Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/nouveaut/public_html/nouveautourismeculturel.com/blog/wp-includes/post-template.php on line 284

Tourisme, Culture et Numérique cette semaine!

Cette semaine je vous propose un très bon exercice pour tenter de définir et de penser votre  Tourisme Culturel, avec la question-clef: de quoi est-il fait aujourd’hui? Voici donc des nouvelles importantes pour le Tourisme , la Culture et les évolutions Numériques,  les trois domaines imbriqués dans le tourisme culturel.
– Avec un article sur l’Overtourisme, un autre sur les marques pour les Musées  et enfin, pour le Numérique, un sujet que nous suivons de près : la  mise en ligne de plus d’un millier d’oeuvres et d’objets sur le web. Cette mise en ligne, rappelons-le, favorise les visiteurs très éloignés qui ne viendront pas visiter mais peuvent depuis une décennie apprendre ou se délecter en ligne à l’autre bout du monde!                                                                         Alors,mes amis,  tentez de croiser toutes ces données, ou de voir comment elles pourraient interagir pour votre tourisme culturel, voilà qui est vraiment intéressant pour mettre en oeuvre des actions au plus près des usages des habitants ceux de votre proximité mais aussi tous les habitants du monde!

I- TOURISME : L‘OVERTOURISME, un livre de l’Organisation mondiale du Tourisme, UNWTO! ! ce trop –plein de fréquenation dont Venise est, hélas, le symbole, fait l’objet d’une publication qui présente des solutions et des stratégies. C’est un ouvrage très collectif qui propose 11 stratégies et 68 mesures pour réduire et réguler les fux du tourisme de masse.
Références : Le livre «Overtourisme – Comprendre et gérer la croissance du tourisme urbain au-delà des vient d’être  publié en septembre 2018 (ISBN: 978-92-844-2007-0 | ISBN: 978-92-844-2006-3)                • Résumé du livre : La gestion des flux touristiques dans les villes au bénéfice des visiteurs et des résidents est une question fondamentale pour le secteur du tourisme. Il est essentiel de comprendre l’attitude des résidents vis-à-vis du tourisme pour assurer le développement de stratégies de tourisme durable efficaces.Ce rapport analyse la perception des résidents vis-à-vis du tourisme dans huit villes européennes – Amsterdam, Barcelone, Berlin, Copenhague, Lisbonne, Munich, Salzbourg et Tallinn – et propose 11 stratégies et 68 mesures pour comprendre et gérer la croissance des visiteurs urbains. La mise en œuvre des recommandations politiques proposées dans ce rapport peut promouvoir un tourisme urbain inclusif et durable susceptible de contribuer au nouvel agenda urbain et aux objectifs de développement durable (Texte de l’Editeur). 
TÉLÉCHARGER LE LIVRE ICI EN VERSION PDF (PDF 0.77MB)

II- CULTURE : QUAND LE MUSÉE DEVIENT UNE MARQUE COMMERCIALE, un excellent article de la revue «Mondes Sociaux « , écrit par Martine CORRAL-REGOURD et publié le 17/09/2018 · Martine Corral enseigne à l’Université Toulouse 1 ¬ Capitole.
Présentation officielle : « Le musée et la marque répondent à deux anciennes préoccupations des sociétés relevant de deux mondes différents et de deux philosophies difficilement compatibles, la culture pour l’un, le commerce pour l’autre. La création du musée universel du Louvre d’Abou Dabi (LAD) s’inscrit dans le droit fil de ces préconisations. Elle constitue en fait la première expérience à grande échelle de la valorisation internationale d’une marque muséale. En concédant son nom et sa notoriété pour une durée de trente ans, le musée du Louvre bénéficie d’une part, d’importantes retombées financières (un milliard d’euros) et, d’autre part, exporte son expertise culturelle adossée aux valeurs de l’institution.
Le musée est structuré autour de ses collections et de ses missions premières : conserver et montrer. Des dispositifs juridiques de droit public organisent cette logique d’intérêt général, notamment autour de mesures interdisant la vente des objets composant les collections publiques (principe d’inaliénabilité). Par ailleurs, en France, le musée est porteur d’une identité forte forgée par l’histoire, en particulier en raison de son origine révolutionnaire et de valeurs puissantes traduites en termes de service public, au premier rang desquelles on peut pointer l’universalisme qui se traduit entre autres par l’accès de tous aux objets conservés et montrés. De sorte qu’il est longtemps resté éloigné des considérations économiques et financières pour relever du seul domaine des institutions sans but lucratif.
À l’opposé, la marque est issue du champ de l’entreprise » et l’article analyse en finesse le rôle de ces marques. »
Ce que j’ai aimé , personnellement, c’est la précision de l’article pour  définir,  très bien,  le rôle des marques.  Les exemples de musées en région comme celui de Rodez (Soulages) ou de Granville(Dior), musées qui sont dans cette dynamique, montrent bien que, à la différence du Louvre,  ils ont d’autres enjeux, car aux retombées attendues s’ajoute l l’intégration dans le erritoire qui les accueille. Et enfin cet article  renonce à la polémique  » La Culture n’a pas de prix mais elle a un coût »,   car il  démontre que les marques n’enlèvent rien à la qualité scientifique d’un musée, à ses collections ou à la créativité des artistes!
Mondes Sociaux est un magazine numérique francophone en libre accès, créé et géré par des chercheurs. Il entend contribuer au partage et à la circulation des connaissances en mettant en visibilité auprès de larges publics des travaux de recherche de Sciences humaines et sociales déjà publiés dans des revues ou des ouvrages scientifiques.
VOIR L’ ARTICLE SUR LE PDF, ICI! 

III- NUMÉRIQUE : PLUS DE 1600 IMAGES d’œuvres d’art en haute résolution et téléchargement libre au Jewish Museum de New-York ! Cette nouvelle est réjouissante, car la collection mondiale est déjà riche de millions d’images en ligne, classées par musées ou par thèmes ou proposées par de grands agrégateurs comme Google Art ou Open Culture.
– 1- Le Jewish Museum de New York a une très belle collection qui couvre 4 000 ans de culture juive à avec environ de 30 000 œuvres d’art provenant du monde entier et, avec ces œuvres en ligne, le musée franchit le pas d’une diffusion vraiment internationale pour une diffusion vers d’autres et de nouveaux publics. .
Cette nouvelle mise d’une collection en Open data (données ouvertes) est un partenariat entre ce musée et Google, qui a donc une grande avance sur ce thème des images en ligne ; grâce à sa plateforme Google Arts & Culture, qui permet d’accéder à plus de 6 millions d’ images haute résolution d’œuvres d’art. https://artsandculture.google.com  https://thejewishmuseum.org/collection/search?sort=date-desc
On peut donc voir ces collections sur trois sites : le réel, à New York, sur un lien du musée et sur un lien de Google.
Notre source: les stories à propos du Musée. Pour les voir sur Google c’est ici .
Adresse du Musée à NYC 1109 5th Ave à 92nd St reet New York, NY 10128

– 2- RAPPEL DU MOUVEMENT : OPEN DATA , les bibliothèques, archives et musées du monde entier ont créé, depuis 2010  et diffusé des milliers d’images haute résolution dans le domaine public avec les objectifs habituels : mieux éduquer, inspirer, promouvoir l’art ou l’histoire, les sciences ou le patrimoine immatériel. Rappelons aussi qu’une œuvre d’art passe dans le domaine public de plusieurs manières (Droit d’auteur expiré ; image produite par un fonctionnaire US, licences Creative Commons…).
3- OÙ LES VOIR? Nous avons fait de très nombreux billets sur ce sujet, quand on pouvait encore « compter « ce qui était mis en ligne. Aujourd’hui cette mise en ligne est devenue très courante aux USA, où il devient difficile de compter à partir de 2016, quand on ne dénombrait qu’1,8 million d’oeuvres en ligne, comme on le voir sur cet t article d’OPEN CULTURE, l’un des sites auquel vous pouvez vous abonner car il est vraiment riche !
POUR EN SAVOIR PLUS
Vous pouvez aussi aller voir les 3000 COURS EN LIGNE, FILMS, MOOC, LIVRES et documents pédagogiques sur cette liste.
SITE DE GOOGLE ART § CULTURE : ICI  
SITE DE Google Art Project  avec des visites virtuelles de musées du monde entier
VISITE DES MUSÉES EN LIGNE 20 SITES WEB des plus grands musées américains , sur ce blog TEPAPA, que je trouve très intéressant pour ses choix, commentaires, sources et mises à jour
OPEN GLAM : Open Collections et pour Open ressources
– Article du monde en 2014 : Ces grands musées qui choisissent de donner librement accès à leurs collections en ligne , ICI – Et notre photo : les selfie de Google Art and Culture sont arrivés, très drôles : prenez un selfie et l’application vous choisira un sosie dans une collection de GoogleArt! 

RELIRE AUSSI MES DIFFÉRENTS BILLETS  sur ce petit blog : 
Utiliser, remixer et partager les collections publiques (2017)
La « datafication » du monde 
♥Big Data et tourisme culturel, en novembre 2017
♥Les Data, tendances 2016!                                                                                                                                                                             ♥Les data, la création et la personnalisation (2015)

————————————–

Ken et Barbie à Singapour ( Voir au bas du billet)

KEN LE TOURISTE PARFAIT  devait  accueillir des visiteurs à Los Angeles et vraiment il ne savait pas faire des visites...Enfin si, mais des visites  de chantiers pour ses lucratifs projets de Touriste d’Affaires ou des visites en hélicoptère ou avions de ligne au bout du monde. Enfin des  visites de Palaces – il connaissait les meilleurs bars du monde  en Rooftop! – étaient aussi dans ses cordes. Barbie Chérie, son ex, avait une fois de plus devininé son embarras :  « Mais laisse-moi faire ces visites, Ken, tu sais que notre ville a une histoire si courte que ce sera vite fait et après, on fera du Shopping et du Jet Kki« .  « Mais c’est bien sûr! », lui répondit Ken ( en français dans le texte!), Barbie est vraiment magique, pensa-t-il sincèrement…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.