Patrimoine et tourisme : vivre une expérience !

 VOUS AVEZ UN PATRIMOINE  A FAIRE VISITER, et aimeriez, évidemment, que sa visite devienne  une expérience  inoubliable ?  Comment faire? Voici le compte-rendu de la formidable Rencontre sur ce sujet, organisée par l’agence Correspondance et le Département du Val d’Oise à l’abbaye de Maubuisson, le 20 octobre dernier.
Un grand merci à Antoine Roland de nous avoir prêté, pour ce  petit blog, le compte-rendu rédigé par Baudouin Duchange, car à mon avis le programme d’Antoine et les intervenants est  un excellent travail, que vous retrouverez in extenso sur le site de Correspondances digitales !
Je vous en propose aujourd’hui un extrait, celui des quatre approches expérientielles et immersives, qui faciliteront la visite touristique et culturelle et  feront vivre aux visiteurs une expérience de visite mémorable: 
• 1- Expériences olfactives (Iris & Morphée) ;
• 2- Spectacles immersifs de grande envergure (Polaris Production) ;
• 3- Résidence artistique et d’une programmation numérique et immersive inédite (Château de Beaugency) ;
•4- Nouvelles approches par l’intermédiaire de la réalité virtuelle (Lucid Realities / Unframed Collection).

1. EXPÉRIENCE SENSORIELLE : Comment renforcer la polysensorialité d’un parcours de visite ? Les retours d’expériences olfactives d’Iris & Morphée.
« Il est important de penser l’intégration d’un dispositif olfactif en amont de la conception scénographique » défend Carole Calvez, créatrice-parfumeuse et directrice d’Iris & Morphée . Ce studio de design olfactif contribue à créer des expériences sensorielles entre scénographie, médiations et expérience de visite.

Différents dispositifs sensoriels développés par Carole Calvez pour Pressoria, un Centre d’Interprétation Sensorielle dédié aux Vins de Champagne et  son parcours de visite de l’agence de scénographie Casson Mann. Carole Calvez aintégré plusieurs dispositifs dans ce parcours de visite pour mobiliser les cinq sens du visiteur. Parmi ces dispositifs, la reconstitution d’un pressoir à vin favorise l’immersion des publics tant d’un point de vue gestuel, qu’olfactif ou visuel. Un autre dispositif permet de représenter l’évolution des odeurs de différents vins associées à un code couleur rappelant la scénographie environnante.

D’autres sites patrimoniaux ont confié la réalisation d’expériences sensorielles à Iris & Morphée tant dans les murs qu’hors les murs. C’est le cas du Prieuré St Cosme, ancienne demeure du poète Ronsard. Si des visites sensorielles avaient été auparavant organisées dans le prieuré, différentes difficultés avaient empêché le développement d’une offre structurée (ex. réglementations sur les parfums et les allergies, technologie de diffusion adaptée pour le grand public…).Ce dispositif de médiation a pris la forme d’un cabinet de curiosités capable de mobiliser les 5 sens. Pouvant être déplacé aisément, le dispositif a permis d’enrichir l’offre in situ ainsi que de compléter l’offre hors les murs à destination des scolaires ou des publics empêchés (prisons, écoles, EHPAD…).Les reconstitutions olfactives favorisent l’immersion sensible et sensorielle des visiteurs, dans un contact direct avec les collections et les œuvres. D’autres approches plus événementielles et reconstitutives peuvent aussi contribuer à cette immersion. C’est le cas par exemple des spectacles proposés par Polaris Production, comme ce “Secret -Défense!

2. SPECTACLE EN IMMERSION! Comment créer des spectacles immersifs pour faire revivre l’histoire d’un lieu ? L’exemple de Polaris Production.
« L’engagement des bénévoles lors de nos spectacles crée un engouement en faveur des lieux ». C’est par ces mots que Mathilde Gadeyne, chargée de communication de Polaris Production, met en avant la capacité à mobiliser de sa société de production. Spécialisée dans la création et l’exploitation de spectacles-événements sur-mesure pour les sites culturels et patrimoniaux, Polaris productions favorise l’engagement des publics locaux (plusieurs centaines de volontaires-bénévoles partie prenante sur chacun des spectacles). Cet investissement crée un puissant ancrage local et fidélise les publics, tant participants que spectateurs de tels événements. Ainsi, selon des études menées sur les différents spectacles de Polaris, 30% des spectateurs reviendraient voir le spectacle l’année suivante et 70% disent vouloir visiter le lieu après le spectacle.

Secret Défense, sur cette photo,   spectacle immersif et historique au château de Rambouillet par Polaris Production.

C’est dans cette démarche participative que le spectacle Secret Défense  a été lancé par Polaris Productions au château de Rambouillet (Centre des monuments nationaux). Plus de 600 bénévoles ont ainsi été réunis durant 4 week-ends pour faire revivre la rencontre entre Eisenhower et De Gaulle à plus de 20 000 visiteurs. Une fréquentation importante pour ce lieu qui accueille en moyenne 40 000 visiteurs par an (46 753 en 2019). « Le spectacle a donné un véritable coup de projecteur sur l’ancienne résidence présidentielle. Il a aussi permis d’affirmer l’identité du château » confiait l’administratrice du lieu Isabelle de Gourcuff dans un entretien à retrouver ici. En termes de modèle économique, ces différents spectacles sont entièrement financés par la billetterie (8€ tarif enfant et 17€ tarif adulte pour Secret Défense) et ne bénéficient pas de subventions publiques. Chaque spectacle est conçu pour être exploité dans le même lieu plusieurs années de suite.
Pour renouveler les expériences de visite in situ, certains sites patrimoniaux et culturels proposent des événements immersifs tels que ceux proposés par Polaris Production. D’autres lieux réinventent totalement leur parcours de visite en les dédiant à l’art numérique et au mapping. C’est le cas du Château de Beaugency avec son centre d’art numérique.

3. PROGAMMATION IMMERSIVE! Comment créer une programmation immersive attractive et inédite dans un lieu dédié ? Focus sur le centre d’art numérique du Château de Beaugency.

Construit au XIème siècle, le château de Beaugency  est situé sur la Loire à 30 km d’Orléans. Depuis 2021, un centre d’art numérique occupe les lieux à l’initiative d’AV Extended, une agence spécialisée dans les vidéo-mapping architecturaux monumentaux, la création de contenus multimédias, la conception lumière et l’intégration de dispositifs digitaux. Associé chez AV Extended, Nicolas Tochet a contribué à lancer cette offre plurielle et attractive qui a déjà accueilli de nombreux visiteurs en un an d’exploitation (13 000 visiteurs en 2021). Parmi les nombreux formats immersifs créés, des expositions immersives temporaires vidéo-projetées en intérieur sont proposées au château (ex. Van Gogh La tête dans les étoiles), des œuvres et installations numériques in situ (ex. Rêves Chromatiques par l’artiste Jérémie Bellot) ou encore des spectacles de sons et lumières sur les façades… La quasi-totalité des salles de ce lieu classé Monument Historique depuis 1926 sont ainsi dédiées à l’art numérique sous toutes ses formes.

♦Beaugency est également un projet expérimental pour l’agence strasbourgeoise pour déterminer si, à terme, ce modèle est reproductible dans d’autres sites patrimoniaux. Beaugency propose donc des résidences d’artistes (invités à exposer ensuite dans le château) et des chambres d’hôtes. A ces offres s’ajoute l’accueil d’une micro-folie et la création d’une programmation hors-les-murs. De tels projets font écho aux rôles des lieux culturels dans l’attractivité des territoires (voir notre premier article sur ce sujet abordé lors de la matinée Patrimoine & Tourisme).

 

Photo: 13 000 visiteurs ont découvert en 2021 la riche programmation immersive du château de Beaugency.

Site patrimonial dédié à l’immersion numérique, le château de Beaugency développe une programmation ambitieuse en capitalisant sur la valorisation des savoir-faire d’AV Extended. D’autres solutions existent pour les lieux culturels souhaitant accueillir des œuvres immersives pour enrichir leur expérience de visite, à l’image du catalogue d’œuvres VR mis à disposition par Unframed Collection.

4. RÉALITE VIRTUELLE Comment développer des expériences immersives dans les lieux culturels ? Retour sur le catalogue d’œuvres VR d’Unframed Collection.

Spécialisé dans le secteur culturel, la société de production et de distribution de contenus dédiée aux écritures immersives et interactives Lucid Realities a créé de nombreuses œuvres en réalité virtuelle telles que Lady Sapiens avec le MNHN, The Enemy à l’IMA ou encore Claude Monet – L’obsession des Nymphéas avec le Musée d’Orsay. Adrien Pflug, project manager chez Lucid Realities, est venu nous présenter leur future solution pour faciliter l’exploitation d’œuvres VR dans les lieux culturels : Unframed Collection.

POUR EN SAVOIR PLUS :
♦Les Intervenants de la Rencontre : Comment renforcer la polysensorialité d’un parcours de visite ? Carole Calvez (Iris & Morphée). Comment créer des spectacles immersifs pour faire revivre l’histoire d’un lieu ? Mathilde Gadeyne (Polaris Productions / Parc du Château de Rambouillet). Comment créer une programmation immersive attractive et inédite dans un lieu dédié ? Nicolas Tochet (Château de Beaugency) Comment développer des expériences immersives dans les lieux culturels ? Adrien Pflug (Lucid Realities).
Un grand merci aux intervenants, à Emeline Parizel pour sa restitution graphique, à Baudouin Duchange pour la rédaction de l’article résumant les principales interventions et , évidemment, Antoine Roland (Nov, 2022).
EN CONCLUSION? Un très beau  travail et  partage, inspirants !
L’agence Correspondances , dirigée par Antoine Roland, s’est spécialisée, pour les musées, monuments et fondations, dans la conception de médiations culturelles innovantes pour :
> définir des stratégies en lien avec les publics.
> développer des partenariats innovants.
> proposer des expériences inédites.
> développer les publics.
Voir les partenaires, exemples de réalisations de l’Agence  ici !
Et suivre les réalisations et Antoine Roland sur sa Newsletter, vous pouvez vous abonner sur LinkedIn, ICI  !


Ken , prince du Tourisme Culturel  ( Photo volée, comme d’ab…)

KEN LE TOURISTE PARFAIT  était  tout à fait heureux! Barbie Chérie devait lui faire visiter un château, pour l’acheter, et  il avait vraiment hâte de le découvrir! Son métier  de “Touriste Parfait” était d’une mobilité folle, alors il avait souvent envie de ces repos du guerrier que l’on ne voit qu’au cinéma : une chambre immense, au calme, avec vue sur un parc centenaire et un lac. “Pardon, Ken, mais …tout sera virtuel!“, lui dit Barbie…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.