Un Partenariat Centre Pompidou/Airbnb!

Revenons aujourd’hui au Centre Pompidou, après nous être régalés de son « Go Tou Ze Centreu Pom’Pidou ! » en regardant  la vidéo Souvenirs de Paris il y a un mois (à revoir ici sur notre petit blog) ). Aujourd’hui,   la surprise c’est un partenariat avec une plateforme de location d’hébergement touristique, Airbnb, que nous vous avons également présentée pour ses « expériences culturelles », nouveau concept de visites innovantes, uniques, décalées ou insolites dont la plateforme s’est fait une spécialité, avec un axe fort : toutes ces visites sont faites par des « habitants » ou les « résidents » locaux, et accessibles à petits prix. La culture ce sont les gens, et Airbnb l’a bien compris.
Partons visiter le Musée national d’art moderne, le MNAM , au dernier étage du Centre Pompidou, pour une visite avant l’heure d’ouverture, dans un musée vide . Comme Barack, quoi…(Notre photo, ci-dessous) avec juste votre petit groupe conduit par Allison, votre guide ! Le lien de la visite Airbnb, c’est ici! (Photo des « Expériences d’Airbnb)

I – LA VISITE PRIVÉE, SANS LES TOURISTES ! Oui, vous avez peut-être rêvé un jour de visiter un musée ou un monument en dehors des heures d’ouverture, pour qu’il soit, en quelque sorte, tout à vous. Cette visite ne devient-elle pas un privilège, une visite exceptionnelle, une véritable « expérience » si vous avez le droit, « hors du commun », d’y entrer avant l’heure, sans visiteurs, sans ces touristes, qui, même s’ils ont pour nom

 

Barack Obama, (Notre photo, ci-contre : Barack Obama visitant le Centre Pompidou en 2009) sont trop souvent jugés par les acteurs de la culture comme « à priori »détestables?

LA VISITE du Musée national d’art moderne , au Centre Georges Pompidou, signée Airbnb !

1- La visite dure deux heures, est proposée en Anglais et Français et côute 65 euros. Ce prix qui comprend aussi un Café (ou autre boisson chaude) ainsi que le Ticket d’entrée au musée qui donne accès à tous les espaces du Centre – musée et expositions.
2- Au programme, explique Allison, votre guide : « Nous aurons accès au Centre Pompidou avant l’ouverture du musée. Juste vous et moi! Je vis juste à cote du musée et nous nous retrouverons dans un bar du quartier des Halles pour partager un café, vous présenter mon parcours en tant qu’artiste avant d’aller visiter les collections d’art moderne et contemporain du musée (environ 1,5 heure) ensemble avant l’arrivée du grand public! Vous pourrez garder votre ticket d’entrée si vous souhaitez rester plus longtemps du musée. »
Renseignements pratiques : « Nous n’aurons pas accès au vestiaire. Veuillez ne pas prendre de sac à dos, cartables / mallettes ou grands parapluies. Ceux-ci ne sont pas autorisés pour des raisons de sécurité ».

3- À propos de votre hôte, Allison : « Je suis née à New York et vis désormais à Paris où je suis artiste. Je travaille dans mon atelier à Paris depuis quelques années (et parle parfaitement français!). J’ai aussi souvent l’occasion de faire découvrir le monde de l’art contemporain à mes amis ou amis d’amis en proposant une visite des galeries privées parisiennes »!Voir ici les conseils et recommandations d’Allison, sur le site d’Airbnb.

II-CONCLUSION : la plateforme Airbnb a-t-elle le monopole des bonnes idées ? Et nous ?
– Premier constat : Pourquoi n’avons-nous pas ce genre d’idée les « premiers », en France ? Nous avons aussi nos plateformes de locations, mais apparemment elles n’ont jamais pensé à demander aux sites culturels de profiter de leur connaissance des touristes qu’elles accueillent pour leur faire connaître le site culturel ou d’autres visites culturelles inédites, originales.
– Deuxième constat : ce partenariat garantit une vraie visibilité, que n’ont pas les des centaines de visites insolites, privées. Organiser tous ensemble les visites  peut commençer par un partenariat entre Culture et l’un des trois piliers du secteur : le TRANSPORT – (AirFrance, SNCF, grands autocaristes…)- ou HÉBERGEMENT, comme ici et la Restauration ; ou enfin des partenariats avec les autres ACTIVITÉS proposées par les voyagistes, autocaristes, Offices du tourisme, etc.
– Troisième constat : quels avantages ?
♦ Avantage pour le tourisme : les contenus culturels peuvent fidéliser vos visiteurs mais surtout en attirer de nouveaux, en plus des publics habituels de la Culture qui visitent toutes les destinations.
♦ Avantage pour la Culture : aujourd’hui, les établissements et leurs expositions temporaires coûtent si cher qu’il faut trouver en permanence de nouveaux moyens pour re-capter l’attention et la faveur des visiteurs, locaux ou internationaux, et surtout faire du « sur mesure », comme des visites plus agréables, plus étonnantes, insolites, telle que cette « nuit au musée devant Rembrandt, à Amsterdam, que nous avions présentée dans ce petit blog, et qui avait été organisée pour fêter le du10 millionième visiteur depuis la rénovation du musée en 2013.

III- POUR EN SAVOIR PLUS
1- Découvrez ou revisitez le Centre Pompidou, un lieu incontournable à Paris! Son bâtiment du 20e siècle (Renzo Piano) , dont la collection de plus de 100 000 œuvres et une riche programmation, en font l’un des plus importants musées d’art moderne et contemporain au monde.

2- Découvrez toutes les autres formes de visites de groupe du Centre Pompidou : avec votre propre guide, en visite privée, comme celle que nous présentons ce jour, ou en visite avant de dîner au restaurant. Et des visites par thématiques, ou en six langues proposées, avec un e entrée réservée pour éviter les files d’attentes !

3- AIRBNB : le Tourisme Culturel semble avoir  trouvé son opérateur pionnnier et mondial, pour vivre une expérience : Airbnb. Spécialiste du logement chez l’habitant, la plateforme entend proposer ces visites à ses hôtes et renforcer son attractivité avec de nouveaux contenus culturels, qu’elle choisit et propose sur sona page d’expériences qui comporte de nombreuses catégories .On retrouve des expériences culturelles (Cours et Ateliers ; Art ; artisanat ; Photos ; Danse ; Musique et concerts; Promenades culturelles, en ville ou à la campagne).
Et puis Airbnb, dans un tout autre registre que celui de l’activité touristique,  propose de Partagez votre logement pour une bonne cause : « Rejoignez une communauté qui estime que chacun devrait avoir un lieu où vivre. Proposez gratuitement un logement libre à des personnes qui ont quitté leur domicile en raison de conflits, de catastrophes ou de soins médicaux ».

 4- VIDÉO de L’EXPOSITION EN COURS AU CENTRE : le teaser, 51 secondes  : Le Cubisme, du 17 octobre 2018 au 25 février 2019- de 11h à 21h ou de 11h à 23h-  Galerie  Centre Pompidou, Paris Nocturne le jeudi (23h).L’exposition  vous invite à découvrir un vaste panorama de l’histoire du mouvement à Paris entre 1907 et 1917, de Georges Braque à Pablo Picasso, en passant par Henri Laurens ou Fernand Léger. Avec le soutien exceptionnel du Musée national Picasso-Paris Exposition coproduite avec le Kunstmuseum de Bâle
(Lien de la vidéo, sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=yTWMA3x2ou8)

NOS PHOTOS  Barak Obama visite le  Centre Pompidou • Fichier Barack Obama visite le musée d’art moderne du Centre Pompidou.jpg – Création: 6 juin 2009. Auteur : Maison Blanche ( Pete Souza ) / Maison Blanche ( Pete Souza ) – Photostream officiel de la Maison Blanche [1]Cette image est l’œuvre d’un employé du Bureau exécutif du président des États-Unis , prise ou créée dans le cadre des fonctions officielles de cette personne. En tant que travail du gouvernement fédéral américain , l’image appartient au domaine public .
•Extérieur du Centre : photo Creative Commons Attribution-Share Alike 4.0 International . 30 novembre 2018. Auteur : Graphy Archy (Page créée par l’utilisateur avec UploadWizard )


KEN LE TOURISTE PARFAIT
Ken revenait d’une de ces semaines harassantes, une semaine  passée en avion et en limousines privées,  avec cinq palaces aux quatre coins de la planète et plus de dix repas ou réunions pour ses affaires : Tokyo, Dubai, Londres,  Luxembourg  et Canberra….Son apéro avec son ex, Barbie Chérie, n’en était que plus délicieux. Il plongea dans leur piscine de L.A et prit son verre pour répondre à la question passionnante posée par Barbie : «Kenou, pourquoi les touristes culturels sont-ils de grands dépensiers, quand ils visitent des villes ? ».

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.