Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/nouveaut/public_html/nouveautourismeculturel.com/blog/wp-includes/post-template.php on line 293

Les coulisses de Cannes !

Le Festival de Cannes reste le premier événement du monde pour sa médiatisation, après la Coupe du Monde de Football et les Jeux Olympiques ! Le Festival de Cannes a su évoluer, devenir de plus en plus désirable et professionnel, bref, incontournable. Après notre billet, en 2017, consacré à l’histoire du Festival et son développement pour fêter ses 70 ans,  voici cette année les coulisses avec tous les chiffres-clés nécessaires. Nous verrons aussi, car c’est peut-être le sujet le plus important du tourisme culturel, quelles sont les relations entre le festival et le quotidien des habitants : comment l’événement contribue-t-il au bien-être des habitants et, en particulier, aux projets « Cinéma » de la Ville ou à l’éducation  artistique et culturelle des jeunes?

I – COMBIEN COÛTE/RAPPORTE LE FESTIVAL ?
– QUELQUES CHIFFRES-CLÉS : la Ville communique sur un budget global annuel du Festival qui s’élèverait à 20 millions d’euros, dont 50% de subventions publiques (Ministère de la Culture, Mairie de Cannes...).L’organisation et réalisée par une équipe de 109 personnes et les frais d’organisation du Festival seraient de 4,9 millions d’euros, soit 8% des retombées directes. Les retombées économiques atteindraient d’environ 200 millions d’euros. Le nombre de visiteurs est de 120.000, dont plus de 4.000 journalistes et 1845 films long métrages et 4240 court-métrages sont visionnés par les différents jurys cette  année.
Pendant 12 jours, la population de Cannes passera de 75.000 à plus de 200.000 personnes, dont la sécurité est assurée par 700 fonctionnaires de police et 639 caméras dans la ville.

  • Tout d’abord, et hors retombées sonnantes et trébuchantes, le Festival rapporte une notoriété et une bienveillance nationales et internationales pour le Cinéma et pour la ville de Cannes qui devient « prestigieuse »car, sous les projecteurs, c’est elle la star! La beauté de la baie de Cannes et le dynamisme et l’économie de la Ville de Cannes se confondent sur les images. Elargissons cette notoriété à la Culture et à la France « en général », dont les images sont très positives pour une semaine très médiatisée partout dans le monde. Sommes très importantes, quand on connait le coût d’une simple campagne de communication vers deux ou trois pays, campagnes dont les contenus ne susciteront ni émotion, ni admiration hors norme comme le font les stars qui montent les marches devant les 4000 photographes ! (Leonardo di Caprio ou Elton John cette année, par exemple).
    – AUX PROFESSIONNELS DU CINEMA, grâce au Marché du Film qui se tient en même temps que le festival chaque année et où l’on s’échange et achète des droits cinématographiques. Le montant évalué des contrats signés lors du Marché du film est d’environ 620 millions d’euros. 114 pays sont représentés, plus de 12 000 festivaliers accrédités auxquels sont proposés pas moins de 3.800 films. Avec  l’envol du streaming et des plateformes actuelles (Netflix, Prime vidéo d’Amazon, Apple vidéo, et futures (Warner media) c’est un secteur en plein développement, l’un des plus rentables et qui connait un développement spectaculaire.

– AUX MÉTIERS DU TOURISME : pendant dix jours tous les hôtels affichent complet avec des tarifs très élevés pour 5130 chambres d’hôtel. Les festivaliers dépensent en moyenne près de 210 euros par jour et le secteur de l’hébergement représente plus de 55 % des dépenses totales. Quant à la restauration, elle totalisera environ 20% des dépenses engagées, en additionnant près de 700.000 repas. En résumé, comme dit dans les dossiers de presse « Les dépenses importantes effectuées dans tous les hôtels, tous les bars et les nombreux endroits dédiés aux réceptions, grâce à l’afflux d’une clientèle fortunée, feront sans doute beaucoup de bien à l’économie globale de la cité et de ses environs. »
«Le Festival de Cannes représente 10 à 15% du chiffre d’affaires de certains établissements», rappelle Michel Chevillon, président du Syndicat des Hôteliers de Cannes, au Figaro. «Outre l’activité purement hôtelière, l’hôtellerie haut de gamme doit en effet fournir des services de restauration, de location de salles, d’organisation de salon ou de cocktails aux entreprises».

– AUX COMMERÇANTS ET A TOUS LES AUTRES FOURNISSEURS ET PROFESSIONNELS locaux, grands bénéficiaires de l’organisation du Festival dans leur ville : gros yachts à approvisionner, fêtes à animer, tous les évènements comme les projections privées. Mais aussi matière grise, marketing ou professions de la culture, tout le monde peut en profiter dès le mois de janvier, date du lancement de chaque édition

II – QUELS LIENS ENTRE LES HABITANTS ET LE FESTIVAL, Bien sûr il y a beaucoup d’habitants qui profitent du festival pour partir ailleurs en vacances et louer à prix d’or leur domicile. On dénombre 18.000 annonces de meublés touristiques (4000 en 2015…) Au total, le maire,  David Lisnard, estime le nombre de nuitées supplémentaires à 500.000. Ce qui crée 2.400 emplois ponctuels.

-À LONG TERME, pour la Ville de Cannes et la région ! La Ville, pour le long terme, profite de sa notoriété et de la présence de tout le monde du cinéma pour engager de nouvelles politiques et de nouveaux investissements. L’objectif est de faire profiter tous les jeunes d’une l’éducation artistique et de devenir une Ville créative, grâce à ses industries culturelles. De nouveaux budgets ont donc été dédiés, par exemple à ces trois nouvelles expériences. Sans le succès, la notoriété et les retombées du festival, on peut penser que ces programmes ne seraient pas aussi complets!
1- RÉUSSIR LA GÉNÉRALISATION DE L’EDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE – Un programme cent pour cent EAC! .Nous avons présenté cette opération, dans notre billet « La Culture pour tous », et en voici le résumé : la Ville de Cannes a décidé de proposer un programme diversifié (champs disciplinaires, d’intensité d’indice d’exposition à l’art et de coût), de la maternelle au collège. La base choisie est une classe d’âge scolarisée de 1000 enfants soit 12 000 enfants concernés sur toute la période de scolarisation obligatoire de 3 à 16 ans.
– Côut total  pour 12 000 jeunes touchés, 8 dispositifs complémentaires, 22 512 heures d’interventions annuelles soit 31 ETP cat. B, coût total 600 000 euros, hors subventions et redéploiements. Etude de France Urbaine, mai 2018, ICI.


2- Le Nouveau Festival des Séries, depuis 2018, puisque Cannes « dispose de toutes les infrastructures et du savoir-faire nécessaire pour accueillir une telle manifestation », a dit le Maire, dont la Ville accueille d’autres salon internationaux sur l’Image et l’audiovisuel.
3- Un nouveau Campus, lieu de formation de futurs professionnels, dès septembre 2019 aux métiers d’avenir de l’audiovisuel et du cinéma, des jeux vidéo, du design et du développement web. On peut parier que de jeunes entreprises des secteurs liés à l’écriture, aux médias, au digital et aux nouvelles industries créatives en général s’installeront à Cannes ou dans la proximité.
Le Campus, situé à l’ouest de la ville, comprendra une université de 1000 étudiants abritée dans un nouveau bâtiment (Christophe Gulizzi, Architecte et coût de 30,3 M€) et une pépinière, la Cité des entreprises, qui s’installera dans la Bastide rouge.

CONCLUSION Encore une bonne nouvelle, pour le tourisme culturel : certaines villes savent conjuguer une politique culturelle dédiée aux habitants avec un immense événement international. Profiter des compétences si nombreuses liées au Cinéma et aux Séries et créer un enseignement supérieur, voilà une bonne idée, à mon avis, qui empêchera les jeunes de « monter à Paris ». Même intérêt pour l’éducation artistique et culturelle, qui peut être un levier de professions ou de créativité. Savoir conserver les compétences locales devrait être, à mon avis, une priorité  des élus !
Résumons,  pour terminer, les atouts du festival comme un « mélange festif, prestigieux et financier, enjolivé par la présence glamour de nombreuses stars mondialement célèbres, qui transforme Cannes en une destination absolument unique dans l’Hexagone. Cette effervescence allonge en plus nettement la période touristique, ce qui profite au final à toute la Côte d’Azur. » A commencer par les habitants, pourrait-on ajouter ! Alors, à l’année prochaine, à Cannes ?

En attendant, pour voir les films, il faudra attendre la fin du festival, la sortie en salle puis la durée de la fameuse  » chronologie des média »s, une exception française qui nous oblige à attendre   4 mois pour la VOD payante à l’acte et vente ou location ; 10 à 12 mois pour une chaîne cryptée payante (Canal+); 22- 24 mois sur une chaîne de télévision gratuite et 26 mois pour une VOD par Abonnement, pouir voir un  film.

POUR EN SAVOIR PLUS
– Festival de Cannes : un accélérateur économique pour la ville. https://www.festival-cannes.com/fr/infos
– Chiffres-clés rigolos : dans les dossiers de presse et , Le Figaro et ar Paul GuermonprezLe 14 mai 2019 à 15h00, Téléstar . https://www.telestar.fr/culture/cannes-2019-les-chiffres-fous-du-festival-427980

Le tapis rouge recouvre 24 marches et fait 60 mètres de long. Il est changé plusieurs fois par jour pendant toute la durée du Festival. Sur près de 12 jours de Festival, ce sont de 6 à 7.000 mètres carrés de tapis rouge qui seront utilisés.Après le Festival, les tapis usagés sont recyclés par à une société en billes de plastique et en en tapis de voiture.

– La Palme d’or est offerte par le joaillier Chopard, partenaire du Festival depuis 21 ans.La Palme d’Or de 18 carats récompense le meilleur film de la compétition coûte 20 000 euros et sept mini-palmes sont remises aux principaux prix (Meilleurs acteur, actirce, réalisateur, Grand prix, Court métrage,etc
– Retombées économiques, sur Boursorama .
LE PROGRAMME du festival est sur le site officiel du festival : https://www.festival-cannes.com

Toutes les bandes annonces des films de cette année sont sur le site du Festival, ICI.
Pour plus d’informations, consulter le site du Festival :
Le FIGARO : 2018, 197 millions de retombées économiques

———————————————-
KEN LE TOURISTE PARFAIT saluait la foule, à Cannes. Son ex, Barbie Chérie, était à ses côtés et ils  avaient fière allure. Après une bonne dizaine de voyages à travers le monde en long courrier, cette semaine, il avait décidé de tenir sa réunion d’Affaire dans la Ville du Cinéma, en France. Soudain, il se réveilla. L’avion atterrissait, son taxi avait envoyé un « OK », de nouvelles aventures les attendait. Il venait de rêver….

(3 commentaires)

    • Sylvie on 17 mai 2019 at 10 h 38 min

    bonjour,
    je suis depuis plusieurs années vos billets et vraiment j’en apprécie la pertinence. Merci à vous et bonne continuation.
    Sylvie, agent de développement touristique d’une petite commune rurale.

    • Chine.TV on 18 mai 2019 at 17 h 16 min

    C’est sûr que c’est un grand atout touristique pour la France ! Et c’est bien que cela se diversifie avec plusieurs événements et festivals plus axés sur les séries et les jeux.

  1. Merci Chère Sylvie, vous êtes adorable! Un seul petit mot comme le vôtre et je repars ravie vers de nouveaux billets pou vous régaler!Bonne continuation et si vous voulez écrire pour nous communiquer des solutions que vous avez trouvées pour un problème, le petit blog est à vous! Amitiés, Evelyne

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.