«

»

Juin 18

Ecosystème créatif en Ile-de-France!

csm_Ecosyst_crea_4799f1bc29L’ECOSYSTEME CRÉATIF  vient de sortir, un formidable ouvrage qui présente une nouvelle réflexion sur le rôle de la Culture dans le développement local pour la Région de l’Ile-de-France! Mais pas seulement : en fait l’IAU, Institut d’aménagement et d’Urbanisme de la région, auteur de document, analyse les cas concrets (
Nantes, Le Grand Lyon et Lille) des villes et régions en France et à l’étranger qui ont misé sur la création culturelle pour se développer. Bilan: le Tourisme des villes et de leurs régions se développe, car cette créativité attire aussi de nombreux touristes, de nouvelles entreprises et complète l’offre culturelle plus traditionnelle (Patrimoine; Histoire; musées, muséums…). Bref, la culture profite aux habitants mais aussi  à l’économie et à l’emploi, en France comme à l’étranger.Voici notre présentation de l’ouvrage, juste pour vous donner envie de le lire, puisqu’il est en ligne et gratuit, ICI.
Enfin ajoutons que nous vous avons aussi présenté, dans ce blog, le nouveau programme « Europe Créative«  dédié aux secteurs culturels et créatifs pour la période 2014-2020 de l’Union européenne, programme qui vient aussi conforter cette démarche avec un important investissement dans ces secteurs considérés comme porteurs d’un fort potentiel de croissance et d’innovation.

Ecosystème créatif

I- LE RÔLE DE LA CULTURE POUR DIFFÉRENCIER LES VILLES DU MONDE 
Le document aide à comprendre comment la culture différencie les métropoles et devient un atout décisif pour attirer les créatifs, les touristes et améliorer le cadre de vie des résidents. Le rôle de la culture dans le développement économique, sa contribution à l’attractivité des territoires et son apport à la cohésion sociale est le point de départ d’une initiative de réseau international de grandes métropoles lancée par le
Grand Londres  » Culture dans les villes mondes « , dont la région Ile-de-France fait partie, représentée par l’IAU.
En 2015, 27 métropoles font partie du réseau : Berlin, Istanbul, Johannesburg, Londres, Mumbai, New York,
Tokyo, Shanghai, Singapour, Sydney, Paris-Ile-de- France, Los Angeles, Montréal, Toronto, Rio, Bogota, Buenos
Aires, Séoul, Hong Kong, Sao Paulo, Amsterdam, Moscou… Ces métropoles ont été identifiées comme étant des
hubs culturels mondiaux, grâce à leur dynamisme, à l’ampleur et à la diversité de l’offre culturelle présente sur leur territoire.
II- LES SECTEURS D’ ACTIVITÉS CONCERNÉS 
Les industries culturelles et créatives (ICC) rassemblent sous un terme commun plusieurs secteurs d’activités culturels et créatifs : la publicité ; l’édition (livre, presse) ; la musique, le spectacle vivant ; le cinéma, la vidéo,
l’audiovisuel et la photographie ; l’architecture ; le jeu vidéo, le logiciel, l’édition numérique ; la mode ; le design. Ainsi que leur activités sectorielles. L’ouvrage présente également une grille de la trentaine de professions créatives. Notons enfin que plusieurs « modèles d’activités « créatives » existent,selon les ressources des villes ou des régions, modèles recensés par l’UNESCO (pp.55 à 57)
Mais ces secteurs ont tous en commun des caractéristiques qui les unissent :
1- Un contenu créatif dans les produits et les services, parfois éloigné de la logique du rendement pur.
2- La mise en réseau des talents, des métiers et des structures incite à la collaboration des acteurs,qui fonctionnent en logique de projet.
3- Le caractère « disruptif » du numérique, qui bouleverse aujourd’hui de manière transversale tous les secteurs culturels . Une des caractéristiques des industries créatives est leur adaptabilité aux changements et leur capacité à intégrer en permanence de nouvelles technologies.
3- Une place de choix dans l’économie et l’emploi : L’étude EY met en lumière la valeur économique (75 milliards d’euros) et sociale (près de 1,2 million d’emplois) dans les neuf univers des industries culturelles
et créatives, les arts graphiques, la musique, le cinéma, la télévision, la radio, le spectacle vivant,
la presse, l’édition et le jeu vidéo.(Voir les résultats par domaine sur le site de France Créative )

Schéma part des industries creatives EY

III- ET en ÎLE-de FRANCE?
Quelques chiffres! Les professions réellement créatives dans les industries créatives : 168 400 professionnels (Page 19) .Les professions créatives en dehors des industries créatives : 148 000 personnes comme par exemple, un graphiste dans une entreprise de la grande distribution.
Au total, plus de 490 100 actifs créatifs, exercent une profession créative et/ou travaillent dans le secteur des industries créatives en Ile-de-France.
Un profil singulier : les « créatifs » sont plutôt de jeunes actifs urbains et diplômés et le marché du travail est relativement flexible. Les industries créatives fonctionnent en effet très souvent dans une logique de projet : un réseau se constitue pour la réalisation d’un film, d’un jeu vidéo, d’une pièce de théâtre puis se défait pour se reformer ensuite sur un nouveau projet.
Une offre dense de formations spécialisées. Si la France reste une référence internationale dans les domaines de l’art, la qualité et la diversité de ses formations culturelles sont reconnues mondialement.
-Toutes les activités créatives sont présentes dans les formations : arts graphiques, design industriel, architecture intérieure, mode, arts de la scène, cinéma, communication visuelle, infographie, numérique, photographie, animation et multimédia, stylisme, modélisme,métiers d’art, gestion de l’art – muséologie,
médiation culturelle, restauration d’art, histoire et théorie de l’art, management de l’art…
La fréquentation touristique de l’offre culturelle en hausse:
L’Ile-de-France enregistre 66 millions d’entrées par an dans les sites culturels et l’offre culturelle constitue la première motivation de choix de la destination Paris-Île-de-France.
– La fréquentation des équipements culturels est en hausse de 48% depuis 2000 et est toujours très centrée sur Paris intra-muros et la grande couronne de la région est toujours déshéritée, comme nous le soulignons souvent dans ce blog.
– Les contours du cluster créatif francilien est en pleine mutation avec ces nouveaux espaces culturels et créatifs émergents, notamment dans le nord est parisien. La plupart de ces lieux sont hybrides : ils mêlent culture, économie et technologie et sont le reflet des logiques actuelles des secteurs. On observe ainsi un renouveau dans le centre de Paris (La Gaité Lyrique dans le 3e arrondissement ou le Numa, lieu de l’innovation numérique dans le 2e arrondissement), mais aussi dans les arrondissements périphériques : La Bellevilloise dans le 20e arrondissement, Le Plateau ou le 104 dans le 19e arrondissement.

COMMENT DÉVELOPPER L ÉCOSYSTÈME CRÉATIF d’une ville ou d’une région? Voici les projets en Ile-de-France:
 Travailler sur la visibilité des atouts et de l’identité culturelle de Paris au sens de la villemonde, notamment à l’international : Dépasser la vision de la ville-musée,patrimoniale, et accompagner la vitalité des nouveaux lieux et territoires créatifs (ex : actions menées dans le renouveau du patrimoine et de l’art muséal).
 Valoriser et promouvoir les talents locaux, afin de favoriser leur rayonnement. Favoriser le développement de la métropole, en utilisant les industries culturelles et créatives comme facteur d’attractivité pour les entreprises et les talents.
 Développer les collaborations avec d’autres villes mondes sur l’écosystème créatif, notamment avec Londres et Berlin, pour exister en tant que pôle européen majeur sur la scène internationale.
Rassembler, fédérer les acteurs de l’écosystème des industries culturelles et créatives franciliennes
 Mettre en réseau, promouvoir les acteurs
 Décloisonner des institutions

L’OUVRAGE : L’écosystème créatif en Ile-de-France, IAU, Institut d’Aménagement et d’Urbanisme, Directrice générale : Valérie MANCRET-TAYLOR – Département Economie : Vincent GOLLAIN, directeur – et merci cher Vincent, de votre envoi! –
Étude réalisée par Carine CAMORS et Odile SOULARD, Mai 2015
Cartographie et infographie réalisées par Pascale GUERY – Crédit photo de couverture : JP. Dalbera / Flickr
IAU : 15, rue Falguière 75740 Paris cedex 15 ; Tél. : + 33 (1) 77 49 77 49 – Fax : + 33 (1) 77 49 76 02
http://www.iau-idf.fr

NOTRE CADEAU : UN PEU D HISTOIRE (Classes créatives, Villes créatives, écosystème créatif…)ET DE LA DOC, pour les petits nouveaux sur ces sujets:
1)LES ANGLAIS ET LES AMÉRICAINS ONT LANCE LES CREATIVE CITIES EN 2000. Et ils continuent à développer un immense réseau, des méthodes, des classements et des savoir-faire pour « créer un écosystème créatif ». :
– Gerald E. Frug, Citymaking: Building Communities without Building Walls. Princeton University Press, 1999.
Richard Sennett, The Conscience of the Eye: The Design and Social Life of Cities, W.W. Norton & Company,
1990.
– Richard Florida est le père des Creative Cities, avec deux ouvrages importants : Cities and the Creative
Class. Routledge, 2005 et The Rise of the Creative Class. Basic Books, 2002.

– Richard Florida est actuellement directeur de  » Martin Prosperity Institute«  et professeur à l’Université de
Toronto
Il a inventé en 2004 l‘Indice Global Creativity (GCI) en 2004 pour évaluerles perspectives de prospérité à long
terme de 82 pays selon une combinaison de forces économiques, sociales et culturelles sous-jacentes. Le coeur  de ces indices sont les 3 T du développement économique: la technologie, le talent et la tolérance.tableau
Power D., Scott A.J., Cultural Industries and the Production of Culture, Routledge, 2004
Birch S., The political promotion of the Experience Economy and Creative Industries – Cases from UK, New
Zealand, Singapore, Norway, Sweden and Denmark, Imagine and Samfundslitteratur, 2008.
2) LE BOOM DU CONSULTING A L’ ETRANGER ! De très nombreux consultants et experts aux Etats -Unis et en Angleterre interviennent pour faire des études sur « Comment créer un écosystème créatif? » et pilotent les projets de villes et de régions entières.Un marché très juteux, qui s’est agrandi et a bondi avec les demandes des Pays émergents ces dernières années,, à commencer par la Chine. Bref, à l’étranger, contrairement à la France, des dizaines de nouvelles villes sont concernées chaque mois par ce type d’études!

Elsa Vivant 219-4074e3) EXPERTISE EN FRANCE :
De très bon articles comme introduction au sujet :
– Charles Ambrosino : L’artiste et ses territoires
– Bidault-Waddington : Innovation : le rôle de l’art dans les territoires 2011,.
– Elsa Vivant. Qu’est-ce que la ville créative ?, Paris : Presses Universitaires de France, 92 p.2009.
Les articles suivants de la Revue Métropolitiques(Notre photo : Elsa Vivant, Crédit photo : © Ivan Mathie)
– Gwenaëlle d’Aboville Concevoir l’espace public avec les habitants : la concertation comme gage de « délicatesse urbaine » 2012 ; Expérimenter avec les habitants : vers une conception collective et progressive des espaces publics, 26 septembre 2012, par Collectif Etc
 Les villes françaises sont-elles créatives?
– Des Chiffres-clés : dans l’étude récente du Ministère de la Culture : « L’apport de la culture à l’économie en France » Serge Kancel, Jérôme Itty, Morgane Weill, Bruno Durieux Décembre 2013 : une production culturelle de 129,8 Md€ et l’apport de la culture à l’économie de 104,5 Md€ en 2011 – Si les entreprises culturelles emploient 670 000 personnes dans des professions culturelles et non culturelles, les professions culturelles (870 000 personnes) irriguent également les entreprises non culturelles.L’analyse de ces résultats conduit à établir les corrélations entre notre implantation culturelle et le dynamisme socio-économique d’un territoire. Etde à télécharger ICI.

4) EUROPE CREATIVE : la brochure pour vous aider, ici .

P1090762KEN LE TOURISTE PARFAIT avait une grande envie de choses simples, ces temps-ci. Vous le connaissez : son job de Touriste parfait était usant, avec cette semaine encore onze réunions d’affaires en sept voyages, cinq luxueux palaces et d’innombrables jets privés, hélicoptères et voitures avec ou sans chauffeur. Alors, ce soir, il voulait une activité bien calme, bien tradi, pour se reposer; il voulait un bon vieux Cabaret, se dit-il, joyeux et « French Cancan »: tel était son idéal, pour ce soir! Les danseuses  entrèrent sur scène…

5 pings

  1. Ecosystème créatif en Ile-de-Fran...

    […] L’ECOSYSTEME CRÉATIF vient de sortir, un formidable ouvrage qui présente une nouvelle réflexion sur le rôle de la Culture dans le développement local pour la Région de l’Ile-de-France! Mais pas seulement : en fait l’IAU, Institut d’aménagement et d’Urbanisme de la région, auteur de document, analyse les cas concrets ( Nantes, Le Grand Lyon et Lille) des villes et régions en France et à l’étranger qui ont misé sur la création culturelle pour se développer. Bilan: le Tourisme des villes et de leurs régions se développe, car cette créativité attire aussi de nombreux touristes, de nouvelles entreprises et complète l’offre culturelle plus traditionnelle (Patrimoine; Histoire; musées, muséums…  […]

  2. Ecosystème créatif en Ile-de-Fran...

    […]   […]

  3. Ecosystème créatif en Ile-de-France - Cultureveille

    […] Sourced through Scoop.it from: http://www.nouveautourismeculturel.com […]

  4. Ecosystème créatif en Ile-de-Fran...

    […] L’ECOSYSTEME CRÉATIF vient de sortir, un ouvrage qui présente une nouvelle réflexion sur le rôle de la Culture dans le développement local pour la Région de l’Ile-de-France  […]

  5. Ecosystème créatif en Ile-de-Fran...

    […] Ecosystème créatif en Ile-de-France! – Tourisme Culturel http://t.co/9jrcqCy9Hr  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*