisées et Airbnb créant ses logements/hôtels avec des ses  » expériences culturelles » émanant des talents du « locaux »des habitants. Mais, comme dit l’excellent Fred Cavazza : « Le gros chantier de 2018 sera de réduire la dette numérique. Alors,  souhaitons que ce type de petites applications se multiplient, car, pour l’instant,   construire une offre culturelle  est difficile!

I – L’ACCÈS AUX OFFRES CULTURELLES LOCALES? C’EST COMPLIQUÉ !
Faire une programmation « personnalisée »pour une destination culturelle qualifiée est aujourd’hui très compliqué, à mon avis. En voici les principaux écueils :
1. Les conseils des sites touristiques Internet ou des Offices de Tourisme sont globalement insuffisants pour « personnaliser » l’offre culturelle, c’est-à-dire partir de votre profil et de vos goûts en priorité et trier, comme un algorithme, les différentes offres pour qu’elles correspondent avec vos gôuts ;
2. L’offre culturelle est, en France, hiérarchisée façon XIXéme siècle : en premier apparaissent les offres que l’ « on » juge comme les classiques incontournables à visiter (patrimoine, musées, centre historique ou grand événement et festival ) ; en deuxième choix, une grande quantité d’ offres plus insolites est, au contraire, peu « qualifiée » et l’accueil fait souvent défaut (Lieux peu souvent ouverts ; horaires imprécis ; événement terminé, etc…) ; et puis nombreux sont les professionnels à revendiquer une politique de l’Offre, ne l’adaptant que de façon très parcimonieuse ( Âges de la vie; géographies défavorisées prioritaires (ones rurales et Politique de la Ville) ou publics de personnes handicapées) car elle serait « universelle ».
3. Les avis des visiteurs sont aujourd’hui très nombreux mais, à part pour quelques sites culturels dont la fréquentation est très forte (LOVE, Le Louvre/Orsay/Versailles), les avis en ligne des visiteurs reflètent surtout l’avis des connaisseurs. Passés les avis sur la qualité de l’accueil et la propreté des lieux, on y lit surtout des l’avis argumentés de vrais connaisseurs, ce qui décourage les néophytes. Et ces connaisseurs ne jugeront pas le site culturel selon leurs propres goûts,  mais plutôt selon sa « valeur en connaissance » du domaine ou de l’époque présentés sur le site culturel (Arts, Sciences, Histoire du Moyen-âge, Festival de théâtre classique ou concert de musique Techno…).Pour résumer, sur les réseaux sociaux et réseaux comparatifs, le site culturel aura un bon avis (et une bonne note ou un maximum d’étoiles…) d’un connaisseur s’il correspond à des connaissances classiques et objectives, et une mauvaise appréciation si l’ expert ne les a pas trouvées. Et remarquons enfin que plus l’offre est classique (lieux majestueux, dates, personnages célèbres, beaucoup de renseignements, d’aides à la visite…) plus les avis sont nombreux et les notes élevées, ce qui produit un certain « formatage » des offres d’expositions, par exemple.

II- PARTIR pour une DESTINATION CULTURELLE selon VOS GOÛTS
CULTURAMA, avant d’être une application, est surtout une très jolie idée, bien dans l’air du temps : que chacun puisse trouver la ville la mieux adaptée à ses goûts parmi les grandes villes du monde ! Au fond, chacun pourra visiter sa  métropole culturelle idéale, comme disent ses conceptrices, Carine Camors, et Odile Soulard, de l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme d’Ile de France, dont nous résumons la présentation de Culturama. adresse de l’application , ICI ! http://culturama.iau-idf.fr

1 – Quelle ville vous correspond le mieux ?


Culturama est donc une application web développée par l’IAU ( Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de la région d’Ile-defrance) qui permet de découvrir la métropole idéale selon les préférences de chacun en matière de consommation et pratiques culturelles. Ses contenus sont issus d’une base de données constituée dans le cadre du réseau Culture dans les villes mondes (World Cities Culture Forum), dont l’IAU est membre fondateur et qui, à notre avis, est l’un des bons endroits à disposer des meilleures données (Des données sur plus de 70 indicateurs culturels!).

Comment ça marche ?
– Au lancement de l’application, l’utilisateur sélectionne trois critères préférentiels en matière de vie culturelle parmi une dizaine de propositions : cinéma, cosmopolitisme, festival, gastronomie, lecture, musée, musique, patrimoine, théâtre, vie nocturne.
– Suite à votre sélection, trois métropoles s’affichent immédiatement, celles qui correspondent le mieux aux critères que vous avez choisis. Elles apparaissent d’ailleurs en rouge sur la carte du Forum des Villes Culturelles avec les données des villes choisies. Un profil détaillé de la ville (portrait, photo, vidéo) est aussi accessible dans un onglet dépliant à gauche du graphique. (Pour faire apparaitre le profil des deux autres métropoles il suffit de cliquer sur celle-ci directement sur la carte).
Les données de Culturama sont en open data. Elles sont téléchargeables depuis le bouton d’aide en haut de l’application. Exemple de données téléchargeables :  ici !(fichier Excel) )

  • Petit problème : je me suis entêtée à écrire des mots-clés pour forcer l’algorithme à choisir « Paris » comme résultat, et j’ai obtenu Amsterdam (Mes critères : Patrimoine/Festival/musées)  » , Stockholm et Londres, avec comme critères  : Patrimoine/musée/Gastronomie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

POUR EN SAVOIR PLUS
-1-  Les Rapports du World Cities Culture Forum sont ici  et ses  publications  sont à lire ICI  . Les fameuses   données sur plus de 70 indicateurs culturels sont !


  • RESSOURCES pour le Tourisme Culturel : outre Culturama, vous trouverez aussi des ouvrages et cartographies indispensables pour penser le Tourisme Culturel publiés par l’IAU d’Ile de France.
  • – Publications : L’économie créative et digitale Lieux Culturels et Valorisation des Territoires,  • l’Ecosystème créatif en Ile-de-France ;  Les industries créatives en Île-de-France
    – Des cartogaphies interactives :
    – Des storymaps : Raconter un territoire par la carte, des photos et des vidéos
    – L’application cartographique « Équipomètre », qui géolocalise 400 000 équipements franciliens pour comprendre les enjeux d’aménagement ( éducation et formation, santé, commerces, équipements culture et loisirs, sport. )
    – Le Référentiel territorial horizon 2030A Lire aussi : Regards sur les territoires : rapport de l’Observatoire des territoires 2017 Auteur(s) :FRANCE. Observatoire des territoires- Editeur :Commissariat général à l’égalité des territoires – Mai 2018 – 160 pages,à télécharger, ici
    – L’Ile-de-France est la Destination touristique n°1 au monde et la première en France. L’offre culturelle représente presque 50% de l’offre culturelle natianale, l’actualité .
    Car Paris et sa région concentrent, par exemple, les monuments les plus importants (CMN par exemple). région touristique de France, (Voir les Les fascicules du Sdrif, le Schéma directeur régional de la région Île-de-France (Sdrif)
    Avec 45 millions de visiteurs en 2016, l’Île-de-France demeure la 1re destination touristique mondiale. Après quelques mois marqués par une baisse de la fréquentation suite aux attentats de 2015, la destination Paris Île-de-France est repartie nettement à la hausse et 2017sera une année record pour le tourisme en Île-de-France.
    Un grand merci à l’Institut d’aménagement et d’urbanisme de la région Île-de-France : 230 experts y travaillent conjointement sur de nombreux projets et les questions culturelles intéressent beaucoup le département de l’économie.La semaine prochaine, nous nous pencherons sur le Parcours du visiteur touristique et numérique, qui pourrait profiter de ce petit blog pour s’enrichir avec ce qui compte, ce dont un visiteur culturel a besoin, selon vous, avant, pendant et après la visite!
    Et nous définirons mieux, grâce à tous vos apports, ce que doivent accomplir les acteurs du tourisme et les acteurs de la Culture, pendant ces trois « temps de la visite » ! Le « travail ensemble » Tourisme, Culture et Aménagement du territoire  est bien la clef du succès !
  • ——————————————————-
    KEN LE TOURISTE PARFAIT prenait l’apéritif au bord de sa piscine , à Santa Barbara, après une dure semaine passée au Qatar, que ses voisins boudaient… Pas de problème!, avait dit le Touriste Parfait après quatre jours de réunions de concertation et de travail harassants, cela va s’arranger ! Et  aujourd’hui, avec ce petit algorithme de « Culturama », il rêvait de tenter Barbie  : qu’en penserait-elle? Quels seraient ses critères pour une « destination culturelle parfaite » ? Barbie répondit de suite : « Oh, tu sais, Ken, je me suis spécialisée dans un sujet précis, « Le rêve dans les images grecques archaïques et classiques autour des jumeaux Hypnos et Thanatos »,tout le reste m’importe, peu, j’aime TOUT en histoire de l’art! ». Cette femme était décidément bien étonnante, pensa Ken…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.