Amsterdam : Marie-toi et marche !

LE MARIAGE,  SOLUTION AU TOURISME DE MASSE?  
Oui, à Amsterdam, car pour réconcilier touristes et locaux, c’est facile : on les marie pour un jour et ils font une balade ensemble ! Apaiser les relations entre des « touristes noceurs » étrangers aux mauvais comportements et tous les habitants qui les « supportent » était le but de cette amusante expérience ! En fait nous vous la présentons aujourd’hui car Amsterdam a aussi fait parler d’elle, ces jours-ci, en décidant de rapprocher les touristes des habitants et de « choisir » ses touristes! Car les habitants d’Amsterdam en ont assez : ils ont atteint une cote d’alerte : 19 millions de touristes pour 850 000 habitants, soit 22 touristes par habitant. C’est moins que Venise (30 millions de visiteurs  pour 55 000 habitants) mais ils ont raison : le tourisme de masse envahit très vite une destination et, lorsque c’est fait, il est hélas long et difficile d’inverser cet  Overtourisme pour qu’il redevienne un tourisme acceptable et durable! (Voir Venise,  Saint-Paul de Vence et ou le Mont-Saint-Michel qui n’y arrrivent pas!).

  • Les élus, les habitants, les entreprises et l’agence municipale du Tourisme, NBTC, ont décidé de parier sur le «tourisme de qualité », le seul qui, selon eux, peut réconcilier les habitants et les touristes durablement! Au total, le NBTC a perçu 9 millions d’euros de la part du gouvernement pour mettre en place cette nouvelle politique touristique. Voyons tout cela aujourd’hui !

I- ÉPOUSEZ UN NÉERLANDAIS POUR UN JOUR ? Une petite entreprise d’Amsterdam, Wed and Walk (« Se marier et marcher »), a ouvert en 2015 dans le quartier branché du Pijp, à cinq minutes à pied du quartier des musées Van Gogh, Rijksmuseum et  Stedelijk Museum , haut lieu touristique d’Amsterdam.
I-Comme  «Touristes et habitants » est bien dans l’air du temps dans les villes créatives et intelligentes – depuis 1992, année de fondation des Greeters – la Ville d’Amsterdam,  toujours  très innovante, elle aussi,  a parié sur un tourisme de qualité, et qui rapprocherait les habitants et les touristes.

  • WED and WALK est une boutique décorée en chapelle , mais façon « mariage », avec tous les accessoires, fleurs et tenues pour une cérémonie  entre deux inconnus, avant de les envoyer pour une lune de miel d’un jour à travers la ville, hors des sentiers battus. La boutique facturera 100 € la cérémonie express
    – Le concept est simple : un.e habitant.e qui veut bien épouser pour un jour  un.e touriste, moyennant finances, lui  fera aussi découvrir « sa » ville, la vraie Amsterdam.» Chaque mois, de nouveaux prétendants « locaux » s’inscrivent avec l’activité qu’ils proposent, tandis que les aspirants étrangers peuvent choisir l’heureux élu à la carte.
    – La Maire d’Amsterdam approuve ! L’initiative a tellement plu à la mairie qu’elle a décidé d’en faire la promotion active dans l’excellent guide  « Untourist Guide of Amsterdam ». (Guide du Nontouriste d’Amsterdam)

Untourist Guide to Amsterdam et Wed and Walk  sont les deux sites Internet qui ont lancé ce mariage en  proposant  une liste de parcours et d’activités créatives ou d’utilité sociale et très écolos : pêche aux sacs en plastique dans les canaux ; travail du jardin, etc… (voir les photos de ce billet) . Viser un tourisme différent, un peu moins bas de gamme que le tourisme de masse (Centre-ville historique ou « Sexshop&Drogue » engorgeaient le centre-ville d’Amsterdam).
DÉTAIL DE L’OFFRE  Wed and Walk (Marie-toi et marche !», expérience également  intitulée “Marry an Amsterdammer”
Pour 100 euros, vous avez la cérémonie de mariage, avec tenues vestimentaires, bagues, vœux, et bien sûr la lune de miel, qui consiste en un tour à pied ou à vélo dans les endroits les plus insolites d’Amsterdam. La cérémonie du mariage dure 45 minutes et vous n’avez droit qu’à deux témoins au maximum!
Par contre, les cérémonies de “Gold” et “Diamond” durent 60 et 75 minutes, vous changez de tenue, bénéficiez d’une séance photo et pouvez avoir 4 à 12 témoins. Gold coûte  125 euros et Diamond est à  150 euros. Vous aurez aussi plus de temps pour essayer les robes !                                                                                                                                                                                                                               – Votre mariage aura lieu, selon vos goûts, dans leur décor romantique et un peu kitsch mais aussi dans un tout autre lieu de votre choix.
Voir le détail, ici : Se marier pour 1 jour!

Mariage d’un jour : on pêche du plastique?

Le plus rigolo : pour que les mariés s’engagent vraiment, ce jour  de mariage,  l’entreprise les invite à participer à la planification de la cérémonie. Ils choisissent les tenues, la musique, les alliances et en écrivent les vœux. Lorsque les “fiancés” vont  prononcer le fameux “Oui, je le veux!” devant l’autel, un maître de cérémonie les accompagne,  et un photographe flashe le baiser  ou l’accolade (s’ils préfèrent ne pas embrasser un(e) inconnu(e). Enfin, ils obtiennent un certificat  de leur amour éphémère..
– La plaisanterie a ses limites 🙂 Certains rituels habituels des mariages ne sont pas autorisés par le site, comme jeter du riz, des pétales ou des confettis aux jeunes mariés. Les frais de nettoyage, si vous le faites, seront de 150 euros lui seront facturés. On ne peut non plus ni boire ni manger, à cause des taches qui maculeraient sur les robes des mariées.

–  Enfin votre couple partira en visite ! Croisière en bateau pour découvrir la ville ou ballade à pied ou à vélo, pour une visite culturelle. Vous aurez choisi votre guide-marié.e comme on le fait pour les Greeeters, sur le site de Wed & Walk. Vous vous arrêterez tous les deux dans les plus jolis cafés ou restaurants, glaciers, pizzerias ; « Vous explorerez des recoins cachés d’Amsterdam que la plupart des visiteurs ne connaissent pas, vous partagerez des idées avec votre amoureux d’un jour et passez de bons moments ensemble« , dit la communication. Vous terminerez enfin la journée, à votre choix  (joli jardin anglais; brasserie Heineken….). Ou,  si vous êtes plutôt « Gâteaux ou Cinéma,  vous mangerez une part de votre gâteau (de mariage)dans   une pâtisserie très renommée (De Taart Van M’n Tante) ou au célèbre Cinéma Rialto.

III-LE PROGRAMME DE RÉGULATION du tourisme,  pour UN TOURISME DE QUALITÉ
Il y a un peu plus de dix ans, Amsterdam a misé sur le développement de son tourisme, pour se relever de la crise financière de 2008 . Avec son image à la fois hyper-chic (Rembrandt dans le fameux musée de du Rijksmuseum), et cool (Hyppies et Cannabis depuis les années 60..) mais aussi avec ses canaux, ses vélos, ses maisons pittoresques, la cité avait tout pour devenir une destination jeune et passionnante. Résultat : entre 2005 et 2016, le nombre de touristes a presque doublé (de 10 millions à 18 millions)!(Photo: Le Rijksmuseum)
-Les mesures d’urgence sont donc très attendues : 
1 – Désengorger Amsterdam du tourisme de masse de la capitale des Pays Bas 
→Mieux faire connaître l’ensemble des destinations de tout le pays, avec d’autres destinations que celle d’Amsterdam, actuellement visitée par 90% des visiteurs étrangers.  Orienter les primo-visiteurs (Chinois) vers d’autres villes  , et faire en sorte que la Capitale accueille davantage de Repeaters (touristes qui « reviennent » dans un lieu qu’ ils ont déjà visité une fois). Et « choisir ses touristes étrangers ! (Détails en 8, ci-dessous). Car, après tout, les spécialités des  Pay –Bas existent ailleurs que dans la capitale : les tulipes, sabots, fromages et autres maîtres de la peinture hollandaise ne sont pas une spécialité d’Amsterdam et on peut en voir à Maastricht, Groningue ou Arnhem !
2- Augmentation de la taxe de séjour, qui devient la plus chère en Europe ;
3- Encadrement renforcé des locations saisonnières ou Airbnb : 30 jours par an au maximum et interdiction de ces locations dans certains quartiers, dont le centre.
4 – Les 8 Mesures de Régulation des flux de visiteurs  sont vraiment la partie intéressante                                            1-Moins de flux avec la fin des dans le centre-ville des transports en bateaux –taxis, calèches, bicyclettes à bière ou Segways;                                                                                                                                                                                                                                 2- interdiction des autocars sur la rocade A10 ;                                                                                                                                             3- Les terminaux de croisière sur les canaux seront déplacés en dehors du centre-ville et un terminal sera fermé pour permettre la construction du pont Java                                                                                                                                                                   4-Interdiction des «hôtels flottants» de péniches ou de petits bateaux
5- Interdiction de nouvelles succursales de grandes chaînes de magasins et de restaurants
6- Renforcer le nombre de de nettoyeurs de rues et de collecteurs d’ordures; 
7- Amsterdam Marketing sera transformé en centre d’expertise pour la promotion de la culture

8- Choix des touristes :
A) Fermeture des Offices de tourisme néerlandais dans trois pays émetteurs de touristes : Italie, Espagne et Japon : pays choisis non pas à cause des comportements des touristes, mais parce que les visiteurs viennent seulement en voiture et en avion, qui polluent trop.(NB : la fermeture ne signifie évidemment pas qu’on interdit le pays à ces visiteurs, juste que l’on n’y fait plus  de promotion, pour éviter le tourisme de masse).
B-Préférence et choix des visiteurs étrangers anglais, belges, français et britanniques, trois pays les mieux reliés par les trains.
C- Choix de touristes déjà venus (Repeaters) et le moins possible de primo-visiteurs. Les repeaters ont en effet envie de découvrir autre chose que la capitale, et dans la capitale ces touristes veulent de nouvelles visites, ou des visites insolites.

CONCLUSION : mais comment ont-ils fait?  Le programme du Tourisme pour 2030 est le moment clef, avec tous les acteurs  de la « destination (Ville, Hébergement, transports, activités…) autour de la table et surtout les habitants!  Ils ont déjà pris quelques mesures d’urgence , souvent de grand ampleur, comme ce  « choix assumé  de leurs  touristes« qui fait partie de la stratégie.  On relèvera aussi  la septième mesure, « Amsterdam Marketing sera transformé en centre d’expertise pour la promotion de la culture » qui nous a bien fait sourire ! Car en France, nous en sommes encore au très plan-plan trio « Marketing/Finances/Investissement » et le Marketing n’est pas admis officiellement dans 90% des les équipes culturelles.

– Le NBTC, bureau du tourisme néerlandais à  travaillé aux choix prioritaires dans leur Stratégie 2030, et décidé que les actions  seront co-choisies entre le Bureau du Tourisme et les habitants concernés. Ces actions, tout comme notre exemple du Mariage,  que le NBTC a évidemment encouragé, ont un but  commun : permettre un tourisme plus créatif en terme de visites,  avec  de nouvelles  formes et de nouveaux lieux de  visites, et surtout  une Amsterdam avec et par les habitants,  qui se rapprocheront ainsi des touristes.Leur  publication  est  vraiment géniale, et cela fait bien longtemps que je n’avais lu quelque chose d’aussi percutant (40 pages) :  Perspectives 2030 : Destination Les Pays-Bas,  une nouvelle vision de la destination qui profite aux habitants !

 

 

POUR EN SAVOIR PLUS  
L’article qui nous a  donné envie de ce billet ! À Amsterdam, des faux mariages pour réconcilier touristes et locaux, sur le Journal  la Croix, un article de   Sabine Cessou du 14/08/2019    Et l’ouvrage, ci-dessus , « Perspectives 2030 », par l’équipe d’Amsterdam ( Vous pouvez cliquer sur le lien du texte pour le lire).

 VOIR aussi LA VIDÉO de LCI du 12 novembre sur ce lien, car LCI ne donnait pas de lien pour que je l’intègre sur le blog. Elle est  intéressante car elle fait le point des mesures prises pour juguler les flux touristiques,  et dans la seconde partie elle compare rapidement Amsterdam avec Paris,Barcelone, Dubrovnik et… Saint-Paul de Vence, qu’un candidat aux prochaines élections municipales veut rendre « payant » pour les visiteurs touristiques !  Référence de la Vidéo:  Comment les Pays- Bas s’organisent contre le tourisme de masse – TV Chaine LCI, Fabien Crombé, chronique « Les indispensables-12 novembre 2019. Lien de la vidéo :
https://www.lci.fr/international/video-comment-les-pays-bas-s-organisent-contre-le-tourisme-de-masse-2137505.html

  • Enfin  quelques articles : RTL https://www.rtl.fr/actu/international/amsterdam-prend-des-mesures-pour-limiter-le-nombre-de-touristes-7793515411 -Les ECHOS : https://www.lesechos.fr/monde/europe/les-pays-bas-ne-veulent-que-des-touristes-tries-sur-le-volet-1145342 Par Didier Burg Le Echos Publié le 5 nov. 2019
    Avec, si vous voulez y aller, le site touristique d’Amsterdam !  Bon voyage, mes amis!
  • ———————————————————————————————————
  • KEN LE TOURISTE PARFAIT   avait repéré une Marie, très jolie petite  jeune femme sur le site  Wed & Walk!  Il arrivait de Rio de Janeiro et repartait demain vers la Thailande, pour son job de Touriste Parfait. Evidemment des réunions, des avions, des Palaces et des diners chics l’attendaient, mais il aurait bien fait un « petit tour de la Ville « d’Amsterdam,  accompagné de cette beauté. Son portable sonna « Il n’en est pas question! Même en rêve! » lui dit son ex, Barbie Chérie, d’une voix terrifiante… Mais comment avait-elle su?  A moins qu’elle n’ait un accès privilégié à ce petit blog, il ne voyait pas… Il fallait qu’il appelle Evelyne, pour en avoir le coeur net!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.