«

»

oct
04

L’avenir des villes en 2030

Ken va se précipiter pour voir toutes les expos de Fabrice Hyber! Au Mac Val, à Pompidou,à la Fondation Maeght, à l'Institut Pasteur! Ici avec le POF "Ballon Carré!

Restons modestes et ne prédisons rien de certain pour le Tourisme Culturel en 2030. La seule hypothèse est que le Tourisme et la Culture, ensemble, continueront à travailler les imaginaires, produire des images, du sens, s’il s’adapte toutefois  aux changements en cours. Ces mutations sont liées aux évolutions des usages du numérique, aux nouveaux comportements des clientèles et à de nouveaux modèles économiques. Alors, pour réfléchir et avoir une petite idée des tendances prochaines, nous vous présentons le résumé de l’étude sur les Villes à l’horizon 2030 ainsi que 4 projets passionnants en France et au Canada. Ils concernent les infrastructures indissociables de la visite culturelle : l’urbanisme (Nantes, Le Grand Lyon ou Paris), l’association entre projets créatifs,  habitants et touristes de la ville (Montréal, les Balançoires), l’Innovation (Paris, Mobilier urbain) et enfin  le Web (Extension de Google Street ; plusieurs conférences internationales sur l’innovation pour les musées).

I- L’ ETUDE SUR L’AVENIR DES VILLES EN 2030

Cette étude a mobilisé pas moins de quatre universités aux Etats –Unis( Yale ;Texas A§M ; Boston et Arizona) et trace un tableau «global » de l’évolution des villes. – En premier, l’étude analyse l’accélération de la croissance des villes : en 2000, la couverture urbaine mondiale représentait 0,5 % de la totalité des terres émergées. En 2030, les villes grandissant de plus en plus vite, l’espace urbain devrait avoir triplé de surface et gagné 1,2 million de kilomètres carrés. Soit deux fois plus que la superficie de la France métropolitaine. Pour se représenter les choses autrement, il faut voir que 1,2 million de km2 gagnés en trois décennies, cela fait 110 km2 par jour, soit à peu près la superficie de Paris !

- Quels sont les continents les plus concernés ? Sans trop de surprise, que près de la moitié de cette expansion se fera en Asie, la Chine et l’Inde se taillant la part du lion. Ainsi, les géographes pensent qu’en 2030, on trouvera en Chine un cordon côtier urbanisé de 1 800 km de long, entre Hangzhou et Shenyang . Mais c’est en Afrique que la croissance de l’urbanisation devrait être la plus rapide avec une augmentation de 590 % prévue entre 2000 et 2030, notamment dans les cinq régions suivantes : autour du Nil en Egypte, le golfe de Guinée, les rives nord du lac Victoria, le nord du Nigeria – pays le plus peuplé du continent et en forte croissance démographique – et la région d’Addis-Abeba, en Ethiopie.

- L’aménagement urbain : pour atténuer l’impact global de ce milliard et demi d’urbains supplémentaires qui arrivera d’ici à 2030, les signataires de l’article de PNAS suggèrent notamment de privilégier la densification des villes plutôt que leur étalement. Pour eux, « le développement compact », en plus de préserver au maximum les espaces naturels, présente l’avantage de diminuer les pertes énergétiques. Enfin l’article s’interroge sur les ravages de cette urbanisation, avec, en tout premier danger, celui d’un péril pour la biodiversité et de la disparition des espèces.

Voir l’article complet et les références de l’étude sur le site du PNAS (Proceding of the National Academy of Sciences) ici Voir notre source, « Passeurs de sciences », Pierre Barthélémy :ici . Voir la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature . 2012)

II- AU CANADA, UN CONCERT DE BALANÇOIRES A MONTREAL

Mouna Andraos et Melissa Mongiat du collectif Daily /Tous Les Jours ont réalisé, en face de la Faculté des sciences de l’Université de Québec à Montréal une installation avec 21 balançoires interactives. Le principe : au départ, votre balançoire s’illumine d’une couleur qui détermine un morceau et commence à jouer quelques notes au rythme des balancements. Plus il y a de personnes qui se balancent, plus ils participent au concert, avec des sons qui s’harmonisent entre les balançoires. Et plus la mélodie devient belle et complexe ! Voir la vidéo, ici, ou en savoir plus, :  Notre source : la Newsletter « Daylygeekshow, qui nous épate chaque jour!

Le musée des Possibles

L’Agence Living Our Time , qui a conçu le concert de balançoires, propose aussi sur son site un « Kit Opérette , et un Kit « Musées des possibles , d’où nous avons tiré notre photo. D’autant qu’un camping en ville est aussi en préparation à Marseille 2013 Off !

III- EN FRANCE, SUIVONS LES BONS PROJETS ! Observons leur évolution, comment se développent des villes, quelles compétences elle mobilisent pour ce développement. Car le Tourisme Culturel, étrange alliage entre création – architecture, urbanisme, projets artistiques – et mémoire de la ville – son passé, son patrimoine, son identité- se construit à partir de ces grands projets.

1) ILE DE NANTES Après dix ans de transformation la seconde phase du projet urbain de l’île de Nantes ( 337 hectares au cœur de la métropole nantaise) a de nouveaux objectifs, rendus publics le 20 septembre dernier. Les urbanistes Marcel Smets et Anne Mie Depuydt (uapS) ont présenté leur stratégie d’aménagement après deux ans de réflexion et de concertation. Pour l’essentiel, il s’agira d’ « d’éviter les grands gestes au profit d’un travail de liaison et de couture sur les différents quartiers qui composent l’île, ainsi que ses abords ».

-Les grands objectifs du projet urbain (2000-2030) – 1 500 000 m² d’opérations immobilières dont : 10 000 logements (700 000 m²), 450 000 m² d’activités et bureaux et 350 000 m² d’équipements – 160 ha d’espaces publics créés ou retraités – Trois nouvelles lignes de transport public en site propre

CONCLUSION : Nantes Métropole prépare l’avenir, investit dans la ville, lui choisit un sens. Pas de grand geste architectural, pas de « phare » années 90 : plutôt un travail patient de « couture » pour éviter les fractures entres quartiers, entre rues, entre habitants, et entre habitants et visiteurs de la ville, (familles, touristes, excursionniste ou hommes d’affaires…). Notre source : Le Moniteur .

2) Toujours à Nantes, signalons aussi le premier Guide de Tourisme Culturel pour «Nantes Métropole…à pied» Ce guide de randonnée pédestre présente une trentaine de circuits, classés de très facile (moins de 2 heures de marche) à difficile (plus de 4 heures). Le circuit 17, classé en difficulté moyenne, est dédié au Voyage à Nantes et aborde différentes étapes du parcours pérenne. Une escapade citadine dans laquelle la ville se dévoile en un dialogue entre art, patrimoine historique et architecture contemporaine. Pour ce parcours de 15 km, prévoyez 3h45. Références : 130 pages d’idées balades pour découvrir Nantes et ses environs… Un guide pratique et indispensable, disponible dans nos accueils Nantes Tourisme (rue des États, Station Prouvé et à Vert au prix de 14€. Notre avis: on attend tous avec gourmandise une vente en ligne ! Ma source : la Newsletter du Voyage à Nantes , ici.

 

3) PARIS (Petit rappel) : le projet « Mobilier Urbain intelligent », que nous avons déjà présenté et qui concerne une soixantaine de lieux publics répartis sur l’ensemble des arrondissements de Paris, est visible ici. Soit  40 projets expérimentaux réalisés par les entreprises qui ont répondu à l’appel à projets. Les prototypes sont testés pour 6 mois à un an. Des abri-voyageurs interactifs, des panneaux d’affichage offrant des informations en temps réel, des potelets de sécurité lumineux et déformables, des boxes à vélos, des panneaux à réalité augmentée : Paris met son territoire à la disposition de l’expérience .

III- DES NEWS ! Depuis les années 70 les musées ont été leaders pour ce qui bougeait : les rapports aux publics ont été leur terrain de jeu. La France a perdu depuis longtemps, cependant, son leadership sur le sujet, il faut donc aller aux USA –Maxwell Anderson, ( Du virtuel au Viscéral, 2009 , ou Art Babble au le musée participatif de Nina Simon ou ailleurs pour être à jour et avoir les moyens de comprendre l’avenir .

DES MUSEES ET DES CONFERENCES PARFAITES, TROIS SITES INCONTOURNABLES!

1°) MUSEUM NEXT 2013 a presque terminé son appel à communications. L’an dernier 350 délégués de 33 pays avaient rejoint Barcelone pour assister aux échanges de la Conférence ! ! Le thème 2013 de Museum Next est : What’s next for Museums. Voir la vidéo et s’inscrire, ici .Reliser à l’ocasion Rethinking the museum for the digital age sur Museum next, avec la présentation et la discussion commencée par Jim Ridchardson, fondateur de Museum Next, lors de la rencontre au Qatar, en novembre 20°11 »Gulf Arts and Cultural Leaders »

2) UKMW12, section anglaise de Museums on the Web, tient sa conférence à la Wellcome Collection de Londres le  30 Novembre, sur le thème des stratégies web des musées (Clôture des inscriptions le 12 octobre) .

 

 

 

 

 

 

Voir aussi les sites incontournables : Museum of the Future ,de Jasper Visser. La Conférence sur l’avenir du musée et l’innovation a lieu le 5 octobre mais les inscriptions en ligne sont déjà closes.( Congrès du Musée, 4 & 5 Octobre 2012 Maastricht )

3) GOOGLE MAPS lance une extension pour Google Street View. Le but est de permettre aux internautes de visiter l’intérieur de plusieurs magasins, restaurants ou autres commerces se trouvant sur la carte. Après la visite à 360° des lieux extérieurs et quelques 17 musées pour le Google Art Project, la firme compte maintenant aider les commerçants en proposant aux internautes d’accéder à l’intérieur de leurs boutiques et mettre en évidence les qualités qui les distinguent des autres. Le projet est actuellement limité à Londres, Paris et des villes au Japon, aux USA, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Les commerces les plus recherchés sont invités par la firme américaine à demander l’envoi d’un photographe pour immortaliser les lieux en 360° grâce au fish-eye. Ils peuvent également soumettre leurs propres photos. Notre proposition : on souhaiterait  aussi y trouver des plans de musées, de monuments, pour ne plus s’y perdre! Et que Google Maps engage des petits français pour prendre les photos en France, alleeeeeez,GM et GS, un bon geste!

Ken devant la Scala dei Giganti, de Canaletto -1755-56

KEN LE TOURISTE PARFAIT Ken était attendu par la ministre de la culture française. Il rêvassait, assis sur une colonne de Buren, et regardait les jardins du Palais Royal, somptueux. Sa mission le changeait un peu de son ordinaire : voyager sans cesse, engranger de quoi dépenser des fortunes, passer d’avions en hôtels de luxe chaque jour ou presque. Il devait, avait dit la CIA, convaincre la jeune femme que les 600 invités au Salon des Antiquaires c’était important, que les cours gratuits pour les jeunes de 93 à la Cité de l’image de Luc Besson c’était important, que raboter les crédits du Louvre et d’Orsay faisait trop plaisir au nuls et aller décourager les deux champions.Bon, il n’était pas rendu, mais la CIA, pensa-t-il en appelant Barbie Chérie, était tout de même bizarre: aujourd’hui l’énergie ne venait pas de là!L’imagination venait des plus jeunes, soit des milliers d’individus introuvables pour la CIA…

1 commentaire

2 pings

  1. Marley a dit :

    Eh bien, voilà un article pour le moins complet et intéressant.

    L’ensemble de ces projets sont supers et donnent vraiment envie de voir ce que ça va donner.

    Je donnerai une petite mention pour le Concert de balançoire au Canada… En voilà, un projet original et ludique ;).

  1. Revue de Presse Numérique Culturel / Septembre 2012 a dit :

    [...] . L’avenir des villes en 2030 – Tourisme Culturel [...]

  2. Les Ken d'Or 2012! - Tourisme Culturel a dit :

    [...] CREATIVE CITIES [...]

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.


*

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>