Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/nouveaut/public_html/nouveautourismeculturel.com/blog/wp-includes/post-template.php on line 293

Arts et Commun.e.s en Bretagne!

Arts, Communes et Communs! Les communes bougent bien, en Bretagne, regroupées dans plusieurs réseaux dont celui, régional, de  BRETAGNE CRÉATIVE , véritable Hub de pépites culturelles et de création d’actions pensées collectivement et mises en « communs ». J’aime aussi beaucoup le Finistère, département le plus convaincu par le tourisme culturel -avec celui du 93- en France, où est né  l’Art dans les Chapelles  (Art contemporain et patrimoine)en 1992.  N’oublions pas des communes pionnières de cet élan collectif, comme que la métropole de Rennes, qui fut la première en France à lancer une politique d’ouverture de ses données (transport, espaces verts, équipements… ), tandis que Brest innova par  le mouvement de partage des  Communs.
Mixez tout cela et vous rencontrerez une potion magique créée par les habitants à partir des usages de la culture, du tourisme et du numérique : notre exemple de BRUDED va vous étonner!
I- ASSOCIER, MIXER et PARTAGER ! Aujourd’hui, Paris et les grandes villes innovent chaque jour et le font savoir, mais leurs habitants sont rarement associé au plus près aux politiques culturelles et touristiques.
En rejoignant le réseau des villages bretons, BRUDED, on rencontre des habitants qui se sont mis à se former à l’urbanisme et à aménager, avec des artistes qu’ils ont choisi, leurs espaces publics.
La participation des habitants est aussi le fruit de l’histoire, les politiques municipales et les démarches de tous petits villages ayant souvent été le fruit de décisions collectives en Bretagne et en Loire atlantique. Brest, Rennes et Nantes sont des drapeaux, voyons aussi coment de touts petits bourgs ont redonné la parole et la décision aux habitants.

II- BRUDED, UN BEL EXEMPLE !
Nous avions donc, en Bretagne, l’Art dans les Chapelles,  issu de la volonté collective de valoriser le patrimoine architectural breton en le faisant dialoguer avec le travail d’une quinzaine d’artistes contemporains (Pays de Pontivy et de la vallée du Blavet) chaque année.
Voici Bruded, qui va plus loin en associant davantage les habitants et les artistes locaux aux choix artistiques et en résolvant des questions d’aménagement urbain grâce aux artistes !
LE RÉSEAU BRUDED comprend 160 collectivités de Bretagne et Loire-Atlantique dont les habitants se sont associés pour laménagement des bourgs et des espaces public en s’engageant dans des réalisations concrètes de développement durable et solidaire. Depuis 2005, les communes pionnières décidèrent de mutualiser leurs réflexions et leurs moyens au sein d’un réseau solidaire d’échanges d’expériences et de réalisations de développement durable.

III- DÉMARCHES ARTISTIQUES POUR AMÉNAGER T L’ESPACE, avec des peintures murales ou sur le bitume ! Voici les photos, avec un grand MERCI à l’ article du site de Bruded, une publication de Juillet 2019 sous licence CC by sa que nous reprenons ici sur notre petit blog : « Des communes se lancent dans des démarches artistiques comme des outils d’aménagement ».

  • Ces réalisations sont d’origine variées. Certains choisissent de travailler avec des artistes peintres « professionnels » auprès de qui ils passent commande alors que d’autres organisent des chantiers participatifs avec des habitants, parfois même des jeunes, encadrés par des professionnels : grapheurs, artistes peintres locaux.
    Comment pallier la vitesse excessive en centre-bourg ?En captant l’attention des automobilistes qui seront peut-être plus attentifs et lâcheront l’accélérateur le temps de franchir le bourg : un moyen simple et peu onéreux de faire d’apaiser la circulation automobile dans les bourgs…
  • 1- PLOUGUERNEAU (FINISTÈRE ; 6490 HABITANTS) : PASSAGES PIÉTON

 

 

 

 

 

 

 

 

En lien avec la mairie et avec l’aide des services techniques, 6 personnes ont réalisé les fresques colorées : designers à la retraite, membres de l’association Takou musical du Grouaneg et 3 anciens élèves de l’association Gribouille. Ces œuvres marquent l’entrée de centre-bourg en zone partagée, limitée à 20 km/h.
2- LAURENAN (COTES D’ARMOR ; 734 HABITANTS) : CARREFOUR CŒUR DE BOURG

Sur l’idée de l’architecte, maître d’œuvre du projet de revitalisation, ce sont les habitants qui ont réalisé la fresque, encadrés par des artistes de la commune. Après accord du Département, cette œuvre permet de « perturber » l’automobiliste dans cette zone de partage à 20 km/h. Cela a coûte 900€ de peinture.

3- GOURLIZON (FINISTÈRE ; 898 HABITANTS ) : FRESQUE MURALE ENTRÉE DE BOURG                                       

Dans le cadre des opérations de revitalisation du centre-bourg, les élus ont choisi de travailler avec une artiste professionnelle installée à Pont Aven qui avait préalablement réalisé des œuvres collectives avec les habitants. Une fois d’accord avec le motif envisagé, un échaffaudage a été monté et l’aide des services techniques nécessaire. Coût de l’opération : 10 K€

4- LE CLOÎTRE ST THÉGONNEC (FINISTÈRE ; 660 HABITANTS) : UN PIGNON EN CŒUR DE BOURG

En 2019, les élus sont abordés par une association bretonnante locale qui propose de réaliser une fresque murale sur le pignon d’une maison, propriété communale en cœur de bourg. Les élus, enchantés ont dit banco. Coût de l’opération : 0 €

5- BOTSORHEL (FINISTÈRE ; 425 HABITANTS) : TROMPE-L’ŒIL POUR « HABILLER » UN BÂTIMENT             

La mairie, propriétaire du bâtiment en face de la mairie sollicite un artiste peintre bénévole de la commune pour y réaliser un « trompe-l’œil » pour cacher le mauvais état de la façade et apporter une touche colorée au bourg. Coût de l’opération : le prix de la peinture.

6- GUERLESQUIN (FINISTÈRE ; 1343 HABITANTS) : DES VITRINES EN TROMPE L’ŒIL                                             

La commune souffre d’un abandon des commerces en cœur de bourg. Alors qu’elle met en place un projet d’envergure pour redynamiser l’ensemble, elle a choisi de réaliser des trompe-l’œil en forme de vitrines de commerces en lieu et place des boutiques aujourd’hui fermées.

7- LAZ (FINISTÈRE ; 665 HABITANTS) : GRAPHE AVEC LES JEUNES DE LA COMMUNE

Les élus ont travaillé avec un grapheur pour réaliser une fresque sur le pignon du bâtiment situé à proximité des terrains de sports. Les jeunes de la commune ont été impliqués pour peindre l’œuvre
PHOTOS  – TRANSISCOPE – / Association de fait Alternatiba, MES, Colibris, Utopia, Assemblée Virtuelle, Cap ou Pas Cap, RIPESS, CAC, WARN, CRID, – SocioEco, Resiway
– Photo bibliothèque a citer : Par Lamiot — Travail personnel, CC BY-SA
CONCLUSION Et demain ?
Demain les élus des communes vont devoir répondre aux habitants qui souhaitent davantage participer aux décisions, et de nombreux mouvements accompagneront les « Communs » car les habitants pour mieux « autogérer » leur vies et leurs villes.

Port de Saint Goustan/Auray Bibliothèque partagée 2016

L’exemple de l’Association Bruded souligne des changements à venir, au niveau local :
1- Parce que, de plus en plus, les habitants veulent participer à au développement de leur village ou de leur ville et créer une dynamique collective pour agir et décider ensemble ;
2- Parce que, à moins d’un an des élections municipales, les acteurs du Tourisme doivent prendre en compte ces nouvelles demandes de stratégies de proximité avant tout projet de développement. Car le Tourisme est trop souvent imposé aux habitants, au motif que seul le « le marché » compte, et il est trop souvent dicté par des considérations de retombées économiques à court terme.

Or, les alternatives ne maquent pas pour proposer un tourisme de qualité,  « coup de coeur », au plus près des habitants! Car les ressources produites par les habitants sont une « offre » incopiable, précieuse, que les partisans d’un tourisme authentique et durable apprécieront.
3- Pour lutter aussi contre un tourisme dévastateur (Surtourisme, overtourisme), les habitants peuvent participer à l’élaboration de stratégies de rapprochement entre touristes et habitants, (Demandes et offre ; découverte des façons de vivre ; tourisme expérientiel… ) et le tourisme sera, de ce fait, plus acceptable et pérenne.
POUR EN SAVOIR PLUS SUR LES COMMUNS :
1- La meilleure définition, la plus simple, sur le site de Nantes, ICI ! Un peu plus intello sur Hypothèses,!
2- VECAM, Réseau francophone s’est créé en 2014 autour des biens communs et des municipalités, espaces privilégiés d’expérimentation concrète de l’apport des Communs dans la société. Brest et Rennes étaient pionnières, avec Nantes.
2- NANTES EN COMMUNS et ses objectifs, ICI!
3- LA COMMUNE EST A NOUS avec deux associations à but non lucratif : CommonsPolis et le Mouvement Utopia qui travaillent dans une même direction de soutien aux initiatives citoyennes pour la promotion d’enjeux tels que la radicalité démocratique, le respect des droits humains et de la nature et la défense des biens communs. «Réunis autour de la question du municipalisme, nous faisons partie d’un écosystème plus large faisant vivre ces expériences en France, en Espagne et en Europe. »Voir aussi TRANSISCOPE
Photo bibliothèque de Saint Goustan  : Par Lamiot — Travail personnel, CC BY-SA 4.0

  • – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – — – –

Alerte!

KEN LE TOURISTE PARFAIT était un peu perdu : devait-il faire une conférence sur sa Vie de Touriste Parfait ou sur les Mille et Un Inconvénients de cette Perfection ? Barbie, son ex, arrivait avec son plateau – apéro et lui souffla la réponse : « Mais, Ken, vivre dans des palaces, voyager dans avions et gagner des millions dans les réunions d’affaire, c’est le rêve de tout humain !». Heureusement que Barbie était là, elle le rassurait toujours…malgré ses nouvelles boucles d’oreille : une petite faucille avec un petit marteau. C’était quoi, ça? Il semblait à Ken qu’il avait déjà vu ça, mais il avait complètement oublié où et quqnd….

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.