Un milliard de touristes (suite)

Ken et le masque de Corée -Epoque Choson, XVIIIéme siècle, bois peint et tissu, représentant un jeune somu (Chamane).

Trois grands évènements cette semaine s’ajoutent à l’élection de Barack Obama aux Etats Unis le 6 novembre. En mode mineur, voici  l’ annonce, le 5 novembre, par  l’Organisation mondiale du Tourisme de ce chiffre jamais atteint d’1 milliard de touristes qui ont voyagé en 2012  ; ensuite le WTM, World Trade Market, salon international du Tourisme, se tient à Londres du 5 au 8 novembre. Et en mode majeur,  la désignation du futur président de la Chine lors du  18éme Congrès du parti Communiste Chinois (8-14 nov.) qui nous donne l’occasion de parler de sa croissance culturelle en faisant un court résumé de ses projets de musées après notre « Comment travailler avec la Chine?« de mars dernier.

– I – UN  MILLIARD DE TOURISTES EN 2012,dit l’OMT! Que faire de ce chiffre ? me direz-vous. Deux choses : vous rassurer, au cas où vous estimeriez que tout va mal en ce moment, car cette croissance des voyageurs est tout de même une bonne nouvelle. Ensuite ces données vous permettront d’avoir un repère avant d’aller voir de plus près votre situation. Avec vos stratégies régionales, les seules qui vaillent pour agir, et ensuite du côté des futurs visiteurs des pays émetteurs : savoir ce qu’ils attendent de leur visite, quels sont leurs modes de séjour, de voyage, ce qu’ils préfèrent voir, ( ou éviter…). La prévision, que nous avions annoncée dans ce blog en janvier dernier, est donc en train de se  réaliser, avec ce  milliard de touristes comptabilisés dans le monde cette année, soit une  en croissance de plus de 3 % par rapport à l’an dernier. Rappelons que  « seulement » 980 millions d’arrivées avaient été comptabilisées en 2011, dont 503 millions pour l’Europe (+6%). C’est l’Asie qui a été encore le continent le plus fréquenté en 2012 avec une hausse de 8% des arrivées devant le Pacifique (+7%),  l’Afrique (+6%), les Amériques (+4%) et l’Europe (+3%). Le Moyen-Orient, après une forte chute en 2012 (-7%) reprend des couleurs mais sa fréquentation baisse cependant de -1% sur l’année.  Par contre l’OMT annonce  un ralentissement probable de cette croissance pour 2013. Voir le Communiqué de presse de l’OMT ici.

II- WTM, WORLD TRADE MARKET de Londres.

Depuis 33 ans, le World Travel Market est l’un des Salons annuels majeur de l’industrie du voyage. Transports,Destinations,  Hébergement :  pendant quatre jours, 48 000 professionnels y ont fait des affaires l’an dernier (£ 1.653 millions de contrats signés…).Et cette année  1835 exposants  et 4000 opérateurs y représentent des structures du monde entier sur les stands (Voir la liste). WTM est  organisé par Reed Exhibitions (RE) et a lieu dans le bâtiment des foires et expositions,  ExCeL.

Quelle est la présence du tourisme culturel au WTM ? Pour la France, hélas, constatons que peu d’ institutions culturelles  osent tenir salon à Londres. Ce qui est dommage car certaines, comme le Pont du Gard, présent, peuvent constituer une véritable destination sur leur seul nom, devenu « marque » de qualité pour l’international. On a donc remarqué, sur la liste des exposants,  l’absence de nos grands « phares »(Le Louvre, Orsay..) ou celle du Mont-Saint-Michel, par exemple.  Plus étonnante est l’absence du Centre des Monuments nationaux, pourtant très compétent en tourisme culturel, et qui est d’habitude présent pour promouvoir les cent monuments  auprès des visiteurs potentiels du monde entier. Mais ce n’est pas trop grave, car de nombreux offices, comités départementaux ou régionaux de tourisme présentent leur offre culturelle, comme l’Alsace, la Normandie, Tourisme  Nantes, le Nord-Pas-de-Calais ( Le Louvre-Lens sera inauguré le 4 décembre !), la Corse, etc… Les villes de Barbizon, Versailles, Dijon et Marseille,  Capitale européenne de la Culture 2013, sont également représentées à Londres.

2- De nombreux Rapports d’étude sont diffusés au WTM : chaque filière en profite pour faire un point ! Citons ceux qui ont déjà communiqué leurs documents :  celui sur l’alourdissement de la fiscalité dans plusieurs pays du monde , alourdissement bien évidemment présenté comme le plus grand danger pour l’industrie touristique. Seuls 34% des professionnels du tourisme interrogés  considèrent que la plus grande menace est la difficulté d’obtention et le coût des visas, et seulement   7% placent en tête les menaces de la crise économique, des taux de change ou d’instabilité politique. Le Tourisme, un secteur qui ne connait pas la crise ?

Le second Rapport, intitulé World Travel Market, 2012 Industry Report, émane des anglais, avec un premier bilan de l’impact des JO et l’avis des pros du voyage sur leur réactivité face aux pays émergents ( Emerging Travel and Tourism Markets).Et les résultats ne sont pas mauvais :  27% des pros on adapté leurs stratégies d’accueil aux pays émergents ; 36% vont le faire ; 26% ne s’en préoccupent pas, et  11% hésitent…

– Ce Rapport affiche également les nouveaux sigles pour les émergents : après les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du sud), on a vu apparaître le SLIMMA en 2010 , qui regroupe le Sri Lanka,l’Indonésie, la Malaisie, le Mexique et l’Argentine)et voici un troisième groupe avec  les TUSCKNS, pays à haut potentiel : Thaïlande, Emirats Arabes Unis, Chili, Corée du Sud, Kenya, Nigéria et Singapour.(Voir Pages 25- 26 du Rapport).
III- ELECTION DU PROCHAIN PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE POPULAIRE DE CHINE

Le 18e Congrès national du PCC commence aujourd’hui, le 8 novembre, à Beijing/Pékin. Le  Parti communiste, au pouvoir depuis 63 ans, l’organise tous les cinq ans, en présence de 2 268 délégués élus parmi un peu plus de 80 millions de membres du Parti communiste chinois. Le communiqué officiel : Xi Jinping, vice-président depuis 2008, doit être nommé au poste de secrétaire général du PCC, prochain président de la République populaire, une formalité prévue en mars 2013. «Fils de prince»-son père a combattu aux côtés de Mao Tsé-toung, fondateur du régime- Xi Jinping hérite d’une Chine en pleine mutation, qui entend tenir son rang ;  il succèdera  à Hu Jintao, en principe pour deux mandats de cinq ans. Avec une réforme politique et un nouveau modèle de croissance, l’ancien président Hu Jintao a fixé dans son discours, hier, l’objectif le«doublement du PIB d’ici 2020» et du revenu par tête, actuellement de quelque 3 500 dollars/an,  dans les villes . Le tournant économique consistera, selon Hu Jintao, à impulser la consommation interne, davantage que les exportations.

LE DEVELOPPEMENT DES MUSEES EN CHINE. La Chine compte aujourd’hui plus de 30 millions de musées, 1 pour 600 000 habitants. Un nouveau projet muséographique naît tous les 3 jours en Chine. Ces données sont évidemment inconcevables pour nous, européens. Mais elles témoignent d’une réelle volonté politique, car le Musée, comme en France sous Napoléon, puis lors du Front populaire, apparaît  comme l’ outil idéal pour fédérer les populations, célébrer l’élan des populations pour leur Histoire et leurs arts et éduquer les plus jeunes.  Un vivier de 20 millions d’objets culturels , auquel il faut ajouter des collections  privées, est aussi à l’origine de ce développement. Pour renforcer les constructions de musées dans le pays, les villes se sont clairement positionnées pour augmenter leur nombre. Ce mouvement inquiète évidemment certains conservateurs, car de nombreux musées, selon l’ICOM ( International Concil of museums), sont très mal en point ou auraient besoin d’être rénovés. (Lettre de l’ICOM, juin 2012).

Le Musée national de Chine, situé sur la place Tiananmen, près de la Cité Interdite, présente  5000 ans d’histoire et  vient d’être complètement rénové . Fondé en 1959 pour célébrer  les 10 ans de la fondation de la République Populaire de Chine, le musée a quasiment triplé sa superficie, passant de 65 000 à environ 200 000 mètres carré et on compte près de 50 salles d’exposition dont une salle de l’Asie, une salle de l’Afrique, une salle de l’Europe et une salle de l’Amérique, prévues pour des expositions internationales. La construction d’un musée sur l’histoire des Chinois d’outre-mer a commencé  en septembre à Beijing, selon la Fédération des Chinois d’outre-mer de la Chine. Le musée, bénéficiant d’un investissement de 220 millions de yuans (34,36 millions de dollars), se situera près de Dongzhimen dans l’arrondissement de Dongcheng et sera financé principalement par le gouvernement. Près de 5 000 personnes ont fait des dons pour ce projet, et plus de 10 000 antiquités ont été offertes au musée.

Le Marché de l’art La Chine est à la deuxième place internationale pour les ventes d’art ancien et contemporain. Source: Arts Economics (2011).

____________________________________________________________

 

Zhang Xiaogang -Une grande famille-1995 -Huile sur toile -179 x 229 cm

L’essor de l’art contemporain : En 2005, La Chine comptait 300.000 millionnaires en dollars; ils sont un million aujourd’hui, la plupart âgés de moins de 50 ans. Et la majorité d’entre eux  sont devenus des collectionneurs d’ art contemporain : les toiles de Zeng Fanzhi, Zang Xiogang, Chen Yfei ou Liu Ye dépassent les 2 à 3 millions d’euros. La toile « Forever Lasting Love » de Zhang Xiaogang fut adjugée au prix record de 6.337.800 € d’euros au  collectionneur Liu Yiqian qui ouvrira un musée privé à Shanghaï l’année prochaine.  Enfin selon Artprice.com, sur les dix artistes nés après 1945  les plus chers, cinq sont chinois, aux étiquettes voisines de celles de J.M. Basquiat, Jeff Koons, Damien Hirst ou Richard Prince.(Info : Huffington Post du 8 novembre). Notre photo : Zhang Xiaogang représente, dans sa série « Bloodline »des portraits de familles chinoises « façon »  période de la Révolution culturelle,  très critiques pour le « collectivisme »; comme la plupart des artistes chinois, l’artiste surfe sur la vague contestataire . Le quartier «798» à Pékin, ancienne friche industrielle, est  devenu en moins de dix ans la Mecque de l’art contemporain et  abrite des centaines de galeries, d’ateliers et de boutiques. Les Biennales  d’art contemporain (Pékin, Shanghai…) et Triennales ( Triennale de Guangzhou) se multiplient chaque année.

-Un tourisme florissant ! A commencer par le tourisme intérieur : le volume général du tourisme a connu un nouveau record en Chine. Selon des statistiques publiées le 7 octobre dernier par le Bureau national chargé des Affaires des Congés de la Chine, pendant les 8 jours de vacances, les 119 sites touristiques placés directement sous le contrôle national ont reçu 34,24 millions de touristes, soit une hausse de 20,96% par rapport à la même période de l’année dernière ; les recettes en provenance du tourisme ont atteint 1,76 milliard de yuans, soit une augmentation de 24,96%.(Voir le communiqué). Les Labels prennent corps : la troisième édition du  «Palmarès des villes chinoises 2012» a fait appel aux internautes et  les utilisateurs de portables du monde entier pouvaient voter pour la ville incarnant, à leurs yeux, la « créativité », maître mot de cette édition. Les villes de Shenzhen, Chengdu, Beijing, Shanghai, Guangzhou, Suzhou, Wuxi, Puer, Yinchuan et Jiujiang ont été couronnées.(Voir le communiqué de presse)

KEN LE TOURISTE PARFAIT

Ken avait dit à Michelle O. qu’elle le reconnaîtrait car il tiendrait  « The Good Life  » sous le bras, un nouveau magazine trendy (Notre photo). Ken ne pouvait se permettre de ne pas être hyper à la mode et dévorait ce genre de magazine. Parfois, comme tous les hommes d’affaire, il se rêvait souvent en vielles savates/jean, ou encore plus excentrique, créatif, comme les intellos du monde entier. Mais non, il n’avait pas le choix, pour lui c’était « classique chic » , et voilà tout. Mais dans ce type de magazine, en plus de la mode, il y avait toujours des articles « sérieux », qui lui donnaient bonne conscience et lui permettait de les laisser traîner chez son ex- belle mère, la mère de son ex, Barbie Chérie. Dans l’avion retour des Emirates, il avait donc lu le Rapport économique de Shanghai » dans The Good Life, car son voisin était un très influent conseiller du tourisme des  EAU, Emirats Arabes Unis.Il voulait l’é-pa-ter!

(1 commentaire)

1 ping

  1. Un tres bon article merci beaucoup pour ces informations

  1. […] le cap du milliard de visiteurs.(Voir notre Billet du 19 janvier 2012 et le billet du 8 novembre 2012  consacrés aux premières prévisions du tourisme international pour ce […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.