Les chiffres clés de la Culture en France

Chiffres-cles-2015_couv_mediumPrésenter la fréquentation des sites et événements culturels français, avec des chiffres-clés, permet de prendre la mesure de la richesse de l’offre artistique et culturelle en France. L’édition 2015 des Chiffres clés de la culture est sortie, mais comme cette année il n’y a pas d’édition de « Mini Chiffres-clés », je vous résume ce  livre. J’ai choisi de n’en retenir que ce qui est pertinent pour le tourisme culturel.Enfin ces chiffres « nationaux » sont utiles car ils donnent une « moyenne » à laquelle on peut, par exemple, se comparer.  Pour travailler, cependant,ces chiffres nationaux sont inopérants. Votre « mise en Tourisme de la Culture  » passera donc par les statistiques locales, celles des Offices, Comités régionaux, départementaux et municipaux, dont les stratégies tracent un chemin pour les acteurs de la culture et dont les observatoires rendent compte des flux touristiques et des profils des visiteurs ainsi que de leurs évolutions.
I- UNE OFFRE CULTURELLE EXCEPTIONNELLE ! Et les résultats de cette offre pléthorique sont là : 80% des visiteurs étrangers sont attirés par l’image « Culture et art de vivre » de notre pays et le secteur du Tourisme Culturel se porte bien! D’autant que les chiffres suivants sont ceux des sites « reconnus » par l’Etat ; ils ne prennent pas en compte le grand nombre de tous les sites ou événements qui relèvent du secteur privé ou tous ceux qui n’ont pas obtenu une forme de reconnaissance du ministère de la culture (Label, subvention…).

P1090724Redisons, une fois de plus et avec joie  dans ce petit blog,  que l’offre est considérable, avec, pour le Patrimoine matériel :

Près de 8000 musées publics et privés (dont  1 200 sont labellisés « musées de France ») .

Plus de 2000 monuments  ouverts à la visite, sur un total de 43 000 monuments classés ou inscrits au titre de « Monuments historiques » par le ministère de la culture et de la communication

Près de 3400 parcs et jardins protégés, mais sans doute dix fois plus « ouverts au public » sans label et pourtant remarquables.

 

39 biens  français inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco (Liste iciet 11 pratiques culturelles inscrites au patrimoine immatériel mondial de l’UNESCO.
P1090723 – Ajoutons enfin un bon millier  d’espaces  » protégés » :   villes, villages ou paysages, avec  102 secteurs sauvegardés, 630 zones de protection du patrimoine architectural,urbain et paysager ainsi que 181  villes et pays d’art et d’histoire labellisés. Enfin  des dizaines de  Routes de…Chemins de... ont té créés dans chaque région. Comme ce petit dernier, un nouveau circuit accompagné pour les Chemins de Saint Jacques de Compostelle, « Osez Compostelle », à voir ICI 

VOIR TOUTES LES STATISTIQUES du Patrimoine,  ICI .

II- L’ÉVÉNEMENTIEL : Plus de 350 festivals de cirque et d’arts de la rue (5 millions de spectateurs), sans doute dix fois plus si l’on compte  les Festivals qui ne sont pas « reconnus  » par le ministère et des services décentralisés.

-23 millions d’entrées pour les spectacles de variétés et musiques actuelles dont près de 5 millions dans les différents festivals qui se déroulent partout en France.
Les Opéras, ballets et concerts de théâtre lyrique ont dix fois moins de spectateurs  : 2,3 millions d’entrées .
Les Expositions : une vingtaine de  grandes expositions, en 2013 et 2014, ont attiré chacune plus de 300 000 visiteurs, essentiellement  à Paris. Universciences (Cité des sciences et de l’industrie +Palais de la découverte) avec  3,2 millions d’entrées par an,  compte plus de la moitié de ces entrées pour les expositions temporaires ( 1,7 million). Mais chaque lieu culturel fait aujourd’hui des expositions : les musées mais aussi les centres d’art, les bibliothèques, voir les services publics comme les mairies, centres culturels municipaux ou encore les librairies ou théâtres privés.
Le Théâtre : près de 7 millions d’entrées pour les théâtres publics et privés. Plus de 1 000 théâtres pour le seul
secteur public , dont 5 théâtres nationaux, avec plus de 70 lieux labellisés « scènes nationales », 115 scènes
« conventionnées, » près de 40 « centres dramatiques », etc… Le Théâtre, cependant, ne compte que 19% d’amateurs en France, ce qui est peu par rapport aux spectateurs des lieux « ouverts » ( Spectacles de rue, villes culturelles comme Nantes…).Rappelons que ces 19% de spectateurs fidèles sont ceux qui y vont au moins une fois par an (Voir notre tableau des pratiques culturelles, en IV) .

P1090728– Les Structures d’art contemporain (centres d’art, Frac, Jeu de Paume et Palais de Tokyo) : 2,2 millions d’entrées. Seulement six Français sont dans le top 100 international des artistes contemporains et aucun n’est classé dans le Top Ten. Les américains, allemands ou anglais se taillent la part du lion, mais les artistes chinois  ou d’autres pays émergents commencent à les concurrencer fortement (La Chine est seconde du classement des ventes d’art).
– 3,5 millions de visiteurs pour les Frac et les centres d’art et 3,7 millions d’entrées pour le Centre Pompidou.
– 2200 galeries d’art contemporain ont été recensées en France. Les  ventes aux enchères d’art et objets de collection ont représenté près de 1,3 milliard d’euros en 2013.
-Même s’il concerne moins les visiteurs touristiques que le patrimoine, rappelons aussi que  Le Cinéma est de loin la première « sortie culturelle » pour les français, qui disposent de 2 025 salles dont près de la moitié sont labellisées  « Art et Essai » (208 millions d’entrées au cinéma en 2014).Pour les très jeunes, le cinéma est une sortie culturelle qui attire, par exemple,  » 64% des Français âgés de 6 ans ». Cependant, si le cinéma a reçu plus de 30 millions de spectateurs, ce public vieillit et la fréquentation des films de long-métrage recule de 5% – En 2013, la fréquentation des films français avait perdu un spectateur sur cinq.Il est vrai que le choix infini des écrans, aujourd’hui, permet de voir un film en mobilité et ailleurs que dans une salle classique!

POUR en savoir plus sur tous les secteurs culturels  Les  chiffres-clés du Ministère de la Culture concernent les thèmes suivants : Emploi, Travail, Formation, Professions culturelles. Financement de la culture, Industries culturelles, Numérique, Innovation, Politiques culturelles, Pratiques,Consommations et usages culturels, Théâtre, Spectacles.
– Les statistiques disponibles , ICI .

Livre les deux JeanIII – DES INÉGALITÉS QUI PERSISTENT  : entre PARIS et  L’ÎLE DE FRANCE + INÉGALITÉS sociales de la fréquentation culturelle
On notera que l’inégalité Paris/Province perdure, avec une grande majorité de l’offre et des visiteurs en Île-de-
France qui concentre près de 60% de la fréquentation (Avec, en particulier,30 millions de visiteurs annuels
selon le CRT).Voir notre Billet « Fréquentation culturelle et des expositions temporaires à Paris » , en juillet
dernier. Voir aussi le Rapport d’information n° 574 (2013-2014) de M. Yann GAILLARD, fait au nom de la commission des finances,4 juin 2014 : Les dépenses de l’Etat et des autres collectivités. Pourtant, le plus grave est que la « démocratisation » culturelle, en oeuvre depuis plus de 40 ans,  ne donne pas ses fruits pour les sites culturels publics, comme nous l’avons vu la semaine dernière dans notre billet « Pour une autre politique culturelle« . Le renouveau  passera sans aucun doute par le numérique ( accès  aux savoirs; choix des visiteurs plus facile; numérisation des collections; apprentissage sous forme ludique et non livresque, etc…) et par de nouvelles politiques culturelles (Cf. Jean Blaise et Jean Viard).Le chiffre de » 30% de visiteurs ayant fréquenté un musée dans l’année » n’a , par exemple, que très peu varié depuis les années 1980. Et ce,  malgré les politiques avec l’Education nationale, la Justice, la Santé, Jeunesse et Sports, la Politique de la ville, etc… Une analyse des choix budgétaires est aussi très précieuse : 100 millions d’euros annuels  pour l’Opéra Garnier, à Paris, au public restreint et so chic, mais combien l’Etat verse-t-il, pour répondre aux demandes des pratiques culturelles de  millions de jeunes qui vivent dans les banlieues des villes de France, qui ont un vrai désir de bouger, avec et via des pratiques culturelles? Réponses navrantes sur le Bondy Blog, ICI!  « J’ai des moyens précaires pour des publics précaires« , dit la jeune directrice du théâtre sur la vidéo.

IV – PRATIQUES CULTURELLES DES FRANÇAIS (en 2011, 12, 13 …et les chiffres n’ont guère varié depuis les années 90). 

 Sur 100 français ou plus

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

V- PART DES VISITEURS ÉTRANGERS  dans les grands musées et monuments en France (2013)
TOURISME CULTUREL :

1- Le tourisme est le premier pourvoyeur de visiteurs pour les muséesVoilà ce que l’on sait depuis fort longtemps, après de nombreuses études, comme celle du CREDOC (1), par exemple, qui concluait en 2005 :  « Près de la moitié des visites culturelles s’effectuent en dehors de la région d’habitation.   On estime que les visiteurs étrangers et les touristes français représentent respectivement 34 % et 26 % de la fréquentation(1), soit au total 60 % des quelque 50 millions de visites qu’accueillent chaque année les musées français, y compris les musées privés et les lieux d’exposition ». Depuis cette date, le Tourisme a augmenté de +3% à +5% dans le monde. Aucune chance, donc,  que ce chiffre ait baissé. 

– Pourtant, cette année, les  Chiffres-clés  ne proposent  qu’un seul document gratuit datant de 2013 (ci-dessous , avec la suite du classement  ICI ) et qui ne comporte pas le chiffre des visiteurs touristiques français.  Où l’on voit, par parenthèse, que l’on n’a pas l’intention, dans ce ministère, de mieux connaître les 80% de visiteurs étrangers qui ont la Culture comme motivation pour la « Destination France ». Pas de désir, non plus, de mieux connaître les pratiques culturelles et touristiques des français pour améliorer l’offre. Pas d’équipe dédiée , ou même de  mini-de centre de ressources pour le tourisme culturel au niveau national, alors que les visiteurs touristiques forment plus de la moitié de la fréquentation ses sites culturels, en particulier lorsqu’il s’agit d’un événement  (Festivals de l’été; grandes expositions; concerts de musiques actuelles, etc…).

VI – LE TOURISME ET LA DÉMOCRATISATION CULTURELLE, ÇA  MARCHE! Dommage, car de très nombreux français visitent un monument, un musée ou assistent à un spectacle pendant leurs vacances, alors qu’ils ne le font pas durant le reste de l’année, chez eux. Le tourisme peut donc contribuer à la découverte culturelle, surtout pour les personnes qui n’y ont pas accès habituellement , ce que l’on sait depuis très longtemps grâce à des études sur ce sujet : la démocratisation culturelle passe par les touristes français, pas par les habitués et grands amateurs de culture de la proximité des sites culturels .Résumons l’article de Michèle Planel en 2005, dans la Revue Espaces (2):

– Le Tourisme culturel : seulement 10% des clientèles touristiques des musées font partie de l’élite ( Classe sociale; Etudes supérieures et diplômes, richesse…). « Pendant longtemps, on a cru que le tourisme culturel était le fait des élites cultivées, comme c’était le cas pour les premiers voyages du Grand Tour au XIXéme siècle.On sait aujourd’hui que, si ces élites forment le noyau dur des publics de proximité des sites culturels, ils ne représentent que 10 % environ des clientèles touristiques qui visitent la France.Pour les Touristes français,  la moitié des visites du public adulte est effectuée en vacances, en un lieu différent de celui du domicile, autrement dit par des touristes.Qu’il s’agisse de visiteurs étrangers ou français, le tourisme culturel constitue donc un des modes d’accès à la culture ; il participe d’une politique de démocratisation culturelle ».(Art. Revue ESPACES Michèle Planel, cf.2).

part-visiteurs-touristiques-1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RÉFÉRENCES DE L’ OUVRAGE   CHIFFRES-CLÉS DE LA CULTURE :  DÉPARTEMENT DES ÉTUDES, DE LA PROSPECTIVE ET DES STATISTIQUES- CHIFFRES CLÉS,STATISTIQUES DE LA CULTURE, mars 2015 – S ISBN : 9782111281578- Éditeur : Ministère de la Culture – Articles d’analyses disponibles ( payant, deux ou trois euros par article:  c’est  ICI ).

– POUR EN SAVOIR PLUS / (1) L’ETUDE du CREDOC,  Centre de Recherche pour l’Etude et l’Observation des Conditions de Vie :  FRÉQUENTATION ET IMAGE DES MUSÉES 2005 David ALIBERT Régis BIGOT Georges HATCHUEL- Collection de Rapports N°240- Juin 2005- Département « Conditions de vie et Aspirations des Français »- dirigé par Georges HATCHUEL. (2) Le touriste, premier public du musée – LES VISITEURS DES MUSÉES SONT SURTOUT DES TOURISTES – Novembre 2005 • CAHIER ESPACES 87-MICHÈLE PLANEL Chargée de Mission pour les musées nationaux et les partenariats.Direction des musées de France. Ministère de la Culture et de la communcation.

 

Billet CultureKEN LE TOURISTE PARFAIT  Ken était très admiratif de l’offre…touristique en France! Depuis hier soir il était au Spa 28 à Paris avec son ex, Barbie Chérie, et vraiment c’était la joie : relaxation au  hammam, quelques brasses dans la piscine, » un lieu magique » avait dit Barbie en le qualifiant de  « Très arty ».  Son mot préféré qui voulait dire que les proprios du lieu n’avaient pas fait ce nouveau Spa avec des bouts de ficelles mais avaient su appeler des talents : éclairage, mobilier, couleurs, matérieux… Tout était surprise et « personnalisation », « expérience », comme aimait Ken qui voyait là une excellente illustration de son petit bréviaire de Marketing Man. Il prit quelques photos pour les montrer à ses amis d’Abu Dhabi, de Chine, de Thaïlande et d’Amérique latine, pour leur donner des idées…  

(2 commentaires)

1 ping

    • Psyché W on 4 juin 2015 at 16 h 38 min

    bonjour,
    une petite précision sur les chiffres des villes et pays d’art et d’histoire : ils sont 181 en 2015 http://www.vpah.culture.fr/actualites/pdf/Vpah_liste_06_06_2014.pdf
    c’est étonnant qu’ils apparaissent comme espaces protégés, d’ailleurs, ce sont plutôt des dispositifs de médiation (et de tourisme culturel!) que des outils de protection.

    (je me permets de vous signaler que certains liens ne fonctionnent pas, dont celui sur les chiffres du patrimoine)

    • Psyché W on 4 juin 2015 at 16 h 42 min

    et surtout, merci pour ce travail de synthèse!

  1. […]   […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.