«

»

nov
01

Les Rencontres du e -Tourisme à Pau

Ken et l'Ours des Pyrénées, Oups! Celui de l'artiste Julien Marinetti

Reçus par la ville de Pau, la fine équipe du eTourisme, Guy Raffour et de nombreuses entreprises ont présenté les résultats de leurs veilles et de leurs réflexions sur l’évolution du e-tourisme. Objectif : convaincre les institutions (Offices de Tourisme, Comités régionaux et départementaux) qu’une mise à jour de leurs pratiques est à la fois nécessaire et urgente. Etat d’esprit : génial, très sérieux mais pas pompier, énergie et création, avec une salle archi pleine! Pour les absents, les conférences sont toutes en ligne (Voir notre Pour en savoir plus) et nous vous présentons ici un résumé de ce qui concernait directement le Tourisme Culturel qui, depuis l’arrivée des  TIC et surtout l’esprit des TIC, a complètement changé.

 

La fine équipe d’etourisme.info au grand complet ! :)  Avec, de gauche à droite : Karine Miron, Jean-Luc Boulin, Mathieu Bruc, Ludovic Dublanchet, Philippe Fabry, Pierre Eloy, Julien Cormier, Stéphanie Giraud, François Perroy, Sébastien Gonzalez, Paul Fabing, Frederic Soussin et Amelie Broutin.

I- LES PREMIERS PRIX des Rencontres ont été attribués à deux OPERATIONS de TOURISME CULTUREL!

Les Trophées du etourisme sont allés à deux opérations culturelles, ce qui change un peu des prix traditionnels,  remis généralement aux secteurs économiques qui « comptent », soit les Remontées mécaniques des stations de ski ou l’Hébergement. A Pau, c’est la culture, Le Voyage à Nantes et Tous des Cro-Magnon! qui ont donc emporté les suffrages!

1) LE VOYAGE A NANTES nous sommes, vous le savez,  une fan absolue du VAN, tant le projet est à la fois techniquement parfait et radicalement innovant.Une  nouvelle SEM, en janvier 2011, associa d’ailleurs Tourisme et Culture, et tous les créatifs furent mobilisés ; ceux de la culture, mais pas seulement, car Nantes sait donc aussi développer une économie créative, une administration inventive pour supporter ses projets. Le Voyage à Nantes est donc un « Monument dispersé » , à multiples facettes . Du Mémorial de la fin de l’esclavage à la Biennale d’art contemporain sur 40 km  (Nantes à St Nazaire), des parcours et forfaits, tout est là pour que la « Destination Nantes » se distingue ! Nous avons tant écrit sur ce projet, dans ce petit blog ,ou dans l’ouvrage Tourisme Culturel ou encore dans  Tourmag que cette reconnaissance des ET8 est un réel plaisir pour tout le monde !
2) TOUS DES CRO MAGNON !Voir  les vidéos sur le blog « Tous des Cro-Magnon! » avec les deux teasers de l’ opération de webmarketing menée par un collectif d’Offices de Tourisme : Pays de Bergerac (Vignobles et Bastides)  Lascaux Cro Magnon,(Vallée de la Vézère), OT de Sarlat (Périgord Noir) et Ot de Périgueux, auxquels  ont été associés de très nombreux autres partenaires . Les vidéos sont évidemment « décalées »;  une animation des réseaux sociaux  (2000 fans sur la page Facebook),  un jeu concours  “Mieux que les Oscars®, les Silex d’Or !”sont à découvrir sur son  adresse internet. Cro magnon, c’est, dit eTourisme.info, « Le petit poucet de la compétition qui démontre qu’avec des idées et de l’huile de coude, on peut rivaliser avec les plus gros ! »
Mon avis sur cette très bonne remarque : on note surtout, pour cette opération, l’absence criante des financeurs institutionnels ( Région, Département, Fing, etc…), trop longs à mobiliser – trop de réunions sans décision!- et surtout, ont dû se dire les jeunes opérateurs avant de leur soumettre un projet : « Est-ce bien la peine ? » . Car les instances institutionnelles encouragent surtout les « gros », les « connus » ou les « amis » dans la France entière. Comment, alors, se faire connaitre pour devenir gros, connu ou ami si l’on ne peut être déjà repéré et reconnu par ces instances officielles? En tous cas cette absence de soutien  des institutionnels locaux a des conséquences terribles, car non seulement elles meurent vite, sans ces soutiens, mais surtout  les « très gros » de l’international et de la concurrence se servent de notre faiblesse nationale et locale à révéler nos propres compétences, nos jeunes pousses inventives. Google, par exemple,  veille et développe des filières pour le Tourisme ; le Qatar et les USA proposent d’ aider les plus jeunes des périphéries des villes, etc…,  et on fait même mine de trouver cela..déplacé, alors que l’on ne soutient pas assez, répétons-le, les expériences les plus innovantes des plus jeunes entreprises. Espérons que la Caisse des Dépôts  fera un pont d’or en 2013 à Cro-Magnon et à ses opérateurs et tous leurs partenaires ! Mon cadeau : des lunettes pour la Caisse des Dépôts, Oséo et les Conseils régionaux !Pour les aider à repérer les bons projets des jeunes pousses!

II- – ARRÉTEZ DE METTRE L’ICONE HÉBERGEMENT EN PREMIER !

Ce conseil (Pierre Eloy, Touristic)  nous a réjouie:  communiquer plutôt des contenus culturels que des contenus habituels, telles ces icônes de petits lits pour les hébergements et de fourchettes pour les restaurants. Ne voyagerait–on que pour manger/dormir ? Est-ce une raison pour bouger, voyager? Et non, « on a les mêmes à la maison », pourrait-on dire, donc si on voyage c’est bien pour autre chose que les basiques du séjour. Un petit bémol pour moi, cependant, car quelques hébergements peuvent être tellement extraordinaires , du Danieli de Venise au Dar HI de Tunisie, qu’ils constituent en soi une destination, chargée d’histoire, de poésie ou d’innovation, radicales et étonnantes.

- – Ensuite, il faut répondre aux attentes des touristonautes, donc mieux les connaître, ce que proposait  l’ Atelier 6 : Moi, élu, en charge du Tourisme… et prendre en compte tous les changements (Cf Le Forum de l’Innovation ou la plénière de conclusion « Demain tous journalistes ? des ET8). « Ce ne sont pas les outils qui comptent », mais l’organisation interne et les compétences de l’organisme touristique, qui doit définir quelques lignes stratégiques fortes, avec des objectifs et des actions indispensables pour son  développement. Par exemple une slide présentait, dans les Rencontres des exemples d’objectifs, de planning, de questions à se poser :

a) Les objectifs, les stratégies : Informer? Vendre? Accueillir? Comment faire mon tableau de bord numérique actuel et à venir ?

b) Les clientèles : quels sont mes couples client(s)/destination(s)? Comment dois-je les «travailler» avant/pendant/après leur séjour?

c) Les partenaires : quels sont mes partenaires, concurrents, qui fait quoi?

d) le planning : définir mes priorités en fonction de mes moyens humains et financiers  et appliquer les règles actuelles de la commercialisation (Les amis de mes amis sont mes clients, atelier 12 ; connecter le numérique au commerce physique).

III-  TOUS CONNECTÉS, MOBILES ET PARTAGEUX? En 5 ans le nombre de français partis qui a réservé tout ou partie de son séjour en ligne a plus que triplé, et ce n’est pas fini, évidemment. Guy Raffour a donc présenté en introduction  toutes les évolutions actuelles (Tendances et baromètre e-tourisme) et, au cours des autres conférences, cette évolution fut sans cesse évoquée, expliquée et commentée. Nous avons relevé, par exemple :

- 41% des français possèdent un Smartphone et 25% déclarent vouloir en acheter un d’ci un an;

- 15% des français possèdent une tablette;Internet est devenu le loisir préféré des français ( 91%, Opinionway 2011) ;

- l’ eTourisme est le premier marché sur Internet;

- Le milliard d’individus inscrit à Facebook est atteint. Voilà le nouveau record que vient d’annoncer le méta réseau social. Air France, fin octobre, a  communiqué tout fiérot sur  son million de fans sur Facebook (Tourmag) . Bref, pour tenir compte des « touristonautes« , la Communication ne peut plus se cantonner aux catalogues/papier, au Phoning ou aux mailing lists, elle  passe aujourd’hui par de nombreux autres canaux, et il faut pouvoir organiser cette communication avec de nouvelles stratégies, qui sont le transmedia, le cross média et la gamification (Atelier 2). La présentation de ces notions fut, à notre avis, claire et simple pour tous les participants des Rencontres ET8 de Pau. Exemple (The Rabbit Hole):

IV- DES E- SOLUTIONS !

1- Refonte des sites Internet par des professionnels et les mises en synergie des différentes questions locale via les  animateurs du patrimoine. Et la présence sur les réseaux sociaux devient incontournable, avec l’animation, la modération des contenus qui doivent être parfaites. On signale aussi le rôle décisif des « Animateurs numériques » sur les territoires, qui peuvent conseiller chaque structure mais aussi avoir un avis sur la « mise en cohérence » générale des différents projets. .

2- Pour Réussir une stratégie marketing à 360° : (cf. à nouveau « Transmedia, cross media et Gamification » de l’Atelier 2) il faut donc suivre et bien connaitre les utilisateurs. C’est le secret! Par exemple savoir que   40% des recherches mobiles concernent les informations locales (Google, oct.2012) et  qu’ « Il a plus d’iPhones vendus par jour dans le monde (402 000)que d’enfants qui naissent(300 000) »!(Cf.ci dessus en III)!

3- Enfin, les ET8 vous conseillent de bidouiller sans modération, si vous n’avez pas le sou, pour avancer! (« Que l’esprit de la bidouille soit avec vous! » – Atelier 5)

www.innovation-aquitaine.fr

V-CRÉER UNE DESTINATION! Mobilisation générale sur cette notion de « destination », par un atelier qui lui était consacré (L’e-mobilisation générale au service de la destination (atelier 7). Par ailleurs un autre Atelier sur l’OPEN DATA était important, car la région Aquitaine est aussi pionnière pour ses usages (Atelier 15). Et l’Open Data est indispensable pour développer les processus de concertation (Cf. Démocratie Ouverte, Décider ensemble et La Fing), qui devrait être, à mon avis,  LE grand sujet de la démocratie locale : pourquoi décider seul quand on peut décider à plusieurs?Les électeurs n’ont-il que le jour du vote pour s’exprimer?

- L’Internet de séjour (Atelier A4) proposait une démonstration sur   l’essor dela TV connectée et la multiplication des écrans qui font évoluer les comportements des clients. Pierre Eloy (Touristic) a cité Yves Tyrode, Directeur général de Voyages sncf.com : « Les attentes des clients se concentrent autour de trois besoins : avoir une source d’inspiration pour ses voyages, une relation personnalisée et une accessibilité immédiate aux services ».

VI – CONCLUSION : ces Rencontres sont, comme les précédentes, incontournables pour toutes les raisons évoquées ci-dessus : la meilleure équipe d’organisateurs, de bons thèmes du etourisme, beaucoup d’exemples (cf l’excellent « Suisse Tourisme , stratégie web ») et une  pédagogie douce et interactive pour présenter les solutions. Enfin à Pau vous aviez mille possibilités de rencontrer qui vous ressemble et de créer des partenariats dès la fin 2012 !

Notre seul petit regret vient d’une certaine timidité des ET8 sur trois sujets essentiels, à notre avis,  pour le Tourisme et la Culture : les pays émergents, la co-création des contenus et les Créative Cities. Ces thèmes offrent l’avantage de bien présenter la concurrence internationale, mais aussi les atouts de la croissance du tourisme en général et particulièrement de l’atout « Culture », première image de la France à l’étranger. Les e-équipes ne manquent pourtant pas pour décliner ces trois entrées, de Museomix à la Biennale de Lyon, et les exemples étrangers qui exploitent ces filons sont incroyablement saisissants (Ville de Londres ou Espagne pour l’Europe, mais aussi Australie, USA, Emirates, etc…). Rendez-vous, donc, sur ce blog pour découvrir les nouveautés de ces trois domaines. Les meilleures recevront  d’ailleurs un Ken d’Or fin décembre !

POUR EN SAVOIR PLUS…

1- Connaitre les 6  nominés avec  l’article de Paul FABING,  directeur du RésOT-Alsace depuis 2001.

2- Voir toutes les conférences

3-Voir le programme détaillé des Rencontres, avec les thèmes et les intervenants

4- Lire  GAMIFICATION – ENJEUX, MÉTHODES ET CAS CONCRETS DE COMMUNICATION LUDIQUE, Un ouvrage de Sébastien Célerin  et Franck Plasse, à paraître en nov.2012 – ISBN13 : 978-2-8186-0448-9-ISBN version numérique : 978-2-8186-0449-6 80 – Pages-30 euros. Editions Territorial.

5- Analyser la presque perfection de Mytrip

6- Lire dès le réveil et le soir au coucher le site E TOURISME INFO

7- Et lire aussi les revues sur le sujet : i-entreprises, par exemple.(Et même si cette  couverture n’est pas très attrayante : doigt pointé et cravate à raies, oulà! Y’a d’la compétitivité dans l’air :-)

———————–

Avec un grand merci à Philippe Fabry qui m’a communiqué les Trophées des ET8 !

Ken et l'Arbre de vie (Diego Giacometti)

KEN LE TOURISTE PARFAIT

Nouvelle mission de Ken, toujours très pris par son job de Touriste Parfait, qui sortait d’un rendez-vous d’affaires avec les pdg de Google et de la CIA. Objectif : persuader le président français de créer une bonne équipe pour son tourisme. Il prit le chèque et, entre deux avions, trois palaces et deux nouvelles affaires, il rencontra secrètement,  du côté d’Abu Dhabi, la jeune Team des Rencontres ET8. Il en sortit ravi, car il avait son plan. Il appela donc Barbie sur son Smartphone pour un joyeux « I did it ! », car elle piaffait d’impatience devant tous les magasins de luxe de Doha, où il avait rendez-vous avec elle…

La Photo « Etre en veille » figure sur les conférences antérieures des Rencontres (Ludovic Dublanchet).

6 commentaires

11 pings

  1. DUBLANCHET a dit :

    Merci pour ce compte-rendu Evelyne !
    On organisera en avril une rencontre pour travailler les contenus des #ET9, et on sera très preneur de tes réflexions et suggestions !!!

  2. Evelyne Lehalle a dit :

    Quand un Dieu vivant vous adresse un commentaire, un compliment et vous fait une incroyable proposition, vous êtes rose de plaisir! Merci, cher Ludovic et d’accord pour partager avec vous ce que vous voudrez! Amitiés,:-) Evelyne.

  3. Pierre de Touristic a dit :

    Bonjour Evelyne,
    merci beaucoup pour ce très qualitatif compte rendu, vos propositions sont très intéressantes et nous permettrons sans doute d’évoluer pour toujours s’améliorer.

    Merci pour votre mention d’un concept qui nous est très cher et qui est sans doute encore plus à rapprocher du monde de la culture, ce fameux Internet de Séjour :)

    Au plaisir d’échanger avec vous de visu au pire pour les ET9 :)

  4. Evelyne Lehalle a dit :

    Une attaque de Dieux vivants!Là je ne sais plus où me cacher…Je suis ravie que cela vous plaise, cher Pierre. Mes propositions sont surtout impatientes ( mais je ne pensais pas que les Dieux vivants liraient ce petit billet). Car les sujets que j’évoque font un grand flop auprès de vos publics (OT, CRT, CDT) qui m’objectent régulièrement qu’ »Ils n’en sont pas là ». Vous avez raison de leur faire comprendre , et toujours très gentiment, ce qu’il y a dans les moteurs du e tourisme.Et vous le faites très bien. Une hypothèse : peut-être que la majorité des pros du tourisme a du mal à abandonner les pratiques anciennes, à les évaluer, à les remplacer par d’autres tâches. Bref, à faire son deuil?

  5. Elise OH LA L.A. !® a dit :

    Bonjour Evelyne,

    Je partage votre avis et suggestions concernant les ET8 et les prochaines ET9 !
    J’ai vécu un beau moment de co-créativité sur le thème de l’E-tourisme qui ouvre l’esprit et les perspectives ! Avec ou sans moyen !…
    Je me fais une joie de lire votre blog, encore et encore, et de me creuser les méninges pour apporter un peu de nouveauté à L.A. Destination !

  6. Jean-Luc Boulin a dit :

    Evelyne

    Bravo pour ce compte-rendu très complet. On espère te voir au #lab et9, alors!
    Et peut-être aussi aux Eyzies, en février prochain où nous organisons les journées du patrimoine numérique, en fait une journée technique sur tourisme et interprétation numérique du patrimointe

  1. Les Rencontres du e -Tourisme à Pau - Tourisme Culturel | Planète E-tourisme | Scoop.it a dit :

    [...] Reçus par la ville de Pau, la fine équipe du eTourisme, Guy Raffour et de nombreuses entreprises ont présenté les résultats de leurs veilles et de leurs réflexions sur l’évolution du e-tourisme. Objectif : convaincre les institutions (Offices de Tourisme, Comités régionaux et départementaux) qu’une mise à jour de leurs pratiques est à la fois nécessaire et urgente. Etat d’esprit : génial, très sérieux mais pas pompier, énergie et création, avec une salle archi pleine! Pour les absents, les conférences sont toutes en ligne (Voir notre Pour en savoir plus) et nous vous présentons ici un résumé de ce qui concernait directement le Tourisme Culturel qui, depuis l’arrivée des TIC et surtout l’esprit des TIC, a complètement changé.  [...]

  2. Les Rencontres du e -Tourisme à Pau - Tourisme Culturel | Entreprise, tourisme et internet | Scoop.it a dit :

    [...] Reçus par la ville de Pau, la fine équipe du eTourisme, Guy Raffour et de nombreuses entreprises ont présenté les résultats de leurs veilles et de leurs réflexions sur l’évolution du e-tourisme. Objectif : convaincre les institutions (Offices de Tourisme, Comités régionaux et départementaux) qu’une mise à jour de leurs pratiques est à la fois nécessaire et urgente. Etat d’esprit : génial, très sérieux mais pas pompier, énergie et création, avec une salle archi pleine! Pour les absents, les conférences sont toutes en ligne (Voir notre Pour en savoir plus) et nous vous présentons ici un résumé de ce qui concernait directement le Tourisme Culturel qui, depuis l’arrivée des TIC et surtout l’esprit des TIC, a complètement changé.  [...]

  3. Les Rencontres du e -Tourisme à Pau - Tourisme Culturel (conférence) | Clic France | Scoop.it a dit :

    [...]   [...]

  4. Les Rencontres du e -Tourisme à Pau - Tourisme Culturel | ActuTourisme | Scoop.it a dit :

    [...] "Reçus par la ville de Pau, la fine équipe du eTourisme, Guy Raffour et de nombreuses entreprises ont présenté les résultats de leurs veilles et de leurs réflexions sur l’évolution du e-tourisme. Objectif : convaincre les institutions (Offices de Tourisme, Comités régionaux et départementaux) qu’une mise à jour de leurs pratiques est à la fois nécessaire et urgente…"  [...]

  5. Revue du web du 5 novembre 2012 « etourisme.info a dit :

    [...] du eTourisme Institutionnelles sont encore vives dans nos souvenirs, Evelyne Lehalle en dresse un résumé orienté tourisme culturel tandis que Pierre Eloy y va de son infographie officielle des Animateurs Numériques de Territoire. [...]

  6. Les Rencontres du e -Tourisme à Pau | Économie de proximité | Scoop.it a dit :

    [...] Reçus par la ville de Pau, la fine équipe du eTourisme, Guy Raffour et de nombreuses entreprises ont présenté les résultats de leurs veilles et de leurs réflexions sur l’évolution du e-tourisme. Objectif : convaincre les institutions (Offices de Tourisme, Comités régionaux et départementaux) qu’une mise à jour de leurs pratiques est à la fois nécessaire et urgente.  [...]

  7. Les Rencontres du e -Tourisme à Pau - Tourisme Culturel | UseNum - Tourisme | Scoop.it a dit :

    [...]   [...]

  8. Les Rencontres du e -Tourisme à Pau - Tourisme Culturel | tourisme-perigord-vezere | Scoop.it a dit :

    [...] Retour sur les journées du etourisme de Pau  [...]

  9. Revue de Presse Numérique Culturel / Novembre 2012 a dit :

    [...] . Les Rencontres du e -Tourisme à Pau – Tourisme Culturel (conférence) [...]

  10. Les Rencontres du e -Tourisme à Pau | Ap... a dit :

    [...] Reçus par la ville de Pau, la fine équipe du eTourisme, Guy Raffour et de nombreuses entreprises ont présenté les résultats de leurs veilles et de leurs réflexions sur l’évolution du e-tourisme. Objectif : convaincre les institutions (Offices de Tourisme, Comités régionaux et départementaux) qu’une mise à jour de leurs pratiques est à la fois nécessaire et urgente.  [...]

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.


*

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>