Do You Speak Tourist?

Communiquer avec le monde entier
Culture, Tourisme et Numérique permettent de créer un dialogue entre les offres culturelles et les visiteurs, mais aussi entre les visiteurs entre eux ! – Pour favoriser ce dialogue, préparer la rencontre et mieux connaître les touristes et  leurs attentes, le Comité régional de l’Ile-de-France a toujours d’excellentes idées. Je viens de recevoir, et merci au CRT! – leurs deux nouvelles publications, et vous les présente dès aujourd’hui tellement elles sont, à mon avis, parfaites!
Do You Speak Tourist, décodeur de points  de vue,  est dédié aux conditions de l’accueil et vous  présente les « tics » de 18 nationalités,avec ce que chacune  aime ou déteste.   (Les sud-coréens sont hyper connextés et adorent les « visites de quartiers » ou  les visites de monuments et de musées (99%, +15 points par rapport à la moyenne); les  indiens sont impatients et détestent attendre ; les italiens sont fous de visite culturelle (86,8%) et un peu boulimiques d’activités;  les Mexicains sont fans de Parcs et Jardins et les néerlandais sont bon public (98% de « satisfaits », etc…).Et Explorateur de tendances, repères de l’activité touristique 2019, vous aideront dans vos choix.

I- DIALOGUER AVEC DES ÉTRANGERS, l’apport précieux du tourisme
1- Objectif : mieux accueillir et mieux connaître les visiteurs ou ce qu’apprécieront les visiteurs étrangers est déjà le début du voyage culturel.
– Le tourisme, rappelons-le, c’est d’abord vouloir rencontrer d’autres personnes qui ont une éducation et une culture différente de la vôtre, et qui vous renvoient, en miroir, une image nouvelle de votre façon de vivre. Voilà ce qu’apporte de très précieux le tourisme, même si les journaux préfèrent vous montrer des reportages sur l’overtourisme à longueur d’année.
Le CRT, Comité régional du Tourisme de Paris Région préfère créer des outils pour aider les professionnels du tourisme à rencontrer, à mieux comprendre l’autre, son point de vue, et sans doute, à participer à une entente mutuelle des habitants du monde.

2- REPÈRES , EXPLORATEUR DE TENDANCES, est une publication qui dresse le bilan de l’activité touristique de la destination Paris Île-de-France, pour mieux connaître et comprendre les enjeux et mieux répondre aux attentes des visiteurs en leur proposant une offre adaptée et renouvelée. Les outils sont simples : données récentes de cadrage et données sur le nombre, l’origine ou les profils des visiteurs ; évolutions des fréquentations culturelles et des activités pratiquées.
En 2018, la destination Paris Île-de-France a accueilli 50,1 millions de touristes qui ont généré 191,9 millions de nuitées et 21,7 milliards d’euros de recettes.

II-  Beau résultat : LA VISITE CULTURELLE, PREMIÈRE DES ACTIVITÉS des touristes étrangers !
Les visites de musées et monuments (72,1%), les promenades en ville (68,9%) et le shopping (40,7%) sont les 3 principales activités pratiquées par les touristes étrangers pendant leur séjour.
La grande majorité des visiteurs sont déjà venus à Paris (Près de 8 touristes sur 10 (79,3%) sont déjà venus au moins une fois à Paris Île-de-France au cours des 5 dernières années et près de 7 visiteurs sur 10 (68,6%) souhaitent y revenir d’ici 1 à 2 ans. Et ils sont ravis du voyage : « Plus de 9 touristes sur 10 (92,0%) sont satisfaits de leur séjour ».
a)- Visite Culturelle des étrangers et des français : plus les étrangers sont éloignés, plus ils sont adeptes des visites culturelles des musées et des monuments ; dans ce sens les visiteurs français sont moins adeptes de cette visite « musées/monuments, , devancée par la promenade en ville, déjà hautement culturelle ! .
b) La visite culturelle des étrangers est  la première de leurs activités  : les visites de musées et monuments (84,0 %, +11,9 points), les promenade sen ville (74,9 %, +6,0 points) ainsi que les visites de parcs et jardins (53,9 %, +15,1 points) sont les 3 principales activités pratiquées par les touristes pendant leur séjour ; les marchés et brocantes (15,4 %, +3,4 points) et les visites guidées de quartiers (10,2) .Près des trois quarts des touristes internationaux (74,3 %, +15,9 points) ont ainsi réalisé plus de 3 activités, avec une moyenne de 4,3 activités (Données du CRT).
c)) Visite culturelle des français : Les promenades en villes (63,5%), les visites de musées et monuments (61,4%) et le shopping (33,5%) sont les 3 principales activités pratiquées par les touristes français pendant leur séjour. (Données CRT).

d) quels moyens d’information et de réservation : rappelons, pour les opérateurs culturels qui aimerait recevoir des visiteurs ou en recevoir davantage qu’ils ne le font, que les sites Internet sont toujours les premiers outils (51,3 %, +3,6 points) les hébergeurs en direct (22,2 %, -3,0 points) ainsi que les agences de voyages et tour-opérateurs (19,4 %, +3,9 points) sont les principales sources d’information pour la préparation du voyage.

III- VU DANS LES PUBLICATIONS !
Voici des collectors. Non seulement les deux petits ouvrages regorgent de renseignements précieux, mais il me semble que voilà quelques données de base qui seraient nécessaires dans chaque grande ville, en France, et aussi chaque département ou région. Mettre ces données en ligne pour chaque territoire, pour les acteurs, serait la première source de progrès pour que Tourisme et Culture travaillent ensemble, avec leurs amis du Numérique !

1- Les 18 nationalités des touristes étrangers étudiés à la loupe (Décodeur de Points de vue)  sont les suivantes: 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2-Document-culte,  trouvé sur un site du Tourisme Suisse, « Monitoring du Tourisme Suisse, 2017″, qui se réfère à l’étude des clientèles( visiteurs », en langage »culture ») du CRT Ile-de France de Guide Do You Speak Tourist!  Si les Suisses, qui font tout bien, empruntent un document aux français, , c’est la gloire! (Et en plus, vous pouvez l’imprimer, j’ai vérifié, c’est ok!).

EN CONCLUSION : encore un immense bravo au travail important que réalise chaque année le CRT de Paris-Ile-de-France. Pro.visitparisregion.com. Ce petit article ne donne d’ailleurs un exemple, mais en visitant le site du CRT régulièrement vous découvrez la plus belle des boites à outils du tourisme culturel en France avec des projets bien construits (Impressionnisme) et des études thématiques indispensables.
Evidemment je n’oublie pas qu’un grand nombre d’élus et pros de la Culture n’aiment pas trop « personnaliser » une proposition, sauf pour les enfants et les jeunes en difficulté. Mais cette universalité supposée de la Culture a des limites car, à ne jamais vouloir prendre en compte les particularités de chacun, les acteurs ne proposent que ce qui leur plait, et ils créent cet « entre-soi » d’une offre partagée entre les mêmes, des gens qui leur ressemblent, plutôt plus riches et plus diplômés que la moyenne nationale, en France, soulignait déjà Bourdieu en 1964.
guère Enfin  tout cela est en train de changer, car les usages  numériques ne permettent guère ces approches querelleuses, car ils sont avides de données précises que l’on ne peut la refuser au nom de l’universalisme.

POUR EN SAVOIR PLUS
Etude sympa trouvée sur le site du CRT : Tourisme dans les métropoles mondiales : quel positionnement de Paris Ile-de-France face à ses concurrentes ?
POUR EN SAVOIR PLUS SUR LA FRÉQUENTATION TOURISTIQUE INTERNATIONALE  de la  Région d’Ile-de-France : La fréquentation touristique internationale (pdf – 2,98 MB) Avec 22,2 millions de touristes internationaux en 2018, les clientèles internationales progressent de façon importante et représentent plus de la moitié des nuitées de la destination Paris Île-de-France. Les visites de musées et de monuments peuvent représenter parfois plus de 84% des activités pour certaines nationalités du tourisme international.

———————

Ken joue à se reprographier en 3D. L’est bête….

KEN LE TOURISTE PARFAIT  était non pas en vacances,  mais en « étude des vacances »  aux Emirates : qui y allait ou devait y aller ? Quelles activités étaient souhaitables? Qu’est-ce qui n’existait pas encore? Il avait donc créé, en plus d’une centaine d’hôtels très haut de gamme, des circuits automobiles et des spas par dizaines, pour que les touristes y viennent nombreux, et énormément de  magasins pour un shopping  international. 

  • « Mais Ken, lui dit d’un air las son ex, Barbie Chérie, « tes » touristes vont s’ennuyer terrriblement, à part les garçons jeunes et sportifs!
  •  »  Et tu suggères?, répondit Ken qui s’attendait à une invasion de musées, adulés par Barbie…   
  • « Copie Paris!« , lui lança Barbie.
  • OK, ça se tenait, mais comment faire? 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.