Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/nouveaut/public_html/nouveautourismeculturel.com/blog/wp-includes/post-template.php on line 293

Comment intégrer le numérique dans les stratégies touristiques?

 

Que vois-je ce matin sur mes mails ? Avec bonheur, celui d’André-Yves Portnoff, mon ami, qui me prévenait de la parution d’un petit document officiel qui donnait des réponses à une question importante, Comment intégrer le numérique dans les stratégies touristiques? posée par la Caisse des Dépôts et Consignations et Futuribles International  à des intercommunalités en France. André-Yves, Prospectiviste,est aussi Conseiller scientifique de Futuribles international, Paris.Cette année, Edgar Morin l’a même recruté pour des interventions à l’ESSEC!
Voici donc, grâce à André, la présentation du document et une petite vidéo d’André-Yves en cadeau, pour vous donner un moral d’acier!

Ce petit document (24 pages) a été rédigé à partir des réponses à un questionnaire en ligne,  adressé à plus de 500 Intercommunalités. Ont été interrogés des présidents d’intercommunalités, Directeurs Généraux des Services et Présidents d’offices de tourisme. Ce document a été enrichi par l’analyse de sites Web de collectivités et du décryptage de stratégies touristiques locales (Entretiens auprès de responsables locaux, d’experts ou leaders de réseaux nationaux. sur le site de Territoires Conseils (ex-Mairie-conseils). Le document est en accès libre et en ligne, ICI

I- Un très bon document pour les professionnels de la Culture qui voudraient mieux connaître le Tourisme dans ses coulisses professionnelles! Il s’agit, en effet, d’un état des lieux des stratégies digitales du Tourisme  Tourisme ; nous  savons que le tourisme est  devenu une industrie experte du Digital , depuis une dizaine d’années,  par nécessité : les usages et comportements des clients ont changé et connaître ces changempents permet aux différents secteurs de l’industreie toursitque -transport, hébergements, activités-  de satisfaire leurs clients. Bien évidemment, au niveau des connaissances et des pratiques numériques, degrandes inégalités existent entre les acteurs du Tourisme. Certaines régions, mais aussi de nombreux professionnels, sont devenus en 10 ans très experts, alors que d’autres n’ont pas encore rejoint les pratiques numériques de base. Par exemple, de petites gîtes ou chambres d’hôtes n’ont pas la force de frappe d’une grosse Compagnie aérienne, pour s’adapter vite et former  leurs professionnels. Mais, malgré tout, des progrès sont bien là depuis dix ans.
Comment les collectivités locales répondent-elles aux enjeux du Numérique pour le secteur du Tourisme ? Quels sont les impacts du numérique sur l’élaboration des stratégies publiques ? De quelle façon accompagner les besoins ou demandes des collectivités territoriales ? Tels étaient les objectifs d’un questionnaire administré en avril 2016  pour lesquels le document donne des résultats.

I- RÉSULTATS ET ANALYSE DE L’ENQUÊTE
– Premier constat : la révolution numérique est avant tout perçue comme une opportunité pour 67% des répondants. La majorité des répondants (62 %) déclare aussi avoir déjà élaboré une stratégie touristique, et 84 % des collectivités représentées disposaient d’un office de tourisme.Pourtant des inquiétudes portent sur l’inadaptation des offres des acteurs institutionnels du tourisme, comme le montre le schéma ci-dessous. Une adaptation difficile, car liée à des à des menaces ou freins déjà bien réels : concurrence, ubérisation,moyens financiers pas toujours disponibles…


Notons que les répondants citent positivement les apports du Numérique pour différents secteurs : leur communication (24%), leur visibilité (22%), des possibilités d’offres élargies (21%), une professionnalisation des acteurs(22%) et, enfin, la promotion de leur territoire (18%).
Les collectivités citent pourtant le développement d’outils en ligne comme réponse à l’arrivée du Numérique (69% des réponses) ; les questions de compétences et de moyens, mais aussi l’organisation des offres touristiques sont moins évoquées (moins de 40% des réponses) alors que cela pourrait (devrait ?) être l’inverse.

Les besoins des Intercos en accompagnement 
65% des répondants ne se sentent pas assez outillés pour répondre aux nouveaux enjeux du tourisme à l’heure du numérique. Leurs demandes portent donc sur : des formations, la maîtrise des outils numériques et celle des méthodes pour élaborer une réflexion stratégique intégrant les enjeux du numérique et les échanges d’expériences pour aider à la décision.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

II- LE PLAN DE L’OUVRAGE
LA RÉVOLUTION NUMÉRIQUE, UN DEFI POUR LES COLLECTIVITES TERRITORIALES ..………… 4 RÉSULTATS ET ANALYSE DE L’ENQUÊTE .……………………………………………………………………………….6
AVEC LE NUMÉRIQUE, RELEVER LE DÉFI DE LA VISIBILITÉ ET DE L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITOIRE. 9  Avant le séjour ……………………………………………………………………………………………………………………..9            Pendant le séjour…………………………………………………………………………………………………………………10
Après le séjour……………………………………………………………………………………………………………………. 11                     La collectivité davantage en coordinatrice qu’en émettrice de messages …………………………………. 11                      Le devenir des offices de tourisme en question ……………………………………………………………………… 12                   DES OUTILS DEMATÉRIALISÉS AU SERVICE DE STRATÉGIES TERRITORIALISÉES ET ANCRÉES LOCALEMENT
Une stratégie marketing de différenciation de la destination touristique 13
Mieux connecter et hybrider l’offre touristique avec le numérique……………………………………………..14                  Mobiliser les habitants, «ambassadeurs» de leur territoire……………………………………………………….15                           DES STRATÉGIES NUMÉRIQUES POUR ACCROÎTRE LES RETOMBÉES ÉCONOMIQUES SUR LE TERRITOIRE…………………………………………………………………………………….                                     16
Le développement de l’e-itinérance ……………………………………………………………………………………….16                   L’accès à un ensemble de prestations sur le territoire, à un tarif forfaitisé……………………………..      16                           Le tourisme et les potentiels de l’économie collaborative …………………………………………..               17                              L’ancrage et la territorialisation des revenus touristiques ……………………………………………           17
Faire circuler les populations touristiques et les revenus au sein des territoires………………………….18            Coopérer avec les start-up du numérique plutôt que développer ses propres outils ………………….. 18          TOURISME, TERRITOIRE ET BIG DATA: ENCLENCHER LE CERCLE VERTUEUX…………………19
Une exploitation des informations pour faire évoluer les offres …………………………………………………20              Gestion intelligente et harmonisation des données………………………………………………………………….20                       La mutualisation des coûts de développement ………………………………………………………………………21                        ENTRE COMPÉTITION ET COOPÉRATION, ACCÉLERER LES RECOMPOSITIONS TERRITORIALES AVEC LE NUMÉRIQUE ....                                                                                                                                .22
Coopérations interterritoriales et recompositions des stratégies autour des destinations touristiques 22
Public, privé et citoyen: un nouvel écosystème d’acteurs à faire vivre……………………………………….23

IV- QUELQUES REMARQUES sur ce document
1-Beaucoup d’exemples!  Le texte présente, pour chaque question posée, de très nombreux exemples de « solutions », qui couvrent à peu près toute la France. L’idée est sans doute de bien montrer que les collectivités sont libres de s’emparer de leurs propres stratégies, évidemment adaptée et très différentes selon les territoires ;.
2- La Survalorisation des outils au dépend des usages, comme c’est aussi le cas dans le secteur culturel, d’ailleurs : « un grand nombre de collectivités précurseurs dans le champ du tourisme se sont lancées dans la révolution numérique en concentrant leurs efforts sur le développement d’outils et d’applications, mais sans pour autant définir une stratégie touristique globale. C’est un des constats réalisé par Manche Numérique qui, à côté des actions engagées pour développer les infrastructures numériques, aide les collectivités à définir leur stratégie dans les différents domaines impactés dont celui du tourisme ». (page 13)
3- Rôle de la collectivité : pilote, conseil ou simple régulation ?
Tout dépend de la « maturité » des régions par rapport à ce qu’elles attendent ou à ce qu’elles connaissent des différents champs du Numérique. L’exemple de la Communication est parlant : Val Thorens peut se lancer dans la communication touristique globale autour d’une marque unique. Les Deux-Sèvres s’appuient largement sur la participation des habitants ; «Viens en Bretagne») encourageait la mutualisation entre structures.
La collectivité est donc davantage « coordinatrice » qu’émettrice de messages, bien qu’une veille ou de fortes initiatives soient indispensables pour plusieurs raisons.
4- Le Numérique, un double piège pour les collectivités locales ? D’une part les outils dématérialisés sont au service de stratégies territorialisées et ancrées localement. D’autre part le digital ne peut que renforcer la concurrence entre territoires : « Avec le numérique, la visibilité potentielle du territoire augmente, et avec elle la concurrence entre les différentes destinations touristiques ».
– De très nombreux exemples de « bonnes pratiques » sont donc cités, pour valoriser le développement touristique : créer des Ambassadeurs ; jouer sur la différenciation ; apporter plus à des touristes de plus en plus exigeants ; rapprocher Touristes et Habitants, façon Airbnb; créer des passeports électroniques pour d’accroître l’attractivité globale (Cf. Le PASS-Musée alsacien, qui avait plus de 45000 abonnés en 2015..).
5- Tourisme, territoire et Big Data: enclencher le cercle vertueux : le Document se termine sur les définitions et l’avenir des Big Data, de leur utilisation et des mutualisations possibles, vus les coûts… « L’’ exploitation des données numériques générées par l’activité touristique peut être mise à profit pour renforcer l’offre touristique du territoire, et aider ainsi à enclencher une nouvelle boucle vertueuse pour le développement du territoire. »
6- Comment exploiter les informations des data  pour faire évoluer les offres?
« La gestion des données suppose la définition de standards communs (et donc un travail partenarial à engager avec les opérateurs de données), et la capacité à exploiter les données collectées. L’exemple de solution est encore celui d’Orange depuis deux ans (cf. notre bilet du 4 févreir 2016 : « Les data, tendance 2016 »).  Flux Vision a été mis en oeuvre dans le département de la Manche. Rappelons que cette opération entièrement anonyme permet de mesurer des flux de population grâce aux données techniques du réseau mobile Orange-2016). Pour la mutualisation, voir les exemples cités du Comité Régional du Tourisme d’Auvergne, ou de Sitra,  le système d’information touristique en Rhône-Alpes. Aussi cité, le projet de Data Tourisme, mise en réseau des comités départementaux du tourisme de France et création d’un système d’information harmonisé entre tous les acteurs du tourisme.

POUR EN SAVOIR PLUS
– Comment intégrer le numérique dans les stratégies touristiques ? Collection Collectivités locales et transition numérique, Caisse des Dépôts et Consignations et Futuribles International – Février 2017. Ce document a été réalisé par rédigé par Sylvain Baudet, chargé de mission Territoires Conseils, et Frédéric Weill, directeur d’études Futuribles. sylvain.baudet@caissedesdepots.fr fweill@futuribles.com – https://www.futuribles.com/                                                 – L’Etude de BPI France, Lab de BpiFrance et laboratoire d’idées a interrogé 1 814 dirigeants de PME (petites et moyennes entreprises) et ETI (entreprises de taille intermédiaire) en France . Les  constats sont alarmants. Par exemple : » Un dirigeant sur cinq croit que « le temps de la transformation digitale n’est toujours pas venu » pour son entreprise ; 10 % pensent même que l’impact du numérique sera « minime » sur leur activité d’ici cinq ans, 29 % qualifient cet impact de « moyen ». La prise de conscience est plus forte dans les services et le commerce, elle reste minoritaire dans les transports, le BTP (bâtiment-travaux publics) et l’industrie. Seules 27 % des PME et ETI déclarent s’être « fortement ou très fortement » engagées dans des actions pour leur adaptation au numérique,près du tiers n’a toujours rien fait en la matière.
Globalement, l’écrasante majorité des dirigeants français, 87 %, ne voit pas dans le numérique une priorité stratégique ;d’ailleurs 45 % reconnaissent ne pas « s’être forgé une vision de la transformation digitale » de leur entreprise ». VOIR L’ÉTUDE complète  ICI, ou ICI, en ligne et gratuite !  Et, pour vous aider à la décrypter, voir la présentation et  l’analyse  de cette étude sur Futuribles International, par?… Par André-Yves, pardi! :-))) 
– Les Enjeux du Tourisme Culturel Vous pouvez aussi relire le petit article que j’avais écrit en 2012 dans la Revue FUTURIBLE, sur les enjeux du tourisme culturel, ICI . Je suis d’ailleurs contente car ce texte n’a pas du tout vieilli !
– Cette semaine sur l’Echo Touristique : « Tourisme : Les 6 décisions-phares du Gouvernement pour 2018 »

ET POUR TERMINER EN BEAUTÉ, et quitter cet univers impitoyable qu’est le tourisme 🙂 , terminons ce billet par un peu de bonté, de douceur, mais aussi la preuve que ces deux qualités sont aussi très efficaces dans r les entreprises  : André-Yves Portnoff ( Coucou, l’Ami), explique, dans la vidéo ci-dessous, comment  une bonne entreprise est celle qui est plus collaborative, plus humaine que d’autres. Les entreprises qui réussissent sont celles qui accordent une place, un respect  et le droit de parole à chacun de ses travailleurs !
En conclusion, avec ce document de la Caisse des Dépôts et de Futuribles, nous avons un  état des lieux, mais nous restons un peu sur notre faim pour les incidences du Numérique sur l’Avenir, le Futur. Quel avenir pour le tourisme physique, la Culture, avec la réalité virtuelle ou augmentée ?Quelles évolutions liées à tous les changements de cap (usages) et surtout ceux liés à l’Intelligence artificielle ?
Ajoutons surtout ces question fondamentales pour l’avenir , qui ont des réponses dans la vidéo  : Quelle Gouvernance, quels  nouveaux métiers à l’avenir ? Comment réussir? Quels chemins emprunter? La vidéo d’André-Yves apporte l’espoir sur cet espoir de  réussite ! Merci à lui!

  • PRÉSENTATION de la VIDÉO : Les clés de la réussite économique – André Yves PORTNOFF 2014, Prospectiviste : 
    « Les entreprises qui réussissent sont celles dont les dirigeants respectent trois principes simples :
    – ils ont une vision et des ambitions à long terme qui les conduisent à anticiper et investir aujourd’hui pour préparer l’avenir choisi par eux ;
    – ils respectent la dignité des parties prenantes internes (salariés) et externes (fournisseurs, clients…) et ont de l’empathie pour eux ;
    – ils savent que l’on est plus fort à plusieurs que seuls, aussi entretiennent-ils des relations loyales avec leurs partenaires pour bénéficier de la résilience et de la créativité d’un écosystème durable d’alliances ».
    PRÉSENTATION ET CONCTACT  d’ANDRÉ YVES PORTNOFF :
    – Conseiller scientifique de Futuribles international, Paris.
    – Professeur associé MBA HEG Fribourg, Suisse.
    – Tél. : (0)1 45315811-(0)685815415
    – http://fr.slideshare.net/Portnoff
    – Transition numérique, 15 02 2016: https://www.youtube.com/watch?v=cXScF2Asjto
    – Lausanne 2015: les futurs souhaitables :https://vimeo.com/142133966
    – Manifeste Valeur(s):http://chn.ge/1jHeYnH.
    – Chantons avec H Sérieyx : http://www.dailymotion.com/video/xjetbe_aux-actes-citoyens_news
    – Valeurs(s) et Management: BAFS Genève, http://mark-ba.com/ayp-bafs14/
    – Articles Futuribles: https://www.futuribles.com/fr/auteur/portnoff-andr-yves/
    – Conditions du développement créatif :https://youtu.be/MSk1tCrH0TU
    – Cours complet E-MBA HEG Fribourg X 2016: http://fr.slideshare.net/Portnoff/prospective-et-innovation-dans– lconomie-de-limmatriel-cours-emba-heg-fribourg-28-10-2016-ay-portnoff
    – http://fr.slideshare.net/Portnoff/russir-la-transition-numrique-cours-emba-heg-fribourg-29-10-2016-andryves-portnoff
    – Blog :http://ayportnoff.wordpress.com/http://fr-

Bon week-end, mes amis et à la semaine prochaine !

KEN LE TOURISTE PARFAIT avait sa petite liste de courses! Sa mission, une fois de plus, était assez compliquée, mais comme Môssieur était Parfait, il allait y arriver! Voilà, il devait faire une enquête sur ce dont  avaient besoin les territoires français pour réussir leur tourisme local. Comme d’habitude, le niveau « national » venait de s’enrichir, une fois de plus, mais, comme sous Louis XIV,  ces échelons locaux avaient été oubliés. Alors il dicta à son smartphone: « Communes, intercommunalités, métropoles, départements, régions » . Maintenant, il fallait comprendre ce que tous ces mots voulaient dire… Il appela au secours son ami Barack… qui n’en savait rien et lui dit, comme à son habitude « Yes! You can do it! »….

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.