Fluctuart, Centre d’art urbain

 

FLUCTUART, PREMIER CENTRE D’ART URBAIN FLOTTANT !

Terminons cet été en beauté avec une visite de la très jolie nouvelle péniche–centre d’art Fluctuart, qui résume assez bien le nouveau tourisme culturel qui émerge en France et à l’étranger. Davantage de  convivialité, un accueil et une programmation artistique d’une très grande qualité et, si possible, un  site magnifique. Ici,  la Seine à vos pieds et le Grand-Palais à l’horizon. Même si vous n’y venez pas pour voir les artistes du Street art ou écouter un concert le soir, votre voyage et votre séjour y seront magiques!

Bref, je crois, enfin,  qu’il faut avoir aussi l’oeil au présent et ne pas conjuguer la  culture des seuls temps du Passé. Cela permet  à des régions et villes « non -touristiques », qui n’ont pas de  monument ou musée -« phares »,   de faire connaître leurs jeunes talents! N’oublions pas qu’avant d’être internationaux ou nationaux, les talents, artistiques ou scientifiques, naissent et grandissent localement!

• Fluctuart, Centre d’Art Urbain, que je vous ai présenté très rapidement la semaine dernière, a ouvert le 4 juillet dernier avec un programme très équilibré : des expositions, un magnifique roof top pour boire un verre et se restaurer et une librairie sur les arts de la rue. Centre de ressources pour les fans d’arts contemporains, c’est un lieu convivial où trouver des repères sur le Street Art dans le monde et assister à des concerts live de musique chaque soir .L’entrée est libre et gratuite, sept jours sur sept, de midi à minuit.

I- OÙ EST FLUCTUART ? A Paris, dans le VIIéme arrondissement, mais ne vous crispez pas, il y a et il y aura des lieux sympathiques partout, « même à Paris », si j’ose dire ! Métro avec trois stations :Invalides (lignes 8 et 13)Champs-Élysées Clémenceau (lignes 1 et 13) ET Franklin D. Roosevelt (lignes 1 et 9)
Accès par le Pont des Invalides (Port du Gros Caillou, PARIS 75007)


II- QUI A CRÉÉ FLUCTUART? Une équipe de trois garçons qui ont mixé leurs compétences : Nicolas Laugero Lasserre, directeur artistique ; Géraud Boursin, entrepreneur et Eric Philippon pour les finances . Ensemble, ils ont imaginé cette péniche insolite – toute en transparence, et l’on faite fabriquer, puis l’ont aménagée, de façon remarquable !

 

AU PROGRAMME…
III- UNE PÉNICHE-GALERIE, LIBRAIRIE ET LIEU DE CONCERT

•UNE EXPO PERMANENTE AU PREMIER étage dans la galerie d’art urbain permanente : Keith Haring, Jonone, Banksy, FUTURA 2000, Levalet, Rero, Roa, Rammelzee, Shepard Fairey, Maxime Drouet, Clet, Blue, C215, Dran, VHLS, Pantono, QUIK., pop-up ateliers des artistes en résidence visitables et , assister à des conférences, participer à des ateliers initiatiques…».Photos  ci-dessous:  l’expo permanente.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

•TROIS EXPOS TEMPORAIRES PAR AN dans les 300 mètres carrés du sous-sol. Voici Swoon,  en ce moment jusqu’au 27 septembre 

 

 

 

 

 

 

♥LA LIBRAIRIE  sur les arts urbains (France et monde). 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IV- LE ROOF TOP POUR DÉJEUNER, se détendre, boire un verrre… ET POUR LES CONCERTS LE SOIR


Revoir la vidéo avec l’interview, sur la péniche de FluctUArt, de Nicolas Laugero Lassere, le directeur artistique du lieu FLUCTUART / CNEWS sur notre billet de la seamine dernière :  » Le Street art, nouvelle destination « touristique et culturelle.
Ce soir, vendredi 30 août 2019, l’artiste Aldori ( concerts à Genève, Ibiza, Lyon et Paris) et son large univers musical : Funk, House, Techno… « vous emportera avec le sourire du transat au dancefloor ».

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES, sur leur site, ICI
POUR EN SAVOIR PLUS : voir la vidéo sur mon billet de la semaine dernière, et compléter ces lieux du street- art avec d’autres lieux et ouvrages intéressants.

Et vous, mes amis, connaissez-vous des petits lieux très bien situés, créés par des équipes mixtes pour conjuguer un accueil très ouvert, une petite restauration, un centre de ressources et la présence d’artistes et de musiciens?

 

Photo du Haut, ©Fluctuart, toutes les autres sorties de mon petit iPhone!

———————————————-

KEN LE TOURISTE PARFAIT était parti pour un tour du monde en une semaine, et il allait encore visiter des Palaces et des restaurants, des lieux merveilleux et des Centres de Congrès pour son travail, qui n’était pas de tout repos… Son ex, Barbie Chérie, l’appela de Los Angeles, et, assez curieusement son numéro était masqué « Ken, veux-tu du citron dans ton Gin ou simplement une larme de Vodka ? ». Il se retourna, car il venait d’entendre un écho : LA VRAIE voix de Barbie, qui arrivait triomphante sur le pont du Fluctuart, à Paris, avec leurs deux verres et des amandes fraîches. Il laissa son coca et le menu qui était collé sur…une bombe,  pour accueillir sa Douce!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.