Cité du Vin à Bordeaux : premier bilan!

UN AN ET UN BILAN !
La Cité du Vin a fêté cet été son premier anniversaire, et un très intéressant bilan a été présenté à cette occasion. Comme ces évaluations sont assez rares, en France, nous en présenterons un résumé dans ce petit blog, avec un focus sur Bordeaux, devenue une très innovante « Smart-City »: car cet été, Bordeaux était aussi la ville la plus attractive – et de loin ! – pour des parisiens ou franciliens qui souhaitent partir en région, selon un sondage. Par contre, la Ville reculait dans le classement « Work&Live », qui concerne le coût des logement. Bordeaux est devenue très attractive, et doit faire face à cette fameuse gentrification commune à toutes les villes, en France comme à l’étranger, qui ont réalisé de grands projets d’urbanisme et investi massivement dans la Culture au sens large. La plupart des villes ont trouvé des solutions aux inconvénients de la« montée en gamme », et Bordeaux a certainement déjà pensé à ces questions.

I – LA CITÉ DU VIN et son BILAN 2016-2017
La Cité mondiale du Vin a rendu public un bilan officiel le 6 juin dernier, soit un an après son inauguration le 31 mai 2016. Nous avons déjà consacré un billet sur ce petit blog à ce nouvel équipement culturel à son ouverture, alors il est très intéressant de comparer, aujourd’hui, les objectifs avec ces premiers résultats. D’autant que, globalement, le pari de Bordeaux est réussi !
1- LES CHIFFRES-CLÉS 
– Fréquentation : La Cité du Vin a accueilli, 425 000 visiteurs payants, qui représentaient 150 pays et le nouvel équipement a atteint l’équilibre financier dès la première année. Fréquentation de La Cité du Vin en ligne fin mai 2017 : plus de 3,5 millions de pages vues et 650 000 visiteurs uniques sur son site.Avec 40 143 abonnés Facebook, 7 773 abonnés Twitter, et 11 130 abonnés Instagram . La Cité du Vin se trouvait à cette date en 24ème position du classement Instagram « TOP 40 des musées et monuments français ».
Provenance des visiteurs :
Touristes étrangers: Royaume-Uni (14%), Etats-Unis (11%), Suisse (9%), Espagne (8%), Belgique (6%), Allemagne (6%), Italie (6%), Canada (4%), Brésil (4%), Chine (4%).
Touristes et excursionnistes français : 73% des touristes/excursionnistes sont français, dont 38 % de ses visiteurs payants venaient de la métropole bordelaise, 29% résident en région Nouvelle Aquitaine (hors Bordeaux Métropole) et dans le département de la Haute-Garonne;
Motivation de la venue à Bordeaux : la visite de La Cité du Vin est citée pour près de 25% des visiteurs non-résidents
Profil des visiteurs :
– Autant de femmes que d’hommes;
– 93% sont des adultes, 7% des jeunes
– Les 24-60 ans représentent près de 60% des visiteurs ;
– 24% sont des jeunes de moins de 24 ans ;
– 63% sont des actifs, dont 11,5% sont des professionnels du vin ;
– Une majorité des visiteurs évalue son degré d’expertise en vin de « novice » (43,7%) à moyen (37,1%) ;
– Modalité des visites : 91% des visiteurs ont visité le parcours permanent ; 83% de la clientèle est individuelle ; 17% a visité en groupe, dont 5000 sont des scolaires ;

– Accès et moyens de transports pour rejoindre la cité du Vin : 50% des visiteurs utilisent le tram pour venir à La Cité du Vin, 32% viennent en voiture ;
Niveau de satisfaction des visiteurs Des visiteurs très satisfaits révèle un taux de satisfaction particulièrement élevé : 99% des visiteurs interrogés sont satisfaits de leur visite du parcours permanent et de la dégustation de vin du monde au belvédère ; • 90% recommanderaient La Cité du Vin à leurs proches. (Résultats du baromètre trimestriel mené en février 2017 par Kedge Business School, partenaire officiel de La Cité du Vin, auprès d’un échantillon de 152 visiteurs à la sortie de La Cité du Vin);
Fidélisation : 12% des visiteurs sont déjà venus à La Cité du Vin plus d’une fois. 5400 pass (abonnements) annuels ont été commercialisés ;
– 2- RESTAURATION : Près de 80 000 couverts ont été servis au restaurant panoramique « Le 7 », et plus de 50 000 à la brasserie – bar à vins Latitude 20 au rez-de-chaussée ;
3- ÉVÉNEMENTIEL ET PARTENARIAT : les chiffres suivants, mais ils témoignent, en tous cas, du succès de chaque événement :
• 70 événements culturels ont été organisés par la Fondation CCV au sein de La Cité du Vin (+ de 10 000 participants au total ;
• Plus de 14 000 personnes ont participé aux ateliers oenoculturels ;
• 400 événements privés ont été organisés dans divers espaces de La Cité du Vin pour l’organisation d’événements d’entreprises ou d’institutionnels, accueillant 31 000 participants ;
Partenariat La Fondation CCV compte 5 partenaires officiels, 6 partenaires médias (ponctuels et permanents), 47 partenaires viticoles (dont deux nouveaux partenariats : avec le gouvernement d’Australie du Sud qui sera signé le 15 juin prochain, et avec Washington Wines, premier état américain à devenir partenaire), ainsi que d’autres partenaires privés ; • Depuis l’ouverture, 18 entreprises mécènes et 59 donateurs particuliers français et américains ont soutenu la programmation culturelle de La Cité du Vin.
– 4- GESTION de l’équipement culturel  : équilibre financier dès la première année Grâce aux recettes propres de La Cité du Vin, générées par la billetterie, la boutique et la privatisation de ses espaces, et aux dons privés issus du mécénat, la Fondation CCV a réussi à atteindre l’équilibre financier dès la première année. Les recettes de l’année 2016 avec 7 mois d’ouverture s’élèvent à 7,5 M€ dont 90 % de recettes propres et 10 % issus du mécénat, est-il écrit dans ce bilan. Le budget d’exploitation de la Fondation CCV s’appuie uniquement sur les recettes propres de La Cite du Vin et les dons privés issus du mécénat, qui jouent ainsi un rôle central dans son modèle économique. Pour mémo, les chiffres de l’investissement initial : budget de 81 millions d’euros, dont plus de 55 millions ont été consacrés à la construction de l’édifice au bord de la Garonne, un peu plus de 10 millions ont été dévolus à la scénographie du parcours permanent ainsi qu’aux équipements technologiques..(Voir aussi  le Bilan détaillé pour le Mécénat, la Fidélisation et la Programmation 2017. Avec tous les renseignements pratiques! ).

CONCLUSION Tous ces résultats sont intéressants pour revoir ou modifier les stratégies ou les modes de fonctionnement de la Cité du Vin, , car ils constituent des aides à la décision : veut-on renforcer la présence des visiteurs étrangers ? Où sont les améliorations par ordre de priorité ? Comment faire participer les bordelais au développement?Quelles formations les agents salariés cette année demanderont–ils? (En moyenne depuis l’ouverture, la Fondation CCV a employé 103 équivalents temps plein. Au 31 mai 2017, 73 % des salariés étaient des femmes et la moyenne d’âge s’élevait à 34 ans.).

II- BORDEAUX, VILLE ATTRACTIVE ?

1- L’EFFET TGV Depuis juillet dernier, le TGV relie Paris à Bordeaux en 2h04 au lieu de 3h04. Une de différence, ce qui fait beaucoup et peut donner la priorité à la destination Aquitaine. Une heure de moins que l’on retrouve évidemment dans tous les trajets Paris/Province ou de l’étranger : « Avec une hausse de 25% de voyageurs supplémentaires sur la ligne, la SNCF s’est félicitée, en septembre, d’une «très bonne fréquentation pendant l’été»
2- TOUS A BORDEAUX! Cet été Bordeaux était, et de loin, la ville la plus attractive pour les cadres franciliens souhaitant partir en région. La ville arrivait en tête (58%, avec 6 cadres sur 10 choisissant Bordeaux, ), suivie de Nantes (43%), Lyon (40%), Toulouse (32%) et Montpellier (27%). (Graphique du classement pour les autres villes, à voir ici.). 

III- BORDEAUX INNOVE ! L’une des dernières récompenses de Bordeaux et de la Cité du Vin est l’attribution du très convoité Prix de l’Innovation Le Monde -Smart Cities, pour le parcours de la Cité du Vin. Bordeaux entre dans la cour des grands, ces smart cities qui , bien au-delà d’être des villes intelligentes, car elles savent repérer et utiliser les compétences, sont surtout des villes d’avenir.(Lire, ICI, l’article consacré à Bordeaux, de, de Françoise Marmouyet- avril 2017 : « A la Cité du vin, une immersion high-tech sur mesure : la muséographie permet une visite interactive, ludique et personnalisée grâce à un boîtier de pointe. Le dispositif remporte le Prix de l’action culturelle « Le Monde » – Smart Cities ».

IV- MAIS…BORDEAUX DEVIENT CHÈRE « Work & Live » est un classement d’attractivité des villes françaises grâce à trois critères : le logement, l’emploi et le salaire. Le 17 octobre 2017, Bordeaux était placée 11éme place! Voici, dans l’ordre, les villes qui étaient les mieux placées pour trouver un job et un logement : Lille, Grenoble et Dijon Lyon, Nantes, Toulouse et Rennes. Paris ne figure qu’en 15e position, à cause les prix de l’immobilier et les 4 grandes villes du pourtour méditerranéen sont mal classées avec Montpellier 14e, Nice 16e, Toulon 18e et Marseille 20e. (Article d’Anne-Julie Le Serviget, à voir ICI)

CONCLUSION L’explication de cette 11éme place est, évidemment, liée au coût de l’immobilier « Cependant, Bordeaux doit fait face à une forte augmentation de la demande en terme de logement qui fait bondir les prix au m² et fait mal au pouvoir d’achat immobilier », qui monte depuis que la ville a effectué une « montée en gamme »spectaculaire. ravalement des façades, l’aménagement des quais en bord de Garonne, la mise en service du tramway alimenté par le sol, la requalification des espaces urbains, la protection et la mise en valeur du patrimoine bordelais, etc.. Bordeaux a donc mis en valeur ses 350 édifices classés ou inscrits aux Monuments Historiques, dont 3 édifices religieux inscrits sur la liste du patrimoine mondial depuis 1998 au titre des chemins de Saint Jacques de Compostelle. Mais pas seulement : de nouveaux quartiers branchés et des activités pour les plus jeunes devenijnenet aussi trsè attratifs. Et ce n’est pas fini ! De nouveaux quartiers, activités sont en projets à la Métropole, dont on peut voir pour les prochaines années ! Voir tous les projets, ICI.


POUR EN SAVOIR PLUS

  • Notre billet précédent du 2 juin 2016 sur la Cité du Vin, présentée et commentée sur ce blog, à voir ICI!
    – Un lien pour la Cité du Vin ; Le Dossier de Presse de la Cité (été 2017) et des expositions temporaires
    – Un lien pour les photos, très belles et intéressantes – Le lien du  Bilan en pdf :
    – Articles de Journaux sur le Bilan : La Dépêche, « Un premier bilan Gouleyant »
    – Bordeaux Smart City,Prix de l’Innovation-  Rappel sur le Parcours de la visite interactive de la Cité du Vin : « Plus de dix heures de vidéos sont disponibles, pour une visite qui peut durer en moyenne deux heures et demie mais que chacun construit à sa guise. Tout au long de la déambulation, un boîtier déclenche les séquences audiovisuelles et synchronise le son. Baptisé « Compagnon de voyage », il est associé à un casque dont les écouteurs sont maintenus à quelques centimètres des oreilles, pour ne pas couper l’usager de son environnement. Cet équipement permet de personnaliser les parcours, avec un choix de huit langues, dont le chinois, le japonais et le néerlandais, et un circuit « jeune public ».(Le Monde Prix de l’Innovation 2017, la Cité du Vin).

PHOTOS : Dossier de Presse de la Cité, son site Internet et le bilan. Légende de la Photo « Unesco » L’originalité de la démarche bordelaise de l’inscription au patrimoine mondial tient dans l’importance du périmètre classé.

—————————————

KEN LE TOURISTE PARFAIT devait rejoindre la Cité du Vin la semaine prochaine. Il révisait donc les noms des crûs, la liste des gens qu’il rencontrerait, selon ses habituels « rites » avant toute visite. Il avait bien mérité ce petit séjour, après deux tours du monde cette dernière quinzaine, dix-sept vols, quinze hôtels dont quatorze palaces, pour ses affaires. Il appela son ex, Barbie Chérie, qui devait le rejoindre et s’affolait au téléphone  « Mais tu m’avais dit que c’était une ville de Vin et je vois qu’il y a plein de Gastronomie! ». « Calme-toi, ma Chérie, c’est normal, en France! Nous allons y arriver, t’inquiète… »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.