Shopping au musée en 2020 !

boutique-du-louisiana-1Partons tout d’abord fêter la meilleure boutique de musées de l’année, qui vient de recevoir le Prix décerné chaque année par LCD, Leading Culture Destinations et c’est un musée danois qui l’a emporté, le Musée Louisiana. (Nos photos ci-contre)
Ensuite posons-nous la question: A quoi ressembleront les boutiques de musées en 2020 ? Découvrons quelques nouvelles tendances, avant de terminer en beauté avec trois petites vidéos très courtes pour communiquer sur les boutiques (RMN) ! Enfin notre petit tour  prendra fin sur le site de Finistère Tourisme pour trouver une ressource rare et gratuite : Comment concevoir, aménager et gérer au mieux une boutique de musée?

louisiana-musem-shop-21- LE PRIX DE LA MEILLEURE DESTINATION CULTURELLE
1- Les LCD Awards sont des prix qui, chaque année, consacrent la meilleure destination culturelle et touristique. Nous aimons bien son approche : « Aujourd’hui les destinations culturelles ne sont pas seulement celles des expériences de découvertes artistiques ou celles qui vous promettent une éducation culturelle, mais celles qui vous placent au centre de la société et n’excluent pas vos autres activités (Visiter, faire des courses, diner, travailler et même dormir ! ». Cette façon de repenser la visite culturelle en lien avec tout son environnement, dans un « continuum de la vie  en mobilité » , correspond en tous cas aux comportements des visiteurs. A part quelques « fans », qui consacrent  leur journée entière, voir leur séjour entier aux visites culturelles, tous les autres visiteurs potentiels vont butiner des visites, entre deux activités ou « pour se distraire » en vacances.
LCD, Leading Culture Destinations et son fondateur Florian Wupperfeld, ont l’air bien décidés à développer toutes les formes possibles d’ouverture de la culture au-delà des institutions, et, en particulier, le « on line », des propositions en ligne, dont une boutique.

louisiana-museum-shop-32- CULTURE LABEL, boutique en ligne de LCD, a été créée dans ce sens, pour les milliards de visiteurs culturels qui ne se rendront pas forcément sur place mais aiment décorer leur intérieur avec de jolis objets ou s’habiller, jouer, faire des cadeaux grâce aux productions de musées, de galeries, d’artisans choisis par un expert culturel. L’entrée sur ce site est facilité par de nombreux filtres pour que vous choisissiez seulement les offres selon vos goûts ou votre budget. https://www.culturelabel.com/collections/all
La Boutique est un véritable Hub d’offres culturelles car elle regroupe celles de 17 musées – dont la Tate et le British Museum – , avec une  quarantaine de galeries d’art et une centaine d’artisans indépendants !
Enfin un blog arty  et une galerie d’art en ligne, OwnArt, complètent cette offre en ligne de LCD, avec de nombreuses éditions limitées pour mieux  »  valoriser »  vos achats.

shopatthemuseum-logo-1436211186II- FAITES VOS COURSES EN LIGNE ! Nouveau hub aussi, en France, avec SHOP AT THE MUSEUM, un petit site bien sympathique que j’ai testé ! Et mon paquet est arrivé deux jours après ma commande, après un passage sur leur site qui s’est bien passé ( Commande, paiement sécurisé, facture, etc…). Avec, si j’avais eu un problème,  une aide en ligne possible et des numéros de contact « au cas où ». Et, sur leur site, j’ai donc lu un article au titre prometteur,  un article sur notre sujet :

intangibles_light_box2-300x200A QUOI RESSEMBLERONT LES BOUTIQUES DE MUSÉES EN 2020 ?
1- Des idées à vendre (plutôt que des œuvres)
pose d’ailleurs la question de l’avenir de ces commerces « pas tout à fait comme les autres ». Vont-ils se plier au goût du jour et créer des automates ou distributeurs automatiques ? Vont –ils comme les Intangibles du Walker Art Center de Minneapolis (USA), vendre des œuvres digitales (Film, musique ; exposition virtuelle ; vidéos de danse ; sonneries de téléphone ? Les Intangibles proposent « des idées et des services, reliant les artistes et le public grâce à de nouveaux supports », dit le Walker Art Center, (voir la vidéo ici :  et l’article du New York Times  ). Cela permet à des artistes de vendre leurs oeuvres sans intermédiaires..
logo107_rivoli-resp2302- La directrice de Artsy ( site de vente en ligne d’œuvres d’art)  n’est pas étonnée de ces ventes directes de la part des artistes. Sur leur propre site ou via des boutiques en ligne comme Intangibles, les fans de boutiques et d’art découvrent et choisissent des œuvres uniques, originales, plutôt que des objets fabriqués en série .
3- Notons que cette tendance a toujours été forte en Europe,  comme au  grand musée d’arts décoratifs à Paris. La boutique « 107 Rivoli », édite et vend des œuvres de designers depuis des années et fait régulièrement appel à de grands noms de l’art pour présenter ses vitrines. Une sélection d’objets souvent exclusifs, choisis en lien avec les expositions temporaires vous attendent dès l’entrée.

fullsizerender-33III- ET LES OFFICES DE TOURISME ?

Ce été j’ai aussi eu la chance de voir, à l’Office de Tourisme de Vallauris Golfe-Juan, une jolie petite vitrine qui présentait des céramiques d’Olivier Gagnère ! ( Voir notre photo ci-contre). Je viens de joindre l’Office de Tourisme et ces oeuvres ont bien été commandées par la Ville en seulement 50 exemplaires, réalisées par le céramiste Claude Aéllo. (Fondation « Prix de l’intelligence de la main 2010 »de la Fondation Bettencourt/Schueller) Label national EPV « Entreprise du Patrimoine Vivant ») –  Bravo à la Ville, qui est par ailleurs en train de redevenir une ville de grande qualité! Après avoir fait cesser la vente de céramiques « made in China », Vallauris mise sur la qualité, et retrouvera bientôt des visiteurs passionnés. Et un grand MERCI  à cet OT de promouvoir les céramistes vivants, y compris sur son site Internet !  Enfin, m’a dit mon interlocuteur, il en reste encore quelques exemplaires à vendre du « Vide-poche » d’Olivier Gagnère et de Claude Aéllo,  donc si vous n’habitez pas loin ou si vous leur téléphonez,(33.493 63 82 58) dépêchez – vous mes amis, offrez les derniers à vos amis !
Pourquoi tous les Offices, qui ont en général la liste des artistes locaux, et savent vendre,  ne feraient-ils pas un choix avec les professionnels pour exposer et vendre des oeuvres d’art, réelles ou virtuelles? Ou pourquoi ne feraient-ils pas leurs vitrines avec des designers ou des artistes?

Kit Makey Makey pour les jeunes

Kit Makey Makey pour les jeunes

CONCLUSION
Ce qui est certain, c’est que de nombreux musées ou sites culturels  musées répondent déjà aux nouveaux comportements des acheteurs : pas encore de « drive », mais l’e-shop de la National Gallery ( Londres) propose un « Click-Collect » qui permet à l’acheteur internaute de passer au Musée récupérer l’objet acheté. Peut-être qu’il en profitera pour aller visiter les expositions?

Ce qui arrivera, c’est sans doute l’arrivée de boutiques « «brouillant les frontières entre l’art, le shopping et les médias», comme dit le New-Yok Times dans l’article pré-cité. c’est déjà le cas pour les boutiques que nous avons visité rapidement dans ce billet, mais aussi pour les phares internatinaux que sont le British Museum (Londres) ou le  MoMA,  Musée d’art moderne de New-York, où vous pouvez trouver à peu près tout ce dont vous rêvez. Leur boutique propose des entrées par goûts, mais aussi par âge et la sélection pour les Millenium est super ( Notre photo)!
NOS TROIS VIDÉOS!
Enfin terminons par trois jolies vidéos, toutes très courtes (45 secondes) mais qui sont très intéressantes! Décalées, comme on dit, avec trois historiettes adorables! Elles ont été produites cette année, par la grosse RMN, Réunion des Musées Nationaux (14 Musées gérés par l’Etat, à ne pas confondre avec l’ensemble des musées français, au nombre de 3000…), dont voici les chiffres-clés : 38 librairies-boutiques ; 3,7 millions de clients dans les librairies-boutiques ;1,4 million de visites sur la boutique en ligne; 60,5 m€ de chiffre d’affaires des activités commerciales ;5,5 m€ de chiffre d’affaires éditorial ; 14 sites internet avec 13,7millions de visites . ET EN LIGNE :  180000 fans sur Facebook ; 100 000 followers sur Twitter, 7800 followers sur Instagram et 70 titres d’applications mobiles. (Infos de la RMN, à voir ICI).

AU LOUVRE, LA NUIT, LES OBJETS S’ÉVEILLENT DANS NOS LIBRAIRIES-BOUTIQUES ! (44 secondes)
Les Vénus de Milo répètent leur chorégraphie ! Qui donc sera la plus belle pour aller danser ?Cliquez sur le lien si la vidéo disparaissait : https://www.youtube.com/watch?v=xIfIHT83D5I

-AU MUSÉE DES CONFLUENCES, A LYON, LES ÉCHAPPÉES BELLES DES PAPILLONS ! Voletant tranquillement, les papillons croisent un mammouth en balade. Mais attention, le danger n’est pas loin ! (45 secondes)-Cliquez sur le lien si la vidéo ne s’affichait pas : https://www.youtube.com/watch?v=6v8i5FQpXmg

A VERSAILLES, AU CHATEAU, LE SOULIER DE MARIE-ANTOINETTE S’IMPATIENTE… Mais qui va la rejoindre ?(39 secondes) Lien si la vidéo ne s’affichait pas : https://www.youtube.com/watch?v=CGHB2AvHRp0

POUR EN SAVOIR PLUS!
1- FINISTÈRE TOURISME : Boutiques et services annexes dans les sites culturels : mieux appréhender leur place au sein des équipements. Merci à Finistère Tourisme, qui aime le Tourisme Culturel ! Et qui nous présente une excellent publication suite à une Journée de Formation sur le thème des Boutiques de musées, avec www.museum-industries.com Muséum Industries, où vous apprendrez comment positionner, présenter et gérer une boutique de musée
Voir la publication, en ligne et gratuite, ici ! http://pro.finisteretourisme.com/une-collectivite/expertise-et-ingenierie
Prochains rendez-vous culturels de Finistère Tourisme : le 13 octobre 2016 un rendez-vous : développer sa présence sur les réseaux sociaux pour conforter sa notoriété – Lieu : Finistère tourisme – 14h-16h et le 1er décembre 2016 une visite privée du musée de Pont Aven. Lieu : Musée de Pont Aven – 14h00 -16h30
• 2-3 février 2017 • Ateliers : le tourisme Junior – accueillir les publics familles et scolaires. Renforcer son positionnement, organiser l’accueil et les animations. Mise en pratique par Tam’s consultants. Deux sessions limitées chacune à 20 participants.Lieu : À préciser – 9h30-16h30
.Contact : Gilles Cann, chargé des réseaux d’hébergement et des filières
Tél : 02 98 76 24 40
Mél : gilles.cann@finisteretourisme.com

2-  LEADING CULTURE DESTINATIONS OF THE YEAR décerne des « prix » pour de nombreux thèmes : l’exposition de l’année, mais aussi la meilleure destination culturelle de l’année ; le meilleur organisme de « soft power culturel » de l’année ; la ville ou le quartier les plus influents pour la culture. Les visiteurs du site sont invités à voter pour un TRAVELLERS’ AWARDS, le prix des voyageurs. Enfin, un prix de la « Ville la plus culturelle » et de l’Hôtel le plus culturel de l’année sont aussi décernés dans une ambiance très « arty » et diffusés sur le canal CULTURE TRAVEL CHANNEL, créé par LCD qui vous y invite pour partager vos expériences « Nous sommes des nomades culturels qui partagent leur expérience des meilleures destinations culturelles du monde », résume le site de Culture Travel Chanel.

 

————————————————————————————————————————————————–

Ken pose devant une oeuvre de Speedy Graphito

Ken pose devant une oeuvre de Speedy Graphito

KEN LE TOURISTE PARFAIT  était tout à fait ravi! Enfin dans ce billet on parlait « vente », « commerce et compagnie »! Le Touriste Parfait, qui conseillait les Emirates et leur avait dernièrement recommandé  de faire des gratte-ciels de  Shopping Arty, était à son aise, avec sa passion pour les modèles économiques et les retombées du Tourisme sur leurs terrtoires…Barbie arriva en larmes, hélas : « Mais tu as vu ce qu’ils ont fait à ma Kim Chérie, en France? Ken arrête de faire la marionnette pour ce site français, please! «  . Pas question, répondit Ken, je commence juste à m’y amuser, Barbie!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.